Société

Sur le sable, ce qu'il reste du passage des réveillonneurs en images


Lundi matin, Une bonne vingtaine de campeurs étaient présents sous les filaos de l'Ermitage
Lundi matin, Une bonne vingtaine de campeurs étaient présents sous les filaos de l'Ermitage
 
Les agents en charge de la propreté des plages les appellent les micro-déchets. Capsules, mégots, bouchons de champagne, restes de pétards déchiquetés... c'est simple, les agents ne savent plus où donner de la tête.

Le plus gros des déchets a été enlevé ce dimanche et encore ce lundi matin. "Le deuxième rayon d'action s'effectuera dans deux ou trois semaines avec un grand ratissage en sous-bois", avance un agent propreté de la SEM, qui comme 14 autres de ses collègues dresse quasiment le même constat qu'au 1er janvier 2011.

A silloner la plage et l'arrière plage de l'Ermitage ce lundi, force est de constater que bien du travail reste à faire. Les maigres vagues du lagon viennent rejeter ce qu'il reste de la fête. Le plus marquant, ce sont sans doute ces emballages de pétards dont le papier mouillé est très difficile à trier, mélangé au sable.

"Nous faisons deux grands ratissage des sous-bois par an. Le premier aura donc lieu dans quelques semaines, annonce le même agent de Tamarun". Et d'ici là, si ces micro-déchets ne finissent pas enterrés par le piétinement des plagistes, ils subiront un traitement radical, manuellement, centimètre par centimètre...

"Il n'y aura pas de détail. On nettoiera avec les râteaux, tout simplement. Nous prendrons tout, y compris les brindilles de filaos", bref un vrai nettoyage de printemps avant l'heure. En attendant, voici en quelques images, l'état des plages, l'état de nos plages de l'Ouest en ce lundi 2 janvier 2012.

Difficile de trier dans ces conditions pour les hommes de Veolia
Difficile de trier dans ces conditions pour les hommes de Veolia

L'emballage des pétards donne des couleurs au sable blanc
L'emballage des pétards donne des couleurs au sable blanc

Les bouchons de champagne certainement plus nombreux que les coquillages
Les bouchons de champagne certainement plus nombreux que les coquillages

Les filaos ont également joué le jeu de la collecte
Les filaos ont également joué le jeu de la collecte

Le barbecue est en théorie interdit sous les filaos. En théorie.
Le barbecue est en théorie interdit sous les filaos. En théorie.

10h à l'Ermitage : Les camions rippeurs de Veolia ont encore du boulot
10h à l'Ermitage : Les camions rippeurs de Veolia ont encore du boulot

Tant que la canette de bière ne flotte pas dans le lagon, c'est déjà ça
Tant que la canette de bière ne flotte pas dans le lagon, c'est déjà ça

Chacun prend ses aises comme il l'entend
Chacun prend ses aises comme il l'entend

Des restes de fusées. Combien ont fini dans le lagon ?
Des restes de fusées. Combien ont fini dans le lagon ?

Des voeux pieux qui resteront peu respectés
Des voeux pieux qui resteront peu respectés

Les micros déchets ne sont pas tous fluorescents comme celui-ci
Les micros déchets ne sont pas tous fluorescents comme celui-ci

1er janvier 2012 : le lagon trinque également
1er janvier 2012 : le lagon trinque également

Les fêtards inventent le matelas jetable
Les fêtards inventent le matelas jetable

Les cadeaux sous le sapin, ou presque
Les cadeaux sous le sapin, ou presque

Certains ont déployé les grands moyens
Certains ont déployé les grands moyens
Lundi 2 Janvier 2012 - 16:49
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1888 fois




1.Posté par noe2012 le 02/01/2012 15:52
On le dit souvent : après la fête c'est le nettoyage ... Pas de mal à ça !

"Caca de fête, caca qui fouette. " (proverbe)

2.Posté par joevany le 02/01/2012 17:06
Ou est la devise pollueurs Payeur,

3.Posté par Traquons les ! le 02/01/2012 17:29
Pour détecter ces gros verrats et ces grosses truies de race, il faudra, avant la fin de l'année, installer des batteries de caméras de surveillance.

4.Posté par LABUSE le 02/01/2012 20:39
lae lagon à tous pour se baigner et passer la journée et PAYANT pour ce genre de festivité

5.Posté par Gvar le 03/01/2012 08:34
Tiens, en voyant une bonne idée post 4 !
Contenir la fête à une zone bien précise et bien encadrée, et surtout faire payer l'entrée !!! Y aura toujours des déchets mais au moins dans ce cas précis les pollueurs seront effectivement les payeurs !
Ça me fatigue cette hypocrisie chaque année. À partir du moment où on autorise ce genre d'événements faut pas s'étonner que ce soit le carnage après ! Faut surtout arrêter d'être naïf en comptant éternellement sur le civisme des gens. Fête + alcool + zamal + pétards + feux de camps + jour de l'an ne font pas bon ménage avec le civisme !

6.Posté par ladilafé le 04/01/2012 06:33
Noe voici un proverbe pour toi : "la culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale..." Alors par pitié STOP avec tes proverbes à la con, ça ne rend pas tes interventions plus pertinentes au contraire c'est de pire en pire...

Pour ce qui est de réagir sur l'article même, bravo pour ce boulot d'investigation, merci de montrer au monde entier à quel point nos compatriotes sont makottes : venez visiter notre porcherie les touristes, venez nombreux !

Ladilafé, chasseur de cochonneries pour bandcochon.re

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales