Procès du Foyer de Terre-Rouge

Terre-Rouge: "Les élus ont été piégés" estime Jean-Jacques Vlody


Après un énième rebondissement, le procès de l’affaire du foyer de Terre Rouge a continué son cours dans la matinée.
 
L’avocat général a débuté cette deuxième journée de procès en demandant la requalification des faits. "Jean-Jacques Vlody, Bachil Valy et Michel Soucramanien ne sont pas complices mais co-auteurs des faits de discrimination à l’embauche en raison d’opinion politique", avance le magistrat. Tollé du côté de la défense, qui saute sur l’occasion pour demander un report. La manœuvre aurait servi à l’accusation de pouvoir condamner les trois complices même en l’absence de condamnation de la principale accusée. Finalement la cour ne retiendra pas l’argument et le procès suit son cours.
 
"Vous n’êtes pas le Pôle Emploi"

 
Bachil Valy est alors appelé à la barre. Il explique avoir subi la pression de ses administrés: "Chaque jour, je reçois des dizaines de candidatures, de CVs et certains n’hésitent pas à me harceler". L’élu concède son rôle d’orientation, de conseil.  "Quand une personne a l’information, ça fait effet boule de neige", s’excuse-t-il. "Vous n’êtes pas le Pôle Emploi", rétorque la présidente de la cour d’Appel, Catherine Farinelli.
 
Revient alors le rôle de Michel Soucramanien, directement décrit par Bachil Valy comme le principal moyen de transmission des CVs. "On a l’impression d’un chemin balisé lumineux", ironise la présidente. Repli du maire de l’Entre-Deux qui tacle, "j’ai des sujets beaucoup plus importants à traiter que des CVs".
 
"Oui, ça fait un peu désordre"
 
"C’est compliqué de comprendre qu’une institution comme le Conseil général, avec cette rigueur, reçoive des candidatures au petit bonheur la chance. On a l’impression que vous vous baladez avec un cartable rempli de CVs", répond la présidente. "Oui, ça fait un peu désordre", concède Bachil Valy.
 
L’élu explique le turnover par un partage du travail, vu le contexte budgétaire. Quand la cour étudie le profil des recrutements, à savoir ses adjoints ou sa belle-sœur, Bachil Valy expliquent ne "pas avoir percuté".  Quand le cas de personnes ne possédant pas le profil et pourtant recrutées au foyer est abordé, l’élu lâche un laconique "je suis content pour lui, s'il est recruté quand même". Une notion politique dans ces embauches? "Une notion humaine plutôt", conclut Bachil Valy.
 
Jean-Jacques Vlody est ensuite  appelé à la barre. Même son de cloche: "Le bureau des élus, c’est le bureau des pleurs", explique-t-il à la cour. Pas de tri, pas de distinction dans les CVs qui sont remontés: "Je dis bien aux candidats que ce n’est pas un sésame, c’est au candidat de faire ses preuves". La vision est floue, aucune idée du nombre de postes connus, aucun pouvoir de décision. " Je n’ai pas de temps pour des administrés qui me harcèlent pour un CV, j’ai un arrondissement à gérer", déclare l’élu.
 
"Les élus ont été piégés dans cette affaire"
 
Dans ce cas, qu’est-il reproché à Jean-Jacques Vlody, s’interroge la cour. "Je ne comprends pas vraiment ce qui m’est reproché, à aucun moment je n’ai dit: je transmets ton CV parce que tu es socialiste. Pour moi, c’est un piège. Les élus ont été piégés". Un point de vue partagé par Me Luc Drossolet, qui soulève des "preuves déloyalement recueillies", à propos des éléments collectés par la directrice du foyer de l’enfance.

Suivez l'affaire au complet ici:

- Nassimah Dindar: "Ce n’est pas le foutoir au Conseil Départemental!"
- Procès du foyer de Terre-Rouge: Les ténors du barreau métropolitain à la rescousse
- Début du procès en appel du Foyer Terre-Rouge
- Procès de Terre Rouge: Les élus assurent ne pas avoir eu connaissance de la situation du foyer
- Foyer de Terre-Rouge : Ce que le procès ne vous dira pas
Vendredi 27 Janvier 2017 - 17:33
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 3617 fois




1.Posté par Ah ben m..... alors le 27/01/2017 17:42 (depuis mobile)

Bureau des pleurs ? Piégés ? Penelope à du bon quand même. Je propose une assistance psychologique pour les élus.

2.Posté par klod le 27/01/2017 17:46

"Les élus ont été piégés" , naiveté sincére ou mensonge ????????????????? les deux inquiètent ! povs zébus , y fé peutié !

les juges trancheront !

vive la République.

3.Posté par cmoin le 27/01/2017 18:14

N'importe quoi!Quelle honte ces élus!

4.Posté par rougail974 le 27/01/2017 15:44

Si ça vous met trop de pression , M. Vlody, changez de métier
On a tous de la pression dans nos boulots, mais on tient tout en respectant les lois
Je pense que ça vous ferait du bien à tous d'aller bosser comme tout le monde

5.Posté par Grangaga le 27/01/2017 19:22

Sé la fott' bann' "Gro Bra" là, la pouss' a nou po fé konm' sa........ Kossa y vo in......Mazis'tra (konm' té y di gro-papa) dovan in bann'......kondané.

6.Posté par SAINT PAUL le 27/01/2017 19:27 (depuis mobile)

Partout il y''a du favoritisme surtout à Saint Paul,c''est élus mérite leur peine et plus même!!!Pour montrer l''exemple à ces soit disant démocrates aux poches bien remplie...c''est eux qui rende la démocratie ridicule!!

7.Posté par nativel le 27/01/2017 19:34

Trop comique tout ca;

Sans doute piégé a l'insu de leur plein gré......

Ou allons nous dans ce monde

8.Posté par SAINT PAUL le 27/01/2017 19:35 (depuis mobile)

Embauche de militants non compétant, embauche de gros bras au cerveaux de cacahuète, embauche familiale à croire qu''il vont s''emparer de pôle emplois aussi...Dommage !!! L''heure à sonnet continuer vos sourire d''hypocrite devant les caméra mais on à t

9.Posté par André le 27/01/2017 19:37

"Chaque jour, je reçois des dizaines de candidatures, de CVs et certains n’hésitent pas à me harceler"

Eh oui du donnant donnant monsieur Valy , mi vote pou ou a condition ou donne a moins un travail !!

Inadmissible et condamnable tous ces zélus ...

10.Posté par GIRONDIN le 27/01/2017 19:41

...... Pour moi, c’est un piège. Les élus ont été piégés"...

Pour ces propos ne mérite t'il pas la taule ?

11.Posté par SAINT PAUL le 27/01/2017 19:42 (depuis mobile)

On à tous compris "votre ki lé dans un sac" un seul mots JUSTICE soit faîte pour cette gangrène... Et t''inquiète Joseph Sinimale ton tour arrive tôt ou tard faut payée....

12.Posté par yabos le 27/01/2017 19:48

Messieurs, arrêtez de pleurnicher et assumer pour une fois. Vous savez très bien que vous faites pression sur les responsables d'institutions pour recruter vos poulains, nervis et j'en passe. Maintenant, il vous faut assumer en restant dignes et ne pas vous conduire en pleurnicheurs, soi disant piégés. Hommes de pouvoir, vous n'admettez pas d'être remis en question et criez au lynchage ou au piège alors qu'il n'en est rien. soyez courageux et non en lâches , conduisez vous en hommes dignes pour une fois. Idem pour la dame bien sur.

13.Posté par Marc le 27/01/2017 19:52

Tous au trou !

14.Posté par GIRONDIN le 27/01/2017 20:09

Il disait:
"Jean-Jacques Vlody reconnait lui aussi ce procédé, en soulignant que "le rôle d’un élu est de recevoir des administrés, de servir d’amortisseur social." il poursuit en affirmant que "dans 80% des cas, les demandes concernent un emploi. Ça m’est arrivé d’accompagner ces personnes. Des centaines de CV sont partis de ma permanence", affirme ainsi Jean-Jacques Vlody. Il affirme également que beaucoup n’ont pas les moyens d’envoyer un simple CV par fax. "
Zinfo

15.Posté par TICOQ le 27/01/2017 20:12

pov z'élus qui ne savent même plus ce que veut dire "responsabilité pénale" et crient au scandale dès que leur probité est mise à défaut.... allé vend chouchoux sur la route volcan don !

16.Posté par Concomunebite le 27/01/2017 20:22

En résumé, il me revient un souvenir d'une coquine :' cabot bandé na point la raison '. Sacré Vlodayyy ...

17.Posté par Dolly Prane le 27/01/2017 20:27

j’ai des sujets beaucoup plus importants à traiter que des CVs". dixit Bachil Valy
B R A V O ....
Quand la cour étudie le profil des recrutements, à savoir ses adjoints ou sa belle-sœur, Bachil Valy expliquent ne "pas avoir percuté".
AH AH AH ....LE POV Banna la met en cachette dans son loto la commune hi hi hi ...

Quand le cas de personnes ne possédant pas le profil et pourtant recrutées au foyer est abordé, l’élu lâche un laconique "je suis content pour lui, s'il est recruté quand même".


Voila pourquoi ce Schmilblick ne marche pas et passe son temps à dilapider l'argent public pendant que nos enfants diplomés restent en métropole ou à l’étranger au lieu de participer au développement de l'ile qui là créera une dynamique donc l'emploi pour les sans diplôme et Mr Vally s'en réjouit

D E M I S S I O N


allah lala l'autre pingouin

Jean-Jacques Vlody est ensuite appelé à la barre. Même son de cloche: "Le bureau des élus, c’est le bureau des pleurs", explique-t-il à la cour

OK LE BUREAU DES ELUS CE N'EST PAS LE BUREAU DES PLEURS ......MAIS LA KAZ DOMOUN CE N'EST PAS AUSSI LA MAISON DES PROMESSES


"Je ne comprends pas vraiment ce qui m’est reproché, à aucun moment je n’ai dit: je transmets ton CV parce que tu es socialiste. Pour moi, c’est un piège. Les élus ont été piégés".

OUI IL A EMBAUCHE TROIS MILITANTS DE FILLON ah ah ah
........ces Kamarads Socialiste seront fiers d'apprendre
MENTEUR VOLEUR ZEUF

18.Posté par Titi or not Titi le 27/01/2017 20:32 (depuis mobile)

" Piégés " Par Des "Boniches, Des Seconde Zone ... " Hahaha !! 😄😄

Si Il Y A Non Lieu, On Surveillera La Future Promotion De La Présidente Du Tribunal !!😜

Que Pôle Emploi Ferme La Boutique, Les Zélus Font Leurs Jobs ! Quelle Économie !! 😄😄

19.Posté par Dolly Prane le 27/01/2017 20:34

@ 11.Posté par SAINT PAUL le 27/01/2017 19:42 (depuis mobile)

Aïe aïe aïe tant qu'à lu ? dans la famille Sinimalé on attend l'age (18 ans) des petits enfants pour etre embauches sinon sa
-Frères
-Fille
-Belle soeur
-Matante
-gendre

y manque pas personne

20.Posté par Révolution le 27/01/2017 20:35 (depuis mobile)

J''espère que les peines seront confirmées et qu''on se réveille avec une bonne nouvelle demain. Qu''on fasse une verification des diplômes de ces agents de la collectivité. Y aurai des surprises

21.Posté par Samwinsa le 27/01/2017 20:56 (depuis mobile)

Mairie et arrondissemt à gérer? Excuses bidon. Qui embauche? Qui fait les entretiens? Qui consulte les cv? Voilà les questions. Nou sa pa contente à nou de réponses coma. Lé trop facile. Le plus fort: cété zot lé piégé. Pa piégé, attrapé.

22.Posté par SAINT PAUL le 27/01/2017 20:57 (depuis mobile)

Dindar la trape aou la main dan sac...Narvoir si ou mett encore botox...

23.Posté par Samwinsa le 27/01/2017 20:59 (depuis mobile)

A la rigueur bann zemployés partizans té compétents mé la pa le cas. Arrête un coup ek sa. Zot n'a point le droit. Lé dégueulasse. Cé teknik mafioso sa. Nou cri JUSTICE.

24.Posté par bouboul974 le 27/01/2017 21:03

Une seul Solution dans ce cas porter plainte contre les 24 maires, le Président de Régions et le président d'agllo ou contre la justice qui considère que les militants des élus n'ont pas droit de travailler.

25.Posté par anonyme le 27/01/2017 21:07

vivement qu'ils soient tous condamnés... DINDARGATE VLODYGATE ET VALLYGATE..

26.Posté par klod le 27/01/2017 21:15

pot 23 a tout dit / un "colleur d'affiches "compétent , pas de souci , c'est le JEU à droite comme à gauche ..............un "colleur d'affiche "incompétent .NON , tout de mounde y KONE ..................... mes zimpots la po compris ....................

assez d'iniquité .

27.Posté par klod le 27/01/2017 21:34

bon , assé menti , assé fé l'hypocrite : depuis la nuit de mathusalem ( lol) tout di monde y koné , la gauche , la droite ( pour utiliser des concepts "politico occidentaux", et oui , lol de relol) y embauche zot Kamarad .

jusque là , rien de choquant , c'est le JEUX , démocratique , diront certains ? en tout cas "c'est le jeux " ! !

sauf , et ca , tout di monde peut reconnaitre , avec des compétences !


ce qui est mis en doute dans ce vaste systéme endémique et hexagonal , que tout le monde connait ( et oui , stop à l'hypocrisie !) c'est quand l'embauche se fait en ne tenant pas compte des compétences ( colleur d'affiche ou pas )



tout le monde a bien compris le probléme, je n'en doute pas !

est ce que cela a été le cas au "conseilleux généraleux " , les compétences ont elles étées prise en compte ? c'est ce que nos JUGES diront , pas plus, pas mwin , HIN ?


suspens , suspens , comme diraient nos exeperts ....................

théâtre hypocrite que la vie !

28.Posté par Titi or not Titi le 27/01/2017 21:45 (depuis mobile)

JobDating 2017 😄😄

Que Nos 150 000 Chômeurs Envoient Leurs CV À La Présidente Du CG ! 😄😄
Lettre De Motivation, Mettre : Sort De La Jole, Habite Domendjo, Sans Qualif
Expérience Boniche, Seconde Zone ... 😜
Et Emploi Fictif Cat C 😄😄

29.Posté par klod le 27/01/2017 21:50

sauf koman , on ne pourra pas dire que M. JUNOT travaille dans le vide , bien que je ne sois pas syndiqué (DIEU m'en garde (lord mercy me)!) ....kriké kraké ?

30.Posté par môvélang le 27/01/2017 23:39

En général, les juges de la Réunion ont peur des avocats de France, , j'attends le verdict pour voir si je me suis trompé ou pas !

Un élu innocent est un élu que la justice n'a pas encore eu le temps de condamner, sauf s'il a les moyens d'acheter cette justice: ex: Pasqua, toujours pris , jamais condamné

pas rien que les élus d'ailleurs, pourquoi les fraudeurs à la richesse de la canne du sud n'ont jamais été inquiété ?????????, ils ont encore peur du minachy ????????

31.Posté par Védèt le 28/01/2017 00:24

Un élu quelque soit sa couleur politique connait parfaitement les candidatures transmises.

Ils ont la précision, le petit carnet qui va avec, avec les coordonnées d'untel qu'il rencontre sur le terrain, à qui la promesse d'un travail, en récompense de "leurs travaux d'électeurs, actifs" qui d'un porte à porte, d'un tractage, ou d'un service donné et rendu par leur dur labeur, souvent réalisé sous un soleil de plomb mérite la récompense adéquate.

Intéressez-vous aux grosses associations locales, montées et financées sous la houlette des collectivités, il n'y en a pas qui traitent des centaines de candidatures par des critères émanant du seul mérite ou compétence du candidat au poste.

L'élu dicte son grand souhait d'embaucher sa progéniture et contraint l'organisation à lui rendre compte de la situation de ces recrutement dans les plus brefs délais.

Avec une précision de dingue, le suivi du recrutement par les élus et ou de leur technicien, , notamment dans les les structures associatives, pourtant juridiquement externes à la collectivité, est de vérifier si untel a été bien embauché ( s'agit il bien du bon bonhomme recruté par l'association, ...la vérification par exemple de l'orthographe du'un prénom composé figurant dans une liste de candidatures que l'élu a transmis pour un candidat n'avait pas de trait d'union entre les deux prénoms, alors que la liste remontée au CG pour validation par le service de recrutement de association en retour et en fin du processus de recrutement le trait d'union n'y figurait pas...

Aie aie, Terrible nouvelle, l'enquête du technicien interne à la structure loi 1901 est alors de procéder à la vérification pour ne pas commettre d'erreur voir faute, ce qui occasionnerait des conflits avec l'élu, ce dernier faisant parti de l'organe décisionnel qui vote e budget au sein de la collectivité en question et notamment les subventions de fonctionnement.

Cette mascarade d'élus que l'on nous sert depuis deux jours n'est qu'une fumisterie organisée. quand un élu affirme une vérité à la barre, il faut pour le croire transformer ce qu'il dit par son contraire.

IL N'Y A RIEN QUI LEUR ÉCHAPPE SURTOUT LORSQU'IL S'AGIT DE RECRUTEMENT DE PROCHES DU PARTI , PAR AILLEURS MILITANTS POLITIQUES

Ceux là même veulent être traités par la suite lorsqu'ils sont dans leurs fonctions comme des "Védèt assermentées" ...de toute fa façon m'a dit untel : "c'est pas ou mon patron, mi reconnait pas ou, c'est monsieur tel conseiller...tel élu"

Ironie de l'histoire, le conseiller untel a un jour convoqué dans son bureau, deux personnes de la direction de l'association, et la personne salariée qui ne reconnait pas les deux pauvres diables de la direction comme ses patrons ...mais l'homme politique que l'a mis là.... Pour que l'élu explique de trouver une solution et qu'il ne voulait pas de problème là dessus...l'affaire a été entendue ...et le management associatif a pris du plomb...la politique est bien le cœur de ses associations ...

Toute personne qui se reconnaisse dans cette histoire, c'est normal, celle est inspirée d'une histoire vraie !!


Nb : le CV c'est la poudre aux yeux, cela ne sert à rien... ancien chauffeur poids lourds qui est mis sur un poste qui nécessite certaines compétences dans la relation d'aide, même chez des catégories C. Alors qu'on m'explique comment se fait il qu'une direction digne de ce nom avec un DRH qui sans doute est très compétent ne peuvent s'apercevoir les carences des compétences de ceux recrutés ? soit ils ne connaissent plus leurs métiers de recruteurs ou bien qu'ils ont été obligés malgré eux ?........par un élu par exemple ?

32.Posté par pfff le 28/01/2017 04:39

Il faut vraiment ne pas travailler en collectivité pour croire que les élus se font piégés. Ce serait risible si cela n'était pas aussi pathétique.

33.Posté par Liber a zote le 28/01/2017 08:51

liber bone politik kreol
aret fer chier de moun
lé com a la réynion
le travay lé piston pour le kreol et lé piston pour le zorey
zorey néna piston la france
kreol néna piston politiik péi

arret fer chier a nou
liber a zote

34.Posté par aline le 28/01/2017 08:59

pour ne pas avoir de problème, il faut faire comme a la Région: embaucher tout le monde et ne licencier personne
ça coute cher mais tout le monde est content

35.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 28/01/2017 09:19

*Avec quel argent sont payés tous ces avocats ??

*(Pour mon procès, c'était celui de la Mairie de Saint-Denis...)

36.Posté par le port sa mém mém le 28/01/2017 17:38

s'ils sont condamnés il faudra faire pour tous les maires qui licencies les contractuels même s'ils ont déjà fait plusieurs années de contrat pour embaucher leurs militants la ville du port en premiers

37.Posté par klod le 29/01/2017 12:44

post 32 a tout dit ................. et encore ............... assez menti , bande zourits sous roches ! les anguilles c'est pour d'autres ............. lol de relol !

38.Posté par ZANZACK LINCONSTANT le 29/01/2017 15:02

Il est vrai que les élus ont été pris au piège de leur propres turpitudes. "Je n'ai pas dit que je transmets ton CV parce que tu es socialiste" !!!!Evidemment qu'il n'y à pas à dire ce qui coule de source. D'ailleurs ZANZACK, si il n'y avait pas dans les promesses électorales des petits contrats pour appâter les militants, les politiques auraient eu de sérieuses difficultés pour mener leur campagne, coller les affiches, les accompagner dans le porte à porte, service de sécurité... il faut bien un retour d'ascenseur pour ces citoyens militants. Rien n'est gratuit dans ce monde là où tout est intérêts et pouvoir....

39.Posté par Marc le 29/01/2017 20:32

TOUS AU TROU !

40.Posté par polo974 le 29/01/2017 21:05

"Les élus ont été piégés dans cette affaire"

un petit yaourt ? ? ? (cf "jurisprudence" gironcel)

41.Posté par Mamyocline le 29/01/2017 21:12

Oh les pauvres victimes !!!!!!!!

Ils ne se remettent même pas EN question et on les sent de nouveau capables de "remettre le couvert"
sans préavis !!

PAS RESPONSABLES !! çA EXISTE UN RESPONSABLE PAS RESPONSABLE ?

ET LA CHARTE DE CONDUITE ?? PEUT ËTRE FAITE POUR LES AUTRES MAIS PAS POUR EUX ??

42.Posté par Julien HUBERT le 30/01/2017 08:02

Vlody, c'est bien basse votre défense : "les élus ont été piégés" .....Non, mais c'est pas plutôt le contraire ? Tel est pris qui croyait prendre. Vous avez ce pouvoir de favoriser sans pour autant vous inquiéter. Vous avez bafoué la loi et l'éthique de l'emploi, vous méritez qu'on vous enlève ces mandats que la populace vous ont accordés, car elle avait confiance en vous, et aujourd'hui vous parles de "piège". Vous dites ne pas avoir le temps de fous occuper des CVs des administrés car autres choses plus importantes à faire !? Alors pourquoi prendre des mandatures ? Les gens qui sont dans le besoin c'est pas une urgence? Un arrondissement n'a pas besoin d'être occupé comme une pelouse, y a des sous-fifres pour ça....En tous les cas, vous vous croyez au dessus des lois. Faire venir des avocats de métropole (ça laisse sous entendre aussi que les avocats "péi" sont incapables de vous défendre, bravo pour leur études, etc...) ça relève de la médiocrité indélébile. Je pense que l'affaire doit être GROSSE et COMPLIQUEE pour avoir agi ainsi.
Attendons le verdict, le vrai.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter