Justice

Tampon : Il risque la perpétuité pour avoir mortellement poignardé son compagnon

Vendredi 13 Octobre 2017 - 08:31

Tampon : Il risque la perpétuité pour avoir mortellement poignardé son compagnon
Depuis hier, se tient devant la cour d’assises le procès de Dimitri S. un jeune homme qui avait mortellement poignardé son compagnon. Le drame est survenu en novembre 2015 dans un immeuble du 12e km au Tampon. 

Ce jeudi, les débats se sont concentrés sur le parcours du couple. Dimitri se prostitue et c’est d’ailleurs sur le front de mer de St-Pierre qu'il a rencontré Yvan P. qui ne le supporte plus, rapporte la presse écrite. Les deux hommes ont un passé difficile. 

Devant les jurés, le prévenu est revenu sur les faits expliquant qu’il n’avait pas l’intention de tuer celui qu’il aimait. Après une énième dispute au sein du couple sur fond d’alcool et de jalousie, Dimitri a pris un couteau et l’a planté dans son conjoint au niveau du thorax.

Dimitri S. devrait être fixé sur son sort ce vendredi. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité.
N.P
Lu 1313 fois



1.Posté par Pamphlétaire le 13/10/2017 16:17

Il faut retourner le poignard contre lui, le revers de la médaille : c'est la solution la plus efficace, la plus courte et la plus simple qui existe sur Terre.

2.Posté par LANAR le 13/10/2017 18:42

Post 1: Tu t'es converti à l'islam radical, ou si tu es seulement cinglé?

3.Posté par margouillat974 le 14/10/2017 01:04

Là, je n'ai pas de mot, pas de légitimité à faire valoir, pas de compassion envers le justiciable, beaucoup pour le décédé ceci à plusieurs titres : comment un être humain peut en zigouiller un autre même "sur fond d'alcool", comment un partenaire peut exiger la fidélité envers un(e) prostitué(e), comment cohabiter avec un(e) personne dont on connait la "légèreté de moeurs". Qu'il soit condamner pour le meurtre de son compagnon ou qu'il soit exempté de peine me révolte tout autant, mais s'il y a une chose dont je suis sûr: on ne tue pas par amour!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >