Politique

Thierry Robert sur les jours fériés partagés : "Avant tout une question locale"


Le député-maire de Saint-Leu soutient l'amendement d'Ericka Bareigts sur le partage des jours fériés avec d'autres religions.

"L'amendement Bareigts enflamme les conversations et provoque une polémique attendue à l'échelle de l'Hexagone. Son effet, qui est de donner la possibilité au préfet de remplacer des jours fériés chrétiens par des "jours fériés locaux" en fonction des réalités confessionnelles des Outre-mer, est un souhait ancien des communautés religieuses. Lorsque l'on vit à La Réunion, c'est une demande qui est comprise par tous. Vu de l'Hexagone, la récupération politique était inévitable autour de la question communautaire suite aux événements meurtriers survenus à Paris en début d'année. Pour autant, notre désir d'une République laïque ne peut en aucun cas être mis en compétition avec la liberté de culte inscrite dans la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

Ce n'est jamais le "bon moment" pour parler de cette revendication pourtant légitime des pratiquants des religions autres que la religion chrétienne. Cependant, il faut savoir faire preuve de discernement sur des questions aussi sensibles dans le contexte que nous connaissons. Sur une question censée nous rassembler, nous divisons encore un peu plus l'opinion publique.

Je l'affirme, c'est avant tout une question locale ! Ce que je veux dire c'est que nous aurions dû nous entendre localement. En partant de l'existant, chacun devrait être capable de trouver un consensus pour sauvegarder notre modèle de vivre ensemble. Nous pourrions réunir l'ensemble des responsables religieux, des élus, des exécutifs des chambres consulaires et des syndicats patronaux et de salariés afin d'aboutir à une solution acceptée par tous. La solidarité est une valeur essentielle de notre société réunionnaise et à travers cela, la notion de partage doit guider un accord. C'est notre responsabilité d'élus réunionnais.

Il ne faut surtout pas que la polémique qui enfle au niveau national ressurgisse sur notre île. Il y a un proverbe malgache qui dit : "Quand l'eau déborde, les digues sont rompues; quand le coeur déborde, l'entente est rompue". Tâchons de ne pas prendre ce débat trop à coeur si nous voulons conserver notre belle entente entre toutes les communautés."
Jeudi 26 Février 2015 - 10:45
.
Lu 1519 fois




1.Posté par bouk le 26/02/2015 11:25
Ah le vent de Saint -Leu !

2.Posté par Annie Bal le 26/02/2015 11:33
Eh bien justement M. Robert cet amendement est bel et bien une initiative fâcheuse car de nature à briser cette "belle entente entre toutes les communautés".

En outre je ne suis pas d'accord sur le fait de s'arranger avec les responsables religieux.
Pour ma part je suis croyante, autrefois catholique mais surement plus maintenant, il n'y a aucun soi-disant "responsable religieux" qui me représente et surement pas ce M. Aubry.

Alors ? Comme toujours ... c'est tout le monde qui doit pouvoir donner son avis.

Troisième point de désaccord : "Lorsque l'on vit à La Réunion, c'est une demande qui est comprise par tous". Ben justement c'est facile de le dire alors que "tous" ne se sont pas exprimés !!! Et je dénie à quiconque le droit de s'exprimer à ma place ...
Je crois au contraire qu'une majorité était tacitement pour un statu quo parce que ce n'était en aucun cas un problème urgent ... jusqu'à ce qu'une député peut-être en mal de notoriété ...

3.Posté par vénéti le 26/02/2015 11:53
Le roi de la polémique ose dire qu'il ne faut pas faire enfler la polémique ?
C'est l'hopital qui se moque de la charité la non ?

4.Posté par @ 2 le 26/02/2015 12:21
Petit rappel : j'ai bien compris que vous n'êtes plus catholique suite à des messages "pseudo évangéliques"...

Il est important de repositionner le mot religion, mot que j'ai entendu à plusieurs sauce, notamment de la bouche de certain pasteur qui font un formatage anti catho en appuyant souvent sur "l'esprit de religion" !

"L'esprit de Religion" n'existe pas ! le mot religion veut simplement dire, étymologiquement = relier à Dieu.

Pour avoir fréquenté les deux confession, ceux qu'appelle l'esprit de religion chez les évangéliques c'est simplement la religiosité, c'est à dire, au lieu de servir Dieu, on sert l'église, on sert une structure !

Pour finir, je pense que vous avez parfaitement raison lorsque vous dites que l'évêque ne peut se prononcer pour vous, toutefois j'ai noté, dans votre façon de vous exprimer envers Monseigneur (Monsieur) Aubry "ce M. Aubry" une certaine amertume ! Dans la Bible il est écrit : Tu aimeras ton prochain comme toi même. Cette condescendance envers l'évêque n'est autre que de l'orgueil !
Maintenant vous pouvez me dire qu'il n'est pas votre prochain, j'irai plus loin si vous le considérez comme votre ennemi la Bible dit : aime ton ennemi et prie pour lui.

Je vous invite à prier pour l'évêque de La Réunion, mais également pour tous les responsables religieux de notre île.

Ceci n'est pas une leçon de moral, je suis un simple pêcheur, exactement comme vous.

5.Posté par moi le 26/02/2015 12:58
Je suis tout à fait d'accord avec "Annie Bal".

6.Posté par Charlie creole le 26/02/2015 13:09
Thierry Robert ne veut pas de polémique ... On croit rêver ! Comment ne pas prendre les choses à coeur quand le gouvernement PS en place est en train de déchristianiser notre pays la France ? Comment ne pas réfléchir pour empêcher cet amendement "imbécile" de diviser les communautés à la Réunion ? PS : TR n'a pas voulu voter la censure du gouvernement, et est donc de fait responsable du vote de la loi MACRON. CQFD

7.Posté par niko le 26/02/2015 13:48
le meilleur moyen avant d'arriver à un éventuel accord entre les différents représentant religieux et avant la décision du préfet, c'est un référendum!! au moins, ça serait clair et net sur la volonté du peuple de chaque DOM TOM!! Mais les politiques ont horreur de cet exercice on ne peut plus démocratique!!!

8.Posté par vanille le 26/02/2015 14:27
Et bien Mr Robert, la polémique enfle dans l'Exagone c'est vrai et imanquablement elle retombera sur la Reunion. Supprimer des jours fériés liés à la religion catholique n'est pas une question locale, la Reunion n'est pas un état indépendant, c'est un département français. Supprimer des jours fériés comme Noël, la Toussaint, c'est cracher sur la France, sur sa culture, ses coutumes. Assez de ces politicards gauchistes orgueilleux, profiteurs, menteurs, qui font du populisme et du communautarisme à longueur de mandats.
Mr Robert, ayez le courage de militer pour l'indépendance de la Run, et après vous instaurerez les jours fériés que vous voudrez.

9.Posté par sansfrontiere le 26/02/2015 14:35
La République française a une histoire, une CONSTITUTION. Elle est une et indivisible, elle est LAÏQUE . C'est aux religions à se conformer à sa CONSTITUTION et non le contraire.Les médias prêt à penser. manipulateurs des" DIVISER POUR MIEUX REGNER"

10.Posté par sansfrontiere le 26/02/2015 14:40
Il faudrait se guerir de l'OBSCESSION IDENTITAIRE une fois pour toute. arrétons de diviser au nom de???Zabab, tamoul, zoreils,malbars,juifs chrétiens....rajouter tout ce que vous voudrez, mais cela ne fera jamais un tout INDIVISIBLE, ce qu'est notre république française laîque, une et indivisible. C'est la CONSTITUTION

11.Posté par @ sansfrontière le 26/02/2015 15:31
C'est avec ce genre de discours, comme le votre, que je deviens anti-laïc !

Ce que vous semblez oublier c'est que la religion catholique était là avant la "religion laïque" ! Si vous ne le savez pas je vous invite à visionner la vidéo de Vincent Peillon et vous constaterez que pour construire la religion laïque il faut passer par la destruction de la religion chrétienne !

Croyez-vous que les chrétiens vont se laisser faire?

12.Posté par rigolo974 le 26/02/2015 16:14
Thierry ROBERT vous êtes avec la gauche assumez le !

13.Posté par ALEXANDRA le 26/02/2015 16:16
ON VERRA LE RESULTAT DES DEPARTEMENTALES ICI ET LA BAS

14.Posté par sansfrontiere le 26/02/2015 16:34
c'est koi la religion laïque, ???je ne sais pas ,

;;Mais une république laÎque je sais Et VOUS??

Pays dans lequel l'Etat et la religion sont séparés, l'Etat est neutre sur le plan religieux et les citoyens bénéficient de la liberté de conscience.
Peillon pense ce qu'il veut, il a sa liberté de conscience, moi j'ai la mienne.
La mienne c'est celle du vivre ensemble. La religion catholique qui n'était pas nullement antérieure a la philosophie de la laïcité, mais l'église avec des methodes on dira musclées (inquisition), empêchait les individus de s'exprimer , comme Gallilée reconnu par le vatican en 1992, 1992, vous avez bien lu. La liberté de conscience, le vivre ensemble, la culture de notre Pays la France J'aime ; Je n'ai pas envie de la voir se morceler.

15.Posté par sansfrontiere le 26/02/2015 16:35
Alexandra , vous avez raison,VOX POPULI , VOX DEI

16.Posté par Caton2 le 26/02/2015 19:34
Rajouter de la merde à la merde, ça semble le jeu favori des politicards de la Réunion.

Qu'espère-il ce couple improbable, à part occuper momentanément le devant de la scène?
Être reconnu comme les champions du "vivre ensemble", ce concept doit on s'aperçoit qu'il devient creux pour au moins une des composantes éthnico-religieuse de la Réunion?
Apparaître comme les champions de la laïcité bien ordonnée en affaiblissant - comme d'habitude chez les laïques militants - l'influence du christianisme sur la société?
Chercher de nouveaux électeurs chez les malbars et les sinois en négociant des fêtes propres à ces communautés?
Si on voulait développer le communautarisme et non le vivre ensemble, on ne pourrait faire mieux!

Aucune de ces hypothèse ne tient la route.
La Réunion, dont le catholicisme "à la réunionnaise" - majoritaire, faut-il le rappeler - admet toutes les croyances, mêmes catholico-animistes - il n'est qu'à voir le nombre de chapelles dédiées à Saint Expedit - n'a nul besoin de cette laïcité complétement "hexagonale", donc totalement inappropriée pour notre île...

Cette agitation politicienne "laïcarde" ne sert personne, à part les nouveaux salafistes, qui doivent se frotter les mains de voir des politiques "laïques" aussi stupides, eux qui détestent la laïcité!

17.Posté par KLD le 26/02/2015 19:44
Quand la Réunion, mon île, assumera t'elle son destin multiculturel et multicultuel ?

18.Posté par zoubick974 le 27/02/2015 08:36 (depuis mobile)
Thierry Robert qui veux pas de polémique vous prenez les réunionnais pour des gens qui oubli vite vous !!!

Vous même vous êtes dans la polémique tous le temps !!! Regardez un peux l intérêt de notre pays déjà qu ont est déstabiliser .....

19.Posté par point barre le 27/02/2015 21:21
quelqu'un serait-il capable de proposer pour une République laïque un calendrier laïque, qui ne fêterait que des fêtes laïques (avec jours fériés quand c'est important / comme le 14 juillet ou le 20 dec pour la Réunion), et qui respecterait les fêtes religieuses les plus importantes à tour de rôle, en particulier les jours de l'AN de chaque confession ou religion... ?

20.Posté par Dophin le 27/02/2015 22:49
Nou viv dans un monde d'hypocrizi ,,à l'inter-religieux ,, nou dommande pas zot grand choz po l'instant ,, donne tou les SDF in toit toute suite ,, et si i giny pas arèt fait l'hypocrite !!

21.Posté par PASCAL le 02/03/2015 21:30
Vraiment navrant de voir qu'à cette époque où la vie est difficile, que l'emploi manque sur cette ile, on ait rien d'autre à faire que de se chamailler pour des jours fériés!!!!
les uns et les autres devraient employer leur énergie à s'occuper de PRODUIRE au lieu de se disputer pour du repos...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales