Politique

Sylviane Rivière : "Y-a-t-il un pilote à la politique de la ville de La Possession ?"

Exclue il y a un peu moins d'un mois de ses délégations à la mairie de la Possession, l'ancienne adjointe Sylviane Rivière interpelle le maire Roland Robert sur les suites de la gestion municipale en matière de politique de la ville. Un dossier qui lui tient particulièrement à coeur dit-elle.


Sylviane Rivière : "Y-a-t-il un pilote à la politique de la ville de La Possession ?"
"LA POLITIQUE DE LA VILLE : UNE NECESSITE POUR LES QUARTIERS PRIORITAIRES

La délégation qui m’a été retirée par le Maire de la Possession en matière de proximité et de politique de la ville est certainement celle qui me touche le plus. C’est le combat que je souhaite continuer pour la population possessionnaise.

L’emploi, l’habitat, le cadre de vie, l’éducation, la santé et la prévention de la délinquance sont des thèmes qui touchent au quotidien les habitants des quartiers les plus fragiles.

Pour moi, Il y a une seule façon  de travailler. EN EQUIPE !  Avec  un travail en profondeur.

En amont il faut un diagnostic de la situation et ensuite un plan d’actions en concertation. Et ensuite l’évaluation. Une personne toute seule ne peut pas affronter une difficulté et c’est que ensemble, avec un travail en commun qu’il sera possible de réaliser des choses.

Et c’est comme ça que je vois la politique de la ville, une politique souvent incomprise, mais c’est la seule solution pour faire évoluer en profondeur la société dans laquelle nous vivons.

Depuis que la politique de la ville existe, ce sont les mêmes thèmes qui sont défendus : cohésion sociale, égalité des chances entre homme et femme, discrimination positive, démarche participative.

Je sais que certains à la mairie de la Possession se posent la question des résultats de la politique de la ville. Mais si la Politique de la ville n’existait pas comment serait SAINT-LAURENT aujourd’hui ?

Au regard de la situation grave dans laquelle se trouve la REUNION en général et la Possession en particulier, je demande au maire de la Possession de poursuivre cette politique qui est indispensable pour nos quartiers prioritaires : RIVIERE DES GALETS, CENTRE VILLE et SAINT-LAURENT. C’est là que doivent se concentrer les moyens et les efforts pour garantir l’équilibre et le mieux vivre ensemble.

Il ne faut pas se faire d’illusions, si un quartier va très mal, des incidences se feront sentir dans toute la Commune.
Pour faire fonctionner cette politique, il faut que l’élu et le chef de projet travaillent ensemble.

 La nomination d’un adjoint en charge de cette politique doit se faire dans les plus brefs délais afin de ne pas pénaliser une population déjà fragilisée et assurer une continuité de service public.

Je souhaite que ce nouvel adjoint pourra se retrousser les manches rapidement afin de continuer ce combat de tous les jours.

Il faut également que le maire recrute en urgence le chef de projet du quartier de SAINT-LAURENT. L’ancien chef de projet a été affecté ailleurs. Son rôle en matière de développement humain du quartier est indispensable. II est chargé de mettre en oeuvre une approche transversale en collaboration avec les services communaux et les partenaires extérieurs, de faire le lien entre les habitants, institutions et élus, de favoriser le lien social.

On ne peut que constater qu’au bout de plusieurs années de travail en profondeur et dans l’ombre, la situation du quartier de SAINT-LAURENT a été contenue. Une dizaine d’actions est menée chaque année au profit de ce quartier. Qui va jouer le rôle de chef de projet ? Qui va piloter ces actions ?

Va-t-on se passer de ces actions de proximité ?

Nos divergences politiques ne doivent pas avoir des conséquences sur la politique de la ville. Donnez à SAINT-LAURENT les moyens de continuer à travailler."


SYLVIANE RIVIERE
Samedi 28 Avril 2012 - 11:23
.
Lu 1589 fois




1.Posté par fiuman le 28/04/2012 12:39
Nous avons pu entendre sur une chaine locale le maire de la Possession s'expliquant sur l'insécurité à la Possession, il m'a fait l'impression d'être à coté de ses pompes, à la limite de la débilité mentale, en effet il a tenu un discours incohérent aussi bien sur la forme employée que sur le fond. En tout cas indigne d'un élu représentant une population et gérant l'avenir dune commune...................

2.Posté par ResNovae le 28/04/2012 12:43
Arrêtez de vous plaindre comme un toutou qui a perdu son maitre et battez vous non pas pour faire parti de cette majorité mais pour préparer l'opposition formée de tous sauf le PCR.
N'oubliez pas que vous avez un grande part de responsabilité dans toute cette histoire ,vous avez cautionné durant toutes ces années les actions de cette municipalité .Aujourd'hui que vous avez perdu votre voiture de fonction ,votre GSM et vos responsabilités vous vous plaignez ,si ça n'avait pas été le cas vous seriez toujours en train de soutenir bec et ongle ce parti.
Vous dites que vous vous inquiétez pour la population réunionnaise c maintenant le moment de le prouver et par la même occasion que ce qui vous intéresse ce n'est pas qu'une voiture et un GSM.

3.Posté par marko le 28/04/2012 19:22 (depuis mobile)
Elle a raison sur le fond,st laurent est un quartier chaud que l'on ne doit surtout pas laisser a l'abandon;il faut des moyens consequents pour ce quartier un elu charger de s'en occuper oui mais encore faut il qu'on lui donne les moyens d'agir...

4.Posté par Béa le 28/04/2012 22:23
franchement .... madame rivière .... c'est l'hospice qui moucate hospital ....

5.Posté par piment rouge le 28/04/2012 22:45
Sylviane communiste qui paye l impôt sur la fortune, est une altruiste, elle pense aux petites gens de la ZAC Laurent , parfaitement louable cette attitude.

Roro communiste également ne pense qu'à lui ( fils, fille, belle-fille) et qu'à ses intérêts personnels (affaire BELLO), attitude égoïste et peu louable.

Vive Huguette BELLO.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales