Faits-divers

Tampon : Echauffourées... Un hélicoptère de la gendarmerie au-dessus du centre-ville


Tampon : Echauffourées... Un hélicoptère de la gendarmerie au-dessus du centre-ville
Actuellement, des débordements sont signalés dans le centre-ville du Tampon. Des feux de poubelles sont observés. Les manifestants jouent au jeu du chat et de la souris avec les forces de l'ordre. Ces derniers tirent des gaz lacrymogène en direction de manifestants.

Des manifestants qui se cachent dans les cours et jardins chez les riverains. Les forces de l'ordre sont appuyées par un hélicoptère de la gendarmerie. Ce dernier au-dessus du centre-ville et balaye la ville avec son projecteur.

Samedi 25 Février 2012 - 22:38
Lu 10936 fois




1.Posté par Coco le 25/02/2012 21:49 (depuis mobile)
Messieus les CRS attrapée ces voyous svp

2.Posté par lupin le 25/02/2012 21:58
Envoyons les forces de l'ordre en escadrons armés avec des consignes de fermeté bien précises.

La nuit arrive et les rats sortent de leur trous pour foutre le bordel...

pas de pitié pour ces racailles!

Si ça continue va falloir qu'on se défende nous même.

3.Posté par nicolas le 25/02/2012 22:19
la seul reponse est toujours de montrer les muscles rien de nouveau sous le soleil.

4.Posté par joe le 25/02/2012 22:41
Il fo fé pété à la montagne lol.

5.Posté par diskette le 25/02/2012 23:49
@lupin: se defendre vs meme? Mais qui s'en prend a vous personnellement a l'heure actuelle? sauf erreur de ma part vs avez publié un commentaire hier ou vous disiez que la police devrait tirer sur les gens (pour 3 poubelles qui brulent?)...sur les rats selon votre expression...a vous tout seul vous etes bien plus violent et bien plus dangereux pour le peyi qu'eux tous reunis. Avoir de telles pensées depasse le raisonnement et vous me paraissez haineux...que la paix vs accompagne

6.Posté par Coco le 26/02/2012 00:10 (depuis mobile)
Pourquoi personne ne dit la vérité ?
La france est en crise économique et en déclin
Plus les moyens de payer les allocs de tout genre
Au contraire l assistanat est sur la fin
Il faudra travailler plus

7.Posté par yab 97419 le 26/02/2012 00:15
bien dit

8.Posté par ADMRN le 26/02/2012 00:19 (depuis mobile)
Malheureusement les choses bouge Grace a E Mais je ne Pardonne pas tt ces actes je ne cotionne pas. Si tt c racaille n'aurais pas mobilisé on n'aurai pas U la baisse des prix "minable" mais sa a bougé quand même.

9.Posté par Christopher le 26/02/2012 01:59
@Lupin fait partie des grandes gueules qui se cache pour aboyer... attention à la muselière !!!

10.Posté par PA LA PARESONNNNE le 26/02/2012 02:04
poste 1 kosa ou koné ou tenke aou poste 2 alé rote un male pour ou.
zote pous rabesse la réunion mai si zote i koné par nous baise pa lé bras i si
alor astache seintus mét kase 974 pa la personne kabom kabom

11.Posté par Anti lupin le 26/02/2012 09:42 (depuis mobile)
Un bon gros doigts dans les f..... De lupin de la part du bonne "racaille" voila ce que tu merite lisez bien tous ses commentaires c'est lui qui appelles a la violences!!! Perso jaime bien te voir de defendre tous seul!

12.Posté par lebon le 26/02/2012 10:09
Racaille non le mot est vulgaire.Pas de racaille à la Réunion seulement une jeunesse qui en a marre.Celui qui ose le dire doit être un gosse de riche.

13.Posté par rocket le 26/02/2012 10:55
allé dormi don ci lé ga i bouge pas le prix i bouge pas !!! et zote les bien content le prix i baisse ! a zote méme 1er po allé fait l'éssence . alors arréte cose un ta aréte pren la hauteur zote les dérnier lordi tout la journée et la zote i coze un ta comma
allé fait un nafair pa change sa aulieu cose un ta

14.Posté par ordre maintenant le 26/02/2012 12:23
"Celui qui ose le dire doit être un gosse de riche. "

> Les riches sont bien tranquillement enfermés dans leurs enclaves, leurs parcs à riches, ils sont intouchables...

> La racaille qui casse s'en prend d'abord au peuple, aux plus pauvres. La jeunesse n'est pas la racaille. Tous les jeunes ne foutent pas le bordel. Pas d'amalgame nauséabond svp.

15.Posté par Babs le 26/02/2012 12:48
Lebon, non il ne s'agit pas là d'une jeunesse qui en a marre mais des voyous. Moi je ne suis pas une gosse de riche. J'ai commencée ma vie professionnelle à environ 942 € soit le smic de l'époque. Je n'ai jamais brûlé de poubelle, cassé des vitrines, saccagé des magasins.
Rien n'excuse l'attitude de ces moucates qui font plus de tord que de bien à La Réunion.

16.Posté par maldone le 26/02/2012 13:57
Babs et lupin bravo" fo dire zac lé vrai moi aussi j'ai commencer avec 900 et des poussiers et ma jamé casse magasin ni agresse la force puplic encor moin des pompier!! tout façon la racail y voi toute suite tout les devant college ou lycee avec un bas satélit.. po grague ti fille zot lé fort po sa!! po travail zéro.. sans travail vous gagner 400euros alors que nous travailleur on touche le smic et quant y enlève tout y reste a nous moin que 400pour vivre on paye tout et vous rien... c'est pa pour ça qui fo cassé! casser ici et la sans penser un seul intant que zot y pouré avoir un membre de zot famille qui pouré tombe malade gravement!! comment y fé? y appel lé secoure!! ou y laisse mourire! zot y pense vraimen que ban'na y sa ny secour ce personne la.. po ly gagne un roche dan son figure alors aret ek sa créole

17.Posté par LEBON le 26/02/2012 17:34
Racaille,la moucate de vilains mots pour qualifier le jeune créole qui se révolte et il n'y a pas que des jeunes qui osent dire leur ras le bol.Moi mi dit Créoles la Réunion na raison bouger C'est vrai que brûler,casser,piller n'est pas la solution mais parfois i faut forcer la dose pour se faire entendre.Regarder les infos ce soir et vous verrez que des journalistes de M6 ont constater un grand écart de prix sur nos produits par rapport à la métropole.Fallait -il faire des émeutes pour attirer l'attention sur nous et faire comprendre qu'il y a des emprofiteurs ici?A vous de répondre.Ceux qui ont de la chance d'avoir un salaire peuvent se permettre de critiquer et si pour un instant,ils se mettaient dans la peau de ces gens qui sont en situation de précarité.Vous allez dire ils n'ont quà aller travailler y a t-il du travail pour tout le monde?A VOUS DE RÉPONDRE.Comme dit un moune jordu ou nana mais demain ou sera dans le besoin.Pour imager la roue peut tourner un jour .A méditer;

Et qui dit que les forces de l'ordre ne sont pas d'accord avec ceux qui révoltent eux aussi sont des consommateurs comme nous mais ils obéissent métier oblige.

18.Posté par Babs le 26/02/2012 18:37
Lebon, tu pars d'un bon sentiement mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Ces "révoltés" comme tu dis, sont des casseurs ni plus ni moins.Qu'ont-ils fait pour s'en sortir ? Ont-ils des diplômes ? Des qualifications ? ont-ils travaillé à l'école ? Ont-ils cherché à s'en sortir sans attendre que sur l'aide sociale ? Respectent-ils le travail, les horaires, etc. DifficIle de le croire vu ce qu'ils ont fait aux outils de travail des autres ! Des personnes sont au chômage technique à cause d'eux ! Ne sont-ils pas ainsi à leur tour égoïste ?
Je sais, je peux paraître sans coeur, mais trop c'est trop ! Tu parles de précarité, mais vivre au SMIC à la Réunion c'est également de la précarité.
Oui j'ai la chance d'avoir un boulot et un salaire correct. Mais ça je ne l'ai pas volé ! J'ai bossé à l'école. J'en ai bavé pour avoir ce que j'ai aujourd'hui ! J'ai même vécu avec à peine 700 e par mois à un moment. Et jamais je n'ai eu envie de tout casser. J'ai trop de respect pour le travail des autres.
A un moment il faut arrêter de cracher sur les autres (parce qu'on fond on les envies) mais plutôt de tout faire pour s'en sortir !

19.Posté par citoyen le 26/02/2012 20:24
Gaz lacrymogène !!!! pourquoi ne pas utiliser des balles réelles !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales