Politique

TAK réclame la CRC pour "éviter que le Tampon ne tombe dans le syndrome St-Louisien"

Hier, lors d'une conférence de presse, André Thien Ah Koon a dénoncé l'état des finances du Tampon. L'ancien maire craint une augmentation de 30 % des impôts et réclame l'intervention de la Chambre régionale des comptes afin "d'éviter que le Tampon ne tombe dans le syndrome Saint-Louisien".


TAK réclame la CRC pour "éviter que le Tampon ne tombe dans le syndrome St-Louisien"
 
Hier, André Thien Ah Koon a organisé une conférence de presse durant laquelle il est revenu sur les chiffres concernant l'endettement du Tampon.

L'ancien maire dénonce les conséquences probables de cet endettement dans les années qui viennent. Selon lui, chaque Tamponnais serait endetté de 258 euros contre 145 pour les Saint-Pierrois. "La situation n'est pas prête de s'améliorer, puisque la dette globale est la 3ème dans l'île juste après Le Port et Saint-Marie. Alors que les deux maires du Tampon n'ont de cesse de dire que la commune est l'une des mieux gérée, quand est-il réellement", s'interroge André Thien Ah Koon.

Le conseiller général de la Plaine des Cafres a également fait le tour des nombreux projets qui, selon lui, ont été abandonnés par l'actuel majorité. Il a notamment évoqué la rocade du Tampon et le développement du logement social. D'après son analyse, la commune ne va plus pouvoir financer les projets de logements sociaux car elle ne pourra plus emprunter.

Frais de fonctionnement en hausse

Pour expliquer cette situation, TAK dénonce l'augmentation des frais de fonctionnement et notamment les frais de personnels qui seraient passés en cinq ans, de 53% a 65% du budget. "Soit des dizaines de millions en plus, pour des recrutements politiques dont beaucoup extérieurs sont liées à d'autres considérations que celles de l'intérêt général. (...)Sans parler des frais de communication, de réception ou d'informatique qui ont explosé", dénonce l'ancien député-maire qui réfute par la même occasion, comme l'a évoqué Gilbert Rivière l'adjoint chargé des finances à la mairie du Tampon, que l'ardoise cumulée de la commune provenait de son héritage et notamment du projet de médiathèque.

Hausse des impôts de 30 % ?

"Mon expérience me fait dire que si ce déficit de 9.473.000 d'euros est exact, on peut évaluer, selon certaines indiscrétions, une augmentation nécessaire des impôts au Tampon de l'ordre de 30%. (...) Compte tenu de la gravité de la situation, je vais demander à M. Le Préfet et a M. Le Président de la Chambre régionale des comptes de mener les investigations nécessaires (...) afin d'éviter que le Tampon ne tombe dans le syndrome Saint-Louisien", conclut André Thien Ah Koon.
Lundi 12 Septembre 2011 - 08:07
Lilian Cornu
Lu 1695 fois




1.Posté par Critique acerbe le 12/09/2011 10:37
Mais pitié, qu'on lui explique qu'il est plus crédible ! Il nous la joue "Retour des ronds points" ou quoi ? Ok, l'équipe municipale du Tampon est nul mais le changement c'est pas un retour en 1983. Qu'il laisse la place aux jeunes.

2.Posté par claude le 12/09/2011 12:01
moi c'est plus la photo de cette conférence de presse qui m'interpelle alors Mr Thien Ah Koon vos n'avez pas vos amis communiste a vos côté a moins que les personnes qui sont avec vous le sont tout comme vous d'ailleurs. je ne connais pas grand chose en finance communal. Mais j'habite au Tampon, lorsque je vois les routes à la Plaine ds Cafres par exemple mon dieu les cafriplainnois ne voient plus clair jamais les routes des hauts n'ont été en si bonne état par exemple en allant au volcan on se croirait maintenant sur une nationale c'est la mairie ça. ce n'est par le département et vos amis.
alors de grace laissé les élus du Tampon travaillé et profité de vos postes avec les cocos.

3.Posté par JOSEPH le 12/09/2011 12:03

NON PAS VOUS , TAISEZ -VOUS , MONSIEUR THIEN-AH-KOON ! VOUS N''ÊTES ABSOLUMENT PLUS CRÉDIBLE , PLUS DU TOUT !!!

4.Posté par justedubonsens le 12/09/2011 12:06
mais lorsqu'il parle des logements sociaux, n'était-il pas des maires qui faisaient mettre leur commune à l'amende pour sous équipement en logement social ? Voilà les résultats et commentaires d'une étude faite en 2008 :
"Suivant l’article 55 de la loi SRU22, 7 communes sont, à La Réunion, soumises à l’obligation des 20 % de logements locatifs sociaux au sein de leur parc de résidences principales : Le Port, Saint-Denis, Saint-Pierre, La Possession, Sainte-Marie, Le Tampon et Saint-Paul. Ces trois dernières, avec respec-tivement 16,2 %, 12,4 % et 10 %, n’atteignent pas cette proportion.
Alors M. TAK, "Tamponé lé pas plus couillon que ou et garde bon memoir"!

5.Posté par rolande le 12/09/2011 13:09
selon la presse c est depuis que Tak est maire que la commune a des soucis
je comprend pas pourquoi il attaque la majorité actuel

6.Posté par André le 12/09/2011 13:15
Verges ne t'a pas laissé une place sur sa liste aux sénatoriales, tu t'amuses comme tu peux. Mais arrêt avec ça prends ta retraite, laisse la place aux jeunes.

7.Posté par Ded le 12/09/2011 14:16
Il faut lui pardonner, quand il était maire , il ne savait déjà pas compter, ensuite , il a perdu l'entendement et s'est allié avec ses pires ennemis d'autrefois ( ceux qu'ils écrabouillait avec plaisir) histoire de faire croire qu'il existait encore, aujourd'hui qu'il n'est plus rien , il joue les marionnettes avec ses deux toutous ( garde du corps ou garde malade?)
Boug là i fé pitié oui...

8.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 12/09/2011 14:57
A vrai dire, les Tamponnais ont une dette de 1129 euros par habitant avec un remboursement annuel de 258 euros par habitant. La dette en elle même n'est pas très élevée (en moyenne pour ce type de communes elle est de 1183 euros par habitant), ce qui est plus surprenant c'est que les annuités de remboursement de la dette sont presque deux fois plus élevés que la moyenne des communes de la strate (normalement elles sont de 146 euros par habitant et par an) .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales