Société

Thierry Robert: "Il n'aurait pas dû aller en mer mais on ne peut pas tout interdire"


Thierry Robert: "Il n'aurait pas dû aller en mer mais on ne peut pas tout interdire"
Le député-maire de Saint-Leu, Thierry Robert, a déploré ce mardi 22 juillet une deuxième attaque de requin en l'espace de deux ans sur sa frange littorale.

"En théorie, il (le surfeur) n'aurait pas dû aller en mer mais je vois aussi qu'aujourd'hui on est en train de tout interdire. Je vois que pour se protéger, on sort systématiquement le parapluie", revient-il à l'offensive lorsqu'il s'agit d'évoquer l'arrêté préfectoral d'interdiction de baignade et d'activités nautiques. "Si on ne peut plus aller en mer sur une île, alors autant vivre sur un continent", finit-il par juger, désabusé.

Fidèle à son discours de ces deux dernières années, le maire de Saint-Leu appelle de nouveau l'Etat à mettre les bouchées doubles pour endiguer les attaques de requins.

"On fait beaucoup de réunions mais au final dans l'opérationnel on avance à pas de tortue", déplore-t-il une nouvelle fois.

Se plaçant en précurseur sur la question des campagnes de prélèvements, il se félicite du virage opéré tout récemment par l'Etat. "La gestion de la crise a été très politisée. Il y a une nouvelle direction qui est donnée depuis le mois de mars dernier et on voit bien que lorsque j'avais proposé les prélèvements de requins, tout le monde était debout pour dire non. Depuis mars, même l'Etat a changé un peu d'avis en disant qu'on va aller dans cette direction maintenant", prend-t-il bien note.

Un appel d'offres qui devrait aboutir sur du concret

En parlant de mesures concrètes, Saint-Leu ambitionne de pouvoir solutionner à moyen terme la sécurisation de son spot mythique. Comme nous avons pu l'évoquer la semaine dernière, la ville a lancé fin 2013 un appel d'offres européen sur les possibilités de sécurisation de la gauche de Saint-Leu.

"La première restitution de cette étude opérationnelle devrait se faire plus probablement la semaine prochaine et nous allons arriver à une solution concrète. On aura mis 6, 7 mois alors que le problème dure depuis 3, 4 ans", s'en réjouit-il par avance.

Mercredi 23 Juillet 2014 - 06:25
Lu 1675 fois




1.Posté par Candide le 23/07/2014 10:06
Deux ans ! Il a fallu deux ans pour que le maire de Saint Leu lance un appel d'offre ?
Il est aussi incompétent que les autres sur ce sujet, même s'il veut faire croire à ses électeurs que non.

2.Posté par Anne-Cécile le 23/07/2014 10:17
Celui là même qui a appelé à voter pour le gouvernement le critique aujourd'hui. Mais il est certain que si sur une île on ne peut pas se baigner c'est qu'il y a un vrai problème. le vrai problème, il n'y a pas de lagon à La Réunion, c'est une image mais il n'en existe pas. Cependant, comme on dit souvent il vaut mieux prévenir que guérir donc quand c'est interdit il vaut mieux éviter d'entrer dans l'eau car après quand il y a des morts il ne faudra pas venir pleurer.

3.Posté par Sébastien le 23/07/2014 11:21
Il y a du bon sens, pour un sujet qui je crois dépend de l'Etat, consulter au niveau européen pour faire le tour des solutions, ça a du sens. Interdire la baignade dans une île oui c'est aberrant, tout comme c'est aberrant en attendant la mise en place de moyens de sécuriser de se mettre à l'eau quand c'est interdit et qu'il y a beaucoup de communication sur le sujet. M. Robert a raison, il serait temps de passer aux solutions concrètes et de laisser de côtés la réunionite ! La réunionite cette maladie qui nous fait perdre des millions dans l'IRT (20 millions par an financé par la région pour des troupes folkloriques - qui vont faire la danse du ventre aux requins pour les repousser ???) et la Région qui préfère payer la com des autres îles avec un parfum de vanille que de financer de vrais moyens solides de préserver la mer et l'attractivité balnéaire de la Réunion ?
Avec 1 millions, on peut sécuriser des zones de baignade ou sécuriser le directeur des Iles vanilles dans ses tournées touristiques ! Question de choix et de priorités...

4.Posté par Marmite_a_riz le 23/07/2014 11:31
T. Robert ne veut pas qu'on interdise, mais en temps que maire il le fait sans remords et je trouve ça juste..
Il met en place des sens interdits, des stationnements interdits. Il interdit qu'on jette ses ordures dans la rue. Souhaite-t'il que j'aille me garer devant son portail parce que je ne supporte pas qu'on me l'interdisse ?

En vérité T. Robert est un démagogue : démagogie (du grec demos « le peuple » et ago : « conduire ») notion politique et rhétorique désignant l'état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en le manipulant pour s'attirer ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur ou appelant aux passions.

Comme disait Mr Benetton : "Vous me reconnaissez ?"

5.Posté par question bête le 23/07/2014 12:12
rouler bourrer aussi est interdit.. qu'en pense le maire ? faut il interdire les voitures ou la rak ?

quand l'argent achète les voix des électeurs, faut pas s'étonner ensuite d'avoir de belles têtes de vainqueurs qui dissertent façon démago et populo..

6.Posté par Gelanna une réunionnaise le 23/07/2014 13:08
ce dimanche, ici en métropole, un homme de 67 ans, portant un certain embonpoint , cad pas de sport a faillit tomber dans un lac profond en voulant aller cueillir des myrtilles ou des "je ne sais quoi",de petits fruits sauvages noirs. comme dans sa jeunesse en se promenant le long du lac.Sa pauvre femme était désemparée par cette attitude irréfléchie et qui peut se terminer en drame en un quart de tour.
La question que je me pose, en lisant tous les posts ; mais qui est responsable dans ce cas?s"il était tombé dans le lac et se serait noyé?

7.Posté par roger le 23/07/2014 13:13
Si seulement T. Robert pouvait aller vivre sur un continent, n'importe où, Sibérie, Patagonie, Centrafrique, je m'en tape, mais loin, loin, très loin de la Réunion... On a assez de problèmes ici pour devoir en plus se coltiner ce genre de monsieur je-sais-tout, démagogue professionnel et qui ose tout (c'est même à ça qu'on le reconnait, cf Audiard)

8.Posté par lol le 23/07/2014 13:16
Qu'est ce que tu attends pour te casser sur le continent

9.Posté par st leu la ville aux eaux sales le 23/07/2014 13:28
maire et député commence par ne plus jeter des eaux de merde dans la mer là ce sera plus sérieux que les élucubrations médiatiques

10.Posté par Idée Fixe le 23/07/2014 13:44
Pourquoi ce guignol et les autres qui ne sortent que des conneries , ne passent pas à la télé chaque fois qu'il y a un accident domestique ou de circulation , un attentat ... ? Un blessé c'est un blessé , un mort , c'est un mort ... Incompréhensible cette Fixation médiatique sur le Requin , si ce n'était pas un prétexte de plus pour racketter les travailleurs- payeurs ?

11.Posté par saintlouis2014.re le 23/07/2014 13:45
Pour info:
Le requin est un prédateur, notamment spécialisé dans le nettoyage de cadavres flottants et l'attaque d'animaux malades. Qualifier un requin de mangeur d'hommes est impropre car son régime ne comprend qu'exceptionnellement des êtres humains. La majorité des rares attaques de requins sont du type mordu-relâché (ou morsure d'exploration) sans autre suite que les conséquences de l'unique morsure (qui peut être mutilante et fatale pour cause d'hémorragie). Les requins n'ont pas l'habitude de consommer des êtres humains, cette nourriture ne faisant pas partie de leur menu habituel et commun. Le plus souvent une attaque est liée à une erreur d'identification ou peut être motivée par la curiosité

12.Posté par kersauson de (P.) le 23/07/2014 14:04
OCCUPES TOI
de boucher les chiottes qui vt en mer (...) !

y aura moins de drames !

13.Posté par jean Jouhis le 23/07/2014 14:04
il RIGOLE l IDIOT

14.Posté par chavez le 23/07/2014 14:40
la girouette se réveille , vous changez d avis comme de chemise , monsieur

15.Posté par Nita le 23/07/2014 15:12
@11, je suis d'accord avec vous. Par ailleurs, les conditions météorologiques étaient particulièrement défavorables. Le temps était maussade et la mer plutôt agité. Nous savons tous que la majorité des attaques de requins ont lieu lorsque l'eau est trouble : les squales prennent les surfers pour des proies classiques. Le requin est un prédateur des océans et attaque l'homme par méprise. Il s'en prend aux surfeurs car tout simplement vu du dessous, ils ressemblent à des tortues ou des otaries. Il mord, mais en se rendant compte de son erreur, ne cherche pas à les manger. L'océanographe Robert Colcagno avait d'ailleurs commenté une attaque de requin par cette phrase : "La chair humaine n'est pas suffisamment grasse pour les requins ". Et puis bon, si c'était un jeune surfeur j'aurai mis cet accident sur le compte de sa jeunesse et de sa passion dévorante, mais pour un homme de 51 ans, excusez-moi il l'a cherché les emmerdes, comme dit créole : " Allez rod' boubou pou zot corps et après viens pleuré ".

16.Posté par pere Plexe le 23/07/2014 16:42
post 11
tes avis de zexpert de mes 2
tu ue les mets ou je pense
ca t empechera de vouloir reflechir avec ton neurone

17.Posté par Mwa la pa di le 23/07/2014 20:30
Monsieur le Maire, on ne peut pas tout interdire, mais on se doit quand on est maire d'une commune de s'intéresser à ses concitoyens et à leur évité des désagréments. A fortiori les protéger d'une mort alors qu'un simple travail de police aurait pu éviter cet accident. Sachons attendre les mesures nécessaires à la baignade en toute sécurité. SVP, ne politisez pas cette triste affaire en ne respectant pas les arrêtés préfectoraux. La protection de vos administrés vaut mieux que cela !

18.Posté par ctzen le 23/07/2014 21:18
SVP T Robert, FAITES VOTRE TRAVAIL!!!!!!!
Votre role est de regler ce probleme d'eaux usées sur votre commune.
Developper ce n'est pas que faire du profit , car j'ai l'impression que vous ne pensez qu' a vos poches et faire le spectacle.
Développer c'est avoir des infrastructures adaptées aux besoins des citoyens.
Donc si vous voulez faire quelque chose pour améliorer le vie des saint leusiens faites votre travail!!! Faites en sorte que les rejet d' eaux usées soit conformes !!! Au lieu de détourner notre attention sur d'autres problemes. Montrez l'exemple, si vous vous respectez plutot que nous donnez ce spectacle auxquel nous ont tant habitué les politiques.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales