Culture

Taliipot : Un nouveau spectacle pour contrer la "censure" de la CCIR

Les organisateurs du festival Taliipot gardent un goût amer de l'arrêt de la représentation d'un des spectacles à la Chambre de Commerce et d'Industrie. Pour ne pas rester sur cette amertume, ils ont décidé de programmer une nouvelle représentations. Voici le communiqué qui l'explique.


Taliipot : Un nouveau spectacle pour contrer la "censure" de la CCIR
"Suite à la censure de notre spectacle le jeudi 17 novembre lors de la soirée organisée à la Chambre de Commerce, les Teat Départementaux et le Théâtre du Grand Marché ont décidé de programmer une représentation supplémentaire de !AÏA, de la grotte jusqu'au ciel le samedi 26 novembre à 18h au Théâtre du Grand Marché.

L'intention des directeurs de ces deux structures est de donner au plus large public la chance de voir notre dernière création. Il y aura donc trois représentations : le jeudi 24 et le vendredi 25 à 20h et le samedi 26 à 18h.

Le Théâtre Taliipot se réjouit de cette prolongation. La seule façon pour les artistes de résister à l’intolérance et à l'ignorance, est de jouer, et de jouer encore. Notre spectacle célèbre, au-delà de tout déni, le lien à l'origine commune.

"Je voudrais rappeler le message essentiel de tous les travaux de ma discipline. Les milliards d'hommes qui peuplent aujourd'hui la terre ont, tous, la même origine, animale, tropicale, africaine. Quelle que fût leur histoire, ils sont tous frères." Yves Coppens, Célèbre archéologue et paléoanthropologue français.

Nous tenons à remercier tous les artistes, associations et personnalités diverses qui nous ont soutenus et qui, comme nous, ont été choqués par cet acte de censure qui représente une véritable atteinte à la liberté d'expression et à la culture réunionnaise.

Merci à tous.
Philippe Pelen Baldini et Thierry Moucazambo
Directeurs artistiques du Théâtre Taliipot"
Mardi 22 Novembre 2011 - 16:00
.
Lu 1215 fois




1.Posté par fiuman le 22/11/2011 15:40
L'art est-il incritiquable ?

2.Posté par Gilou le 22/11/2011 18:50
Post 1 : l'art et critiquable et c'est même c'est même une profession : "critique d'art". Il y a de nombreuses publications et commentaires de toutes formes d'art et depuis la nuit des temps. Là, ce n'est pas le sujet ! Il n’est pas question de critique, mais de censure (empêcher l'expression d'une idée ou d'un art). Toutes les civilisations ont critiqué l'art, mais seules les dictatures se sont autorisées à censurer les intellectuels et les artistes. Qu'on aime ou pas ce qu'ils disent ou font est une autre histoire... Dans l'histoire de la CCIR, si les personnes qui n'ont pas aimé se seraient levées pour aller se coucher, il n'y avaient rien à redire. Qu'un président arrête un spectacle parce que cela ne lui convient pas est de la censure, tout simplement, quelles que soient les raisons fumeuses qu'il invoque a posteriori. Autrement dit, M. PATEL est un petit dictateur en herbe, comme beaucoup de petits chefs à la Réunion, car il se croit autorisé à penser pour les autres.

3.Posté par au suivant ! le 22/11/2011 18:54

"Je voudrais rappeler le message essentiel de tous les travaux de ma discipline. Les milliards d'hommes qui peuplent aujourd'hui la terre ont, tous, la même origine, animale, tropicale, africaine. Quelle que fût leur histoire, ils sont tous frères." Yves Coppens, Célèbre archéologue et paléoanthropologue français.




+++++++++++++++++++++++++++++++++++

MENSONGE !!! COOPENS en personne a renié cette théorie (out of africa ou arche de noé) en juin 2011 dans science et avenir, il a reconnu publiquement son erreur !!!

Vous vous vautrez dans le révisionnisme le plus abject, comment pouvez vous continuer à bourrer le crane des gens avec des contre vérités scientifiques, en usurpant de plus le nom de Coopens ...en lui faisant dire le contraire de ce qu'il pense actuellement !!!!

http://ma.prehistoire.free.fr/histoire2.htm

Chaque découverte d'un nouveau fossile, chaque nouvelle étude génétique modifie d'année en année nos connaissances sur l'évolution de l'homme. Après avoir été considérés comme des individus anormaux, nos ancêtres ne durent une reconnaissance qu'au statut de "race d'avant le Déluge". Au XIXe siécle, la théorie de l'évolution commence à s'imposer, en même temps que débute la quête d'un "chaînon manquant" entre les singes et l'homme. Ce dernier fut longtemps considéré comme le produit final d'une évolution linéaire allant du singe à l'homme moderne en passant par les Australopithèques, Homo habilis et Homo erectus. Aujourd'hui, notre arbre généalogique est plutôt envisagé comme un buisson avec de nombreux rameaux ne menant nulle part, l'Homme moderne étant un miraculé de cette évolution buissonnante. Les méthodes actuelles de fouille et d'exploitation des résultats n'empêchent pas - heureusement - de nombreux débats concernant les limites des différentes espèces et la nature-même de l'évolution humaine : la théorie de l'Arche de Noé a ainsi un temps remplacé celle du Déluge. Mais les recherches se poursuivent, et de nouveaux ancêtres, de nouveaux arbres généalogiques sont attendus.

4.Posté par Caton2 le 22/11/2011 19:57
Fluman, l'art est bien sûr critiquable, mais dans le cas qui nous intéresse il n'est pas question de critique, mais d'une représentation qui a été commandée, qui a fait l'objet de répétitions, donc dont la forme et le fond sont censés être connus, et qui est interrompue par son commanditaire au prétexte que soudain ça ne lui plait pas.
Dieu sait si je ne suis pas un admirateur de Talipot. Mais là il s'agit d'une attitude insultante, en public, d'un petit roitelet dépassé par les évènements.
C'est humiliant pour les artistes. C'est humiliant pour les chefs d'entreprises de la Réunion, qui se sentent mal représentés.
Cependant, il faudrait que quelqu'un ose dire aux deux gourous de Talipot, Philippe Pelen Baldini et Thierry Moucazambo, que le professeur Coppens ne croit plus à l'origine unique de l'homme, qui n'est plus "out of Africa", mais "out of nowhere", selon ses propres termes.
Même si ça remet en cause leur fumeux imaginaire, il serait bon qu'ils se mettent à jour. Je suis sur qu'ils s'en remettront et trouveront autre chose...

5.Posté par Gilbsg le 22/11/2011 20:16
Post 3 : mais on s'en fout comme de notre première culotte en peau de mammouth. Tous ça, c'est des querelles de spécialistes, voire de chapelles... C'est HORS SUJET (donc zéro pointé). Le sujet est "censure d'un spectacle", pas ce qu'il y avait comme message dans ce spectacle (vous en pensez ce que vous voulez on s'en tape).

6.Posté par Gajik le 22/11/2011 20:52
Entre nous, on s'en fout un peu de savoir si nos ancêtres poilus habitaient ici ou là il y a des centaines de milliers d'années, on dirait qu'à force de vouloir trop se figer sur la Corne de l'Afrique certains s'en font une religion intégriste tandis que d'autre se font une autre religion tout aussi intégriste de la théorie d'une origine multiple.

Vous ne pensez pas qu'on s'en fout un peu des lieux d'apparition des hominiens ou minidés ?

Alors pour réconcilier tout ce monde, on peut remonter un peu plus loin encore dans le temps, et constater que l'intéressant est plutôt que nous descendons tous d'une espèce d'amibe difforme, gluante, sans cervelle et que peu à peu (même si ce pauvre Noé, Claude Guéant-BHL et Marine Le Pen ont sans doute échappé par miracle à cette évolution) nos ancêtres se sont différenciés pour former une diversité étonnante aux yeux bridés ou non, aux teints rougeauds ou couleur d'ébène ... C'est plus intéressant de voir ce qui nous fait nous ressembler tout en nous différenciant pour éviter que nous ressemblions tous à des Schtroumpfs bleus bâtis sur le même modèle ou que nous soyons par trop différents au point de ne pas nous sentir appartenir à la même espèce .

La belle affaire que le berceau de l'Humanité soit en Ethiopie ou je ne sais où dans le désert des Tatars et que les Basques causent une langue rélicte de la Préhistoire ou venant de la Planète Mars, les hommes ont tellement voyagé depuis, qu'on a du mal à suivre même leurs métissages, au gré des mutations chromosomiques.

C'est intéressant, amusant, DISTRAYANT de le savoir, mais quoi de plus ? ... Cà n'a guère d' incidence sur notre vie de tous les jours.

Bref, j'adore les Sciences de la Préhistoire, l'Histoire des Langages mais pas au point d'en faire un motif de religion et de dogmes.

Les exhumations de squelettes dans le sable de Saint-Paul des restes de ceux qui étaient les vieux arrières grands-parents des arrières grand-parents des familles d'aujourd'hui sont aussi ridicules et dénuées de sens (et de respect pour leur mémoire et donc aussi pour les vivants d'aujourd'hui), que les recherches sur le fait de savoir s'il y avait ou pas une origine commune ou multiple des premiers hominiens.

Si c'est pour en tirer des conclusions aussi foireuses et obscurantistes que celles qu'on lit ici ou dans le même sujet sur un autre post qui a déclenché les passions zarabophobes ou africanophobes on ferait mieux de ne pas s'y intéresser. De toutes façons, quoiqu'on découvre, quoi qu'on fasse comme analyse, sans amour et sans un peu de modestie et de compassion, on parle dans le vide et on attise la haine. C'est humain de dialoguer et de s'opposer vivement, mais quand on utilise des bribes de science comme matraque pour taper sur la tête de Taliipot ou de n'importe qui, on se retrouve projetés au temps des Premiers Hommes pour qui la survie et les rapports de violence et de prédation étaient le quotidien ( ... ou le JIR ?).

7.Posté par Laurent OUTANG (..KInd of a "Up"!!..) le 22/11/2011 23:57
.....afin de ne pas poster ds l'espace... cyber-frénetique.....!!!

..je me permets un... Kind of A "Up".... comme disent les blogueurs. ..Les plus conséquents...!?

..Et, à propos du "baie'ment dans la cour Patel" :
Le président de la CCIR "n'adhère" pas au spectacle de la troupe Talipot

..Ô bien sûr.., je ne suis pas gourou, ni vaudou... et puis «...je ne pratique pas la Santeria, pas plus que je n'ai pas de boules de cristal...»(*)...mais bon, ..bien que dilettante... je reste vigilant !!!!

...On s'embrasse ??!!

(*) Pr les vrais !!! _________ ....F#

8.Posté par jonzo le 26/11/2011 20:09
une bande de tricheurs qui utilise de l'argent public pour s'offrir de gros salaire au détriment des comédiens locaux qui restent sur les carreaux....

9.Posté par jonzo le 26/11/2011 20:09
une bande de tricheurs qui utilise de l'argent public pour s'offrir de gros salaire au détriment des comédiens locaux qui restent sur les carreaux....

10.Posté par Gilbsg le 26/11/2011 22:02
Post 9 : qu'est ce que tu connais à la culture, tu ne sais même pas écrire une phrase ? Retourne à ta dodo... locale !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales