Faits-divers

Syndicats et associations s'indignent au lendemain de l'attaque à Charlie Hebdo


Le CNAFAL: "La liberté d’expression est intangible tout comme la liberté de la presse. Elle inclut la liberté de critique, le droit à la caricature. Chacun en France a le droit d’exercer la religion de son choix, ou de n’en pratiquer aucune. Plus que jamais, la laïcité doit être appliquée en France partout et en tout lieu. C’est la garantie du vivre ensemble ! Le CNAFAL met en garde contre ceux, qui souhaitent en France, nous faire dériver vers le choc des civilisations, ou une guerre des religions, en ameutant chaque semaine l’opinion publique, au prétexte que le Jihad islamique est à nos portes ! Le CNAFAL appelle tous ses adhérents en province à aller manifester, suite aux appels en cours dans de nombreux départements. L’heure est à la mobilisation laïque, car la laïcité est synonyme de paix civile et de concorde."

Le Collectif 974: "Le  Collectif 974 condamne un terrible assassinat et une horrible atteinte à la Liberté de La Presse, à la suite de l’attaque meurtrière que vient de connaitre La France et le Quotidien Charlie Hebdo avec la mort des civils innocents,  et  des journalistes, des policiers dans l’exercice de leurs fonctions. Pour Le Collectif 974, cet assassinat effroyable appelle une réaction significative des pouvoirs publics pour la protection des Citoyens, et, en particulier, des médias. Au-delà d’une atteinte grave à La Liberté de la presse, cet abominable assassinat constitue aussi une atteinte aux Libertés d’aller et venir… (Libertés publiques)

Le Collectif demande aux  Autorités, de faire de la sécurité des Citoyens contre « Le Terrorisme », une priorité de tous les instants. Nous estimons que cet assassinat de civils innocents, de policiers et de journalistes dans l’exercice de leurs fonctions révèle sans doute, une augmentation inacceptable de l’insécurité dans les médias, mais également, dans les lieux publics. 

Elle représente aussi, un tournant insupportable dans l’attitude à adopter concernant la protection des Citoyens et des médias.Dans une démocratie, il n’est pas acceptable que des journalistes et des policiers, soient l’objet d’attaques, dans l’exercice de leurs fonctions. Le Collectif 974 dans sa conclusion, a une pensée profonde, pour les familles des victimes, notamment, pour Le Quotidien National, Charlie Hebdo !"

Solidaires 974 : "Solidaires 974 n'a pas de mots assez forts pour dénoncer cet acte inqualifiable qui a coûté la vie à 12 personnes et causé de nombreux blessés dans les locaux de Charlie Hebdo.  Solidaires 974 tient à se solidariser des salariés, des policiers, des journalistes atteints sur leur lieu de travail et dans l'exercice de leur fonction, de leur famille et condamne fermement cette horreur. Attaquer un journal, c'est vouloir museler la liberté d'expression dans une démocratie. 

Solidaires 974 rappelle son attachement à la liberté d'expression, droit fondamental humain. Nous participerons à tout rassemblement pour défendre cette si chère liberté. ARCP et Rezistans : REZISTANS’/ARCP,  condamne de tels actes de barbaries. Aucune raison  telle qu’elle soit, n’est suffisamment valable pour comprendre et rendre admissible de telles atteintes à la vie humaine. Nos valeurs républicaine et humanistes, à savoir la laïcité, le droit à la liberté d’expression, à la liberté de la presse ont été bafoués, attaqués et sont menacés en France. En effet, imaginez que serait le monde sans liberté d’expression ? Que serait notre vie sans liberté d’expression ? Que serait la vie sans les médias ? Que serait notre vie sans diversités ? 

Face à ce drame, REZISTANS’/ARCP, présente ses sincères condoléances aux familles et proches des victimes et assurons de notre compassion à tous les journalistes  qui aujourd’hui sont endeuillés et sous le choc.  Plus que jamais, dans le respect, la tolérance et pour la démocratie, nous devons nous unir sur l’essentiel au de-là de nos différences".

Amnesty Réunion: "L’attentat meurtrier commis ce matin par des hommes armés dans les bureaux parisiens du journal Charlie Hebdo est une atteinte effroyable à la liberté d’expression, selon Amnesty International. "C’est une journée noire pour la liberté d’expression et pour la presse libre. Mais plus que tout, c’est une tragédie humaine insensée", a déclaré Stephan Oberreit, directeur d’Amnesty International France.

"Ce crime atroce visait à assassiner des journalistes, réprimer la liberté d’expression et répandre la peur. Il doit être fermement condamné, et les autorités françaises doivent s’assurer que les responsables soient traduits en justice lors d’un procès équitable. Les journalistes menacés doivent être protégés, ils doivent pouvoir continuer leur travail sans craindre pour leur vie."

Selon Amnesty International, la liberté d’expression englobe aussi la diffusion d’idées qui peuvent être considérées comme offensantes. À la suite de cet attentat, le gouvernement français a convoqué une réunion de crise et a relevé le plan Vigipirate au plus haut niveau. Amnesty International va continuer à surveiller l’évolution de la situation et la réaction du gouvernement".

La Communauté de l'Océan Indien: " "Notre communauté indianocéanienne partage l’effroi et la douleur engendrés par ce tragique événement", a écrit Jean Claude de l’Estrac, Secrétaire général de la COI, dans un courrier adressé au président François Hollande le même jour. Alors que "cet acte barbare plonge ses racines dans un obscurantisme dangereux qui attaque la liberté d’expression et menace la démocratie", la Commission de l’océan Indien a tenu à saluer la détermination des autorités françaises à préserver l’unité nationale dans ces circonstances ce qui démontre l’attachement de la France au respect des diversités culturelles."
Jeudi 8 Janvier 2015 - 11:11
.
Lu 721 fois




1.Posté par Gloseur sensE le 08/01/2015 15:40
Tout d'abord, toutes nos condoléances aux familles des victimes des journalistes, des dessinateurs et des policiers qui ont été sauvagement assassinés mercredi 07/01/2015 à Paris, ainsi qu'à la femme policière municipale assassinée aujourd'hui à Montrouge.

La liberté dont la liberté d'expression et d'information sont, une fois de plus, attaquées en leur coeur. Nous sommes donc tous des Charlie !

L'humour satirique est, nous le savons, détesté et prohibé depuis très longtemps par les incivils qui interdisent la possession de ce genre de lecture dans leurs quartiers ; mais les crimes de personnes et l'atteinte à notre civilisation sont infiniment plus graves.

Ceci nous rappelle ici en France, que chaque jour dans le monde des hommes et des femmes sont emprisonnés ou tués à cause de leurs idées ou de leurs expressions.
Ce n'est donc plus à l'étranger que la liberté et que la presse sont attaquées, c'est en France, dans notre pays civilisé.

C'est donc cette valeur biblique et universelle de la Liberté qui est la cible des criminels, des sataniques terroristes.

Chers amis, il nous faut donc impérativement tous comprendre une chose fondamentale : c'est que l'esprit d'unité nous oblige tous en ces jours de 'nuits et brouillards' comme nos héros civils résistants qui ont vaincu le nazisme ; à mettre nos différends de côté, et à rester tous ensemble solidaires pour surmonter dans l'unité cette terrible épreuve nationale et vaincre nos ennemis par la prière à Dieu, par le verbe, la parole, l'écriture, le dessin, la culture, l'information, etc.

Ne nous divisons pas !
Ne nous critiquons pas !
Remportons ensemble la victoire contre la barbarie !
Après la victoire, nous discuterons en paix de nos opinions respectives.

C'est pourquoi, pour vaincre la barbarie, toute initiative pacifiste de rassemblement populaire ainsi que le port d'un brassard noir ou d'un vêtement, comme un tee-shirt à la mémoire des journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo et des victimes policières est à encourager.

2.Posté par EKOLO le 09/01/2015 05:39
La demande de sécurité est légitime. Mais ça ne sert à rien de mettre la pression sur les forces de l'ordre, elles la subissent déjà suffisamment.

Leur témoigner de la confiance, les aider (par le renseignement) sans les gêner, voilà qui serait bien plus utile.
Ils ont une lourde responsabilité, et la lutte contre un ennemi imprévisible n'est pas à la portée du premier posteur venu.

Les gens, de leur côté, seraient mal avisés d'en rajouter dans la violence. Car les forces de l'ordre mobilisées sur ces violences, ne seraient plus affectées à la sécurité publique spécifique aux risques d'attentats.
Quiconque est réellement patriote et souhaite rendre la tâche plus facile à nos forces de l'ordre, il sera sage comme une image et fera tout pour que les forces de l'ordre puissent effectuer leur mission dans les meilleures conditions.

3.Posté par hervet le 09/01/2015 10:44
Je lis avec attention les post des uns et des autres
et m'étonne de lire,en commentaire lié à la liberté de la presse,un discours qui tendrait à montrer que la fille ainée de l'Eglise avait toujours respecté cette liberté de la presse Je vous invite à lire l'encyclique mirari vos du Pape grégoire XVI contre ses serviteurs insolents Lamennais et Lacordaire dans leur journal L'Avenir .
Voir ci dessous ce qu'il pensait de la liberté de la presse qui n'avait que la liberté de ce que l'Eglise voulait qu'on dise, ecrive ou fasse . Qui a parlé de charia ?
La culture historique est plus que jamais nécessaire pour en tirer les leçons et combattre tous les totalitarismes politiques ou religieux, d'où qu'ils viennent.

Extrait de Wikipedia mais pouvant être lue, cette encyclique in extenso et traduite en français.

Mirari Vos est une encyclique écrite par Grégoire XVI le 15 août 1832 dans le but de condamner le libéralisme et l’indifférentisme religieux. Même s’il n’est pas cité, Lamennais, auteur de paroles d'un croyant, et ses thèses libérales sont sévèrement critiqués.

Le pape juge sévèrement :

les thèses de restauration ou de régénération de l'Église, comme si elle pouvait être sujette à un quelconque obscurcissement ou d’autres inconvénients du même genre.

la liberté de conscience et la propagation immodérée d’opinions

la liberté de presse lorsqu’elle divulgue des opinions contraires à celles de l'Église,

la séparation de l’Église et de l’État,

Il réaffirme :

l’indissolubilité des liens du mariage,

la défense du célibat des prêtres, Nous voulons éclairer votre constance toujours plus, afin que vous vous opposiez à l’immonde conjuration contre le célibat des prêtres, (en latin: « Hic autem vestram volumus excitatam pro religione constantiam adversus foedissimam in clericalem coelibatum coniurationem, »)

la soumission au pouvoir légitime,

Il en appelle aux autorités politiques, aux princes chrétiens à soutenir les principes pour le bien de l'Église et de l'État.

Les personnes et documents cités sont le saint Célestin, saint Agathon, saint Augustin, le concile de Trente, saint Cyprien, le symbole d'Athanase, Inter multiplices, actes des Martyrs, Clément XIII (son encyclique Christianae Reipublicae salus), Tertullien, saint Irénée, saint Bernard et saint Gélase.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales