Social

Taxis en grève : "Ce décret peut mettre en péril notre profession"


Les taxiteurs mobilisés devant la préfecture
Les taxiteurs mobilisés devant la préfecture
Le mouvement national des taxis qui se déroulait ce jour n'a pas eu l'écho espéré par les syndicats à la Réunion. Ils n'étaient qu'une petite cinquantaine de taxiteurs, sur 535, à participer à la mobilisation du jour à l'Agence Régionale de Santé et à la Préfecture.

Ary Claude Caro, président du Syndicat des artisans taxis de la Réunion (SATR), avait du mal à cacher sa déception face à la faible mobilisation de ses collègues.

"90% de notre chiffre d'affaires"

Les taxiteurs ont néanmoins remis aujourd'hui une motion en Préfecture, après avoir fait de même à l'ARS, pour demander la suppression d'un décret voté à l'Assemblée nationale et autorisant la mise en concurrence du transport des malades, pour le moment réservé aux taxis et aux ambulances.

L'article 44 de la loi de finances de la Sécurité sociale prévoit en effet la mise en place d'appels d'offres à compter de 2013 pour le transport des patients. Deux entreprises seraient intéressées pour prendre part à ce marché dans l'îe.

"Le transport de malades assis, cela nous rapporte 90% de notre chiffre d'affaires. Cette mise en concurrence va avoir une répercussion sur notre activité", souligne Didier Moutoussamy, taxiteur en grève. "C'est la prestation principale de 80% des taxis. Cela peut mettre en péril notre profession", renchérit Ary Claude Caro.

Les VTC dans le viseur

Autre élément qui trouble les taxiteurs, l'exploitation des Voitures de Tourisme avec Chauffeur (VTC). "Certains collègues exercent cette activité sans tenir compte de la règlementation en vigueur. Il s'agit d'une concurrence déloyale", explique Ary Claude Caro. Ils seraient une quinzaine à pratiquer cette activité à la Réunion et certains casseraient les prix pratiqués par les taxis.

"Pour un trajet de l'aéroport de Saint-Denis jusqu'à Saint-Pierre, ils vont proposer une course à 80 euros alors que nous, notre tarif est de 170 euros", souligne le président du SATR.

Le syndicaliste rappelle que les tarifs des taxis sont fixés "par la Préfecture" et qu'ils ne dépendent pas d'eux. Des tarifs qui ont augmenté de 2,60% en 2013... Les syndicats de taxis prévoient à présent de s'adresser aux parlementaires de l'île afin de les sensibiliser sur les deux points qui cristallisent leur mécontentement.
Jeudi 10 Janvier 2013 - 17:09
Lu 1134 fois




1.Posté par du n'importe quoi!!! le 10/01/2013 17:15
Les taxiteurs se prennent pour des ambulanciers maintenant !!!! Du n'importe quoi. A chacun son métiers. Qu'ils aillent raccoller ailleurs s'ils le veulent le Caro et sa bande !!! Qu'ils baissent leur tarif, ils auront plus de client....

2.Posté par TED 974 le 10/01/2013 18:23
pffffff!!!! chacun son métier !!!!!!

3.Posté par Raymonde le 10/01/2013 18:15
Ce n'est pas a la sécu de faire vivre les taxis !

4.Posté par Les arnaqueurs se rebiffent... le 10/01/2013 22:28
Ne vous étonnez pas, après les prix honteux que vous pratiquez sur un marché captif, que le fromage des transports médicaux vous soit enlevé. Vous avez compris - un peu tard - que l'heure n'était plus de tondre les gens. Tant pis pour vous.... Si les tarifs sont fait par d'autres, il est de votre seule responsabilité d'avoir créé cette situation en bloquant les routes et criant à l'assassin dès que les choses n'allaient pas de votre sens immodéré du profit. A bon entendeur pour certaines autres professions dont le tour arrive...

5.Posté par laluno le 11/01/2013 12:59
Humour : Chez les taxiteurs je n'ai jamais compris pourquoi leur fond de commerce coûte si cher ..pour une déclaration d’impôt (après déduction) chez les trois quarts, légèrement supérieure au smic...

6.Posté par Tonton le 11/01/2013 13:39
Ils preferent faire ambulancier que taxiteurs?

La France est pratiquement l'unique pays d'Europe ou il est dificil, voire, des fois impossibles de trouver un TAXI !

Et à la Réunion, c'est encore pire: ici ils font ambulancier, ligne de bus.... mais pas de TAXI (apart 2 cie, peut être, Paille en queue...)

Faudra redefinier cette profession !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales