Politique

Tampon/PPRN : Vlody demande au maire de clarifier la situation de 5.000 familles "dans l'angoisse"

Dans une lettre ouverte au maire du Tampon, Jean-Jacques Vlody demande à André Thien-Ah-Koon de prendre ses responsabilités et d'agir pour les Tamponnais qui s'inquiètent de savoir ce qu'il adviendra de leur terrain suite au nouveau PPRN (Plan de Prévention des Risques Naturels):


Monsieur le Maire,     

Depuis le mois de juin, une partie de la population tamponnaise vit dans l’angoisse de savoir si le terrain qu’elle a si durement acquis, souvent au prix de grands sacrifices, ne peut plus faire l’objet d’aucune amélioration ou pire, a perdu une grande partie de sa valeur. En effet, le PPRN (Plan de Prévention des risques naturels) porté à connaissance le 30 juin 2014 place en zone rouge certains terrains qui dans les faits ne devraient pas l’être.

Vous avez d’ailleurs pu constater l’afflux dans vos services de personnes inquiètes de savoir ce qu’il allait advenir de leur terrain et avez décidé d’organiser un rassemblement politique sur cette question. Pourtant, une appropriation politique du PPRN paraît bien loin de ce qu’attendent les Tamponnais. En effet, cette situation n’est pas acceptable, elle est même inadmissible, d’autant que pour mémoire, je vous rappelle que le projet de PPRN a été transmis à la municipalité du Tampon sans que celle-ci ne réagisse.

La préfecture a ensuite demandé, sans succès, à la mairie d’émettre des remarques sur le projet de PPRN. En mars 2014, le préfet a informé la collectivité qu’il lui appartenait d’ouvrir la concertation et que le PPRN serait porté à connaissance le 30 juin 2014. Cet historique démontre que le maire est complètement fautif et pleinement responsable de cette situation. Quatre mois après, nous ne pouvons que constater la défaillance de la municipalité sur ce dossier. Ce manque de réactivité a ainsi mis en difficulté plusieurs familles tamponnaises.

En effet, leurs demandes de permis de construire sont automatiquement rejetées par vos services et ce, tant que la procédure relative au PPRN ne sera pas terminée. Cette procédure ayant duré, dans certaines communes, jusqu’à dix années, nous ne pouvons laisser les Tamponnais dans une telle angoisse pendant une aussi longue période. J’ai donc demandé et obtenu auprès des services de l’Etat qu’une nouvelle phase de discussion soit entamée. Il appartient maintenant à la municipalité du Tampon de s’engager dans cette voie.  

Vu l’urgence de la situation, je vous demande de prendre vos responsabilités et d’ordonner une contre-expertise concernant les parcelles qui dans les faits ne devraient pas être classées en zone rouge et de mettre en place un groupe de travail qui sera chargé d’étudier au cas par cas, la situation de chaque parcelle afin de proposer de nouvelles délimitations. Pour rappel dans la commune de Saint Denis, la mairie a organisé plus de 300 visites de terrains avec les services de l’Etat.   

Comme vous le constatez, il existe des solutions pour sortir les familles de cette impasse. Aucune action de votre part, serait inacceptable et relèverait de votre pleine responsabilité.  

Enfin, étant donné l’angoisse vécue par les 5 000 familles Tamponnaises concernées, je vous propose de leur accorder une exonération de taxe foncière pour l’année 2015 afin de les aider à faire face à la perte financière entraînée par ce nouveau PPRN. 

Le Député       
Jean Jacques Vlody
Mercredi 3 Décembre 2014 - 10:31
Lu 1351 fois




1.Posté par Sandira le 03/12/2014 11:22
A coté de la plaque lui !

2.Posté par tsilao le 03/12/2014 11:33 (depuis mobile)
Pfft.. toujours contrarie par la defaite?

3.Posté par met encore.!!! le 03/12/2014 12:20
zot la vot TAK assume zot merde!!!!!!

4.Posté par justedubonsens le 03/12/2014 14:34
Que le problème soit pris en considération : aucun doute. Il appartient au maire et à ses services de l'urbanisme d'étudier cette problématique et de ne pas se contenter d'une situation d'attentisme.
Mais jusqu'à preuve du contraire aucun préjudice n'est encore à déplorer et M. Vlody fait de la démagogie en demandant l'exemption de l'impôt foncier pour les personnes concernées alors que soit elles continuent à résider dans leurs maisons et à bénéficier du produit de cette taxe, soit elles restent propriétaires des terrains non bâtis et restent donc assujetties à cet impôt. La commune du Tampon n'a certainement pas les moyens de se dispenser de ces taxes alors que son endettement la classe dans le top des communes les plus endettées !

5.Posté par trop fort le 03/12/2014 16:36
Plus pour longtemps cette signature avec " le député "

Bientôt n'aura que Jean Jacques VLODY

L'homme qui a contribué à la descente au enfer de la FRANCE avec GROLANDE
qui a eu les élections comme tant d'autres BELLO FRUTEAU LEBRETON SALEMBERT ORPHEE BAREIGHT avec le slogan "SARKO CASSE SOCIAL"

Zordi lé pire .

6.Posté par EXCLAVE le 03/12/2014 22:05
MR TAK ISSA PAS AU SÉNAT LI MAIS MR LO DÉPUTÉ KAN OUSA AU SÉNAT , OU KONÉ MÉM PAS DAN KÉL BORD IFO ASSIZ . SIGNÉ ,

ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales