Société

TetraNergy ouvre une formation professionnalisante dans les métiers du numérique


Suite aux études GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) sur la filière numérique menées par l'ARTIC et financées par l'Etat et l'Europe, Digital Réunion (ex-ARTIC) s’est rapproché de TetraNergy, le leader de la formation en alternance à La Réunion, et lui a demandé de mettre en place une formation en alternance adaptée aux besoins des entreprises locales dans les métiers du numérique.

TetraNergy a ainsi récemment passé un accord avec IPI (Institut de Polyinformatique de Paris) pour la création d’un Bac+3 dans ce domaine d’activités. Sylvie Holic, Sainte-Pierroise et directrice d’activité d’IPI depuis deux ans, vient de signer la convention de partenariat qui va lier l’institut qu’elle dirige à TetraNergy. Par ailleurs, une convention a également été signée hier entre TetraNergy et Digital Réunion.

La formation en alternance va démarrer en octobre prochain, dans les nouveaux locaux de TetraNergy au Port, avec pour objectif de délivrer un titre professionnel.

Le cursus qui sera dispensé à La Réunion sera ajusté chaque année avec les acteurs de la filière numérique pour être adapté au mieux aux besoins du marché. TetraNergy souhaite faire une large place aux jeunes filles dans ce secteur d’activité essentiellement masculin.

Des diplômés Bac+3 immédiatement opérationnels en 2016

Les études menées pour le compte de Digital Réunion soulignent par exemple qu’il est essentiel de développer localement la formation en alternance dans le domaine des métiers du numérique. En effet, les entreprises ont du mal à recruter non seulement des ingénieurs formés à La Réunion mais surtout à trouver des professionnels qui soient immédiatement opérationnels. D'où la nécessité de former les experts de demain en alternant période de formation et période en entreprise.

De plus, l’offre de formation est limitée sur les métiers numériques naissants ou spécialisés (expert cybersécurité, expert Big Data, community manager, architectes Cloud, spécialistes migration Cloud, spécialiste des Objets Connectés, consultants en référencement, en WebAnalytics…). Les postes à pourvoir exigeront de plus en
plus une forte valeur ajoutée dans ces domaines.

Les cursus actuellement offerts localement permettent à 35 étudiants d’obtenir un diplôme d’ingénieur chaque année, ce qui est largement insuffisant. Les besoins sont estimés à 300 ingénieurs, pilotes de projets, de niveau Bac+5 d’ici 2020.

De plus les métiers cibles sont aujourd’hui peu visés, les programmes se faisant au niveau national, leur adaptation requérant une période trop longue pour les employeurs. 

L’offre TetraNergy – IPI

En accord avec Digital Reunion sur les besoins en termes d'emplois et compétences numériques de La Réunion, TetraNergy propose dès octobre 2015 une formation en alternance de niveau Bac+3.

Le diplôme délivré sera un titre de Niveau III inscrit au Répertoire National des Certifications professionnelles avec une double reconnaissance par l'État et les entreprises.

La formation, de 620 heures en présentiel, permettra aux candidats d'acquérir un socle de compétences solide qui pourra les amener par la suite à se diriger vers une expertise dans le domaine du Cloud computing et de la cybersécurité ou dans de la gestion de projets, ou le management.

Les étudiants seront immergés en alternance dans l’entreprise quatre jours par semaine, pour une journée en formation. Il sera par ailleurs possible pour les étudiants d’intégrer le cursus à différents moments de l’année.

Après Saint-Denis et Saint-Pierre, TetraNergy a ouvert de nouveaux locaux au Port début juin au rond-point des Danseuses. C’est dans ces murs que sera hébergée la formation IPI.

Les intervenants seront tous issus de la filière numérique locale, soit 100% de professionnels experts dans le corps enseignant.

TetraNergy envisage d’ores et déjà d’ouvrir une formation Bac+5 dès 2016.

Ainsi, ces formations opérationnelles permettront aux diplômés d’intégrer très rapidement un poste mais aussi de pouvoir exporter leurs compétences à l’international.
Mercredi 8 Juillet 2015 - 15:15
Lu 3344 fois




1.Posté par Nono le 08/07/2015 20:08
expert cybersécurité, expert Big Data, community manager, architectes Cloud, spécialiste des Objets Connectés, consultants en référencement

Je ne sais pas ce qu'ils fument à l'ARTIC mais c'est du bon.

2.Posté par julie le 08/07/2015 20:58
c' est une très bonne chose, mon fils entre en numérique et j' espère qu'il pourra devenir un ingénieur.

3.Posté par cricri le 09/07/2015 01:24
je ne sais pas pourquoi, cela sent la connivence qui rapporte gros.
Ce dont a besoin les entreprises, ce sont des gens qui bossent, des entrepreneurs qui manage les hommes et une petite pensée me dit que quand on sait on fait quand on ne sait pas on forme.
Combien de bras cassés se retrouve face à des élèves parce qu'ils n'ont pas pu se positionner dans une vrai boulot !
Bref, à tous les étudiants allez vous former aiileurs, l'état, la région, le département, personne ne comprend rien à aux TIC la droite ccomme la gauche.
Il n'y a qu'à voir les projets qui on fini en eau de boudin dans ce domaine à la Réunion comme en France.
Pipangaille, ...
Illoi ...
combien trouve un bouliot grace à ces formations ?

4.Posté par Nono le 09/07/2015 08:09
@3 Bien vu. Les formations qui ne servent à rien, c'est le danger effectivement. Et faire miroiter le titre d'ingénieur avec ce genre de formation, c'est particulièrement osé.

Il faut comprendre que pas mal de boites de TIC ou pseudo TIC de la Réunion ont leur patron à l'ARTIC. Et comme tout ce petit monde a été foutu à la porte par SFR, ils cherchent tous à se trouver un nouveau créneau.

D'ou les formations. Bien chères, financées sans doute par la Région qui se fait enfumer, et complètement inutiles. Du big data à la Réunion? LOL

5.Posté par JANUS le 09/07/2015 09:22
@ Julie

Réfléchissez avant de vous inscrire sur ce diplôme ...

Il nous parlent d'un BAC+3, en spécifiant qu'il s'agit d'un Titre RNCP III ...

Or le Titre III est un BAC+2, tout comme un BTS ou un DUT ...

Encore un de ces centres de formation qui vous promettent la lune ... sans en avoir les moyens ...

6.Posté par POPO le 09/07/2015 10:47
vous faites mention dans votre article que Tetranergy est leader de la formation en alternance, ce qui est complément faux par contre leader de la formation cocotier et de mauvaise qualité, j'en suis d'accord.

7.Posté par Pat.B le 09/07/2015 11:04
J'emets un sérieux doute sur l'utilité de ces formations. À moins de s'exporter par la suite, je ne vois pas trop quelles seraient les opportunités localement. Rien qu'à lire "Community management" ou la glande devant son PC érigé en métier, ça me fait doucement rire... Mais bon ce n'est que mon avis.

8.Posté par Ange le 09/07/2015 11:43
Je ne sais rien faire de mes mains. C'est horrible.

On va dire je ne sais pas sculpter . Ni dessiner avoues . Oui.

Bon ... ya des mecs , ils sont bien payés avec la soft-industry. Ben tant mieux. Je suis bien content quand je regarde un film d'animation.

Vous seriez content si le nom de votre enfant apparaissait au générique ?

Vous voyez où je veux en venir .m.

Vous allez vous saignez pour des enfants qui ont votre sang. C'est plus fort que vous.

9.Posté par JANUS le 09/07/2015 12:10
@ Julie

Avant de s'inscrire dans une formation à La REUNION, il est important de vérifier que cette formation répond vraiment aux critères présentés par leurs "commerciaux" ...

Pour les Titres RNCP, tout est référencé sur le site http://www.cncp.gouv.fr/repertoire ...

Quand vous recherchez les Titres III de l'IPI, vous ne trouvez qu'un diplôme de Technicien en maintenance informatique ...
Quand vous recherchez dans les Titres II de l'IPI (BAC+3 et BAC+4), vous ne trouvez que des formations qui ne sont plus agréées depuis des années.

Trouvez l'erreur ...

10.Posté par Mémé le 09/07/2015 14:18
L'Artic est bien une émanation de l'Etat ?
Donc fonds publics pour fonctionner.
Si je comprends les posts ci-dessus, cette formation payée avec des deniers publics ne sera qualifiante que de nom ??
2 autres questions:
Quels liens avec l'éducation nationale ou les boites reconnues pour des formations diplomantes reconnues ?
Quelle passerelle avec la Région compétente en matière de formation professionnelle ?

11.Posté par Robert le 26/08/2015 10:53
C'est une très bonne initiative! Les métiers du numérique sont en plein développement et ce n'est pas fini. Nous sommes tous de plus en plus connectés (ordinateurs, tablettes, téléphones portables constamment dans notre poche). De nouveaux métiers émergent suite à l'explosion du numérique dans nos vies et donc dans la communication des entreprises (exemple: Community Manager). C'est un fait ! Alors allons nous former à ces nouveaux métiers et positionnons nous sur ces emplois en création :)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales