Politique

TCO : St-Paul saisit le tribunal, les maires des autres communes critiquent Bello

Alors que la commune de Saint-Paul vient de saisir le tribunal administratif pour faire annuler la future répartition des sièges par commune proposée par le TCO pour le prochain mandat, les maires des communes de Trois-Bassins, Le Port, Saint-Leu et La Possession, dans un communiqué commun, lancent un "appel à la solidarité". Regrettant que Saint-Paul ait saisi la justice, les maires des quatre communes soulignent que "pour dépasser la querelle, nous (...) avons proposé de céder 4 sièges à la commune de Saint-Paul. Celle-ci n'a pas jugé bon de saisir son conseil municipal dans les formes et s'est contentée d'une motion de rejet en tournant en dérision cette proposition. Nous ne demandons rien d'autre que le maintien des équilibres d'origine, cette harmonie qui a vu le TCO se fonder en 2002, se construire et s'épanouir. Nous vous avons tendu la main, vous nous attaquez au tribunal", écrivent-ils.


TCO : St-Paul saisit le tribunal, les maires des autres communes critiquent Bello
"La commune de Saint-Paul vient de saisir le tribunal administratif pour faire annuler la future répartition des sièges par commune proposée par le TCO pour le prochain mandat.

Nous, maires des communes de La Possession, du Port, de Trois-Bassins et de Saint-Leu, ne contestons pas que Madame Bello veuille que les habitants de sa commune soient le mieux représentés, parce que nous souhaitons la même chose. Mais pour chacun des habitants de notre territoire.

La commune de Saint-Paul revendique la moitié des sièges. En effet, à défaut d’accord local, la loi prévoit une répartition sur une base strictement démographique. Cette répartition souhaitée par Madame Bellolui attribuerait 32 sièges, Le Port
obtiendrait 12 sièges, La Possession 9 sièges, Saint-Leu 9 sièges et Trois-Bassins 2 sièges.

Sauf que.

La commune de Saint-Paul rassemble 103 346 habitants. Les communes de La Possession, du Port, de Trois-Bassins et de Saint-Leu, qui se sont mises d’accord pour une répartition plus solidaire, regroupent, elles, 106 878 habitants. Madame Bello avec ses 32 délégués gagne ainsi la moitié des sièges alors que sa commune compte 3 532 habitants de moins que les autres communes.

Mais là n’est pas le cœur de notre propos car cette loi n’est pas que chiffres et calcul froid. Effectivement, la loi prévoit une répartition sur une base démographique mais aussi sur une base territoriale. Cela suppose la prise en compte non seulement de la population mais aussi d'autres composantes du territoire, la géographie et ses contraintes, les richesses fiscales, l'économie dans la dépense publique.

Pour l’exemple, un habitant du Port contribue plus qu’un habitant de Saint-Paul ou de Trois-Bassins et coûte moins à
la collectivité. C’est la philosophie de l’intercommunalité qui ne se base pas sur des critères uniquement démographiques mais sur des principes de péréquation. Et c’est ce que dit la loi.

Enfin, le TCO a toujours voulu préserver la représentativité des petites communes. Avec la répartition souhaitée par Madame Bello, la commune de Trois-Bassins n’aura plus que 2 sièges sur 64.

C’est pourquoi pour dépasser la querelle, nous, maires des communes de La Possession, du Port, de Trois-Bassins et de Saint-Leu avons proposé de céder 4 sièges à la commune de Saint-Paul. Celle-ci n'a pas jugé bon de saisir son conseil municipal dans les formes et s'est contentée d'une motion de rejet en tournant en dérision cette proposition.

Nous ne demandons rien d'autre que le maintien des équilibres d'origine, cette harmonie qui a vu le TCO se fonder en 2002, se construire et s'épanouir.

Nous vous avons tendu la main, vous nous attaquez au tribunal.
Vous parlez majorité, nous vous parlons solidarité."

Roland Ramakistin, maire de Trois-Bassins
Thierry Robert, maire de Saint-Leu
Jean-Yves Langenier, maire du Port
Roland Robert, maire de La Possession
Samedi 30 Novembre 2013 - 09:52
Lu 2076 fois




1.Posté par Vatenguerre le 30/11/2013 10:21
Nous, hommes et femmes politiques Réunionnais n'acceptont pas la loi car elles ne nous avantagent pas pour placer nos copains en ce moment. Nous avons bien essayer un petit arrangement à l'amiable, loin de la légalité mais sous une bonne couche de moraline pour essayer de garder nos avantages mais Hugette, elle est méchante, elle veux pas partager avec nous.

On se doute bien que le tribunal administratif va lui donner raison puisque c'est la loi mais enfin, pourquoi on pourrait pas continuer nos petits arrangements? vous savez bien que le vrai marché du travail est trop dure et les salaires du privé lamentable: nous avons défendu des années nos avantages et préserver une "îlot" de prospérité pour les élus et fonctionnaires dans un océan de crise et de pauvreté: c'est nous qu'on la créer, c'est à nous que cela doit revenir non?

2.Posté par Franck le 30/11/2013 11:30
Li lé même pas sûre garde la mairie Saint Paul...

3.Posté par Tarteàlacrème le 30/11/2013 15:38
Mme Huguette Bello pense avoir droit à plus de sièges. La loi semble lui donner raison. Les autres communes ne veulent pas. Elle saisit donc le juge. Normal !
Ce monsieur (ou cette dame) va dire ce qu'il(elle) en pense et sa décision devra être appliquée.
C'est là où l'on voit bien que les autres communes savent déjà qu'elles ont tort.
Au lieu d'aller sereines vers le juge certaines de leur bon droit, elles nous pondent un communiqué disant que "oui, mais non" c'est un problème de philosophie, de péréquation, de participation, de coûts...
Enfin quoi, elles cherchent à nous enfumer tout simplement.
Le pouvoir rend fou et irrespectueux des lois. Attendons le jugement et on verra bien qui a raison.

4.Posté par Jako le 30/11/2013 16:47
Il faut la laisser seule dans le TCO et faire une autre intercommunalité à côté, elle sera belle et fière toute seule dans son incommunalité à elle toute seule…
Et peut-être sans mairie !

5.Posté par Shun le 30/11/2013 17:00
Madame Bello, au lieu de vous occuper des places de vos élus, occupez vous des places des forains sur le marché de St Paul, le front de mer est immense et vous n'exploitez qu'une partie minime. Merci de régler ce problème. A moins que la lutte pour le pouvoir ne prenne trop de votre temps pour vous occuper de ceux qui se lèvent tôt pour aller bosser.

6.Posté par même zaffaire le 30/11/2013 19:28 (depuis mobile)
Moi je, toujours raison, moi moi moi et tant pis pour les autres.Huguette n'est pas si différente de Paul Vergès en fait.

7.Posté par même zaffaire le 30/11/2013 19:29 (depuis mobile)
Moi je, toujours raison, moi moi moi et tant pis pour les autres.Huguette n''est pas si différente de Paul Vergès en fait.

8.Posté par moune léo le 01/12/2013 00:13
Différente de Popol Pot?!! Mais c'est son élève !!! Et je dirais même mieux, l'élève dépasse le maitre mais bon en Mars elle va recevoir une petite leçon d'humilité !!! Huuuummmm

9.Posté par Le nombre des communes le 01/12/2013 11:12
Par la baguette magique du TCO (du calcul froid des chiffres n'est-ce pas Messieurs), la Réunion ne se compose plus de 24 mais seulement de 20 communes
Comment ? Simple, messieurs
Le Port, la Possession, Trois Bassins et St Leu cumulent leur population pour faire face à St Paul
Donc il s'agit, par magie, d'une commune unique qui symboliquement entoure St Paul.
Il leur faudrait un seul maire dans ce cas et non pas 4, qu'en dites-vous messieurs les calculateurs ?

10.Posté par Jako le 01/12/2013 14:19
Les Saint-Paulois et aussi les citoyens des communes limitrophes seront libérés en mars 2014.

11.Posté par Mussard le 01/12/2013 22:24
Et si c'était le contraire qui s'était présenté le Port ou la Possesion ou les 2 autres communes comptaient un nombre de population égale à celle de St Paul, vous croyez qu'elle serait restée là les bras croisés sans rechigner et acceptant sagement la répartition proposée. Que neni ! elles auraient fait de même, criant haut et fort à l'injustice.
Alors arrêtez de tirer sur cette commune et sur sa maire, les autres communautés n'ont pas suivi le raisonnement adopté par les 4 communes actuelles. Pourquoi vous voulez faire autrement, et pourquoi là à quelques mois des élections avec une grosse incertitude sur la réelection des maires (au moins 3) qui actuellement montent au créneau. Laissez les choses comme elles sont, attendons sagement 2014 avec certainement de nombreux nouveaux conseillers et municipaux et communautaires, ne gaspillez pas vos énergies, certaines en ont vraiment besoin pour défendre leurs bourses!!!!

12.Posté par David974 le 07/12/2013 06:15
Petit à petit cette dame se transforme en vrai dictateur

13.Posté par Robert @ David le 07/12/2013 14:54
Dans mon dictionnaire Robert, dictateur vient de dicter sa volonté aux autres
Or, force est de constater, que Mme Bello, ne demande que la stricte application de la loi.
David, il faudra changer de dictionnaire

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales