Faits-divers

Tensions au parquet de St-Denis: Le procureur général écrit à Christiane Taubira


Tensions au parquet de St-Denis: Le procureur général écrit à Christiane Taubira
Les tensions sont vives au sein du parquet de Saint-Denis après l'arrivée du nouveau procureur de la République, Philippe Muller. Le Tangue, journal satirique de la Réunion, s'en était fait l'écho dans son numéro du mois d'août, avant que le Journal de l'Ile n'y consacre un long article dans son édition de ce matin.

Car le malaise est bien palpable au sein du parquet de Saint-Denis. Ces tensions coïncident avec l'arrivée du nouveau procureur de la République de Saint-Denis, Philippe Muller, au mois de juin dernier. Depuis, le climat social s'est dégradé de jour en jour au point que les "magistrats du parquet ont saisi le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail", souligne le Jir, le 18 juillet dernier.

Dans un second temps, les représentants syndicaux (FO-USM-Syndicat de la Magistrature) ont alerté par courrier, le 19 juillet, et rencontré, le 23 juillet, le procureur général de la Cour d'appel, Claude Laplaud, également tout juste nommé à la Réunion. Dans un courrier que nous nous sommes procurés et adressé à la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, Claude Laplaud fait état du climat social au parquet de Saint-Denis et revient sur les entretiens et échanges qu'il a pu avoir avec le procureur Philippe Muller, ainsi qu'avec les représentants syndicaux de la magistrature.

Extrait de la lettre du procureur général envoyée à la ministre Christiane Taubira
Extrait de la lettre du procureur général envoyée à la ministre Christiane Taubira
"Le parquet du tribunal de grande instance de Saint-Denis connait un climat social dégradé dont j'ai moi-même été averti le 19 juillet par l'intersyndicale évoquant les souffrances éprouvées par les magistrats face à l'attitude brutale de Philippe Muller", peut-on lire dans ce courrier adressé à la ministre de la Justice. La liste des griefs reprochés à Philippe Muller par les autres membres du parquet est longue. "Magistrats du parquet caporalisés, humiliés (…). Autorité brutale (…) Rapport de défiance (…)", sont décrits par les représentants syndicaux pour dénoncer l'attitude du nouveau procureur de la République. Une situation à la limite du harcèlement moral si l'on en croit les quelques lignes écrites. Après avoir reçu les syndicats, le procureur général a rencontré Philippe Muller, également dans la journée du 23 juillet. Un procureur de la République "éprouvé" et se positionnant en tant que "victime", "pointant une contestation de son autorité".

Reste que la transition entre l'ancien procureur de la République, Richard Bometon (très apprécié par les autres magistrats ndlr), et Philippe Muller, précédé d'une réputation "d'homme autoritaire", va laisser des traces qui risquent d'être indélébiles au sein du parquet de Saint-Denis.

Désormais saisi de l'affaire, le ministère de la Justice devra tout faire pour ramener la sérénité au sein du parquet. A défaut, comme l'a mentionné le procureur général, une "inspection" pourrait être envisagée par le ministère de la Justice et menée par l'inspection générale des services judiciaires.
Mercredi 4 Septembre 2013 - 18:03
.
Lu 5416 fois




1.Posté par Yabos le 04/09/2013 18:28
Qu'ils se bouffent entre eux c'est très bien.

2.Posté par R I P O S T E le 04/09/2013 18:51
Lé pa le 1er qu' on met dans l'avion et direction Bkbo !

3.Posté par les hommes autoritaires sont des cons, et ils échouent toujours lamentablement le 04/09/2013 19:13
Alors que les hommes conciliants, à l'écoute, démocrates, humains... sont intelligents et réussissent le plus souvent dans leurs actions.

Ceci est valable dans tous les domaines, de l'entreprise, de la politique, de l'éducation, de la vie privée, du sport... et de la Justice !

4.Posté par Frigidaire le 04/09/2013 19:25
C'est le résultat des nominations suivant Taubira. Par ailleurs, lorsque l'on sait tous les "non dits" dans la magistrature et le parquet, c'est normal qu'en temps de récession il y a des râlé poussé

5.Posté par @3 le 04/09/2013 19:59
Oui, sale temps pour les dictateurs depuis quelques décennies...

6.Posté par Anonyme le 04/09/2013 20:00
En janvier ou février 2012 (à quelques mois des élections présidentielles et alors que F. Hollande était donné vainqueur des élections avec un écart de voix bien plus important de ce qu'il ne fut au final), le tribunal de Saint-Denis perdit malencontreusement environ 900 plaintes. Il est vrai que le tribunal de Saint-Denis doit bien être le seul tribunal de France à ne pas faire d'enregistrement de sauvegarde avant de laisser un technicien changer le système informatique.
Mes plaintes, déposées en 2010, se perdirent ainsi... parmi tant d'autres. Après avoir re-déposé plainte, en 2013, j'eus le bonheur de m'entendre dire par un gendarme que les PV d'audition de mon affaire avaient, elles aussi, disparu, cette fois-ci du système informatique de la brigade où les différentes parties concernées par mon dossier avaient été entendues en 2011. Probablement le même technicien informatique qui avait sévi... J'ai préféré ne pas en savoir plus.
A ceux qui ont écrit ou écriront des commentaires du genre "qu'ils se bouffent entre eux c'est très bien", je leur souhaite bien du plaisir quand ils seront dans la peau d'un justiciable. La justice, c'est la juridiction pénale, mais aussi celle administrative ou celle civile, c'est-à-dire celle qui gère tant d'affaires de la vie courante (divorces, procédures entre un locataire et un bailleur, litiges entre un commerçant et un client...). Vous pensez vraiment ne jamais avoir à faire à la justice de toute votre vie ?

7.Posté par marie le 04/09/2013 20:22
Les magistrats n'apprécient pas l'ordre que souhaite mettre le proc. Rien de surprenant, ils ont leurs petites habitudes... Mais il est temps que quelqu'un remette sur les rails un palais de justice qui n'a de justice que le nom.

8.Posté par Eveil Citoyen 974 le 04/09/2013 20:27
L'intervention de l'IGS serait une très bonne chose à condition de laisser aux justiciables la parole.Eveil Citoyen 974 propose une liste de personnes qui ont des dossiers en souffrance et des jugements pour le moins surprenant au vu de la situation. Nous avons d'ailleurs soumis l'idée à La Ministre par mail et par courrier. Certains membres ont déjà demandé l'intervention de l'IGS dans le dossier. La situation devient urgente.

9.Posté par jude le 04/09/2013 21:15
Et le harcèlement moral des victimes attendant pendant des années que les juges en charge de leur dossiers se décident à faire leur travail? Et les souffrances morales des victimes face au laxisme des magistrats ? Allez M. Muller, ne vous laissez pas faire.

10.Posté par LOR-HEIN le 04/09/2013 21:17
Pauvres Magistrats harcelés par manque d'efficacité.
Un MULLER SINON RIEN !!!

11.Posté par Blair O le 04/09/2013 21:30
il leur demande sans doute de bosser un peu plus..mieux..en oubliant que la façon dont certaines poignées de main sont serrés, peuvent rompre l'impartialité qui doit les habiter..

12.Posté par Y a un problème? Yes sir... le 05/09/2013 00:35
"souffrances éprouvées par les magistrats......."
.......................
Il fait rire la bouche ce procureur général.......C'est bien beau de saisir la ministre sur la souffrance de ces personnes mais pour les souffrances qu'endurent les justiciables, il saisit qui?

13.Posté par ALEXANDRA le 05/09/2013 06:10
Le nouveau Proc leur demande peut être de réviser les lois qu'ils doivent mettre en application au lieu de faire plaisir à certaines personnes qui usent de leur influence.
Ce nouveau Proc a raison de mettre les pieds dans la fourmilière, les injustices ont assez duré !!!
Bon courage Monsieur le Procureur

14.Posté par môvélang le 05/09/2013 06:50
hum!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ils ont peur d'être obligé d'arrêter un peur leurs petites magouilles ?

15.Posté par Mauvais esprit le 05/09/2013 07:52
Muller n'est pas franc maçon ? Ce genre d'affaire se gére dans le secret d'une loge ,entre fréres d'habitude.
Peut etre n'est il pas de la bonne obédience !!!

16.Posté par FRONT NATIONAL RÉUNION le 05/09/2013 09:19
Bravo MARIE, poste 7, je crois que certains n'ont pas compris que le nouveau Procureur Général n'a pas voulu rentrer dans le jeu des magouilles de LA SECTE qui a la main mise sur toutes les affaires judiciaires pour l'enrichissement personnel de ses membres, ainsi que la plupart des avocats et magistrats du barreau de la Réunion. Ce monsieur est certainement très respectable, honnête et intègre......VOILA CE QUI DÉRANGE LA "FOURMILLERE" !
Amis, réfléchissez un peu avant de dire n'importe quoi, ce monsieur est peut-être celui qui remettra la justice Réunionnaise en bon ordre, et nous en avons vraiment un réel besoin ! Trop d'affaires sont aujourd'hui jugées à contre sens du droit, trop de conflits se terminent par des décisions absurdes, TROP DE RÉUNIONNAIS SE SUICIDENT...cela ne vous interpelle pas ? JCOB

17.Posté par JD974 le 05/09/2013 09:49
Retour sur ses quatre années d'exercice du procureur à Dunkerque.

Installé à Dunkerque le 20 janvier 2009, Philippe Muller n'a pas eu le temps de s'ennuyer au fil des quatre années passées dans le fauteuil de procureur.

S'il avait hérité « d'un Parquet en ordre de marche », dixit son prédécesseur Jean-Philippe Joubert, Philippe Muller a néanmoins vu les gros dossiers s'empiler d'emblée sur son bureau.

A commencer par celui de la fusion des tribunaux d'Hazebrouck et de Dunkerque avec leurs contentieux respectifs.

Une fusion menée de concert avec le barreau et les présidents du TGI, Jean-Jacques Parichet puis Frédéric Baab, et qui n'a pas été digérée avant 2012 après avoir causé de gros retards dans le traitement des procédures, faute d'effectifs administratifs suffisants.

Au moins, est-ce plus simple à régler que la perte de milliers de dossiers par un informaticien ?

Entre-temps et pour permettre l'arrivée du personnel hazebrouckois à Dunkerque, Philippe Muller et ses homologues du Siège ont dû superviser le déménagement du tribunal d'instance, depuis le palais de Justice vers l'ancien bâtiment des meubles Azur, rue du Sud. Un vrai numéro d'équilibriste.

18.Posté par H2O le 05/09/2013 10:00
C'est surtout un type prétentieux qui croit apprendre aux autres comment travailler (même lorsqu'il ne s'agit pas de son domaine de compétence)....

19.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 05/09/2013 10:01


*Au début des années 90, sous le mandat de François MITTERAND et devant la pagaille qui régnait en matière de « Justice », ICI, à la Réunion, la Chancellerie avait missionné le Procureur Bernard LEGRAS pour « faire appliquer la loi, toute la loi, rien que la loi » ; M. LEGRAS s’y était mis avec courage…

*Devant pareille horreur, Huguette BELLO, déjà députée (P.C.R. …) de la Réunion avait demandé à l’Assemblée de créer une Commission d’Enquête Parlementaire sur la Justice à la Réunion ; ceci afin de calmer les ardeurs de M. LEGRAS…

*HUGUETTE s’était fait jeter par Elizabeth GIGOU … ; mais s’était bien gardée alors d’en informer la population de « SON » pays ; allez savoir pourquoi…

*Qui veut enchaîner et commenter ?


20.Posté par JD974 le 05/09/2013 10:24
Retour sur ses quatre années d'exercice du procureur à Dunkerque.

Sortir du dossier de la prison

A son arrivée à Dunkerque, Philippe Muller savait également qu'il lui faudrait prolonger les efforts fournis par l'administration pénitentiaire pour améliorer les conditions de détention à la prison de Dunkerque.

Mais sans doute ne s'attendait-il pas à vivre un tel feuilleton. En mars 2010, la fermeture de la maison d'arrêt de Dunkerque est annoncée pour 2015.

L'agence pour l'immobilier de la Justice (APIJ) consulte la communauté urbaine de Dunkerque pour trouver des sites d'implantation et porte son dévolu sur Saint-Venant.

Stupéfaction et mobilisation sur le Dunkerquois qui souhaite conserver une prison de proximité. Une idée soutenue par Philippe Muller.

25 juillet 2011, le procureur de Dunkerque suspend la mise à exécution des écrous à la maison d'arrêt de Dunkerque, peuplée de 145 détenus pour 90 places.

En plein débat sur la récidive et après l'affaire Laëtitia, le garde des Sceaux parle d'une « initiative locale » et ordonne au procureur Muller de revenir sur sa directive pourtant saluée par les syndicats pénitentiaires.

Toujours intéressé par le devenir de l'établissement carcéral dunkerquois, Philippe Muller reste spectateur des événements.

Le 2 mai 2012, il accueille favorablement l'annonce de la construction d'un centre autonome dédié aux courtes peines sur le Dunkerquois, en remplacement du projet de Saint-Venant abandonné. Aujourd'hui pour finir, rien n'a changé.

Parmi les autres affaires retentissantes qui ont préoccupé le procureur Muller : le scandale du blanchiment de déchets toxiques chez Arcelor Dunkerque, du temps de Sollac.

Une information judiciaire pour « corruption, concussion, faux et usages de faux documents administratifs et exportation non-déclarée pour élimination dans l'Union européenne de déchets nuisibles » avait été ouverte.

L'affaire n'a encore débouché sur aucun procès.

De même, l'affaire de l'Intermarché de la route de Furnes, impliquant son gérant pour des faits de harcèlement moral et sexuel, abus de biens sociaux, faux et usage de faux, n'a toujours pas connu son épilogue judiciaire.

Autre affaire également en suspens, l'explosion survenue au sein de feu la raffinerie des Flandres le 29 janvier 2009, qui avait fait un mort et cinq blessés, et pour laquelle aucune responsabilité n'a été établie.

Le problème récurrent de la violence sur la digue de mer a par contre été pris à-bras-le-corps par Philippe Muller. En réunissant les différents acteurs de la sécurité et en renforçant la présence policière sur le secteur, le magistrat a contribué à ramener une sérénité certaine au lendemain d'une série d'agressions gravissimes et même mortelles.

Article de Damien ENGRAND

21.Posté par Y a un problème? Yes sir... le 05/09/2013 10:53
" ICI, à la Réunion, la Chancellerie avait missionné le Procureur Bernard LEGRAS pour « faire appliquer la loi, toute la loi, rien que la loi »
--------------------------------
1. La légende est tenace mais est-elle exacte? Et si Mme BELLO avait eu raison? L'affaire Hilarion çà vous parle?

2. Qu'en est-il exactement de la tension actuelle? On suppute, on pense que, on croit que, mais que reproche t-on précisément au nouveau procureur? D'enterrer les dossiers ou de vouloir qu'il aille jusqu'au bout? C'est la seule chose qui compte.....Si quelqu'un pouvait donner un avis de ce qu'il se passe réellement cela aiderait les justiciables à se faire une idée de ce qui les attend...

22.Posté par Y a un problème? Yes sir... le 05/09/2013 11:09
Voilà ce que dit le Journal le TANGUE :

PORTRAIT DE CLAUDE LAPLAUD, LE NOUVEAU PROCUREUR GÉNÉRAL TRÈS COMPLAISANT DE LA RÉUNION

Le nouveau procureur général de La Réunion arrive tout droit de Bordeaux où il a eu à gérer l’ultramédiatisé et ultrasensible dossier Bettencourt. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son attitude sur ce dossier n’a pas fait l’unanimité…

23.Posté par jpleterrien le 05/09/2013 11:27
Un coup de pied ( d'ailleurs pourquoi un seul ? ) dans la mafia des robes noires locales, pardon dans la justice locale, ça énerve !
Travailler correctement en respectant les plaignants et les justiciables, ils n'ont pas l' habitude, nos avocaillons et autres procureurs ! Les places sont bonnes au soleil !!!
Et puis, c'est pas beau de moucharder !!!

24.Posté par JD974 le 05/09/2013 11:30
L'afffaire est bien lançée.

Je suggère d'aider M MULLER afin qu'il prenne connaissance du passé que chacun de nous peut reconstituer comme un certain syndicat le fit.

On pourrait reprendre le titre du CANARD ENCHAINE : le mur du con est dépassé !

25.Posté par noe le 05/09/2013 11:32
Continuez M. le Procureur à changer les mentalités-péis qui laissent en liberté les délinquants de tout poil !
Changez les façons de faire de nos magistrats qui viennent ici pour se dorer au soleil et toucher un salaire plus élevé !

26.Posté par Choupette le 05/09/2013 12:00
Espérons que la ministre aura à coeur d'écouter ET de répondre aux doléances de Monsieur le Proc'. Contrairement à ce dernier qui classe verticalement ET ne répond pas aux plaintes des préjudiciées, malgré les lettres avec AR; laissant ainsi les personnes dans le désarroi le plus total face aux injustices.

Quelle honte, aller pleurer dans les jupes de Taubira au lieu de faire son travail !

"Madame, çui-là il fait rien que nous embêter !"

Les prières ont du bon.

27.Posté par H2O le 05/09/2013 12:12
Ce monsieur a sûrement raison sur le fond, mais il est inutile d'être arrogant et condescendant avec l'ensemble du personnel et les auxiliaires de justice, qu'il confond avec des larbins.

28.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 05/09/2013 13:09

* « Yes sir… » : Vous n’avez rien compris : si la très, très vertueuse Huguette BELLO, députée ( !) a été dérangée par l’application de la loi (garante du « bien vivre ensemble »…) ICI, à la Réunion, ça veut dire que le respect de la loi et l’application de la loi sont fort peu prisés, ICI, à la Réunion. OUI ?

*J’ai eu une relation « intime », des années durant, avec les prédécesseurs de Philippe MULLER : MUGUET-BOMETON et aussi avec leurs chefs Procureurs généraux, DOUMAS – ROBERT-CHARRERAU ; du bien joli monde, spécialement choisi pour la Réunion…pourquoi ?

*Ces braves gens ont bricolé la Justice, de concert avec leurs complices, magistrats, avocats, huissiers et autres « experts » ; je vous dis pas le Droit, je vous dis pas la justice ! Ils étaient (presque…) heureux ! Et là, ces minables ne dorment plus, stressent, souffrent, dépriment et se sentent harcelés moralement parce qu’on leur demande des comptes ?!

*J’attends de voir ce que le procureur MULLER est censé faire, ICI, contre l’immense B… qui prospère et progresse partout, partout, ICI ; et, bien entendu, dans la Justice.



29.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/09/2013 13:57
7.Posté par marie
9.Posté par jude
10.Posté par LOR-HEIN
11.Posté par Blair O
12.Posté par Y a un problème? Yes sir.
etc... etc... etc ...

Apparemment, nous ne sommes pas les seuls a dénoncer la corruption active ou passive de Magistrats Réunionnais... L'enfouissement Volontaire de dossiers brulants, de pédophiles pharmaceutiquement influents, de faux témoins dont la famille travail au Tribunal de St Pierre aussi, de "pseudo spécialistes" mandatés pour falsifier des rapports preuves a l'appui, etc... jusqu'à la prescription qui immunise les ordures et vrais coupables et les Magistrats véreux ...

Nous n'attendons que ça que l'Inspection Générale des Services Judiciaires vienne
pour que cessent les dégueulasseries de copinages judiciaires et la vente de nos Enfants...
en faite, nous le réclamons depuis 2004 sous le silence complice de ceux qui savent...

M. Pierre ROYER, au cas ou le Procureur ou l'IGSJ veuille obtenir des explications sur ces déclarations devant une cour PUBLIQUE ... devant des journalistes COURAGEUX et intègres!.
La ou il serait plus possible d'effacer les preuves fournies... Chiche ?!...

30.Posté par Y a un problème? Yes sir... le 05/09/2013 16:06
@ 28 Il n'y a pas que Bello qui a été dérangée par l'application de LA LOI. Moi, je l'ai été par l'application de leurs lois.

On leur demande quoi aux magistrats? D'appliquer la loi, rien que la loi et non pas le copinage.....Faites l'effort d'aller demander à une des magistrates actuelles du parquet, comment elle a pris plein la figure quand elle officiait comme juge d'instruction du temps du monsieur qui a été envoyé pour appliquer la loi. Je répète, l'affaire Hilarion, çà vous parle? Tous les concernés, dont le colonel de gendarmerie, ont pointé leur doigt vers le magistrat que vous dites, nommé pour appliquer la loi. Résultat? Zèf. Monsieur l'applicateur des lois n'a pas été inquiété, un peu comme Schiano, l'ancien proc....

@ Bien sûr, il faut dénoncer, ne pas baisser les bras, mais moi, je suis lucide: qu'il y ait inspection ou pas le Schimlblick de la justice n'avancera pas d'un pas. Le système ne pourra que régresser. Déliquescence totale. Ils feront quoi les ministres successifs? Un petit toilettage, on déplacera des pions mais le mal est fait : le ver est dans le fruit et ce à jamais. Lisez les annales du CSM: combien d'affaires disciplinaires? Combien de punis? Le système judiciaire, ne remplit pas son rôle.Contrairement, à ce que l'on dit, ils ne seront jamais inquiétés. Promus, oui.....avec l'ordre du mérite, puis la rosette et certains finissent en En haut du système....

Je vais bientôt m'activer auprès d'Eveil citoyens (qui sont admirables) mais il en sortira quoi? Paris couvrira les turpitudes. Quand la révolte gronde, on fait tomber un lampiste, mais jamais le système ne tombera. RAPPELEZ VOUS OUTREAU....Le petit juge a été promu.....

31.Posté par Eveil Citoyen 974 le 05/09/2013 21:51
Si Paris couvre, yes sir, nous irons voir ailleurs. Les associations de l'autre côté de la mer se sont rapprochées de nous et ont l'intention d'aller encore plus loin.Nous verrons bien ce qu'il en sortira, et Nous aviserons. A bientôt de vous rencontrer, yes sir, envoyez nous un mail, nous vous informerons de notre très prochain rassemblement.
eveilcitoyen974@yahoo.fr

32.Posté par Association STOP INJUSTICE le 04/11/2013 12:45
Richard Boneton était venu pour faire le ménage au Tribunal, devant toutes ces injustices, c'est trés bien que le nouveau Procureur leur rentre dedans, et ce n'est pas fini cela ne fait que commencer, le Président de notre Association va le contacter trés rapidement, pour lui faire part de certaines choses, qui impliquent certains Magistrats, nous pensons que nos courriers envoyés à la Garde des Sceaux, dénonçant des abus,ne sont pas restés lettre morte
de plus il va lui parler de la situation inquiétante,de certains innocents,qui purgent pour rien des années de prison..............

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales