Economie

Tereos va devenir actionnaire majoritaire dans le Groupe Quartier Français

Vendredi 8 Janvier 2010 - 13:46

Quand un groupe betteravier investit dans l’alcool dérivé de la canne à sucre. En signant un protocole d’accord en vue de l’acquisition d’une majorité des titres de la Société Sucrière du Quartier Français, holding de tête du Groupe Quartier Français, Tereos confirme ainsi son intérêt pour la filière sucre de La Réunion.


Tereos va devenir actionnaire majoritaire dans le Groupe Quartier Français
Quelles seront les conséquences immédiates sur la filière canne, de la prise de contrôle du Groupe Quartier-Français (340 millions de CA en 2009) par Tereos, un groupe betteravier ? En fait, l’avenir de la canne et du sucre réunionnais, est lié à deux éléments, d’une part, tout à fait distincts, mais la plupart du temps dépendants : l’Organisation mondial du commerce et l’Union européenne. L'avenir de la filière canne réunionnaise passe d'abord par ces deux institutions.

Sur le marché mondial, Tereos, qui va représenter avec le Groupe Quartier-Français 210.000 tonnes de sucre, aura sans doute plus de poids dans les décisions à venir. Cette prise de contrôle va aussi permettre au betteravier de renforcer son influence, en s’implantant désormais en Afrique (Mozambique et Tanzanie) pour un meilleur développement de la filière canne. Il va poursuivre un travail déjà mené à bien par le Groupe Quartier-Français.

Toutefois, face à la concurrence brésilienne et des pays ACP (Afrique Caraïbes Pacifique), le sucre réunionnais aura encore plus besoin du soutien européen pour rester compétitif, alors que l’OMC (Organisation mondiale du commerce) tend à imposer et à réduire les aides publiques et européennes à la filière canne locale. Le rendez-vous de 2014, fin de la convention actuelle, sera donc un tournant essentiel.

"Consolidation et au développement de la filière canne-sucre-énergie à La Réunion"

Pour l’heure, Tereos et le Groupe Quartier Français mettent en avant la synergie que va apporter cette future prise de contrôle, comme l'entreprise l'explique dans un communiqué: “Elle contribue à la consolidation et au développement de la filière canne-sucre-énergie à La Réunion et des activités de raffinage et de commercialisation de Tereos en Europe”.

Il est vrai aussi que le Groupe Quartier Français s'est fait un nom sur le marché national. Le groupe industriel, toujours dirigé par le PDG Xavier Thieblin, est “organisé en trois pôles d’activité : le pôle Sucre qui produit et distribue des sucres à La Réunion, en Tanzanie et en Europe ; le pôle Spiritueux qui produit et distribue une large gamme de spiritueux comprenant des marques de rhum, de scotch whisky, de vodka et des apéritifs sans alcool ; et le pôle Développement qui regroupe des activités liées au développement durable de La Réunion (énergie, aménagement du territoire et immobilier”, indique le communiqué.
 
“Le Groupe Quartier Français détient également la plus importante des sociétés sucrières de l’île de La Réunion avec une production de 150.000 tonnes de sucre dont il assure la commercialisation au travers des sociétés Mascarin, Ceineray et Loiret & Haentjens ainsi qu’une participation de 35 % dans la Centrale Thermique du Gol (cogénération d’électricité à partir de la bagasse). Le groupe détient, en outre, une part d’intérêt dans Tanganyika Plantation Company (TPC), société sucrière localisée en Tanzanie dont la production s’élève à  80.000 tonnes”.
Jismy Ramoudou
Lu 4403 fois



1.Posté par pimanzoizo le 08/01/2010 15:37

L'ex ministresse E. GUIGOU avait-elle anticipé en parlant de culture de betterave à La Reunion,lors de sa virée avant les européennes ?

2.Posté par amed le 08/01/2010 20:47

Dans quelques minutes QF va revendre QF à Tereos qui ensuite investira au Mozambique/A du Sud, puis cessera toute activité cannes à La Run.
Pendant ce temps ex-QF, rentabilisera son important patrimoine foncier.
C Beau, ça (lol !)
On connait l'histoire, non!

3.Posté par titigrosminé le 08/01/2010 21:28

Faut-il encore que Ex-QF ai un patrimoine foncier...
Ne pas confondre avec ex-Sucrerie de Bourbon......
Pas la même histoire....

4.Posté par Choupette le 08/01/2010 21:36

Napoléon avait instauré la culture de la betterave en Europe pour pallier à la canne à sucre en temps de guerre, pourvu que ça ne soit pas un retour de manivelle.

Moi, le sucre de betterave ça me donne des aigreurs d'estomac. Il n'y a que le sucre de canne qui passe.


5.Posté par lafouine le 09/01/2010 18:49

peut-être pas de patrimoine immobilier (un peu quand même) ...
mais un matelas doré avec le rhum (plus généralement les spiritueux) !
En fait on n'est qu'au début des annonces "fracassantes" de réorganisation : le + important va être le rapprochement entre Bois Rouge et le Gol avec une direction générale commune et après ce sera le tour de la branche "spiritueux" d'être vendue par Tereos (Groupe Martiniquais ou rachat par la famille Thieblin ) ?

6.Posté par hanuman le 22/01/2010 09:50

C'est bien TEREOS !!!!, c'est une coopérative d'agriculteurs internationales, avec une gestion mondiale, donc quand les aides s'arrêteront en 2014 sur la canne, TEREOS cèdera au plus offrant les actifs agricoles de La Réunion. Mr Thieblin vous êtes très fort. Quand je pense que la CGPER et la FDSEA ont cautionné une telle action. Vous devriez avoir honte....
Une petite remarque sur la prime à la bagasse. Bienvenue à la Canne Electrique à La Réunion, où les nouvelles variétés pondus par le CERF sont pour fabriquer plus de bagasse mais quatre fois moins de sucre. C'est beau de dire que la Canne est une culture alimentaire.

7.Posté par lafouine le 22/01/2010 10:33

Pour information, Mr Xavier THIEBLIN n'est plus président du Groupe Quartier Francais ...
La société mère (Société Sucrière de Quartier Français) a changé de président début 2010 : c'est Mr Jean BOURDILLON qui a "remplacé" Mr Thieblin qui reste cependant président de quelques sociétés ...
Voir Annonces légales de début janvier de la presse locale (5 ou 6 janvier)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter