Santé

Teneurs en sucre: Outremer et hexagone désormais à égalité

La proposition de loi (PPL) socialiste portant sur l'équité de la teneur en sucre des aliments dans les départements d'Outre-mer et d'Hexagone a été définitivement adoptée hier par le Sénat. Une loi qui prévoit également que la date limite de consommation (DLC) soit identique entre les produits destinés pour les marchés ultramarins et le marché hexagonal.


Teneurs en sucre: Outremer et hexagone désormais à égalité
Voté le 27 mars par les députés, et hier par le Sénat, la proposition de loi pour l'équité de la teneur en sucre des aliments dans les départements d'Outre-mer a été adoptée définitivement. Seul le groupe UMP s'est abstenu. Pour le rapporteur du texte, Michel Vergoz, sénateur PS de la Réunion, l'adoption de cette loi marque "un progrès majeur pour l'alimentation et la santé de tous les ultramarins".

"Cette loi signifie la fin des produits anormalement chargés en sucre ajoutés, causes d'obésité massive, de diabète ou de maladie cardio-vasculaire. Mais elle signifie également la fin d'un régime d'exception intolérable qui faisait que dans les Outre-mer, pouvaient être commercialisés des produits qui étaient périmés dans le reste du territoire", explique Michel Vergoz.

Ce texte était une proposition de François Hollande. Une proposition de loi similaire et soutenue par Victorin Lurel en 2011, alors député, avait été rejetée in-extremis par l'Assemblée Nationale. Désormais ministre des Outre-mer, Victorin Lurel a lancé devant les sénateurs après le vote : "C'est un texte de santé publique et d'égalité pour mettre un terme à des pratiques discriminantes qui visent les outre-mer depuis bien trop longtemps".

Que prévoit précisément ce texte de loi ? Désormais il sera interdit aux industriels de fabriquer des produits avec une teneur en sucres différente entre les produits vendus en outre-mer et en hexagone. Il s'agit d'un texte de "santé publique" visant à combattre le surpoids, l'obésité et le diabète dont les populations ultramarines sont particulièrement touchées (9% d'enfants obèses aux Antilles contre 3,5% en métropole). La DLC devra être la même pour un produit vendu en outre-mer et en hexagone. Enfin, le texte favorise la production locale de produits frais, notamment lors des attributions de marchés publics comme la restauration scolaire.

La loi s'appliquera dans l'ensemble des départements d'outre-mer.
Mercredi 22 Mai 2013 - 07:04
Lu 1661 fois




1.Posté par Thierry le 22/05/2013 09:17
Un additif de produit chimique viendra le remplacer ... Résultat ... du moins bon par du pire ... Ils devraient désormais s'attaquer au chômage ... à la pauvreté ... Qu'ils n'oublient pas quand mon café n'est pas assez sucré, je prends ma p'tite ... C...uillère ... et mon bocal de s...UCre ... Donc, le vice du goût reste satisfait ...

Le princicipe, c'est dans l'éducation à l'alimentation et à la raison...

2.Posté par David ASMODEE le 22/05/2013 11:35
C'est une bonne mesure. On va arrêter d'empoisonner le peuple.

J'espère que les pouvoirs publics vont aussi prendre des mesures pour ces boissons qui ont l'apparence de produits bons pour la santé mais qui sont en fait des poisons.

Exemple le plus flagrant : les bouteilles de thé vendues, entre autres, dans les stations-service.

Pas mal de consommateurs croient éviter le sucre en privilégiant ce thé par rapport à un coca-cola ou un orangina. Erreur !!! La petite bouteille contient 50 grammes de sucre ! Une bouteille par jour et ça fait 1,500 kg de sucre par mois ! (Un chauffeur qui prend une bouteille à midi avec son déjeuner et une autre en fin de journée "pou tire la fatigue" va consommer presque 3 kg de sucre par mois juste à cause de ce thé)

Le pire est que j'ai vu des diabétiques, très mal informés, consommer cette boisson à longueur de journée ; le thé est réputé pour faire baisser le diabète mais ces consommateurs confondent malheureusement thé vert et saloperie.

3.Posté par Jean René MARSOIN le 22/05/2013 11:39
Pas grave ils boiront deux fois plus de cot

4.Posté par polo974 le 23/05/2013 12:52
avec la dlc normale, il devront dépoter plus vite au port...
je sens déjà pointer la grève pour obtenir une prime spéciale dlc...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales