Politique

Thierry Robert répond à Pierrot Dupuy

Dans un article publié sur son Blog, Pierrot Dupuy avait estimé que Thierry Robert avait franchi la ligne jaune en s'en prenant personnellement à deux journalistes du JIR et du Quotidien, en faisant distribuer des tracts avec notamment la photo de l'un d'eux, dans toutes les boites aux lettres de la commune. Un peu à la manière des affiches marquées "Wanted", dans l'Ouest américain.

Thierry Robert répond aujourd'hui en apportant ses arguments.


Thierry Robert répond à Pierrot Dupuy
"Il est évident qu’il faut préserver la liberté de la presse et qu’il faut garantir et assurer son indépendance mais la liberté des journalistes n’est pas synonyme de calomnies.

Quant on devient un homme politique, il faut être prêt à voir sa vie et ses activités étalées au grand jour, j’en suis totalement conscient. Mais, il est inconcevable pour moi, je le répète inconcevable pour moi, de laisser quiconque me salir gratuitement sans réagir. Surtout lorsque l’article est orienté dans le but de dénigrer, de salir ou tout simplement de désinformer. Tant qu’il y aura des attaques à mon égard, je me défendrai. De l’imagination et de l’innovation, je peux vous garantir que je n’en manque pas.

Au nom de la liberté de la presse, certains journalistes peuvent-ils tout se permettre ? Sous prétexte qu’un journaliste m’a récemment appelé pour m’informer qu’il allait faire faire un article à charge sur la base d’une lettre anonyme, je devrais me taire et ne rien dire.
Ce que l’on nous demande d’accepter c’est que certains journalistes ont le droit d’attaquer sans scrupules et sans vergogne. En revanche, dès qu’on remet en cause ce qu’ils disent ils ne sont plus d’accord et crient au scandale. Là encore, il serait légitime de s’interroger.
Certains journalistes seraient-ils des êtres suprêmes qui ont toujours raison et qu’il ne faut jamais contredire ? 
Jeudi sur une radio un journaliste a rappelé que ni Paul Vergès ni Jean Paul Virapoullé n’avaient un jour osé s’en prendre aussi ouvertement que moi à des journalistes et ce dernier de me conseiller de ne pas répondre aux attaques de ses confrères.

Jusqu’à ce jour tous les élus, quels qu’ils soient, ont trop souvent accepté les critiques infondées sans réagir. Je suis donc le premier à oser et à affronter certains journalistes. La raison : je ne considère pas la politique comme un métier. Je n’ai donc aucune crainte.
Je suis néanmoins conscient que je suis désormais pour certains l’homme à abattre et qu’ils utiliseront tous les moyens en leur possession pour essayer de parvenir à leurs fins.
Heureusement, ce ne sont pas certains journalistes qui décident du résultat du scrutin mais bien dans notre cas la population Saint-Leusienne.
Et lorsque viendra pour moi la fin de ma vie politique, je rassure certains, j’aurai toujours un emploi du temps bien rempli et une qualité de vie agréable.

A ceux qui pensent que la Mairie a payé le tract qui a été distribué, je les rassure, c’est Thierry Robert (personnellement) qui a réglé la facture. Et je rappelle que je le ferai autant de fois que notre équipe le jugera nécessaire
".

Thierry Robert
Maire de Saint-Leu
Dimanche 1 Août 2010 - 14:43
Pierrot Dupuy
Lu 3537 fois




1.Posté par Linquiéteur le 01/08/2010 16:03
"De l’imagination et de l’innovation, je peux vous garantir que je n’en manque pas. Jusqu’à ce jour tous les élus, quels qu’ils soient, ont trop souvent accepté les critiques infondées sans réagir".


C'est vrai que les politiques çà a du vice.....

S'agissant des critiques "infondées" là vous ravez M. ROBERT, alors que le Sakifo la déménagé.

2.Posté par Breda le 01/08/2010 16:19
Enfin quelqu'un qui ose s'affronter aux journalistes! métier noble certes mais alors ce sont des gens qui se considèrent armés et qui vous tuent quand ils en ont décidé! tiens bon Thierry nous savons tous que tu n'as pas besoin de la politique pour vivre correctement par contre si tu pouvais remettre certaines personnse à leur place pour qu'ils fassent leur boulot mai et que leur boulot ce serait pas mal.

3.Posté par Manie le 01/08/2010 17:00
On dirait qu'il prend du plaisir le TR.

Du plaisir à être sur le devant de la scène, toujours au devant de la scène. A force, il va finir par tomber le pauvre. Oups, c'est vrai, il est très riche et peut tout se permettre le petit enfant gâté :" j’aurai toujours un emploi du temps bien rempli et une qualité de vie agréable".

Sympa ! Les administrés qui viennent demander un "ti contrat" doivent comprendre ce qui brille dans ses yeux quand on demande un rendz-vous : "moi, j'ai desmillions, je peux vivre sans travailler, mais je comprends votre désarroi. Ce n'est pas facile de payer l'Impôt Sur la Fortune" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Quel Mégalomane !!!!!!!

4.Posté par Citoyen critique le 01/08/2010 17:18
"Jusqu’à ce jour tous les élus, quels qu’ils soient, ont trop souvent accepté les critiques infondées sans réagir."

100% d'accord avec vous M. ROBERT (avec lequel je ne partage pourtant aucune opinion !!!).

il est temps que cette corporation descende de son piedestal et accepte la critique à son encontre.

à la réunion, les sujets importants sont trop souvent traités (lorsqu'ils le sont) de manière superficielle et éloignée de la réalité réunionnaise.

j'ajoute que la plupart des journalistes ne connaissent rien à l'histoire de notre pays mais, se prétendant dotés d'un statut supérieur, sont enfermés dans des certitudes insultantes à la longue.

5.Posté par Azalee le 01/08/2010 18:02
"Je suis néanmoins conscient que je suis désormais pour certains l’homme à abattre"... quelle vanité ! Pas besoin de qui que ce soit : il se plante lui-même des couteaux dans le dos !!!

6.Posté par JUBILATION le 01/08/2010 18:03
BOF! pas convaincant LE ROBERT.

7.Posté par titous le 01/08/2010 18:39
ouais c est vrai c est journaleux exagere parfois.... souvent ...............mais bon heureusement defois ya ant.reun.du coup c est mons dramatique lol!!!!!

8.Posté par ROBERT le 01/08/2010 18:52
Le " petit Larousse " y fait pitié!!!!!!!!

9.Posté par coco boy le 01/08/2010 18:59
Alors c'est quand qu'on abandonne un poste de conseiller général ? Là, vous serez crédible, charlot.

10.Posté par John le 01/08/2010 19:07
Le pire c'est qu'il insiste, la vraiment il s'enfonce,de quel droit un Maire peut faire ça !?!? N'est t-il pas sensé donner l'exemple ! Breda et citoyen critique seraient t-ils membres de l'association partage dont les membres dirigent aujourd'hui la Mairie?

11.Posté par Choupette le 01/08/2010 19:13
"... j’aurai toujours un emploi du temps bien rempli ...". Chiche que c'est dans le BTP !

"... et une qualité de vie agréable". Ah ça, on n'en doute pas une seule seconde : Saint-Leu... petite mais jolie station balnéaire...

12.Posté par SUPERKAT le 01/08/2010 19:58
ET LE DROIT DE REPONSE prévu par le législateur dans le même canard ou officie le même journaliste ? Le TR semble l'ignorer. Il préfère le lynchage populiste. Pauvre type. Il serait bien à Haïti ! A propos il paraît que l'on reconstruit la bas. Le talent de notre bétonneur y serait le bienvenu...question réparation de fissures...!

13.Posté par bertel le 01/08/2010 20:03
Le misérabilisme de celui qui a été élu deux fois conseiller régional à cause de la pauvre population qui trouve cela normal... à cause aussi des failles de notre système électoral qui permet ce genre d'inepties... ce misérabilisme qui a permis à beaucoup d'élus alimentaires de faire de leurs mandats un métier.... ce misérabilisme là me révulse.

Et ce qui me révulse encore plus, c'est que ce misérabilisme émane d'un jeune élu...

Bertel de Vacoa

14.Posté par mwa la pa di le 01/08/2010 21:11
Tu as raison, il faut attaquer tous ceux qui ont osé dévoilé ta réelle personnalité dans le monde des affaires et de la magouille.

15.Posté par bnb le 01/08/2010 21:38
S'il s'estime diffamé, qu'il porte plainte auprès de la justice... Tout le reste n'est que fumée!

16.Posté par Louisien le 01/08/2010 23:20
Bravo à Thierry ROBERT qui ose enfin remettre les journalistes à leur juste place !
La liberté a bon dos quand il s'agit de dire tout et n'importe quoi, dans le seul but de vendre du papier, sans vérifier ses infos et sans se soucier des conséquences. Trop facile de se prendre pour un zorro et de rameuter les petits copains corporatistes quand un "client" se rebiffe !
Il serait temps que Pierrot DUPUY et consorts arrêtent de se poser en donneurs de leçon et redresseurs de tort, pour redonner au journalisme ses lettres de noblesse. Merci à ce site d'avoir, par la publication de cette réponse de M.ROBERT, contribué à la liberté d'expression.

17.Posté par dom2 le 02/08/2010 00:38
a part les gens kil achéte ou a ki il fait des promesses vrémen personne ne l'aime celui la,d'ailleur parai kil na aucun amis,ah si son porte monnaie,jamé un èlu navé été aussi bas

18.Posté par ANIN le 02/08/2010 07:22
"La peur change de camp" Le travail des journalistes "les vrais" est indispensable au fonctionnement de la démocratie et malgré certains excès, le citoyen préfère l'excès des journalistes que ceux des politiques qui eux ont des comptes à rendre sur l'utilisation des fonds publics. Mais c'est vrai aussi que depuis quelques années, les affaires sortent de toutes parts, et même si je reconnais aux journalistes le droit de faire leur métier, je suis aussi pour que les politiques puissent se défendre, par les moyens certes peu orthodoxe de Thierry Robert mais qui a le mérite de poser une vrai question : Doit -on subir la presse quand on estime qu'on est sali, jeté en pâture sans preuves? Je donne donc raison au citoyen Robert qui lui a les moyens de se défendre par ces tracts, alors que d'autres dans la même situation ne peuvent le faire. Les politiques ont une peur bleue des journalistes, et ces derniers en profitent un maximum aussi pour placer leurs épouses, amies, enfants dans les administrations etc... donc que la peur change de camp me semble bénéfique pour la démocratie, les excès d'un côté comme de l'autre pourront toujours être tranché par la justice.!!

19.Posté par Manie le 02/08/2010 09:27
Vous défendez les journalsites ? Vous pensez qu'ils abusent de leur droit et de leur liberté?

Et vous pensez quoi d'un Maire qui oblige son chargé de com à travailler un dimanche pour envoyer un communiqué qui pouvait attendre lundi ? Vous voyez une urgence vous?

C'est un vrai dictateur !!!!!!!!

20.Posté par SCORPION le 02/08/2010 10:16
Un peu mégalo le mec: il ne peut pas s'empêcher à un moment ou à un autre à parler de lui à la "ème personne! Doit provenir d'une césarienne le maire de Saint-Leu.

21.Posté par Polémique victor le 02/08/2010 12:24
Pôvre pôvre petit canard........i fé pitié vrémen!!!!!!
du blabla mal cousu.......;si ce monsieur Robert voulait bien porter plainte histoire de"laver" son honneur devant toute la Réunion...nous en serions très content.....
mais comme ses grosses casssssserolles l'empêchent de le faire, il ne peut que blablater dans le vent...

Comme beaucoup d'hommes, qui se disent," politiques" ici...mais qui ne sont qu'un ramassis d'arriviste sans envergure.....ce monsieur joue à l'épouvantail...histoire de faire fuir les oiseaux qui viennent picorer sur son nez...de pinnochio......

22.Posté par ptit crick le 02/08/2010 15:22
vat il distribuer des tracts au nom de zinfos ou mr dupuis présenter nous la facture de l imprimerie
heureusement que zinfos soit la pour dénigrer tout ses petits donneur de leçons aves des coeurs
noir aux dent blanc ou en est il ses promesses pour la grande surface sur sa commune
les stagiaires attend toujours leur emploi
ZINFOS ET LA ET RESTERA LA LONGTEMP QUE SA PLAISE OU DEPLAISE A CERTAIN

23.Posté par ah seigneur!!! le 02/08/2010 15:35
Et Monsieur le Maire :
- ki sa y paye carte "joyeux anniversaire" à la population.... Moi la trouv un dan ma boite aux lettres
- ki sa y paye z employés y passe zot temps assise su bor chemin en faisant semblant d'entretenir le quartier.

Monsieur le Maire j'ai cru en vous, je n'y crois plus....

Et au fait Pierrot ou en sont les affaires de notre maire!!!! Tu devrais nous donner des nouvelles

24.Posté par zoréole le 02/08/2010 22:28
i fo vrémen ke na poin rien pou fé a st leu... comment un maire na le temps pou perd ek un komérage koma ???!!! arret fé lintérésan si na pou port plaint alé la loi sinon okip out komune don !

25.Posté par mimi le 04/08/2010 16:04
zot la pas compris ! Son entreprise et la mairie c'est wash and go ! deux en un...c'est vrai que li choisit domoune po donne un affaire ou pou li fréquenter fo na un classe social bien rangé. peu être que la population st-leusienne té besoin un changement mais li la pas compris que comme navé point de candidat interressant c'est li la gagné..nous fé avec..
En plus li la moukate hamilcaro à st louis et zordi cé li lé pris ek la loi..fallé pas critiquer pou tombe pareil..d'ou lexpression tortue y voi pa son ké!

26.Posté par william f le 04/08/2010 19:07
moi ce que me pose comme question c'est :
y aurait-t-il de la fumée sans feu comme on dit.
tout ce qui est dénoncé est ce vrai ou pas moi je sais pas en général si c'est dans le journal et que les journalistes s'y intéressent c'est qu'il y a anguille sous roche.

monsieur robert je me demande si les st leusien accepterons de réélire un maire qui n'arrête pas devant la justice.
moi j'aimerais savoir où en sont toutes ses affaire judiciaire car je trouve que la justice est très lente.

je souhaite la vérité et surtout monsieur le maire j'attends toujours vos explications non sur le fait que les journalistes vous en veulent mais surtout pourquoi ils en ont qu'après vous.
c'est plus de l'amour à votre égard mais de la rage.

en tout cas bonne chance car tout se paye tôt ou tard.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales