Faits-divers

TAAF et Etat mandatent le SDIS de la Réunion pour lutter contre les incendies dans les îles Eparses


Photo de l'incendie sur l'île Europa / Source TAAF / Adjudant-chef Alain Brulez
Photo de l'incendie sur l'île Europa / Source TAAF / Adjudant-chef Alain Brulez
Le 18 juin dernier, un incendie avait détruit 10 ha de végétations sur l'île Europa, la plus grande des cinq îles Eparses, administrée par les TAAF (Terres australes et antarctiques françaises) et située au Sud du canal du Mozambique. Le feu, apparenté à un feu de broussailles, avait débuté dans la partie Nord de l’île entre la piste d’atterrissage et la mer, à environ 1,5 km du camp militaire, dans une zone principalement couverte de choca et de sisal. Des militaires et des hommes du SDIS avaient été dépêchés sur place, en sus du matériel pour la lutte des feux de forêts, pour finalement arriver à circonscrire l'incendie le 19 juin.

Pour éviter qu'un nouvel incendie de ce type vienne mettre en danger ce site classé "RAMSAR" (Ramsar Convention on Wetlands : pour la protection et la conservation de l'environnement), les TAAF et l'Etat ont mandaté le SDIS de la Réunion afin de mener une analyse de terrain sur l'ensemble des îles Eparses administrées par les TAAF. Pendant une semaine, le Colonel Henri-Claude Pothin est parti en mission pour le compte du SDIS afin d'analyser les différents risques potentiels d'incendies. Il est rentré hier de mission, et le SDIS va pouvoir parfaire son analyse de la situation et rendre prochainement un rapport aux TAAF et à l'Etat.

Le but du rapport d'analyse est de permettre par la suite la mise en place de formations adaptées dans la lutte contre les incendies aux personnels (militaires et scientifiques) résidents sur place. Il serait même question par la suite d'envoyer du matériel anti-feu supplémentaire.

L'objectif est simple pour l'Etat: faire en sorte d'éviter tout nouvel incendie sur une de ses îles au "patrimoine naturel exceptionnel" où la faune et la flore sont dans un état "quasi originel", selon les TAAF.
Mardi 3 Septembre 2013 - 15:29
Lu 1174 fois




1.Posté par Expedit le 03/09/2013 16:09
On ne nous dira jamais ce qui s'est vraiment passé sur cette île, c'est ce qui risque d'arriver a la Réunion si on continue dans ce sens a créer des parcs nationaux on arrivera a créer des endroits interdits dans un premier temps et comme c'est parti, puisqu'il nous reste sur nos 2500km2, 1000Km2 pour une population qui continue exponentiellement de croître, on sera obligé d'aller ailleurs, si on n'ouvre pas nos yeux maintenant et qu'on laisse les choses évoluer sans dire assez, nous finirons dans un département pourris en France métropolitaine, comme les chagossiens....

2.Posté par rdi le 04/09/2013 06:17
Et oui le feu en dangereux!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:38 La comptable escroc détourne plus de 700.000 euros

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales