Economie

Surtaxe charbon : Les centrales de Bois-Rouge et du Gol contraintes à trouver l'alternative


Surtaxe charbon : Les centrales de Bois-Rouge et du Gol contraintes à trouver l'alternative
La question carburant précipitera-t-elle la fin de l'utilisation du charbon dans les centrales thermiques du département ? En annonçant ce mardi après-midi son désir d'une plus forte taxation du charbon, le président de Région, Didier Robert, entraîne de ce fait une remise en cause de l'utilisation de cette énergie fossile.

Actuellement en déplacement en métropole, le directeur de la centrale thermique de Bois-rouge apprend la nouvelle. "Je découvre cette mesure mais je ne suis pas surpris", explique Philippe Boyer. "On en avait entendu parler il y a quelques temps mais c'est donc officialisé", affirme-t-il, étonné.

L'intention, par la Région, d'appliquer une taxation plus forte de l'énergie fossile que représente le charbon représentera évidemment un surcoût indéniable pour les centrales thermiques de Bois-Rouge (Saint-André) et du Gol à Saint-Louis. Deux centrales qui appartiennent au groupe Séchilienne-Sidec, qui avait fait tant parler de lui il y a un an. Pour information, la future centrale EDF de la Possession qui sera livrée dans quelques mois ne s'alimentera qu'au fioul, explique le directeur régional d'EDF Patrick Bressot.

Des projets dans les cartons

"Nous utilisons pour 10% de bagasse et le charbon représente en effet une part très importante : + de 60%", explique le principal concerné Philippe Boyer. Le fioul quant à lui n'est utilisé que pour l'allumage des machines.

Devant cet état de fait, qui fera du charbon une matière première encore plus taxée, Philippe Boyer évoque une piste qui ferait des centrales du groupe Séchilienne moins dépendantes au charbon. Le projet "Saint-André Energie" lancé en 2010 mais qui "n'a pas beaucoup progressé" si l'on en croit Philippe Boyer, devrait résoudre en partie ce dilemme.

"Saint-André Energie" c'est la mise en place d'un mix énergétique plus favorable aux énergies renouvelables, soit la mise en place d'une centrale de 40 MW tournant à la bagasse et aux autres biomasses. Mais le chemin est long...

Les prochaines semaines en diront certainement plus sur les réelles intentions de la Région, et notamment sur le niveau de surtaxe du charbon.
Mardi 26 Juin 2012 - 18:13
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1498 fois




1.Posté par Personnel centrale thermique le 27/06/2012 02:24
Didier lé comme Hollande i sa prendre l'argent où nana ! mais attention i fo pas que la région i met nos emplois en danger ! souvien zot l'année dernière ! Et pourtant, Vergès avant d'être viré l'avait taxé le charbon d'octroi de mer et annexes (taxes que té pas appliqué depuis l'existance des centrales thermiques) ! et i fait millions que lé rentré depuis dans les caisses de la région et des collectivités ! koi i fé ek l'argent don ? Air austral ? le gel des prix des carburants depuis 3 mois ? mi aimerai bien savoir.

2.Posté par On parie? le 27/06/2012 05:57
Nul doute alors que si les taxes sur le charbon augmentent, l'électricité coûtera plus cher à produire donc , qu'on répercutera cette augmentation sur la facture des particuliers...jusqu'au moment où on utilisera d'autres subsituts au charbon, ce qui ne fera pas redescendre la facture bien entendu!

3.Posté par noe le 27/06/2012 06:43
Si on n'utilisait plus l'électricité , alors plus de problème de pollution surtout avec ce types de centrales ...
Pourquoi ne pas construire une petite centrale nucléaire très propre sur le site du Colosse sur St André ?
Tous les problèmes seront résolus et on aura du courant à volonté pendant 1000 ans chez nous ....

4.Posté par Réunionnais au courant ... le 27/06/2012 07:34
A quand la construction des usines d'incinération dernière génération produisant de l'électricité, qui permettraient à la Réunion de ne plus être en infraction avec les lois Européennes sur le traitement de ses ordures ménagères ??

Quand la Réunion va -t-elle se décider à utiliser le formidable potentiel inépuisable en énergie thermique, produisant de l'électricité, représenté par le volcan ??

A part défendre leurs intérêts personnels et "blablater" pendant des heures pour ne rien dire... que font les élus en charge de ses dossiers ???

5.Posté par polo974 le 27/06/2012 08:02
10% + 60% = 70% donc 30% de gasoil pour l'allumage ? ? ?
Allez, avouez donc que vous brûlez aussi les huiles de vidanges...

6.Posté par MIRITOUSEL le 27/06/2012 09:08
Noé a raison pour une fois fois!!!!!Construisons des mini centrales nucléaires à la Réunion,Roissy CDG fonctionne avec 3 mini centrales nucléaires depuis des années.....et il n'y a jamais eu d'incident,l'avenir est au nucléaire et non au charbon,éoliennes,solaire etc....

7.Posté par laluno le 27/06/2012 15:00 (depuis mobile)
Tout à fait d'accord il faut une centrale nucléaire ..mais maintenant on se heurte aux 2% qui ont 17 députés zélus ...pour palier au plus pressé vu qu'ils sont pour le vélo ..les faire pédaler dans une nouvelle centrale à générateurs écolos utiles.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales