Economie

Tamoil “veut ravitailler ses stations-services” explique son directeur

Bertrand d’Abbadie, directeur général de Tamoil à la Réunion, a envoyé une circulaire, tout à l’heure “à l’ensemble des gérants des stations-services et au préfet de La Réunion. Dans ce document, il dit “ne pas comprendre l’attitude des exploitants” et appelle “à la reprise du dialogue”.


Tamoil “veut ravitailler ses stations-services” explique son directeur
Bertrand d’Abbadie commence sa circulaire par “une invitation à une réunion dans nos bureaux ce mardi 22 septembre 2009 à 9h, afin de vous faire part d’informations qui nous permettraient éventuellement de sortir du conflit qui nous oppose”.

Le directeur général s’interroge par ailleurs sur les réelles motivations du conflit actuel. “Sachez que notre société a beaucoup de mal à comprendre votre volonté de maintenir les rideaux fermés”. Selon le patron de Tamoil “cette situation engendre un impact financier bien supérieur à l’effort qui vous a été demandé”.

Bertrand d’Abbadie indique également dans son courrier que “notre société s’est engagée à combler votre manque à gagner de quatre centimes sur le sans-plomb et d’un centime sur le gazoil” et ce dès “que nous pourrons couvrir le point d’équilibre sur ces deux produits”.

Il y a tout de même une condition précisée dans le courrier : “Bien sûr, cet engagement ne concerne que les stations en activité”.

Le directeur général de Tamoil insiste tout de même sur sa volonté de dialogue : “je reste convaincu qu’à travers la discussion, nous saurons trouver des solutions ensemble pour qu’à l’avenir, l’effort financier demandé par les pouvoirs publics reste acceptable et raisonnable”.

Le patron de Tamoil affirme également dans sa lettre “la volonté de notre société de maintenir le modèle existant si notre marge n’est pas appauvrie de manière significative”.

C’est sur cette information que Bertrand d’Abbadie, directeur général de Tamoil, appelle les gérants “à l’origine du blocage de notre dépôt de camions-citerne à lever le barrage afin de faciliter la discussion”.

Tamoil “veut ravitailler ses stations-services” explique son directeur
Lundi 21 Septembre 2009 - 14:29
Jismy Ramoudou
Lu 2012 fois




1.Posté par pimanzoizo le 21/09/2009 14:50
Une CIRCULAIRE!!!! que voilà un terme approprié pour une invitation à négocier! C' est dans le pur style Kadafi,bombes en moins.

2.Posté par regsky le 21/09/2009 15:50
rien qu'a l'entete, autant vous dire que je ne suis plus pres de mette du jus chez eux !
nous aussi montrons nous solidaires de nos interrets de consomateurs, allons mettre de l'essence ailleurs pour montrer notre desaccord de leurs methodes de management !
ceci dit, seuls les pompistes sont a plaindres, si les gerants etaient dans le besoin ca se saurait depuis le temps !

3.Posté par Ou est KADAFI ? le 21/09/2009 18:09
Merci pour l 'info de LIBYAOIL, je sais maintenant où ne plus me ravitailler . Donner 1 seul centime à KADAFI non merci pour moi

4.Posté par dominique de saint paul le 21/09/2009 19:08
moi j'irais que dans les stations où il y a des pompistes, Tamoil ou pas pour protéger l'emploi.
s'il fallait résonner en boycottant une marque parce que le propriétaire était étranger , on serait vite en situation de monopole ou pénurie.
A moins que l'industrie locale investisse massivement et que les consommateurs les suivent à n'importe quel prix !
(quel doux rêve! )

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/09/2009 22:48
dans 20 ans, on aura droit à quoi ???"oussama oil" ? allez, boycottons de bon coeur les stations de Kadhafi, ce ne sera qu'une petite parcelle de justice que chacun pourra rendre ..

6.Posté par Lyz le 22/09/2009 07:05
Les pompistes sont payés, en passant, seuls les gérants se serrent pour l'instant.
Ne plus se servir chez Tamoil ? C'est une idée...Je ne vois pas en quoi ça changera quoique ce soit, le prix de l'essence est partout le même, ça ne fera qu'accélérer le licenciement du personnel; en plus, eux n'ont pas choisi d'être Tamoil, je rappelle qu'il s'agit d'un rachat d'enseigne survenu il y a deux ans.
Moi ce qui m'interpelle, c'est plutôt le fait que les autres pétroliers de l'île n'aient pas décidé de faire comme Mr D'Abbadie... Est ce qu'ils s'en sortent mieux face aux décisions du Préfet d'épargner notre pouvoir d'achat?
Sont ils plus patients, sachant que les prix vont augmenter d'ici la fin de l'année chaque mois?


7.Posté par genevrier le 22/09/2009 07:50
Tamoil?....Déja le nom m'était d'une resonnance curieuse...Un peu comme le serait VaticOil ( le petrole qui béni votre vehicule) ou Lamek Oil ! ( le plein que l'on ne pourait faire cinq fois par jour)
Ca puait son clanisme culturo-religieux! Mais bon je faisais la queue en esperant que Ganesh me fasse cadeau d'un plein gratos en pouffant devant le ridicule de l'appelation et en me disant que sous peu nous trouverions de l'eau Miracle Water ( l'eau qui vous donne des jambes de vingt ans!) directement importé de Lourdes sur les rayons de la grande distribution .
Mais là, pour courronner le tout, j'apprends que cette pompe à fric est chapotée par le grand pays démocratique de monsieur Khadafi.
Ca devient serieux!
A la lecture de cette information, je me rappellais les propos, lorsque j'étais enfant, de ma tante grande résistante torturée et déportée à Ravensbruck,-" faut pas jouer avec la liberté, disait-elle de son fauteuil d'invalide, la liberté ça se protège!"
Qu'il me soit ici permis de penser que nous n'avons rien retenu et qu'un jour nous payerons très cher ce genre de dérive!
Les morts de Lokerby appréciront!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales