Blog de Pierrot

Tel est pris qui croyait prendre...

Mardi 28 Octobre 2008 - 06:57

Le "Baromètre" de Freedom était consacré ce matin au problème des retraités qui ont du mal à vivre avec des sommes ridicules.
Il est vrai qu'on ne peut que compatir en entendant ces témoignages de retraités obligés de vivre avec des sommes comprises entre 200 et 400 euros par mois.
Ces montants sont en eux mêmes étonnants puisque, depuis le 1er janvier 2008, le montant minimum majoré de la retraite de base est fixé à 633,61 € par mois. Mais pour bénéficier de cette somme, encore faut-il avoir travaillé un nombre minimum de trimestres. Sinon, l'assuré ne reçoit qu'une fraction de son minimum.
D'où les retraites à 200 ou 400 euros...

Ces trimestres manquants peuvent être dûs à des périodes prolongées de chômage. Ce qui peut se comprendre, surtout à la Réunion où le chômage est trois fois supérieur à la métropole.
Mais il arrive aussi que ces trimestres manquants résultent d'un choix délibéré de certaines personnes qui ont choisi de travailler au noir. Quand j'en rencontre un, je ne manque pas d'attirer son attention sur les risques qu'il fait courir à sa retraite.
Il peut être tentant de toucher le RMI et de "becquer une clé" à côté. Au Loto, ça revient à gagner au grattage et au tirage...
Nous en connaissons tous un certain nombre, dans notre entourage. Mais il faut qu'ils soient conscients qu'il ne s'agit que de gains à court terme! Ces travailleurs au noir se préparent des retraites difficiles. Les sommes versées étant proportionnelles au nombre de semestres cotisés, plus on travaille au noir et moins on touchera de retraite.
Quand on décide de vivre en marge de la société, en refusant de cotiser notamment à la Caisse de retraite, on est mal placé ensuite pour venir exiger que la même Caisse vous verse l'intégralité de la retraite de base...
Enfin, pour en revenir à Freedom, il est dommage lorsqu'on a la chance d'avoir son audience, de se contenter de servir de bureau des pleurs sans apporter de valeur ajoutée, sans chercher à faire progresser le débat...
C'est peut être meilleur pour l'audimat que de faire croire à chaque auditeur qu'il est le plus intelligent et que quoi qu'il raconte, il a raison. Pas sûr que la Réunion, elle, soit gagnante au final...
Pierrot Dupuy
Lu 879 fois



1.Posté par en voici en voilà le 28/10/2008 10:26

tu proposes quoi PIERROT???

2.Posté par Bill Vesée le 28/10/2008 10:43

Ici, malheureusement beaucoup de ceux qui travaillent au noir, espèrent pouvoir compter sur la solidarité et les politiques pour leur retraite

Pierrot, c'est exactement ce qu'e tu as souligné.

marmaille i pleure pas il a pas tété.

3.Posté par denis le 28/10/2008 11:15

Oui, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre !
La retraite est quelque chose d'important, et qu'il faut préparer dès 20ans, alors que jeune, on est loin d'y penser.
Freedom est le bureau des pleurs, mais il est difficile de trouver des solutions.
Ma modeste solution : Il faut faire prendre conscience aux jeunes d'y penser dès maintenant, sinon ils seront dependants financierement plus tard.
Pour les vieux qui ont travaiilé au noir une grande partie de leur vie, je n'ai pas de solution, sinon qu'ils continuent à travailler au noir...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/10/2008 12:36

ce sur quoi devrait se rejoindre les Réunionnais, de tout bord, de toute situation, c'est que :
les revenus du privé et du public, indemnités et allocations de quelques natures que ce soit, soient indexées sur un différentiel du coût de la vie Métropole / Réunion.

Bien évidemment, il ne faut pas tenir compte du niveau de sur rémunération actuel, cela ne signifie pas qu'il ne faille pas remettre en cause ce système dans son quantum actuel, mais qu'il est URGENT que les décideurs politiques ET économiques locaux, ainsi que les représentants de la société civile (associations de consommateurs, de chômeurs, syndicats) se structurent pour arriver à une plateforme commune de revendications ETAYEES et VERIFIABLES.

Le reste, n'est qu'atermoiement.

Certes, on me dira que l'Observatoire de la formation des prix existe, mais force est de constater que ceux qui y siègent n'ont pas les moyens pour en faire un instrument de décisions politiques, comme ceux qui n'y siègent pas aspirent à ce qu'il le devienne!

5.Posté par Patrick FLOC'H le 28/10/2008 12:54

Enfin, pour en revenir à Freedom, il est dommage lorsqu'on a la chance d'avoir son audience, de se contenter de servir de bureau des pleurs sans apporter de valeur ajoutée, sans chercher à faire progresser le débat...

Tu viens de répondre Pierrot ....

6.Posté par Kikose le 28/10/2008 14:26

Pierrot, comme je l'ai déjà écrit, notre société est injuste. Je comprends ta plume, mais elle ne résout aucun problème de la pauvreté. Le RMIste qui béc une clé et reçoit donc une retraite dérisoire n'est pas forcement fautif. Nous devrions avoir une société plus juste avec un minimal de ressources, quelque soit l'âge qui permette de vivre décemment. Bien sur avec dans la mesure du possible, du travail en contre partie pour ceux qui sont aptes. L'oisiveté est la mère de tous les... tu connais la suite. Avec tout ce qu'il y a à faire dans l'écologie, l'entretien des sites, l'aide aux personnes à mobilité réduites, âgées ou handicapées, .... Comment nos élus ne peuvent-ils pas défendre un projet de société plus juste, au lieu de nous prendre pour des C avec leur chariot de la ménagère!!! Pas un de nos élus n'est porteur d'un projet de vie et de société plus juste et basée sur le travail, la solidarité et l'écologie. Pas un de nos élus, dont le pote Paul, n'oeuvre contre la pollution des véhicules trafiqués, pas un seul ne va voir les familles de son secteur pour leur parler du port du casque en moto, ... Une chose les intéresse : les sous du mandat. L'élu de proximité n'existe plus depuis belle lurette.

7.Posté par CADET Jean alain le 28/10/2008 14:30

Cher Pierrot,
Je suis parfaitement d'accord avec une partie de ton analyse et notamment le fait que freedom donne la parole à ceux qui aujourd'hui sont dans une situation personnelle alarmante et chacun est bien conscient que ces pauvres vieux doivent être très mal au quotidien. Le dire est déjà pas mal quand même pour eux, au moins si ça peut faire bouger leurs familles ou leurs enfants qui vont peut être devenir un peu plus solidaire.
En revanche, je pense que ce problème de travail au noir qui peut être, rend service au salarié à court terme (quoique dans un boulot déclaré le salarié cotise mais l'employeur - et ca peut être un particulier - cotise aussi) donc il faut voir si au final c'est pas davantage l'employeur qui est gagnant. Je pense qu'il convient de mettre en garde les gens sur le DANGER du travail au noir pour les risques de se faire prendre au présent (risque relativement faible devant le peu de contrôle) et le manque à gagner dans le futur (là c'est plus concret avec la toute petite retraite qui risque d'arriver)

Je voudrais cependant nuancer un peu les choses pour les personnes qui sont aujourd'hui à la retraite et qui ont travaillé il y a 20, 30 ou 40 ans en arrière. Beaucoup de gens n'avaient pas forcément la capacité à comprendre le système et bien souvent ils faisaient confiance à leur employeur pour s'occuper de ce problème de paperasse. Résultat pas mal de personnes croyaient être déclarées et en réalité ne l'étaient pas. Mon papa a ainsi travaillé pendant près de 20 années sans cotiser alors qu'il croyait le contraire. Heuresement pour lui qu'il a pu travailler 15 ans en métropole dans une mairie et aujourd'hui il touche une petite retraite. Voyez vous, pour les personnes à la retraites aujourd'hui il faudrait bien voir si elles n'ont pas été roulées dans la farine par des employeurs malveillants ou si c'était une volonté de leur part de ne pas payer de cotisation.

Je pense qu'il serait bon de faire un état des lieux de la situation exactes des gens qui vivent en dessous de 574.50 (qui est le minimum vieillesse je crois).

P.S : je fais un peu de pub pour mon blog, mais bon ce n'est pas le sujet principal. Si vous voulez aller y jeter un oeil soyez indulgent il est en construction :
http://jacadet.blogspace.fr


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter