Société

Sur les traces de Frédéric, disparu depuis deux jours


Sur les traces de Frédéric, disparu depuis deux jours
Frédéric Pausé est âgé de 33 ans et suicidaire. Ce dernier est parti à pieds, du chemin Moulin Kader, à La Montagne, le 6 janvier 2013 à 8h. Une information par ailleurs confirmée par sa sœur, qui est la dernière à l'avoir vu. Voilà donc deux jours que sa famille est sans nouvelle de lui. 

Le conseiller général et élu de la Montagne, Gino Ponin Ballom, a contacté hier l'association Acers-974, spécialisée dans la recherche et le sauvetage de personnes et a donné le feu vert pour des investigations, après avoir eu autorisation des autorités compétentes.

Michel Eckert et ses chiens sont arrivés sur site à lundi à 18h. "Nous avons fait un point rapide sur la situation avec le frère de Frédéric, Jean Florent Pausé, les proches et les amis présents. La dernière fois que Frédéric a été vu, c'était le 6 janvier vers 8h, par sa belle sœur, épouse de son frère Gabriel, qui lui a brièvement parlé, devant le seuil de sa maison. Il était vêtu d'un T-shirt noir", explique-t-il.

Les chiens sur une piste

Seul indice de départ, le chien Adam est engagé sur une odeur de référence, un T-shirt fourni par la famille. Le chien prend immédiatement, sans la moindre hésitation, la direction du sentier du bord de falaise, et conduit son maître en trait de limier (harnais et longe) sans interruption dans cette direction pendant environ 3/4 d'heure. Arrivé dans une clairière, il hésite et tourne en rond, il a manifestement perdu la piste.

"Je tente de le relancer en questage (le chien est libre et l'initiative lui est laissée) sans succès. J'engage alors mon deuxième chien, Ginger, quatre mètres avant la perte de piste d'Adam et sur la même odeur du T-shirt de référence. Ginger reprend la piste de manière très franche et nous conduit, toujours en trait de limier pendant une bonne 1/2 heure. Ensuite, la densité de végétation et les difficultés d'évolution sont telles que je décide de faire travailler mon chien en questage. Il s'arrête après 3/4 d'heure de travail, sur un rocher en bordure de la falaise du littoral. Nous avons essayé de chercher du regard, au travers de la végétation, si nous pouvions repérer quelque chose, sans succès jusqu'à la tombée de la nuit, les difficultés d'accès accentuant le danger, nous stoppons les recherches à 20h", poursuit en détails, Michel Eckert.

De retour au parking, un débriefing est fait en commun. Dès ce mardi matin, de bonne heure, le groupe retourne effectuer des recherches à partir de ce rocher. "Les chiens ont travaillé sans la moindre hésitation, ne connaissant pas les lieux et compte-tenu des nombreux sentiers, n'avaient aucune raison logique de nous conduire à cet endroit précis. Nous ne pouvons évidemment pas garantir que Frédéric est tombé là, mais il paraît peu contestable qu'il soit passé par ce sentier", conclut Michel Eckert. Les recherches continuent.
Mardi 8 Janvier 2013 - 17:15
.
Lu 1543 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales