Politique

Thierry Robert veut que le "bouclier qualité-prix" soit mis en oeuvre immédiatement

Le députe-maire de Saint-Leu, Thierry Robert, réagit à l'annonce de Victorin Lurel de vouloir créer un "bouclier qualité-prix" afin de faire baisser les prix d'une centaine de produits de la grande distribution. Pour Thierry Robert, "le président de la République et son Gouvernement peuvent mettre en œuvre immédiatement cette mesure". Il va formuler "une question écrite au Gouvernement afin de lui demander de règlementer, par décret, le prix d’une liste de produits de première nécessité dans notre île". Voici le communiqué publié dans son intégralité


Thierry Robert veut que le "bouclier qualité-prix" soit mis en oeuvre immédiatement
Actuellement en visite officielle à la Réunion, le Ministre des Outremers explique, dans le JIR de ce 10 novembre 2012, qu’il va discuter avec les acteurs de la grande distribution de notre île des grandes orientations pour réduire la cherté de la vie : "nous espérons inclure entre 150 à 200 produits de consommation courante dans cette liste (bouclier qualité-prix). À ne pas confondre avec des produits de première nécessité dont le prix peut être réglementé par décret".
 
Avec une volonté politique, l’Etat a donc la possibilité de fixer les prix sur une liste de produits de première nécessité dans ses collectivités d’outremer. A l’heure actuelle, il existe deux listes (les produits COSPAR et SOLIDAIRE) dans lesquelles on retrouve des produits de première nécessité (riz, grains secs, œufs, huile, produits pour bébé, etc.). Toutefois, les pourcentages de baisse imposés révèlent des disparités sur l’ensemble de notre territoire : les prix de mêmes produits varient d’une région à l’autre, d’un supermarché à l’autre, et même au sein de deux supermarchés ayant la même enseigne.
 
En tant qu’élus de terrain, les Maires, qui reçoivent et rencontrent la population, constatent, qu’au quotidien, la situation sociale et économique des jeunes, des étudiants et des familles ne cessent de se dégrader. Pour répondre à l’urgence sociale, ma Municipalité a été amenée à donner de plus en plus de colis alimentaires ou une aide financière, en particulier, aux personnes vulnérables qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts.
 
Dans cette interview, le Ministre confirme que l’Etat peut fixer le prix de produits de première nécessité, par décret. Ainsi, en attendant les effets à moyen-long terme de la  Loi contre la vie chère, l’Etat doit répondre aux difficultés sociales et économiques actuelles. Pour soulager  réellement la population, le Président de la République et son Gouvernement peuvent mettre en œuvre immédiatement cette mesure. Aussi, dès la semaine prochaine, je formulerai une question écrite au Gouvernement afin de lui demander de règlementer, par décret, le prix d’une liste de produits de première nécessité dans notre île.

Thierry Robert
Samedi 10 Novembre 2012 - 16:07
.
Lu 1620 fois




1.Posté par Mais qu'il minerve! le 10/11/2012 17:35
Sinon, il fait un caca nerveux et tape sur la table avec ses petits poings?

Hou, ils ont tous peur les mecs d'en face!...attention, il pourrait se blesser, c'est qu'il est fragile non?

2.Posté par Filou le 10/11/2012 18:31
Je veux que le "bouclier blabla-action" soit mis en oeuvre immédiatement :))))

3.Posté par le préfet le 10/11/2012 19:07 (depuis mobile)
Il devrait demander à ce que les minerves soient incluses dans la liste des 100 produits.

4.Posté par reunion le 10/11/2012 19:18
Baisser les prix sur 100 produits! C'est n'importe quoi!!! Que de la gueule!!! 100 produits, c'est navrant, vous êtes trop nul!!!

5.Posté par LaPulmollVerte le 11/11/2012 00:17
Bof, il suffit de vendre de la merde au prix de la merde et on est dans les critères...

6.Posté par labri le 11/11/2012 06:14
Se peut-il que l'on ait à ce point un ministre et un député aussi nuls? Je conseille à l'un et à l'autre de se reporter aux dispositions réglementaires concernant la fixation des prix.Notre député local évitera ainsi le ridicule!

7.Posté par Phil27 le 11/11/2012 07:34
A "LaPulmollVerte" : je vous remercie pour votre humour. Crise de fou rire garantie. (vous êtes réaliste)

8.Posté par Papillon le 11/11/2012 07:40 (depuis mobile)
Creoles lé jamais content!!! Pour une fois que na un homme politique i bouge i essaye de faire des choses zot i passe zot temps à critiquer
Thierry Robert c'est le seul député que nana des c.... les autres se sont des lèche c..

9.Posté par Blabla le 11/11/2012 07:48
Les hyper marchés référencient environ 35 000 produits , alors 100 , quelle blague , ils peuvent le faire ,ils se rattraperont en catimini sur les autres...Et c'est quoi ces 100 produits de première nécessité : en gros on sait mais qui choisi? Qui pense que la nécessité n'est pas forcément la même pour une mère d'enfant en bas âge et un gramoune?

10.Posté par tikok le 11/11/2012 09:23
Mi aime pa tro le TR po ses frasques. mais lu néna raison à 100% su. Moin sak i ce point. le gouvernement i fé aval a nou couleuvre et zot i di rien. O moin néna in parlementaire i agit.les autres, et notaman sak lé a droite i devrai pren exemple. Pluto ke de critik TR, mi conseille sak lé pa dacor de dire zot representant d'agir in pé. La Réunion va avance in pe!

11.Posté par Arrèt un coup don !!!! le 11/11/2012 18:09
les trous du culs appellent ça "la vie chère" mais il ne s'agit ni plus du moins que la grande escroquerie organisé par la grande distribution.



12.Posté par Le Taliban. le 11/11/2012 20:36
C'est la raison pour laquelle les Grandes-Surfaces sont plein à craquer et que les Caddies Débordent.
Et pourtant c'est la crise.On dirait pas, pour les Assistées que nous sommes.
Ou bien on les a fabriqué et conditionné pour consommer et sur-consommer.

13.Posté par Assistés ou nécessiteux ? le 11/11/2012 23:12
@12, Posté par Le Taliban. Ou bien on les a fabriqué et conditionné pour consommer et sur-consommer.
Il faudra en tout cas, ne pas oublier d'inclure dans les produits de première nécessité : "La voiture, de préférence tiounée pour frimer ; la moto et son kit de pot d'échappement revue et corrigé pour pétarader à tout va ; sans oublier la tonitruante chaine HI FI, jadis utilisée par les mélomanes exigeants pour écouter de la "musique", et qui est, aujourd'hui, devenue incontournable et vitale pour mener une vie frénétique dans un boum boum boum d'enfer à longueur de temps sans se soucier outre mesure des graves conséquences que cela peuvent entrainer sur la santé de leurs proches voisins. Que voulez-vous, quand on ne travaille pas, il faut bien, d'une façon ou d'une autre, s'occuper. Et pour ce faire, la meilleure solution retenue par nombre de ces parasites, consiste à pourrir la vie de ces mêmes voisins.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales