Politique

Thierry Robert contre l'arrêt brutal des mesures de défiscalisation en outre-mer

Voici le communiqué de Thierry Robert annonçant son opposition à l'amendement Eckert concernant les dispositifs fiscaux.


Thierry Robert contre l'arrêt brutal des mesures de défiscalisation en outre-mer
La majorité socialiste suivra-t'elle l’amendement Eckert ?
 
Les mesures de défiscalisation en Outre-mer sont régulièrement décriées par une partie de la classe politique. Je peux comprendre que des personnes, disposant d’une connaissance erronée de la réalité économique et sociale des collectivités ultramarines, soient tentées de supprimer ce type de dispositifs.
 
C’est ainsi, qu’un amendement déposé par le député, Christian Eckert, rapporteur général de la Commission des finances, et adopté en Commission des finances la semaine dernière, sera examiné en séance publique en fin d’après-midi. Celui-ci propose de supprimer le plafonnement global égal à 18.000 euros et 4% du revenu imposable du contribuable dès le 1er janvier 2014.
 
Si nous prenons le cas de la Réunion, notre économie, déjà en récession et en proie à des problèmes sociaux, serait fortement affectée par une fin brusque des dispositifs fiscaux actuellement appliqués. Le vote d’un tel amendement risque donc d’entrainer la Réunion dans une catastrophe sociale et économique sans précédent. Je me pose donc la question : cet amendement constitue-t'il une initiative personnelle d’un député PS ? Ou est-il cautionné par un certain nombre de politiques souhaitant créer le chaos à la réunion, et plus généralement en outremer ?
 
Nous pouvons, et je dirai même que nous devons, effectivement songer à des alternatives aux mesures de défiscalisation, mais cela doit se faire progressivement sur un pas de temps plus ou moins long pour permettre à nos économies ultramarines de se redresser.
 
Je participerai donc aujourd’hui et demain aux séances publiques avec pour objectif de m’opposer à cet amendement.
Mardi 13 Novembre 2012 - 17:48
.
Lu 1115 fois




1.Posté par noe le 13/11/2012 16:51
Il a raison que la raison ignore !
Ne pas fermer brusquement les robinets de la défiscalisation outre-mer ...
Les socialistes voteront contre ...je l'espère !

« Si le monde est malheureux, c'est qu'il pense à ses malheurs, si la vie se trouve remplie de difficultés, c'est parce que l'homme pense toujours aux difficultés qui se présentent. » [Ralph Waldo Emerson]

2.Posté par Le début des arrêts brutaux le 13/11/2012 17:27
Monsieur Thierry Robert, et les autres, ouvrez les yeux, nous sommes au début des arrêts brutaux de mesures, et même des régressions : baisse des salaire, baisse des indemnité, baisse des remboursements...

3.Posté par ndldlp le 13/11/2012 18:48
l'arrêt de la défisc est nécessaire.
il n'appartient plus à l'Etat, et donc au contribuable, de grever le budget national.
il revient par contre à l'Etat, de garantir au monde économique local, et à sa population, des conditions égales de niveau de vie et de conditions d'exercices de l'entreprenariat.

quitte à consacrer l'argent de la fiscalité abondant le budget national, au financement de cette continuité économique réclamé par tous...Sauf bien sûr les députés pour ceux d'entre eux qui ont des intérêts dans la défiscalisation... et je ne parle pas bien sûr de ceux ou celles, qui ne savent pas ce que c'est que la défisc..

4.Posté par JORI le 13/11/2012 19:50
Etrange, certains seraient pour supprimer sans délai la sur rém et Super psychotic T.Robert ((le supérieur de tous) voudrait que la suppression de la défisc se fasse dans le temps. Et pourquoi donc?. Profiterait il de cette défisc à travers ses entreprises?; Je le répète, à l'assemblée nationale les députés savent que la contre partie de cette défisc, à savoir l'emploi, n'est pas là. De même que le cout aux contribuables de cette défisc, soit 20% de plus qu'une simple subvention. Alors je pose la question: pourquoi favoriser la défisc au profit de subventions bien que couteuses, mais moins onéreuses. A qui profite réellement cette défisc, où sont les audits, les études ?.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales