ZinfosBlog

Sur-Rémunérations en outre mer? Il faut faire évoluer le système


Sur-Rémunérations en outre mer? Il faut faire évoluer le système

Réfléchir au delà du pour ou du contre...


Depuis des décennies, on attaque le système des sur-rémunérations et des indemnités en outre-mer. Chaque Gouvernement, en cours de législature, se voit proposer dans des rapports de supprimer la prime de vie chère et l'index de correction principalement.

Les supprimer de manière brutale va poser des problématiques énormes pour les fonctionnaires qui sont en poste en outre-mer, dans les 3 fonctions publiques (Etat, Hospitalière et Territoriale) sans compter dans les structures privées et para-publiques qui ont aligné les rémunérations sur le public.

Ces désordres seront, de manière synthétique :
- une baisse de pouvoir d'achat pour les ménages, donc un surendettement inévitable
- une crise immobilière beaucoup plus généralisée que la crise des sub-primes, 
- une augmentation du chômage par une baisse de la consommation des ménages et des investissements productifs
- une crise financière avec possible faillite des filiales bancaires les plus fragiles par absence de liquidités liée à la baisse des recettes provenant des emprunts et à la fuite de l'épargne.

Deux phénomènes (heureux ou malheureux, en fonction du point de vue) ne seront pas non plus négligeables :
- un exode des fonctionnaires zoreils vers la France Hexagonale avec vente de leur bien pour ne pas perdre plus
- une augmentation des fonctionnaires créoles vers La Réunion avec les difficultés de logement que cela induit.

Malgré ces difficultés, je suis plus pour évolution qui permettent au Gouvernement de faire des économies budgétaires dans le temps et qui sauvegardent le pouvoir d'achat des fonctionnaires actuels.

Je propose aux députés de La Réunion de déposer un projet dans le cadre de la Loi de Finances pour 2018 afin :
- d'intégrer les sur-rémunérations dans le salaire des fonctionnaires en poste en les faisant grimper "artificiellement" au dernier échelon de leur grade (ouvrant ainsi la possibilité pour beaucoup d'être promu au grade supérieur en fonction de leur employeur)
- de geler pour ces fonctionnaires le GVT et le point d'indice pour une période non reconductible de 5 ans
- de calquer la rémunération des futurs fonctionnaires en outre-mer sur celle en vigueur sur le territoire national.

Cette solution permettrait de sauvegarder l'ordre économique actuel, de faire des économies pour les années qui viennent (et non immédiatement) et de retrouver une stabilité sociale dans les différentes fonctions publiques. Mais si elle n'est pas assortie d'un moratoire de 5 ans pour interdire de recruter au delà du remplacement des départs à la retraite (c'est à dire maintenant le même effectif pour les 5 ans qui viennent), c'est une solution qui sera vouée à l'échec sur le plan des économies à réaliser.
Mardi 4 Juillet 2017 - 08:14
Cyrille Hamilcaro
Lu 802 fois




1.Posté par . GIRONDIN le 04/07/2017 09:13

GIRONDIN
sans compter dans les structures privées et para-publiques qui ont aligné les rémunérations sur le public.
des noms? des SPA? SPL? SPLASH?SPLOSH?SPOKEN?


.............- un exode des fonctionnaires zoreils vers la France Hexagonale avec vente de leur bien pour ne pas perdre plus .............
...............- une augmentation des fonctionnaires créoles vers La Réunion avec les difficultés de logement que cela induit. ..............

BEN l'un dans l'autre!????

2.Posté par Ti yab dé o le 04/07/2017 09:22

Monsieur HAMILCARO, à votre place, je me ferai discret.
Comme s'il ne vous suffisait pas d'avoir fait em......... le maire actuel et son équipe avec vos instructions, vous voilà conseillant les fonctionnaires.
Arrête si ou plait.
Fais a ou tout petit.
Et si le peuple la besoin, le peuple va appelle a ou. En attendant fais le mort, il vaut mieux.

3.Posté par Alexs le 04/07/2017 11:43

"Calquer la rémunération des futurs fonctionnaires sur celle du territoire national".
Ce qui veut dire, (ou qu'on m'explique) que mes futurs collègues toucheront largement beaucoup moins que moi pour le même travail en poste à l'hôpital ?

4.Posté par @4.Posté par riptide le 04/07/2017 13:30

- d'intégrer les sur-rémunérations dans le salaire des fonctionnaires en poste en les faisant grimper "artificiellement" au dernier échelon de leur grade (ouvrant ainsi la possibilité pour beaucoup d'être promu au grade supérieur en fonction de leur employeur)
- de geler pour ces fonctionnaires le GVT et le point d'indice pour une période non reconductible de 5 ans
..............................

Ca tient pas debout votre affaire.

En effet, vous ne prenez pas en compte le GVT négatif car ceux qui choisiront " l'exode" devront être remplacés et il le seront par un exode inverse et par des fonx autant anciens que ceux promus localement ce qui générera une cohabitation ingérable.

5.Posté par Papin le 04/07/2017 13:40

Exode de fonctionnaires zoreils??? Il ne doit pas savoir que les bénéficiaires de sur-rémunérations sont pour la plupart créoles.. Il serait d'ailleurs intéressant de connaître exactement la répartition toutes catégories confondues (fonctionnaires ou non). Des chiffres SVP avant d'avancer des inepties.

6.Posté par Dazibao le 04/07/2017 18:14


- un exode des fonctionnaires zoreils vers la France Hexagonale avec vente de leur bien pour ne pas perdre plus
..............................

Ils vendront cher et ceux qui achèteront cher devront revendre moins cher car les nouveaux paupérisés gagneront moins. Quel couillonnisse........Faut se faire relire avant de clamer. Je comprends que St Louis soit allée droit dans le mur avec un tel stratège.

7.Posté par klod le 04/07/2017 18:53

merci , sans la grande pensée de ce bac +5 , et de ces condamnations ..on pourrait pas penser ...............

merci mimil karo , de nous aider à "penser" ....... i

8.Posté par klod le 04/07/2017 18:57

de la mégalomanie ............. remarque vu la "pauvreté" de la pensée dromienne à long terme de nos zébus .................. le mimil karo peut se la péter ..................

POV RUN !

vive l'amdr etson directeuuuuuuuuuuur , vive le "harcélement moral" .pour lequel le mimil a été condamné par la justice du peuple français ...............

" nou la fé " ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????

9.Posté par JORI le 05/07/2017 17:57

"Les supprimer de manière brutale va poser des problématiques énormes pour les fonctionnaires qui sont en poste en outre-mer" et comment faisaient ils avant d'être en poste à la Réunion????.

10.Posté par JORI le 05/07/2017 18:00

"une crise immobilière beaucoup plus généralisée que la crise des sub-primes", il paraît que plus de la moitié des réunionnais serait sous le seuil de pauvreté cette crise des sub-primes toucherait qui?.

11.Posté par JORI le 05/07/2017 18:01

"Deux phénomènes (heureux ou malheureux, en fonction du point de vue) ne seront pas non plus négligeables", principe des vases communicants donc où serait le problème?. Et encore, à condition que les réunionnais veuillent rentrer à la réunion dans ces conditions!!.

12.Posté par JORI le 05/07/2017 18:04

Enfin, hamilcaro, ce n'est pas celui qui était maire de St Louis et qui nous a montré ses très grands talents de gestionnaire!!.

13.Posté par MICHOU le 29/07/2017 20:01

consternant!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter