Faits-divers

Tentative de suicide d'un détenu au centre de détention du Port


Un détenu a tenté de mettre fin à ses jours ce dimanche vers 14h40 au centre de détention du Port. La scène s’est déroulée dans la cour du quartier haut sous les yeux des familles durant les tours de parloir.  L’homme "s’est alors tailladé les deux avant-bras devant elles avant de mettre son couteau de cantine préalablement bien affûté sur sa gorge et bloquant par l’occasion l'accès sortie", indique le syndicat UFAP-UNSA Justice dans un communiqué. 

Selon nos informations, une plainte avait été déposée contre ce détenu qui avait proféré des menaces à l’encontre des surveillants il y a plus d’un an.

 "Je veux voir un avocat... Je veux voir le juge... Personne ne s'approche sinon je me coupe la gorge...", menaçait-il ce dimanche. Après avoir engagé le dialogue, durant un moment d’inattention, les surveillants ont lancé une intervention. Le détenu a été maîtrisé. 

A plusieurs reprises, il avait tenté d’interpeller l’administration pénitentiaire et judiciaire sur son affaire. Un courrier adressé à l’autorité judiciaire a, hier, été retrouvé en sa possession, dans lequel "il parle bien de suicide en prison. Il avait été mis en surveillance spéciale, avec contre-ronde la nuit, mais n'était jamais passé à l'acte", explique le syndicat.

L'UFAP-UNSA Justice réclame "des témoignages officiels de satisfaction pour les agents présents lors de cet incident marquant qui, sans leur intervention et leur professionnalisme aurait pu provoquer de graves choc psychologiques auprès des familles et personnels présents; Sans oublier d'autres conséquences telles que prises d'otages...
L'UFAP-UNSa Justice dénonce le manque de sécurité des familles lors des parloirs, notamment sur les entrées et les sorties vers la salle parloir/activités."
 
 
 
 
Lundi 24 Octobre 2016 - 11:17
Lu 6040 fois




1.Posté par la Cata le 24/10/2016 11:45

Bof !!!

2.Posté par Antiflic le 24/10/2016 13:23

'UFAP-UNSA Justice réclame "des témoignages officiels de satisfaction pour les agents présents lors de cet incident
Il faut les féliciter d'avoir fait le travail pour lequel ils sont payés !

3.Posté par Question pas Bette le 24/10/2016 13:35 (depuis mobile)

Après avoir engagé le dialogue

Pour faire -1 fallait laisser faire

4.Posté par Vache à Lait le 24/10/2016 17:03

Pas d'economie...

5.Posté par yab le 24/10/2016 19:08

dommage qu'il n'ait pas inauguré une salle de veillée toute neuve et disponible

6.Posté par Quesrion le 25/10/2016 13:10 (depuis mobile)

Je retiens qu''il demandait un avocat.....
Et si c''était une erreur judiciaire....
A la reunion. C''est un petit monde.. Aucun avocat ne va tenter de contredire une procédure ou un procureur. et si il était innocent ce type..... a sa place vous....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter