Régionales 2015

Thierry Robert propose le créole en option dès l'école primaire


"La culture est un élément qui permet à tous les êtres humains de s'épanouir"
"La culture est un élément qui permet à tous les êtres humains de s'épanouir"
L'avant dernier point presse de Thierry Robert avant le premier tour des régionales était consacré à la culture. Le candidat a commencé par égratigner le bilan du président sortant dénonçant "des subventions délivrées dans une opacité totale de façon injuste et inégale".

Le maire de Saint-Leu en veut pour preuve "les 300 000 euros par an accordés à une troupe folklorique fantôme dont on ne sait si elle a une existence réelle depuis ces huit derniers mois. Il ne suffit pas de dépenser pour dire qu'il y a des résultats, la culture réunionnaise a été bafouée".  

Pour y remédier, il propose donc dans un premier temps la création "d'une cellule de pilotage pour définir une feuille de route, une vision partagée et collégiale". 

"Conquérir le coeur de ceux qui voudraient venir"

La langue créole et l'histoire de La Réunion feraient également leur entrée dès l'école primaire de manière facultative, avec la signature de deux conventions avec le rectorat. "Il s'agirait non pas de se refermer sur soi mais de refaire vivre la tradition et la culture."

La démocratisation, un leitmotiv pour Thierry Robert, en matière de culture. Un "centre culturel régional mobile et modulable" devrait également être lancé. "Saint-Denis ne doit plus en être le lieu privilégié". 

Culture et économie étant conciliables pour le candidat, les artistes locaux deviendraient  des ambassadeurs de La Réunion dans le monde pour tenter "de conquérir le coeur de ceux qui voudraient venir". Le candidat mise également sur "une synergie" entre les différents musées. Des structures qui pourraient en quelque sorte se financer grâce à leur activité : la fabrication de sel pour le musée dédié au condiment ou la géothermie, projet cher à André Thien Ah Koon en troisième position sur la liste.
  
Mercredi 2 Décembre 2015 - 17:55
Lu 2679 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

61.Posté par Antillais le 04/12/2015 08:04
Le soucis n'est pas d'enseigner le creole mais cela rendrait il service aux jeunes Réunionnais qui je trouves on pas mal de difficultées a le parler pour certains la ou aux Antilles un coupeur de cannes le parlerait correctement ; Neanmoins ca reste une bonne initiative car le creole de nos anciens se perd au profits d'un creole new generation

60.Posté par tchippp le 04/12/2015 07:47
Il faudrait mettre Francais renforcer en option a mon avis ...

59.Posté par Tiripi bon pé le 03/12/2015 21:55
Nous sommes à l'assemblée Nationale.
La parole est au Député de la Réunion, monsieur Thierry Robert.
Monsieur Robert vous avez 5 minutes.

Mersi président, mersi zot toute laisse à moins largue mon kausement.
A moin zélu saint lé, quartier 3 létes kom i di ban gabier.
moin té candidat po la rézion la rényon et moin la ginye un sac lo cou.
Po ka sa un sac lo coup ? Par ké mi la demandé oblize marmaille cose créole lékole. Ek mon ban conseillé mi té vé oblize à zot utilise zot cosé. Le fransé nou ginye pa. le langue zanglai compliqué. créole sa minme minme.
Mi présente un motion "oblize créole kose créole". Po soumette pas meilleure solition. c'est koma nous va ginye zélection.

Mais d'où sort-il celui là ?

58.Posté par kld le 03/12/2015 20:08
post 5 ou le commun sur l'ame créole .....on est pas sortie .......lord mercy !

57.Posté par kld le 03/12/2015 20:07
pour une fois en total désaccord avec vieux créoles ??oui à la maitrise du français et des langues étrangères mais oui à un "espace créolophone" pour qu'il ne soit pas folklorisé et que l'on n'oublie le vieux créoles . en optionnel , pour ne pas choqué nos "la réunion c'est la France" , ben , relire Césaire et Fanon , mon "vieux créoles" .cela change la façon de penser l'"appartenance à la France" et ceci avec le respect que je suis obligé de donner à la "mère patrie" qui ne connait pas grand chose à l'"ame créolemulticulturelle" ...un copain à Césaire ( et oui, véridique ) me disait " a quand une civilisation créole? " je ne savais quoi lui répondre .................l'utopie d'un monde respectueux de l'ame humaine , cela fait vivre , plutôt que les éternels à priori (
et tellement facile ) commun qui font ce que le monde est actuellement , et y a pas quoi en etre fier !

56.Posté par kld le 03/12/2015 19:45
ouaix ; "Ce qui sauve le Mauricien est la maîtrise de l'anglais, du français et de sa langue maternelle. "
le problème à la Réunion , c'est que le créole , les vieux mots créoles , les vieux proverbes créoles s'oublient .un espace créolophone optionnel , pour de pas donner raison aux créoles appauvris ! peut etre pas a primaire mais certainement au secondaire .......vive le créole ou le Kréol , c'est le meme zarboutan , n'en déplaise à la zaqueline fareyrole et son moucatage qui fé honte la Réunion sur le créole en K ..........tout qualité manière , le créole lé un enrichissement !

55.Posté par kld le 03/12/2015 19:40
vieux créole , as tu lu Césaire ?

54.Posté par Mwa la pa di le 03/12/2015 15:09
Post 53, Vieux Créole vous avez raison de rappelez les paroles de Monsieur Césaire. Quand on voit la faiblesse de niveau de nos élèves et le peu de volonté des parents et enseignants à faire évoluer les choses, ou leurs difficultés, alors cette proposition va pas dans le sens de la place du réunionnais dans le monde de demain. Il vaudrait mieux conscientiser les familles et autres sur l'importance pour nos enfants de maitriser la langue française et aussi l'anglais. Le créole tout le monde le parle ici. Ce qui sauve le Mauricien est la maîtrise de l'anglais, du français et de sa langue maternelle.

53.Posté par " Vieux Créole le 03/12/2015 14:17
MONSIEUR THIERRY ROBERT ,savez-vous que Monsieur Aimé Césaire , aprés le vote sur "les langues régionales "a interrogé l'une de ses Administrés de Fort -de - France pour avoir son avis sur l'enseignement du créole à l’École ? Voici quelle a été la réponse de cette Mère Martiniquaise : "si j'envoie mes enfants à l’École ,c'est pour qu'il apprennent à parler et à maîtriser le français! ! Quant au créole ,ils le parlent à la maison "! Savez-vous la réponse du Grand poète et Écrivain martiniquais ?? " VOUS AVEZ parfaitement raison Madame" !
Faut-il rappeler que Monsieur Aimé Césaire ,"Chantre de la négritude " ,est aussi l' un des plus grand "Défenseur de la Francophonie " (avec Léopold SEDAR SENGHOR et ABDOU DIOUF deux anciens Présidents du Sénégal ) ??" Le français" est une langue internationale parlée dans de très nombreux Pays. " Le créole réunionnais "esr une langue vernaculaire parlée localement seulement et les langues créoles parlées dans le monde sont différentes totalement ...Depuis plusieurs décennies déjà des enseignants , sous l'impulsion de "lofis de la langu' " s'ingénient à enseigner cette langue dans les Écoles ? Quels sont les résultats obtenus ? Il y a autant de jeunes -si ce n'est plus - qui ne maitrisent toujours pas la langue française ?disent des Enseignants ! A-TON FAIT UNE ÉVALUATION DE CETTE EXPÉRIENCE ???

52.Posté par Kaya POLISMANE le 03/12/2015 14:09
Mi suiv le dicton "la lang na poin lozo" donc C la lang zarab ki doi ète apren' (dépi maternel).

Na dé-troi Kréol de rasin, de sous, y fé lintéréssan é y vé pi koz kréol ek zenfan,
La pa di kin marmay y koz kréol va réissi moin...

Mé, vréman Mé,

Y vo mié lès nout ti langaz ent'nou ; sépa si na pi rienk'sa com nout léritaz !! é li lé pa payan.. (sens prop)
Si y komens export lo kréol, napi tro gransoz lèr nou vréman.

Alor mi sante : "de ce paradoxe, je suis complice ; en moi se glisse du chauvinisme"

51.Posté par Pamphlétaire le 03/12/2015 13:45
Heureusement que c'est en option...Et pourquoi toutes les matières ne seraient pas en option et que seraient imposées les matières pour arriver à se débrouiller seul ou en groupe : attaque des personnes pour les dérober, les dépouillées, savoir s'échapper, s'enfuir sans laisser de traces ou d'indices afin de ne pas être identifié, savoir comment obtenir deux cartes d'identité réelles avec deux identités différentes afin de percevoir des aides ou autres allocations deux fois, etc...Le système D amélioré du siècle.

50.Posté par juju418 le 03/12/2015 12:44
i vaut mieux mettre la langue créole partout sauf a la réunion comme ca quand band touristes i arrive la reunion i gagne parle avec nous si non nous comprend pas zot

49.Posté par sceptique le 03/12/2015 12:19
Thierry on est sur la planète "terre" à l'île de la Réunion. Tout le monde y parle créole, et nous n'a beaucoup de mal à parler français contrairement aux Antillais qui manient les deux langues avec brio. A moins que lu veut faire de nous un département à "part", c'est à dire indépendant avec notre langue. Dans ce cas mieux vaut y apprend band marmaille à cause anglais, y sera plus utile...

48.Posté par Laurent le 03/12/2015 11:15
Au lieu propose créole à l'école , propose plus de moyen pour les cours de soutien , et faire arrêter ces cours le samedi matin et mercredi pour les petits écoliers

47.Posté par tektek le 03/12/2015 11:08
Madame LUCAS vous n'êtes pas à votre place là.
La honte.

46.Posté par Mwa la pa di le 03/12/2015 10:42
Quand on ne sait plus quoi inventer alors on propose n'importe quoi.....

45.Posté par Olala le 03/12/2015 09:49
Qu'en pense Roselyne Lucas assise juste à coté ?
Est-elle prête a s’asseoir aussi sur cela ?
Elle qui met la pose pou causer et qui ne s'exprime qu'en français parceque dit-elle le créole n'est pas une langue...

44.Posté par Femme97422 le 03/12/2015 07:55 (depuis mobile)
Monsieur Thierry Robert vous vous trompez d'élection a moins que cette conférence concerne directement votre commune !cela reviens aux compétences des communes pas de la Région ! Créole ouvre zote' yeux un futur Président sens compétences régionale !

43.Posté par olive le 03/12/2015 07:33
DEMAGO

42.Posté par reunion le 03/12/2015 06:27
mes 3 enfants nes en france de parents reuniones ont tjrs parle creole a la maison les 3 ont eu leur bac dont une qui apprend a lire et a ecrire a des petits francais en france les 3 parlent anglais espagol francais et surtout le creole alors si vous avez honte de parler votre langue c grave

41.Posté par Malim le 03/12/2015 06:06 (depuis mobile)
Non mais et puis quoi encore ! En primaire en plus ! C'est là que l on apprend les bases du français et c'est déjà assez difficile pour bon nombre d enfants. ...faut arrêter de pondre des conneries pareilles!

40.Posté par JEAN le 03/12/2015 05:58
komen le lang kréol en OPTION???.Kozé kréol lé natirel, na un takon fasson koz kréol selon lé endroi de l'ile;la lang kréol y transmé oralemen pask na d mo dan ce langag langaz y sinifi pa le mem zafér.Le kéol mem y koz pu kréol. KOMENCE remét le kozé kréol dan lekol, c zot lédukassion dan lekol la baclé kozé kréol. ce LOPTION la y fé réfléchir!

39.Posté par Madinina le 03/12/2015 05:46
Racolage électoraliste !
Il ferait mieux de proposer l'ANGLAIS OBLIGATOIRE qui sera mille fois plus utile aux enfants que le créole en option qui leur fera perdre du temps et surtout ne leur servira strictement à rien dans leur future vie professionnelle dans un monde globalisé !

38.Posté par ALAIN DIMITRI le 03/12/2015 05:30
encore un qui n'a pu se séparer de sa relation avec l'esclavage pauvre créole faut cassé la chaîne qui nous ramène toujours a la négritude , mi lé noir mi lé vilain , lève la tête pour garde garde devant bande politique rien que promesse réfléchi un peu quand li lé en l'air combien li gaigne par mois , a ou mange de zef avec la coque en attendant...

37.Posté par ti coq le 03/12/2015 03:56 (depuis mobile)
l idee de la langue creole a l ecole primaire pourquoi pas. l apprentissage des langues regionales en primaire au travers des matieres generalistes se fait dans les classes de nos petits camarades metro et ca ne pose pas de probleme.

36.Posté par la vérité vraie... le 02/12/2015 23:46
Je ne roule pas pour lui mais sa proposition est réalisable et très souhaitable. Aux nombreux maitres frustrés présents sur le site, je vous invite à lire la note associée au cadre européen commun de référence pour les langues à laquelle la France adhère.

Le site de référence Eduscol du ministère de l’Éducation nationale, propose un éclairage intéressant à l'alinéa "langue régionale". On peut y lire "Les inspecteurs d'académie veillent à la mise en œuvre de cet enseignement, en fonction des demandes des familles et des ressources en enseignants qualifiés. Les collectivités locales sont associées". Nous formons à l'université des professeurs de créole qui passe un CAPES de français et créole !!! Donc la formation existe, le vivier également, ne parlons même pas des demandes.
Quand il s'agit d'apprendre aux petits métros le corse, le basque, le catalan, l'occitan, le gallo ou le breton, personne ne se plaint : c'est naturel ! Par contre, quand il s'agit du créole, on ressort le stupide et minable argument du bac de français en fin de première...
Zot va pran nou po kouyon lontan ?

Des liens pour les maîtres bien-pensants :
- http://eduscol.education.fr/cid45718/enseigner-les-langues-ecole.html
- http://cache.media.education.gouv.fr/file/01_Janvier/37/2/2013_langues_regionales_guide_web_295372.pdf (lire la page 11 du livret : crise d'urticaire en perspective pour certains)
- Voir la loi Deixonne sur l'enseignement des langues régionales qui date de 1951 (aujourd'hui abrogée mais dont une grande partie des articles a été intégrée au code de l'éducation...)

Je préférais, et de loin, apprendre à un gamin en créole si l'objectif final était la maîtrise de l'enseignement plutôt que m'enliser dans le français et qu'il n’apprenne rien par défaut de compréhension orale.

+1 pour Thierry Robert...

35.Posté par Heloise le 02/12/2015 23:40 (depuis mobile)
ce genre de projet serait encouragé en Polynésie, en Bretagne, en Guadeloupe, au Cap-Vert mais bien sur ici toujours ce vieux tabou assimilationiste qui nous garde bien yeux bouchés : nout racine lé précieux marmay! Arret bloque sur le boug don!

34.Posté par Effé Ralgan le 02/12/2015 23:40
Voilà un lot l'intérréssant depuis le post 1 y veu oubli la langue Grand mère et qui en guise d'apprendre le FRANÇAIS que j'adore y invente des mots comme "coma" et autre onomatopée bête entendu ici et là dans des RAP ou autres conneries y a qu'a voir à coté band de beta ile Maurice ou les agents d’hôtels se débrouillent avec pas avec une mais trois langues
Pour exemple ma belle mère ayant eu un problème de santé à Maurice conduit dans une clinique
j'ai entendu un jeune médecin au nom et typé MAURICIEN
Lire le rapport du cardiologue d' Apollo en anglais
nous les expliquer en un bon Français
et parler à une infirmière en Mauricien
trouver l'erreur
Ici mi koné mon zef un créole y vé koz lz francois et mal voir trés mal

33.Posté par Alain le 02/12/2015 22:08
Mon marmaille va coze créol la caz! Mi préfèr san foi li appren èn langage va serv ali partou oussa li sava, ke èn langage y va solemen serv ali dan son pay!
Son l'option di ali pren pou li! Dor avec si y fo! Mé fai pa la couillonisse!

32.Posté par Saint Leusien le 02/12/2015 22:06 (depuis mobile)
Bin bon courage à sat i croit encore à ce Roi Menteur de Saint Leu.En tout cas mwin mi t croi à ce Mythomane,mi koné pas par komen ma eu confiance en ce bougue menteur là.Si selmen li t disai la vérité à la Population de Saint Leu et à la Reunion !!!

31.Posté par Adrien le 02/12/2015 22:00
Mr Robert Thierry, à ce rythme, si vous continuez à trouver aussi bien les projets de Didier Robert, il faudrait envisager un Mea Culpa, et avouer qu'il a raison de faire de la culture un tremplin d'insertion professionnel efficace! qu il connait son travail quoi!

30.Posté par pfff le 02/12/2015 21:52
Encore une preuve de son incompétence. Depuis quand un président de Région a le pouvoir d'influer sur les programmes scolaires? C'est une prérogative du ministère de l'éducation NATIONALE. Si les gens croient à ces bétises c'est que zot lé couyon mêm et je leur souhaite bon courage pour trouver un emploi (autre que un ti contrat) dans une économie mondiale ou tout le monde s'ouvre sur l'extérieur, et ou personne ne parle créole.

29.Posté par bizareca le 02/12/2015 21:32
disons qu'en fait tout do moune i koz kréol c nout lang, en fait il faudrais que l'anglais soit vraiment enseigner, LA oui cela va aider nos enfants!

28.Posté par bof le 02/12/2015 21:08
Pourquoi pas l anglais depuis les plus petites classes obligatoires..........la Réunion gagnera à s'ouvrir


27.Posté par titi974 le 02/12/2015 20:56
Et pourquoi un bac de créole en première tant qu'il y est , le ridicule ne tue plus et les cons ça osent tout...un peu de sérieux il n'est pas question de squizzer le créole sur l'île mais cela n'a rien à faire à l'école que nos enfants apprennent des langues tel que l'anglais cela leur sera bien plus utile pour leur avenir....

26.Posté par Patrick BERAUD le 02/12/2015 20:50
La Fontaine écrivait : on a toujours besoin d'un plus petit que soi.
Prenons exemples sur Maurice ou les Seychelles : tout le monde y parle les 3 langues : créole, française, anglais. Chez nous on parle mal français et anglais. Pas besoin d'enseigner le créole mais le français et l'anglais oui. N'oublions pas que derrière le "tout créole" de tout temps prôné par le PCR, se cache une volonté d'asservissement des réunionnais pour les couper du monde et les garder sous la coupe de certains

25.Posté par on rase gratis le 02/12/2015 20:40
qui pour proposer la pipe si obtention du bac ??

24.Posté par kld le 02/12/2015 20:08
ha , la culture créole .............. le monde multiculturelle , le respect des cultures locales , dans un ensemble internationale .........c'est pas gagné , vive la Réunion , vive les iles créoles , vive la République , vive l'Europe , vive les "citoyens du monde" .

23.Posté par KOI le 02/12/2015 19:52
comique le clichet de la prof.(maternelle) avec un vide (un semblant de document au moins sous la main )>>comme Mystigry,la pli un journal po donne de l'allure

22.Posté par li travaille du chapeau ? le 02/12/2015 19:47
ça c'est du délire pas très mince ...

21.Posté par la crise le 02/12/2015 19:40
là ou fait un l'erreur :
L'histoire de la Réunion ne peut être facultative mais obligatoire.
Quant au créole, sur quel temps prendrez-vous ça?C'est bien beau de proposer de nouvelles matières à apprendre mais à quel moment le fait-on? sur le temps du français? En 1970, il y avait 10h de français/semaine et on pouvait même aller jusqu'à 11h. Puis ça a diminué progressivement pour arriver en l'an 2000 à 6h si mes souvenirs sont bons. Allez maîtriser la langue avec ça!
Et l'histoire de la Réunion alors? dans le temps imparti à l'histoire , on peut aménager un temps pour l'histoire de la Réunion. Beaucoup d'instituteurs le faisaient; d'ailleurs les programmes permettaient d'étudier l'histoire locale. Mais malheureusement ce n'était pas obligatoire.

20.Posté par L'Ardéchoise le 02/12/2015 19:19
Même en option, cela ne peut être qu'à l'oral, puisqu'il n'y a pas encore de "forme écrite standardisée", et donc l'utilisation de productions écrites ne pourra que diviser, car il y en aura toujours pour critiquer le lexique utilisé...
Mais l'oral, c'est bien aussi, alors pourquoi pas ?

19.Posté par moi le 02/12/2015 18:51 (depuis mobile)
Il a dit en option pour ceux qui veulent étudier pas d''obligation. svp ceux qui commentent pour la région soyez au moins fiers de votre langue méme si vous n''aimez pas t.robert

18.Posté par J Cadet le 02/12/2015 18:39
Ca le dérange pas que le Musée du Sel soit au Département et pas à la Région ?

17.Posté par kld le 02/12/2015 18:22
où l'on voit que la martèlement de l'époque debré a marché : " la réunion c'est la France et le créole c'est le folklore" ...vive les goyavisées, chapeau la paille ! ben" créole un jour , créole toujours ", n'est il pas ....ferm baro !

16.Posté par Olivier le 02/12/2015 18:20
Un député qui n'ose venir aux rdv qu'il donne, notamment concernant le problème du RSI qu'il prononce du bout des lèvres. Pas les épaules ce monsieur.. L'autre Robert non plus d''ailleurs...

15.Posté par rene le 02/12/2015 18:06
presser que tout ça se termine . fatiguer de voir ce clown .

14.Posté par mediatheque sono le 02/12/2015 18:05
Cher monsieur, j'espère que la médiathèque du centre ville de Saint Leu est livré. Vous qui êtes le garant de la culture (en tout cas pour les régionales). Par ailleurs, je vous prie d'y aller piano sur votre sono (hic), votre chanson de campagne commence à me titiller sur les nerfs. En vous remerciant

13.Posté par Philippe le 02/12/2015 17:53
Du copie/coller on est habitué! Un autre candidat, en la personne de Didier Robert y avait déjà fait mention bien avant. Bravo Thierry d'être aussi vide, et de t'approprier les idées des autres. Mais prends les donc si ça t 'arrange, ils en auront toujours plus que tu ne le crois!

12.Posté par kld le 02/12/2015 17:52
yes , un espace créolophone à l'école , je sais , pour les malcomprenants, que la maitrise du Français, de l'anglais , de l'espagnol , de l'allemand et autres langues étrangères est fondamental , mais oublie pas nout kosé , , je ne parle pas du créole commun ....... mais du créole riche de ses anciens mots , riches de ses proverbes ............ le minimum , en optionnel , c'est une évidence , en dehors du clivage affligeant droite \ gauche .

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales