Economie

TCSP de Saint-André: Un "projet complètement aberrant" pour les commerçants


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Le projet de TCSP (Transport en commun en site propre) porté par la Cirest (Communauté Intercommunale Réunion Est) ne fait pas l'unanimité à Saint-André, notamment du côté des commerçants. Ils dénoncent un passage en force du projet, sans leur avis, et ont déposé la semaine dernière une motion regroupant plus de 400 signatures à la mairie de Saint-André. Le projet est qualifié d'"aberrant" par les commerçants du centre-ville de Saint-André.

"Il y a plusieurs problèmes et ce projet n'a pas de sens. Il n'a pas d'utilité par rapport à son coût et il va provoquer l'asphyxie de la ville", lâche Mogalia Obeïda, représentant les commerçants de Saint-André. Si le TCSP porté par la Cirest a reçu le soutien plein et entier de la mairie de Saint-André, les commerçants sont en colère et demandent aujourd'hui son abandon pur et simple.

"Les travaux vont durer de 2014 à 2017. On ne pourra plus circuler à Saint-André et il n'y aura plus de parking. On nous a bien fait comprendre dans des réunions d'informations avec la Cirest que l'on voulait nous pousser à utiliser les transports en commun à défaut de notre voiture", ajoute-t-il. Mogalia Obeïda est en colère contre le maire, Eric Fruteau, qu'il accuse de ne pas avoir informer les commerçants avant de donner son agrément au lancement du TCSP sur sa commune. Même si sur le fond, l'idée de développer les transports en commun sur Saint-André reste une "idée intéressante", il faut qu'elle se fasse en "harmonie. "Il faudrait d'abord penser à mettre plus d'arrêts de bus et à avoir plus de bus sans pour autant créer des voies de bus", poursuit Mogalia Obeïda.

Les commerçants de l'Est n'entendent pas déposer les armes. Ils craignent tous, à terme, la "mort de leur entreprise" si les travaux sont lancés. "Il faudrait mieux créer des parkings pour donner la possibilité aux clients de se garer et redynamiser le centre-ville de Saint-André, aujourd'hui laissé à l'abandon", conclut-il.

Pour rappel, la CIREST porte le projet de création d’une ligne de TCSP Bus à l’échelle de son agglomération qui doit relier les communes de Saint-Benoît, Bras-Panon et Saint-André. La future Ligne Esti+ de ce projet est inscrite au Plan de Déplacements Urbains de la CIREST et doit concourir à améliorer la qualité et l’attractivité du réseau de transport urbain. Au stade actuel des études, le projet de TCSP bus de la CIREST se développe sur un itinéraire de 21 km de long et comporte des pôles d’échange et parcs relais. Il reliera le Pôle Sanitaire Est situé sur la RN3, commune de Saint-Benoît, à la limite Nord de la commune de Saint-André (interconnexion avec le TCSP bus de la CINOR à Sainte-Suzanne) en desservant les principaux centres urbains.
Lundi 22 Juillet 2013 - 15:22
Lu 2910 fois




1.Posté par Gromale le 22/07/2013 15:38
Oui en effet, le TCSP a aussi tué St-Denis. Ah, pardon. On m'informe que le centre-ville de St-Denis profite pleinement du TSCP et du carré piéton. Si St-André veut rester le Bagdad de La Réunion, no soucis. St-André est une verrue, le maire actuel tente de corriger le tir, mais si les commerçants veulent travailler dans des conditions pourries, c'est leur droit.

2.Posté par eric le 22/07/2013 14:02
Le normal li ronfle un boug comme li y veut pas prend le bus!!! Son fesse trop propre
Allez dort Medor

3.Posté par David Asmodee le 22/07/2013 17:59
@post 1

Le TCSP profite peut-être au carré piéton mais il a tué tout le bas de la rue Maréchal Leclerc. Idem pour la rue Felix Guyon. Ca fait pas mal de victimes pour un mini carré piéton.

C'était la meilleure artère commerciale de l'île. A présent c'est un coupe-gorge. La nuit, c'est infréquentable.

4.Posté par Commerçant en colère le 22/07/2013 19:18 (depuis mobile)
Aujourd''hui nous nous bagarrons commerçants au jour le jour pour la survie de nos magasins. Ce projet va nous tuer!! La première chose que l''on apprend dans une école de commerce "no parking! no bisenes!! Bravo à ce ti zarab! Courage

5.Posté par Pierre le 22/07/2013 19:42
Les commerçants de la Ville de Saint-Pierre aussi ne veux pas que le TCSP traverse le centre ville le Maire Michel Fontaine aussi veux passer en force mais que ce soient Saint-André où Saint Pierre leurs Contrat CDI fini le 16 Mars prochain.

http://www.zinfos974.com/TCSP-a-Saint-Pierre-vers-la-disparition-de-certains-petits-commerces_a59339.html

6.Posté par David quoi ? le 22/07/2013 19:55
Faites tous comme moi, ouvrez un magasin de vêtement et soyez à bout de souffle avec les charges ! Venez ensuite pleurer sur zinfos !

7.Posté par Logique le 22/07/2013 20:09
4.Posté par Commerçant en colère le 22/07/2013 19:18 (depuis mobile) | Alerter

N'avez-vous pas compris que "no parking no business" est exactement ce qui vous tue depuis des années au bénéfice des centres commerciaux?

Jamais un centre-ville ne sera aussi:
- facilement accessible en voiture
- facile à se garer gratuitement
- conçu pour déplacer de lourdes courses avec un beau caddie sur des roulettes en caoutchouc
que le plus médiocre des centre commerciaux.

Si vous voulez continuer un combat perdu d'avance jusqu'au K.O., alors continuez ainsi.
Le futur des centre-villes n'est pas dans la concurrence frontale de centre commerciaux qui feront toujours mieux dans leur domaine d'excellence, mais dans la création de zones vraiment conviviales où on a plaisir à se promener, à déjeuner et à faire des achats.

Les centre-villes bruyants, pollués par les voitures et sans trottoirs dignes de ce nom sont des zombies:
ils sont déjà morts mais ils ne le savent pas encore.

On ne parle pas ici d'un petit carré piéton symbolique mais de ce qui marche dans la plupart des centre-villes commerçants d'aujourd'hui: des transports en commun performants et de larges zones piétonnes vraiment attractives.

On peut ne pas vouloir le voir, seulement on n'obtiendra au final qu'un ex-centre-ville sinistre et sinistré.
Battez vous pour gérer au mieux la transition et faire évoluer vos commerces vers la nouvelle demande, pas pour arrêter un temps qui passera, avec ou sans vous.

8.Posté par sylvie le 22/07/2013 20:28
Comme le bonhomme est trop fier, il ne peut pas concerter ou partager des idées. Le projet TCSP du maire de St André et président de la CIREST est comme tout ce qu'il fait, lui et lui seul. En espérant que le peuple ne se laissera pas tromper par cet égoïste.

9.Posté par Marco le 22/07/2013 21:16 (depuis mobile)
Pou cek la voulu le changemt zot i pay cher le changemt! Fruteau la pren 4 ans son mandat pou rôde si Virapoullé lavé un zaffer pou reproche a li! Le temps li la fai sa et li la rien trouvé, Jean Marie Virapoullé la pren 1mois pou bez a li pou 2014!

10.Posté par Heuristique le 23/07/2013 06:39
Ce serait bien de citer vos sources...

11.Posté par Incognito le 23/07/2013 08:50
rajouter des places de stationnement ne fera qu'attirer encore plus les voitures et donc asphyxier encore plus le centre-ville de st André ... quand comprendrez-vous cela ?

12.Posté par nanie le 23/07/2013 06:55
A mon avis, le centre ville est déjà condamné. Difficulté pour circuler, pour se garer, et l'aménagement des lieux, des bâtiments ne seraient de trop. Sincèrement qui a envie d'y aller dans ce centre ville ? Pas moi. Je préfère faire des km et aller dans les galeries commerciales ou même a saint-denis voir saint-pierre pour faire les emplettes.
J'y vis a Saint-André mais sa fait plus de 5ans que je ne part plus en ville de saint-André et faire les boutiques ..
Alors TCSP ou pas je ne pense pas que sa réglera le problème.

13.Posté par ZembroKaf le 23/07/2013 09:08
Les TCSP ne sont pas adaptés aux voiries des centres-villes réunionnaise qui sont très étroites pour le gabarit des bus, les concepteurs sont obligés de réduire les places de stationnements...tout simplement parce que les maires n'ont pas reculer suffisamment les constructions par "copinage".
Ok avec le Post 3, le bas de la rue Ml Leclerc n'inspire pas confiance, il suffisait faire passer en souterrain ce TCSP dionysien.

14.Posté par David Asmodee le 23/07/2013 22:40
@post 6

Plusieurs enseignements peuvent être tirés de la crise et de son amplification par les socialistes :

1. Il faut savoir licencier à temps pour ne pas être "à bout de souffle" et être à jour de ses cotisations. Il ne faut pas tergiverser. Hacher. Trancher. Mette sec !
2. Quand une entreprise tourne à plein régime, la crise nous enseigne qu'on à tendance à employer...des parasites. Il faut tourner son stylo 77 fois dans sa bouche avant de signer un CDI.
5. Ceux qui pleurent sont avant tout ceux qui ont voté Hollande. Surtout ceux qui reçoivent, chaque jour, leur courrier de licenciement économique. C'est à ceux-là qu'il faut adresser ta prose.
6. L'interim n'est pas fait pour les chiens.
7. il ne faut pas avoir peur du coût des licenciements économiques. Il suffit d'étaler soi même ses paiements sans demander d'échéancier à la CGSS. Il est aisé de tout régler avant la première mise en demeure
8. renouveler régulièrement le matériel n'est pas obligatoire. Il est vrai qu'un employé aime rouler dans un fourgon neuf, mais il peut tenir 10 ans. Même plus.
9. ceux qui causent, ceux qui savent tout : laisser causer.
10. Oui ! il faudra investir à nouveau ! Attention à ne pas se tromper d'endroit !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales