Politique

Thierry Robert réclame sa part à Sinimalé

"Au TCO, malheureusement, l’esprit communautaire n’est pas équitable". Le 1er vice-président de l’intercommunalité de l’ouest en a gros sur le cœur et il le fait savoir.


Thierry Robert change de cible politique. Le député-maire de Saint-Leu estime que Joseph Sinimalé ne respecte pas les Saint-Leusiens.
 
"Tous les efforts ne peuvent être concentrés sur Saint-Paul. Ou alors peut-être qu’on essaye de me pousser vers le sud ?" tente-t-il d’interpréter ce qu’il considère comme une mise à l’écart de sa commune.
 
Voilà un an qu’il a notifié, "par courrier confidentiel" pour reprendre ses mots, au président Joseph Sinimalé, la liste des reproches qu’il émet contre sa gouvernance. Il veut néanmoins couper court à tout emballement : "je ne suis pas en guerre contre Joseph Sinimalé !"
 
"Je n’ai pas voulu l’évoquer publiquement en 2015 pour ne pas interférer avec la campagne électorale", révèle le maire. Ce courrier, il l’a envoyé début 2015. Depuis, à l’entendre, Joseph Sinimalé n’a pas daigné apporter de correctifs à sa gestion du TCO. Mais quels sont les reproches que Thierry Robert formule à Joseph Sinimalé ?
 
Le député évoque de prime abord le projet Ecocité de Cambaie. Pas assez transparent et qui laissera des miettes à Saint-Leu.
 
"L’Ecocité c’est un projet pour lequel on n’a pas de plan de financement, où il n’y a aucune visibilité. Peut-être 3 milliards ou 4 milliards,… Une fois les dépenses engagées, nous n’aurons (Saint-Leu) que nos yeux pour pleurer". Le maire attend néanmoins d’en savoir plus sur le contenu du plan pluriannuel d’investissements du TCO qui devrait être communiqué en mars.
 
Trop de recrutements saint-paulois au TCO
 
Autre point d’achoppement, celui des recrutements. Au sein du TCO, Thierry Robert se sent lésé par les pratiques qui feraient la part belle à la ville dont est issue le président de l’interco. Une pratique qu’il constate depuis son entrée au sein de l’instance en 2008. Mais à l’époque, Thierry Robert reconnaît volontiers qu’en tant que nouvel élu, il n’avait pas vraiment son mot à dire. Les choses vont changer en 2016, promet-il.
 
"Je veux savoir combien de Saint-Leusiens ont pu bénéficier de recrutements au TCO depuis 2008 ?" lance-t-il devant ses invités pour la présentation de ses vœux. Sa cible est désignée : Saint-Paul, toujours.

"Il faut qu’il y ait une répartition équitable", approuve-t-il. C’était comme ça avant, ça a continué comme ça (après mars 2014), mais "soit ça s‘arrête, soit on entendra les Saint-Leusiens", prévient-il.
 

Thierry Robert a abordé d'autres sujets. Des extraits de son intervention :
 
Un maire beaucoup plus présent
Thierry Robert a ouvert son discours sur la promesse d’"être plus que jamais au plus près des Saint-Leusiens, pour le développement de notre commune". La campagne électorale, c’est du passé.
 
Le projet de carrière à Ravine du trou :
Avec les habitants du secteur, Thierry Robert promet de "ne pas se laisser marcher sur les pieds."
 
Une administration moins dépensière :
"Notre feuille de route est claire : l’année 2016 sera l’année de la lutte contre le gaspillage. La faute à la baisse de la dotation de l’Etat et au désengagement de certaines collectivités : le Département et la Région". Le maire parle des dépenses non prioritaires. L’appel à la mutualisation des moyens est invoquée. "Nous irons chercher des économies partout mais pas au détriment des familles saint-leusiennes. Les dépenses d’investissements seront maintenues à un niveau élevé". Aucune augmentation de l'impôt local n'est prévue pour compenser le désengagement des partenaires institutionnels.
 
Les réalisations attendues pour 2016 :
Un service de la vie citoyenne sera effectif au 1er mars. La mairie ouvrira également un service dédié à l’accompagnement des entrepreneurs.  Le maire promet également une répartition plus équitable vers les quartiers en retard en matière d’équipements publics (Bois Banc, Fontaine, le Cap)

Des chantiers seront finalisés ou entamés au cours de l'année : la ZAD de la Salette, le parc du 20 décembre, le centre ville de Piton, le dojo du Plate, les médiathèques de la Chaloupe et du front de mer et en fin d'année "la nouvelle et première piscine municipale à Stella".
 
Mardi 26 Janvier 2016 - 16:21
LG
Lu 3608 fois




1.Posté par laverite le 26/01/2016 17:27
Monsieur le député Maire de Saint-Leu,

A travers la présentation de vos voeux à la presse, vous dites ouvertement que "les intérêts des Saint-Leusiens ne sont pas défendus au TCO".

Question : que font les élus de Saint-Leu au TCO?

Vous êtes 1er vice-président du TCO.

Question : que faites vous donc au TCO?

J'en déduis donc, à travers vos propos, que Saint-Leu est représentée par des personnes, soit qui ne travaillent pas et qui encaissent des indemnités, soit qui sont incompétents et donc ne peuvent défendre les intérêts de Saint-Leu.

Par ailleurs, vous dites sur imaz presse réunion que :

Question du journaliste : Vous voulez dire qu'au sein du TCO, en matière de recrutement par exemple, les habitants ne sont pas à logées à la même enseigne en fonction de la commune d'où ils viennent?

Votre réponse : Exactement ! Mais il n’y a pas qu’au TCO, il y a aussi les satellites du TCO. Par exemple, vous prenez Cycléa (acteur du tri et du recyclage à La Réunion, ndlr) j'aimerais savoir combien il y a de Saint-Paulois. Il y a juste quelques Saint-Leusiens qui y travaillent, mais ils y travaillaient avant 2008. Et d’autres organismes sont concernés.

Mon commentaire : donc avant votre arrivée à la mairie de Saint-Leu en 2008 et au TCO, la gestion des embauches était équitable, des saint-leusiens étaient recrutés. Vous reconnaissez donc que les anciens élus de Saint-Leu étaient donc efficaces.

Encore une fois vous démontrez votre incompétence.

Par ailleurs, comment expliquez vous l'arrêt de quasiment tous les chantiers sur Saint-Leu? Et la bibliothèque de la Chaloupe, quand accueillera t elle les personnes?

Votre politique autrement a montré ses limites.

Vivement que vous preniez conscience que vous n'êtes pas à la hauteur, que vous n'avez aucune carte, pour le véritablement développement de Saint-Leu.

Bien amicalement,

2.Posté par Observer le 26/01/2016 17:31
Pour qui se prend-il ce dépité-maire'conseiller régional...? Ce n'est pas parce qu'il a aidé Sini en 2011 à gagner les départementales, puis en 2014 la mairie, que Sini sera son valet. Il s'est fait avoir comme un premier venu. Si li lé le supèrieur hiérarchique du préfet, li lé aussi un manzè bèf pou Sini!

3.Posté par Titi or not Titi le 26/01/2016 18:30
Ils Ont Quoi Nos Dépités (ées) En Ce Moment ?? 😜
Demain, Je Fais 2 Lessives ....& GnaGnaGna !!! 😄😄
Entre Une Barbouse Et Des YoSoy : Emplois Fictifs !! 😜

Mets Toi Au Boulot Et Occupe Ta Commune ! F€iniasse !! 😄
Finit Tes Chantiers Perso/Pro Débutés Depuis .....1er Mandat. 😜

Les Agents Communaux Sont Encore En Vacances ??
Pas D'Essence Pour Monter Dans Les Hauts ??😜

ANouLa©®

4.Posté par Eno2016 le 26/01/2016 20:20
Il ne se passe pas une journée sans qu'on parle des frasques du louloute saint leusien ...
Il ne bosse pas ce monsieur ?
Il n'a rien à faire de ses journées ?

5.Posté par lol le 26/01/2016 20:39
Le Titi faisait son Roi quand il était vice président du conseil général et avait beaucoup de contrat, finit il est l'opposition aujourd'hui, conseil régional finit, il est dans l'opposition, il lui reste que la Mairie de st leu mais pas suffisant pour les contrats qu'il a promis pendant sa campagne Régionale, donc il se tourne vers le TCO; Et si pas de contrat au TCO donc perte de la Mairie en 2020 et finit le Titi

6.Posté par Papillon le 26/01/2016 23:32
comment tu dis???? Année 2016 lutte contre le gaspillage???!!!!???? C'est pour cela certainement que tu vas crée ce parc (limite emplois fictifs car payés avec de l'argent public pour faire ta Politique Pareil) afin d'y parquer tous ces gens à qui tu avais promis des postes à la région!!!!! Continues Thierry tu es sur la bonne voie!!!!!

7.Posté par hje le 26/01/2016 22:33
pourris ce sini

8.Posté par pffff le 27/01/2016 08:56 (depuis mobile)
A gerber...

9.Posté par CALOU le 27/01/2016 09:24
Parmi les projets en passe d'être exécutés sur Saint-Leu, je ne vois pas qu'il est mentionné le projet d'aménagement et de modernisation du quartier Plateau-Chemin Carlonette.

Monsieur Le Maire, ne nous oubliez pas !

Ce quartier voit passer chaque jour des dizaines et des dizaines de véhicules dont de grands bus et des camions de 40 tonnes qui se rendent au Plate ou au Tévelave.

La chaussée est actuellement étroite et dangereuse et passe devant une école maternelle.

N'oubliez pas que ce quartier a été déclaré "sinistré" lorsque Bégiza a détruit tous nos réseaux, nous laissant sans internet pendant plus de deux mois.

Je sais que vous êtes soucieux de satisfaire au plus vite vos administrés.

Je sais aussi que le dossier concernant Carlonette est bouclé ; un coup de pouce de votre part rassurerait plus de 50 familles qui vivent ici et qui attendent depuis très longtemps.

Ne dites pas que d'autres projets sont "prioritaires", le nôtre, à mon sens l'est aussi.

Pensez à cette jeune population qui habite là avec leurs tout jeunes enfants qui évoluent parmi ces énormes bus et ces 40 TONNES.

Monsieur Le Député-Maire, nous savons que vous pouvez nous aider. Nous comptons sur vous et surtout, ne nous laissez pas sans nouvelles.

Venez nous rendre visite, nous apprécierons.

Merci de votre compréhension et merci de nous informer au plus vite en nous indiquant la date des débuts des travaux.
Roland MAYER

10.Posté par flo le 27/01/2016 06:30
lu fé enkor un bal la poussière !!!

11.Posté par Pascale le 27/01/2016 11:52 (depuis mobile)
Et missty tu l'a mise où?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales