Faits-divers

Thierry Robert somme l'Etat d'assurer la sécurité des surfeurs et baigneurs


Thierry Robert en compagnie de Victorin Lurel sur les perrons du ministère des Outre-mer mardi dernier
Thierry Robert en compagnie de Victorin Lurel sur les perrons du ministère des Outre-mer mardi dernier
Le député-maire de Saint-Leu a publié en début de soirée un communiqué sur sa page Facebook, à la suite de la nouvelle attaque de requin survenue cette fois sur sa commune et dans laquelle le surfeur a eu une main et un pied sectionnés.

Sur Antenne Réunion, Thierry Robert, qui se trouve actuellement à Paris, n'a pas écarté l'idée de publier un nouvel arrêté municipal autorisant la pêche de requins. Il a rappelé que s'il avait retiré celui qu'il avait signé à la suite de l'attaque à Trois Bassins qui avait entrainé la mort d'Alexandre Rassiga, c'est uniquement parce que Victorin Lurel lui avait promis de modifier l'arrêté préfectoral afin de permettre une telle pêche.

Ce nouvel arrêté préfectoral devait être publié dans les jours qui viennent mais, au vu des événements de ce soir, Thierry Robert semble s'impatienter et il met l'état au pied du mur. Il prend le préfet Michel Lalande au mot et met en demeure son successeur et son supérieur le ministre Victorin Lurel d'assurer la sécurité des baigneurs et des surfeurs à l'intérieur du "domaine maritime" de la commune de Saint-Leu. On se souvient que lorsque Thierry Robert avait publié son arrêté municipal, le préfet avait dépêché les gendarmes pour décourager les pêcheurs qui auraient pu être tentés de partir à la pêche aux requins, en les informant que cet arrêté était illégal puisque c'est l'état qui est en charge de la sécurité dans ce secteur.

Chiche, lui répond ce soir Thierry Robert... Puisqu'il en est ainsi, le maire de Saint-Leu semble renoncer à interdire la baignade sur le territoire de sa commune, première mesure que prend traditionnellement un maire en cas d'attaque de requin sur son territoire, et refile le dossier au préfet...

Nous publions ce communiqué intégralement ci-dessous :

"Suite à l’attaque de requin survenue aujourd’hui dimanche 5 août, le Député-Maire de Saint-Leu, Thierry Robert, demande à l’Etat de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des baigneurs et des pratiquants d’activités nautiques dans l’ensemble du domaine maritime de la Commune de Saint-Leu.

En effet, suite à l’arrêté municipal du lundi 30 Juillet 2012 portant ouverture de la chasse aux requins, le Préfet a déployé en urgence les forces de l’ordre pour dissuader toute personne intéressée par cette chasse.

Etant donné que l’Etat se considère comme seul compétent pour gérer la pêche aux requins dans la réserve marine et pour assurer la sécurité des usagers, le Député-Maire estime que l’Etat doit prendre les mesures qui s’imposent pour garantir la sécurité des usagers dans la réserve marine et dans le domaine maritime de la Commune de Saint-Leu
".
Dimanche 5 Août 2012 - 22:13
Pierrot Dupuy
Lu 2613 fois




1.Posté par Faut agir le 05/08/2012 23:55
C'est vrai que l'espace maritime appartient aux requins mais tout de même, on parle de vie humaine là, s'il faut limiter le nombre de requins alors FAISONS LE !!!!

Là c'est un surfeur, mais si c'est nos mamay qui se font bouffer ou un membre de notre famille tous le monde réagirait différemment, au lieu de faire vos grands écologistes, sauvons la race humaine et surtout profitons de la plage en toute sécurité, honnêtement qu'est ce qu'on peut s'en foutre s'il y a 10 ou 100 requins en moins au contraire sa rendrait nos plages plus sûr.

Et merci Monsieur Le MAIRE de réagir.

2.Posté par LO SUKRE le 06/08/2012 04:51
sa cé un dépité lo sukré.
lu fé rien ke kosé mé li fé pa rien. le seul zafer ke li veu sé fé son lintéréssen

3.Posté par noe le 06/08/2012 06:10
Un requin maléfique , satanique , poussé par des "mauvaises âmes" , attaque les humains ...
Faisons le signe de croix !
Brûlons des cierges !

Il faudra le tuer avec des harpons en argent , des hameçons en argent , des balles en argent ... bénis par un prêtre confirmé ...
J'offre une bouteille de champagne pour sa capture ...pour la capture du "Requin du Gévaudan de la Réunion" ...

4.Posté par chrisitan V. le 06/08/2012 06:30
IL FAUT SAUVER LA RACE HUMAINE QUI EST EN PERIL ! L'OCEAN EST AUSSI A NOUS !

5.Posté par Zbob le 06/08/2012 06:48
Il ferait mieux de se sommer luimême de remettre les stations d'épuration de sa commune aux normes!

6.Posté par naval le 06/08/2012 07:27
a 2 euros le kilo ce n'est pas attractif pour les pécheurs professionnels il faudrait au moinsss passer à 6 ou 7 euros et vous allez voir que les prélèvements seront assurer de manière objectives et constantes.
Une idée, 2 € les communes/kilos, 2 € le conseil régional par l'IRT et 2 € l'ETAT.
Après vous verrez on aura moinsss de requin prés de nos cotes car ils auront plussss de pression.

7.Posté par Simplet le 06/08/2012 07:36
La colère et la passion des surfeurs ...
Tout cela ne doit pas masquer leur inconscience ... cette attaque de requin a lieu en fin d'aprés-midi dans une eau trouble, tout ce qu'il faut pour une présence de requin ... l'autre attaque, il y a quelques jours, a eu lieu, aprés que les vigies soient sorties de l'eau, mais pas les surfeurs ...

Je mesure la dureté de mes propos, quand je pense aux victimes, mais on ne peut pas prendre autant de risques (même si vous êtes passionné de surf) quand vous savez qu'il y a des requins dans cette zone ...

Quand à la position de nos élus, elle est égale à elle-même, personne n'est responsable ...

En fait, nous découvrons tous (surfeurs, politiciens, ...) que nous sommes impuissants devant une telle situation ...
Il y a de plus en plus de surfeurs dans l'eau ... et il y a des requins dans l'eau ... lesquels sont chez eux et qui sont les intrus ...

J'ai été stupéfait d'entendre un individu à Saint-leu (connu sous le sobriquet de Tarzan) dire "c'est eux ou c'est nous" ... comme s'il était possible de débarraser toutes nos plages de tous les requins ...
Ce sera eux TARZAN ... ils sont chez eux ...

Il faut que nos surfeurs comprennent que ni l'ETAT, ni nos élus ne pourront assurer leur sécurité si eux-même ne respectent pas un minimum de régles de sécurité ...

8.Posté par John Galt le 06/08/2012 08:44
et pourquoi pas limiter le nombre de surfeurs car il n'est question que d’oisifs sur des planches ...sont comique ces gens lorsque quelques chose dérange leur pratique ils éliminent
,il fait rire ce crétin de bourgmestre perdu entre son populisme et sa fonction

9.Posté par tic tac tic tac le 06/08/2012 08:45
mdr nos plage sont sale par nos propre déchet et c pour sa ke je v plus a la plage par peur de tomber malade et pa a cose du requin,mais heureusement ke le requin et la pour nettoyer tte nos cochonnerie.le jour ou je remettré le pied dans l'eau et ke je tombe malade a cose de l'impureté de l'eau bin mr TR et l'ETAT recevrons une plainte pour mise en danger volontaire de la vie d'autrui(rejet des eau user a la mer,ect....)et la je sui d'accord pour éliminer nos fameus requin.

10.Posté par cessez de vous déguiser en proies de requins ... le 06/08/2012 08:47
1/ Il faut interdire les être humains de se déguiser en phoques et en tortues, les requins cesseront alors peut-être de les confondre avec leurs proies de prédilection.
2/ Il faut interdire encore plus les être humains de se déguiser en phoques et en tortues à l'heure du diner des requins c'est à dire en fin d'après midi.
3/ Il faut interdire encore encore plus les être humains de se déguiser en phoques et en tortues quand l'eau est trouble, c'est à dire quand les requins y voient moins bien et sont encore plus susceptibles de se tromper de proies.
Quand ces 3 conditions sont réunies, on se fait attaquer, il ne faut pas s'en étonner ...

11.Posté par bravo Mr Robert le 06/08/2012 08:51
Bravo à Mr Thierry Robert qui tente de sauver des vies humaines.
Alors, à qui le tour de se faire manger : un surfer, un baigneur en pleine mer, un baigneur dans le lagon ( le risque s'accroit de jour en jour ...), un enfant, un adulte, un blanc, un noir, un touriste, un réunionnais ????
Tous les "anti pêche au requin" sont des inconscients, des dangers pour la sécurité des personnes, pour l'économie de la Réunion et également des dangers pour la réserve marine car toute cette prolifération de requins doivent bien se nourrir et ils vont finir par manger tous les poisson de la réserve !!!

12.Posté par zaigrettes le 06/08/2012 09:06
tout à fait d'accord, il faut AGIR VITE pour que tous nous puissions profiter à nouveau des joies de la mer! BRAVO à Mr Robert pour son action courageuse et MERCI encore à tout ceux qui se sont mobilisés sur les diverses pétitions et manifs organisées par OPR... 50 requins de moins à l'échelle planétaire, ce n'est rien!

13.Posté par Parole d'or le 06/08/2012 09:22 (depuis mobile)
M.le maire de st leu enrêve depuis quelque semaine et sa c'est réalisé ! Une attaque de requin à st leu ! Ce ne sont pas ces actions qu'il mène à paris qui m'écoeure mais c'est toute l'hypocrisie qu'il y met pour faire de la récupération électoral !

14.Posté par surfer decerebré le 06/08/2012 09:29
Thierry Robert voulait du buzz , il est servi !! Commencez par règler le problème des eaux usées Monsieur le maire !!!

15.Posté par magnol le 06/08/2012 09:52
Je propose que notre nouveau député mette clairement l'Etat devant ses responsabilités, à savoir que lorsqu'il y a péril en la demeure, celui qui nous a gargarisé du fumeux principe de précaution...le mette en application, à savoir pour réduire, car doute il y a, la réserve marine à ses enjeux véritables hors zones de fréquentation humaine...et ce sans attendre les résultats des non moins fumeuses (et onéreuses) études !

16.Posté par marlick le 06/08/2012 09:57 (depuis mobile)
Une fois de plus, thierry le croque-mort surfe sur la vague de l'emotion. Au dela du surf, la population doit savoir que le lagon est pollue par les rejets de la station d'epuration. Ça c'est de votre competence mr le maire!!!!!!!!

17.Posté par JORI le 06/08/2012 11:14
Attention au retour de bâton car le Préfet pourrait aussi "sommer" le maire de régler ses problèmes de rejets dans la mer.

18.Posté par Caton2 le 06/08/2012 12:00
Rappelons que l'espace maritime autour de l'île, inclus dans une zone de 200 milles à partir de la laisse de basse mer, appartient à l'état. Y compris ses ressources halieutiques (ZEE).
En termes de droit maritime international, l'État français peut décider de manière souveraine que les requins soient systématiquement pourchassés dans cette zone, sans même qu'il soit besoin de fixer des quotas. Cette zone est notre territoire, n'en déplaise aux adeptes de "la mer aux espèces marines".

19.Posté par toto le 06/08/2012 12:03 (depuis mobile)
Thierry le croque-mort,à quand la livraison de la station d'épuration de bois nefles? reparer un tuyeau doit eyre plus simple que d'exterminer des requins.

20.Posté par La main de Dieu le 06/08/2012 12:57
A quelle heure cela s'est passé ? 17h30 c'est à dire au crépuscule. Comment était l'eau à ce moment là ? Trouble car il y avait une forte houle de fond, milieu propice aux prédateurs dont les requins.
Pourquoi Monsieur le Député %aire ne sort-il pas un arrêté municipal défendant toute pratique nautique à partir de 17 heures ? Ce serait plus réaliste que la chasse de requin.
Autre proposition, comme il y a une multitude de chiens et chats errants pourquoi Monsieur le Député Maire ne sort-il pas un arrêté qui fixe la chasse aux chiens errants pour capturer les requins ? C'est la même démarche qu'il a aujourd'hui pour raconter des bêtises sur la réserve marine car c'est la Région qui gère la Réserve et non la Commune et encore moins les cocos.

21.Posté par pavillon bleu le 06/08/2012 13:55
st leu est à la pointe des energies renouvelables avec son immense reservoir de gaz de shit

22.Posté par Le travail, Monsieur le Député-Maire, c'est maintenant !!! le 06/08/2012 14:35
Thierry Robert devrait plutôt travailler sur ce qui relève du réalisable dans son domaine de compétences sur sa commune : Rejet des eaux usées (création ou mise en conformité des Stations d’épuration), Sécurité publique, je rappelle à sa mémoire défaillante -ou sélective- qu’un jeune homme s’est fait massacré il y a 1 an, à quelques pas de son magnifique Hôtel de Ville et il s'avère que le dégénéré-assassin travaillait pour la commune et comble de l’ignominie c’est qu’il encadrait des jeunes pour leur montrer le droit chemin (tiens un point commun avec lo maire de St-Pierre qui recrute en priorité les ex-détenus racaille sur les contrats aidés). La famille serait en droit de porte plainte sur ce recrutement nauséeux (Th Robert étant un spécialiste de la gâchette judiciaire à outrance serait sûrement le premier à comprendre). Autre chose, je lui suggère de délaisser une journée l’excitation liée aux requins et au sang médiatique pour se concentrer sur le trafic de zamal qui se fait tout le long de la route de la plage en pleine journée au vu et au su de tous (police municipale gros-ventre y compris), tiens encore un point commun avec St-Pierre, la capitale de la racaille dans le Sud. Dans sa quête de gloriole - être le maître de la côte Ouest - il nous fait le coup de Sarko : cliver, cliver et encore cliver jusqu'à la nausée et à en faire vomir la population.

23.Posté par chacun à sa place le 06/08/2012 15:04
Ce que l'on peut voir depuis quelques semaines autour de cette polémique est vraiment désastreuses.
Je me demandais si ce que dise les pro-surfeurs étaient vrai. Est ce qu'il y a prolifération de requin?
Et ben étonné que de voir sur les différents sites visités, et ben tous parlent déjà que cette race est menacée d'extinction... Et pas seulement les bouledogues, mais aussi les tigres et les blancs (qui sont eux déjà une espèce très menacée)
http://www.dinosoria.com/requin_dangereux.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Requin-bouledogue sur ce site on voit bien que Statut de conservation UICN : dit bien que cette race de requin est quasi menacée.
Et la VOUS voulez réduire cette population???? C'est aberrant. Restez chez vous ou alors prenez un risque en allant en mer. Ce requin (moins que le tigre) est le nettoyeur de nos mers et de nos océans. S'ils n'étaient plus là je me demande comment vous pourriez encore nager surfer...
Mais laissez les tranquilles ces requins. Ils sont la dans leur milieu à se nourrir et essayer de survivre. Vous êtes mécontents vous êtes une petite minorité. La plus grande majorité est surement contre cette tuerie proposé par vous et TR. La mer n'est pas à nous. Ce n'ai pas notre élément. Et vous voudriez vous l'approprier.
Et tout à fait d'accord avec le post 10.

24.Posté par Mais Mort De Rire le 06/08/2012 16:51
A lire le POST 23, c'est le requin la victime, déjà pour commencer la mer n'est pas aux requins, c'est pas parce que vous habitez et naissez à une endroit que l'endroit vous appartient.

C'est comme les rats qui inondent les égouts, est ce que l'endroit leur appartient ?

Même vous qui êtes surement né et vie à la réunion, l'île ne vous appartient pas, même l'endroit où vous habitez n'est pas le votre, avant vous il y avait surement déjà d'autre espèces qui y habitaient.

Et qu'est ce que vous en savez qu'ils sont en menace d'extinction, vous les avez tous comptés ? ou vous vous fiez au dire des écologistes et différents scientifiques qui veulent qu'on retourne à l'âge de pierre ? Si vous ne souhaitez pas profiter de la MER libre à vous, mais en tant qu'homme habitant sur une île, je trouve normal de pouvoir se baigner même à minuit tout en étant en SÉCURITÉ. Au lieu de vouloir protéger les requins demandez vous ce que vous feriez si c'était l'un de votre proche qui soit victime d'une attaque.

Que diriez vous si c'est un adolescent de 14 ans qui se fait BOUFFER par un prédateur après 18 heures et par eau trouble. Ce même garçon qui peut être votre neveu ou fils.

N'oubliez pas que le malheur n'arrive pas qu'aux autres alors avant que sa NE SE REPRODUISE faut trouver une solution.

A choisir entre l'être humain et les requins faut vraiment avoir une cervelle de poisson pour ne pas comprendre l'enjeu.

A bon entendeur.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales