Politique

Thierry Robert : "Les orientations du chef de l'Etat sont imprécises"

Le député-maire de Saint-Leu, Thierry Robert, s'est exprimé aujourd'hui sur les vœux du président de la République exprimés cette semaine à l'attention de l'Outre-mer. Pour lui, "les bonnes intentions ne suffisent plus", et la population domienne "n'en peut plus d'attendre des actes qui tardent à venir".


Thierry Robert : "Les orientations du chef de l'Etat sont imprécises"
Concernant la problématique du chômage, Thierry Robert tient à rappeler qu'il y a près de 150.000 personnes inscrites au Pôle Emploi à La Réunion, et qu'en moins de un an, le chômage a progressé de 8,5% dans le département. "Jamais à l'échelle de la France métropolitaine une telle augmentation n'aurait été acceptée", précise Thierry Robert. "Pour autant, pas de levée de bouclier particulier n’est venue ni des uns, ni des autres sur cette situation intolérable. L’immobilisme et le silence d’une grande majorité d’élus locaux est incompréhensible", ajoute-t-il.

Les mesures prises pour inverser la courbe du chômage dans les DOM et en particulier à La Réunion ne sont pas les bonnes selon lui. "L’octroi de 9 000 emplois d'avenir n'est pas une solution durable pour les Outre-Mers frappés par le lourd chômage des jeunes. La Réunion et l’Outre-mer en général, ont besoin d’un électrochoc en matière d’emploi. Il ne s’agit plus de faire voter et appliquer des mesurettes qui font baisser artificiellement le chiffre du chômage d’un semestre à l’autre".

Il est également revenu sur le futur Projet de loi sur les contrats de génération, "qui ne suffira pas si le gouvernement ne tient pas compte de la nécessité d'un concours financier de l’Etat dans la formation des jeunes de moins de 30 ans avec la contrepartie demandée aux entreprises d'embaucher pour un temps équivalent à la durée de la formation". Si cela n'est pas pris en compte, il l'a assuré, il interviendra "en personne" en proposant un amendement ou une proposition de loi à ce sujet.

Concernant la défiscalisation, Thierry Robert s'est félicité du choix de François Hollande qui s'est engagé à "redéployer l’ensemble des crédits qui auraient dû être dépensés à partir de la défiscalisation des revenus imposables, sous forme de subventions directes aux Outre-Mers, notamment en augmentant les crédits alloués à la LBU pour la renforcer et permettre ainsi de financer le logement social Outre-Mer et stimuler l'économie locale".

C'est "bien sûr" un engagement qu'il fallait prendre pour le député-maire.  "La défiscalisation outremer est sans cesse attaquée. Ce dispositif est indispensable à l’économie outremer. Pour La Réunion en 2012, cela aurait représenté environ 150 millions d’investissement uniquement sur la construction de logements sociaux outremer. Cela a contribué à faire sortir de terre 1974 logements sociaux en 2012. Pour autant, chaque année, l’Etat et bons nombres de députés hexagonaux font peser une "épée de Damoclès" sur ce dispositif", se plaint-il, alors qu'il faudrait au contraire le pérenniser définitivement.

"Il faudra repenser la défiscalisation pour le PLF 2014 et sur une durée plus longue, par exemple, de celle du quinquennat si on veut restaurer une confiance des acteurs économiques autant que des bailleurs sociaux".

La problématique de la vie chère n'a pas été oubliée par Thierry Robert. Ce dernier s'est montré sceptique concernant la Loi Lurel. "Le Président Hollande se félicite de la loi Lurel sur la vie chère outremer qui est un début et une boîte à outils.  Pour autant, nous attendons toujours la mise en application de cette loi et de sérieux doutes planent sur la probité des effets escomptés. Si cette boîte à outils ne sert à rien, le gouvernement aura fait perdre du temps aux ultramarins alors qu'il pouvait signer le décret d’application de la Loi 2009 dite Loi Jégo".

Il a également tenu à réagir sur les propos de François Hollande concernant le prix des billets d'avion. "Le Président s'engage à plus de transparence sur les prix des billets d'avion et les marges, et favorisera une concurrence auto-régulatrice. Ce sont là une nouvelle fois de bonnes paroles", affirme-t-il. Il faudrait "aligner la continuité territoriale allouée à La Réunion sur celle de la Corse" pour faire bouger les lignes selon lui.

Pour conclure, Thierry Robert a déclaré que les orientations du Chef de l'Etat demeurent "imprécises" autant dans leur "application concrète que dans les délais avec lesquelles elles seront réalisées". "Nous avons besoin d’un calendrier précis et rapide sur les engagements du Président de la République en faveur des Outre-mers."

Il a terminé sa conférence de presse en rappelant qu'il continuera à "se battre contre les injustices et à les dénoncer lorsqu’elles sont à l’encontre de nos territoires d’Outre-mer".
Dimanche 6 Janvier 2013 - 14:39
S.I
Lu 1522 fois




1.Posté par cinéma le 06/01/2013 14:43
Qu'il s'occupe d'abord de son boulot de maire : les canalisation d'eau qui saturés, vielle et sous-dimensionnées polluent le lagon, et créent des inondations et manque d'eau de ses électeurs, après il pourra refaire du spectacle si c'est sa passion.

2.Posté par Ptipiment974 le 06/01/2013 14:51
Mil parle de défiscalisation mais nous créole de la classe moyenne ( terme bizarre mais tellement utilisé) pourrions nous construire des logements..... À qui va profité cette loi. Mais sieur Robert n'est il pas dans l'immobilier, a qui profites le crime????

3.Posté par web le 06/01/2013 15:31
Mr T Robert toujours à faire un Buzz pour que l'on parle de vous. Le jour ou il va y avoir un épluchage de certains compte et que nous nous apercevrons que vous avez bien profité de ce que vous soi disant dénoncé Cela sera un Buzz de trop pour vous

4.Posté par MDR le 06/01/2013 15:32
C'est à mourir de rire ! 1) le député trouve les orientations imprécises, mais cela ne l'empêche pas de siéger au sein de la groupe de la majorité et de tout voter. 2) il félicite le Président pour sa politique de défiscalisation. Le député n'aurait-il pas vu que le Conseil constitutionnel a abrogé une partie des mesures qu'avait adoptées le gouvernement. 3) il ne dit rien du financement des emplois d'avenir, et pourtant en tant que maire et vice-président du Conseil général (eh oui, T. Robert continue à cumuler!), il n'est pas censé ignorer que ni les mairies ni les collectivités n'auront les moyens de combler les reliquats pour les associations.
Bref, encore une conférence de presse pour bouche lo zié et pour faire parler de lui ! Quelle tristesse ! Notre démocratie est bien à plaindre !

5.Posté par Mouvement St Denis le 06/01/2013 16:15

Bravo tous ensemble T-R
Rappelant qu'il continuera à "se battre contre les injustices et à les dénoncer lorsqu’elles sont à l’encontre de nos territoires d’Outre-mer".



6.Posté par noe2013 le 06/01/2013 16:41
Il a raison de tirer la sonnette d'alarme ...ça va pêter ...Le "chaudron Réunion" va exploser ...
Où sont les autres députés ? ils sont dépités ?
On ne vit plus de mots , de promesses mais des actes forts ..Hollande et le gouvernement peuvent-ils encore prendre des décisions fortes ?

« Dans la brume ou la tempête, le phare éclaire et réconforte le marin. Le monde a besoin de réconfort et d’apaisement. Soyez un « phare » dans la vie. [Hervé Desbois]

7.Posté par Thierry le 06/01/2013 18:32
La bonne définition de POLITIQUE rester IMPRECIS... Cela n'engage à RIEN ... sinon que de passer à la télé ...et faire le beau ...

8.Posté par St Denis En Mouvement le 06/01/2013 19:37
Les phares son éteint , l' obcurité brille sur l'île de la Réunion terrorisé par l 'inertie, l' insecurité,le chomage,la vie cher,les rentrés en masse de population alors que le chomage bas tout les records, crise de logement social etc...

POURQUOI LAISSEZ LA REUNION SE DETRUIRE AUCUNE REACTIONS QUE DES PAROLES SANS ACTES DROIT DANS LE MUR 2013

9.Posté par RJM 974 le 07/01/2013 06:19
Thierry Robert - Chuck Norris, même combat ! Thierry Robert veut punir le SDIS - Thierry Robert combat les requins à mains nues - Thierry Robert somme son subordonné, le Préfet, de régler les problèmes de circulation à Saint-Leu - Thierry Robert interdit les cyclones ……………

10.Posté par otelareunion le 07/01/2013 16:34
au lieu de t'occuper des autres gére ta commune et ces problèmes, qu'il refasse le réseau assainissement et eau potable qui est pourrie et qu'il annonce l'ardoise à ces électeurs ça va leurs faire tout drole

11.Posté par Kaloupillé le 07/01/2013 23:01
Si l'île de la Réunion va dans le MUR ..... Chers Réunionnais il faut de toute URGENCE demander à Jacques DE CHATEAUVIEUX et VERGES ( LA RAISON IL VONT SUREMENT VOUS DONNER LA REPONSE )

12.Posté par fourbe scapin le 08/01/2013 17:05
Voilà un député qui a fait voter Hollande, qui siège dans une mouvance qui fait parti du groupe majoritaire à l'assemblée Nationale et ici, il est entrain de jouer au pucelle de l'année, ce mec se fou complètement de la population, tout ce qui l'intéresse c'est sa petite personne et flatter son ego.
Voyant que le gouvernement est sur la route d'une déroute, alors notre TiTi robert préfère prendre ses distance et se placer dans une opposition pour mieux préparer les municipales de 2014, faisant comme ponce pilate se lavant les mains d'avances de ce fiasco socialo-écolo dont la France n'en avait pas besoin.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales