Economie

Tamoil veut augmenter sa marge, les exploitants menacent de vider leurs cuves

Alors que le Préfet a décrété une augmentation sur les carburants qui entre en vigueur aujourd'hui, le pétrolier Tamoil, lors d'une rencontre hier avec les exploitants de ses stations, les a informé d'une augmentation de ses tarifs dès demain. Si tel est le cas, les stations Tamoil de l'île ne rempliront plus leurs cuves...


Dès aujourd'hui, le prix du super dans toutes les stations service de l'île augmente de 6 centimes et le gasoil de 2 centimes par litre. Une augmentation qui ne suffit pas au pétrolier Tamoil, qui a rencontré les exploitants lors d'une réunion lundi. Le pétrolier avait demandé au Préfet, Pierre-Henri Maccioni, une augmentation total de 10 centimes pour le super et de 3 centimes pour le gasoil.

Le Préfet a donc refusé, mais Tamoil n'abandonne pas pour autant. Si ce dernier n'a pas obtenu l'augmentation qu'il voulait dans le porte-monnaie des automobilistes, c'est dans celui des exploitants des stations qu'il souhaite compenser un manque à gagner, "plutôt opaque" selon un gérant de station. Tamoil aurait ainsi prévu d'augmenter ses tarifs pour les exploitants de 4 centimes pour le super et d'un centime pour le gasoil.

"Il n'est pas question pour nous de licencier pour augmenter la marge de Tamoil"

"Le pétrolier souhaite compenser des pertes liées à une trop faible augmentation" décrétée par le Préfet indique Gérard Lebon, président des exploitants des stations services de la Réunion. Mais les exploitants refusent "ces méthodes". "On ne peut pas supporter une telle augmentation de tarifs sur nos factures. Si le pétrolier met sa menace à exécution, nous viderons nos cuves et nous ne les rempliront plus" assure Camille Mourgama, gérant d'une station service Tamoil à Saint-Denis. "Nous sommes en crise. Ce que veut le pétrolier, c'est mettre des automates à la place des pompistes. Il n'est pas question pour nous de licencier pour augmenter la marge de Tamoil" assure le gérant, qui condamne la politique de Tamoil.
Mardi 15 Septembre 2009 - 11:59
Karine Maillot
Lu 1219 fois




1.Posté par frabatto le 15/09/2009 12:13

"""Tamoil veut augmenter sa marge, les exploitants menacent de vider leurs cuves""""

pppfffff......mdr.....

2.Posté par david le 15/09/2009 14:15
Qu'est ce qu'ils me gonflent à vouloir laver leur linge sale en public dès que l'occasion se présente !

3.Posté par Lyz le 15/09/2009 15:35
" les a informé" et non pas " leur a " , en passant.
Moi je suis d'accord, après tout, les stations génèrent des limiers d'empois, finalement ce serait pour les employés que la facture serait.

4.Posté par DIESEL le 15/09/2009 19:35
Si cette compagnie ne gagne pas assez d'argent, qu'elle se casse !

5.Posté par whylliams le 15/09/2009 20:52
Relisez-vous et finissez vos commentaires au lieu de dire des conneries,

6.Posté par GRENADE974 le 15/09/2009 20:53
3 LYZ
A) - "des limiers d'empois" ou des milliers d'emplois ?
B) - ce serait pour les employés que la facture serait quoi ?

En ce qui concerne le sujet, je souhaiterais que TAMOIL aligne ses chiffres depuis l'achat du pétrole jusqu'à la pompe en passant par le raffinage, ensuite on pourra se faire une idée de la marge bénéficiaire.

7.Posté par darkalliance le 16/09/2009 07:46
Pourquoi l'État ne baisse t-elle pas sa propre marge (70% de taxes) ? Elle préfère alimenter le Pole Emploi de chômeurs supplémentaires ? quel attitude pitoyable

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales