Blog de Pierrot

Tamoil menace encore de ne plus vendre de sans plomb...

Jeudi 17 Juin 2010 - 11:14

Bertrand Abadie nous fait le même "caca nerveux" à la veille de chaque augmentation des prix de l'essence : en tant que patron de Tamoil Réunion, il menace ses gérants et la Préfecture de ne plus vendre de super sans plomb car, selon lui, il perdrait de l'argent en le faisant.

Son objectif est toujours le même : faire un chantage en vue d'obtenir une hausse de sa marge et, dans l'hypothèse où il ne l'aurait pas, de convaincre les gérants de lui rétrocéder une partie de leur marge. A charge pour eux de se rattraper en licenciant tout ou partie de leurs employés et de les remplacer par des pompes automatiques fonctionnant avec cartes bleues.

Un de ses gérants lui a fait une proposition qui l'a laissé sans voix : "Puisque vous nous dites que l'ensemble des pétroliers perd de l'argent sur le sans plomb, nous comprenons que vous arrêtiez de nous fournir puisque la loi française interdit de vendre à perte. Mais dans ce cas, autorisez nous à nous approvisionner chez vos concurrents. Si vraiment ils perdent de l'argent, c'est le meilleur moyen pour vous de les couler..."

Bizarrement, Bertrand Abadie ne lui a pas donné son accord...
Pierrot Dupuy
Lu 2253 fois



1.Posté par Logique le 17/06/2010 12:14

LOL

Voici un gérant qui ne manque pas de répartie !

2.Posté par Tcherno-Bill le 17/06/2010 12:55

Le grand foutage de gueule continue! Où sont les résultats de la commision qui devait mettre à plat la formation du prix des carburants à La Réunion ?
Ce système est pervers car:
1 / il n'y a pas de concurrence 2/ La Région tire une grosse part de ses ressources de l'octroi de mer sur les Produits Pétroliers. Du coup , personne n'a intérêt à la baisse !

En l'absence de concurrence , faire appel à une entreprise privée n'a aucun sens ! Il faudrait confier l' approvisionnement en carburants à un organisme public , qui pourrait tenir compte d'une forme de " continuité économique " en maintenant des prix de carburants proches de la moyenne des prix de Métropole.Le prix local serait = Prix rendu+Taxes d'Etat = prix Métropole
Il faudrait ensuite " libérer" la Région des ressources sur carburants en lui attribuant un montant fixe correspondant à ses recettes sur ce poste au cours des...2/3 dernières années. Ce chiffre pourrait être ré-actualisé tous les ans , et le montant prélevé sur les taxes collectées par l'Etat , le manque éventuel étant abondé par ce dernier.
Dans le cadre de la "continuité économique" , l'Etat prendrait à sa charge les fluctuations erratiques de court terme des marchés.....

3.Posté par Ulysse le 17/06/2010 13:03

Qu'ils arrêtent de vouloir licensier les employés, ils sont très utiles.

4.Posté par skybler le 17/06/2010 13:44

tamoil ou total, nous n'allons pas chez eux par hazard ....
changez de metier si vous ne gagnez pas votre vie cher monsieur!
mais de grasse, cesser de vous plaindre sachant que vous vous engraissez suffisament sur notre dos !

5.Posté par sam le 17/06/2010 18:35

ses directeurs généraux, non jamis assez, ils veulement toujours plus. Mr si tamoil ne vend plus de sans plomb, ben il y a total, schell, et il y a efl! donc on a le choix!

6.Posté par au parfum le 17/06/2010 19:39

à skybler
Grasse Alpes maritime

7.Posté par mwa la pa di le 17/06/2010 20:51

Tamoil = kadafi alors faut il aller faire le plein ailleurs ?

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/06/2010 21:57

boycott des stations khadafi !!

9.Posté par Boycottons boycottons le 20/06/2010 10:29

Boycottons khadafi tout simplement, ce serait si simple .... tamoil cela fait longtemps que je ne m'y arrête plus ! depuis que j'ai su !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter