Faits-divers

Suite à la grève, l'usine du Gol rejette des gaz toxiques

Le laveur de fumées de l'usine du Gol ne fonctionne pas en raison de la grève des employés de la Séchilienne-Sidec. Il n'y a pas suffisamment de techniciens pour l'entretenir. Conséquence : des gaz toxiques sont directement rejetés dans l'atmosphère.


Suite à la grève, l'usine du Gol rejette des gaz toxiques



A Saint-Louis, l'usine du Gol fonctionne en rejetant des gaz toxiques et notamment du dioxyde de soufre (de formule chimique SO2, encore appelé anhydride sulfureux). Le laveur de fumées de l'usine n'est pas opérationnel en raison du manque de personnel. La principale conséquence est le rejet direct de ces fumées toxiques par la cheminée centrale de l'usine.

Selon nos informations, le laveur serait bouché depuis le redémarrage de l'usine car personne ne serait disponible pour son entretien. Joël Théophin, responsable de la centrale, nous a confirmé que le laveur n'était pas en fonction. Il également précisé avoir alerté la préfecture et la DEAL (Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement). Selon lui, le laveur serait "en attente de démarrage, mais il n'y a pas assez de personnel", a t-il précisé.

Les autorités sont donc prévenues mais il semblerait que la principale priorité soit la production d'électricité.

Selon le directeur de l'usine, la situation est dégradée puisqu'en temps normal, l'usine fonctionne avec quatre techniciens par poste, ils ne seraient que deux en ce moment.

Dépassement des seuils autorisés

La conséquence de cette panne serait le dépassement des normes autorisées. En principe, au delà d'un seuil, des pénalités sont appliquées et les services compétents peuvent même imposer l'arrêt d'exploitation.

Aujourd'hui, du fait de la grève, l'usine du Gol tournerait sans qu'il y ait suffisamment de personnes pour garantir son bon fonctionnement.

Le dioxyde de soufre est également libéré dans l'atmosphère terrestre par les volcans et à travers divers procédés industriels. L'oxydation du dioxyde de soufre conduit au trioxyde de soufre (SO3) et à l'acide sulfurique (H2SO4) et par conséquence à la formation de pluies acides.

En décembre 2010, l'usine avait été mise en demeure par le préfet suite à une inspection des installations qui avait révélé un dépassement des valeurs limites d’émissions de polluants, notamment pour l'oxyde d'azote (NOx). Il semblerait que devant la situation actuelle et la grève des techniciens, les préoccupations de production d'électricité passent avant les règles environnementales...
Mardi 12 Avril 2011 - 12:39
Lilian Cornu
Lu 3855 fois




1.Posté par L.F. le 12/04/2011 15:33
On va encore dire que c'est la faute des grévistes...ben oui...

Pour avoir été dans la même situation de gréviste, le patronat va toujours laisser pourrir la situation de sorte que ca soit les grévistes qui soient les maux de tout...

2.Posté par jacky le 12/04/2011 16:25
on peut s'intoxiquer tant qu'on a l'électricité on pourra faire fonctionner les appareils respiratoires, les lampes pour faire la veillée mortuaire!! et dire qu'on s'inquiète des incinérateurs alors qu'on a pire qui fonctionne déjà à la Réunion! Intoxiquons nous tant qu'on est au COURANT!!!

3.Posté par MAC le 12/04/2011 16:40
et pour faire plaisir aux réunionnais et surtout aux actionnaires , on pollue l'atmosphère de la réunion ,avec tous les risques de santé que cela en découle . A savoir qu'il est strictement interdit de faire tourner les usines plus de deux jours sans ces laveurs ,or on est à plus de 15 jours . et tous cela avec l'accord du sous préfet de St Pierre .

4.Posté par Benvoyons ! le 12/04/2011 16:44
Pierrot, même en temps normal le laveur ne fonctionne pas en permanence, des pannes étant toujours à l'origine de ces arrêts. Ils ont comme des problèmes de stocks de produits neutralisants.

Donc si ta batterie de voiture manque d'électrolyte, expose là du côté du Gol... LOL !!!!

Les grévistes qui auraient dû être les premiers à dénoncer ces émanations ne bougent pas du tout sur le sujet car ils savent qu'en temps normal le même phénomène se produit. Ils ne vont quand même pas dénoncer leurs propres turpitudes...

5.Posté par noe974 le 12/04/2011 17:03
Ces grèvistes sont aussi des pollueurs ...On aura tout vu avec ces gens-là !
Il faut craindre les pluies acides ...alors bonjour les dégats à l'environnement ...
Il faut envoyer la note aux grèvistes .....

6.Posté par electron le 12/04/2011 18:01
Enfin quelqu'un qui ose le dénoncer. Force est de constater une fois de plus que ces chers patrons sont au dessus des lois. Ou si comme le déclare le directeur, il a bien alerté la DRIRE; alors c'est à l'état, qui cautionne ce mode de fonctionnement polluant à rendre des comptes à la population. Ce même état qui au mois de décembre avait déjà mis en demeure la centrale de trouver des solutions dans les deux mois pour réduire les oxydes d'azote. On est en droit d'attendre une réaction de Monsieur le préfet qui a voulu produire des MW à n'importe quel prix au détriment de l'environnement. Il ne faudrait pas s'occuper d'écologie qu'en période préélectorale, n'est ce pas les verts ?

7.Posté par la vie au grand air le 12/04/2011 18:14
Apres nous avoir fait c........... il sème de la m...........
C'est scatologique et polluant

8.Posté par Noe975 le 12/04/2011 18:19
Noe974 ou veut pas envoye la note d'ot couilloniste aussi aux grévistes.... Ou bien fé mieux...boire un verre de pluies d'acides... sera un bon débarras, grand camarade critikeur comme ou i doit évoluer la Réunion...

9.Posté par CMOI le 12/04/2011 18:37
BENVOYONS entre autre : Si on n'a rien dit à ce jour c'est en raison de l'impopularité qu'on a causé dans l'ile Personne ne nous aurait pris au sérieux. Même Vanessa MIRANVILLE qui a été informée de cette situation grave n'a daigné nous rappeler ! et pourtant ! C'est vrai que ce laveur est régulièrement en panne mais en temps de travail normal, la tranche 3 liée à ce laveur est ARRETEE. Je pense que cette tranche 3 peut être arrêtée et les tranches 1 et 2 continuent à fonctionner pour enrayer cette pollution TRES NOCIVE pour la santé des St Louisiens et Etang Saléens principalement: Devant une situation de pollution TRES GRAVE, où notre santé est engagée prenez vos responsabilités M.Le Préfet ! et il serait bien qu'on vous mette en demeure de le faire !

10.Posté par VER ? (T) le 12/04/2011 18:49
Oté LES VERTS zot lé pas trop "verts " mi espère ! zot la pas voulu écoute à nous mé la trouve un po faire l'article via ZINFOS. Merci ZINFOS !

11.Posté par Cambronne le 12/04/2011 19:08
Merde même pas une miranville ni un espéret pour venir réclamer un plan d'urgence pour passer en alerte 7 l'on ne sait jamais les risque de particules radioactives peuvent provoquer des dégâts irréversibles

12.Posté par Lois le 12/04/2011 19:12
Heureusement qu'on a pas de centrale nucléaire ici avec tous ces gréves...

13.Posté par CREOLE974 le 12/04/2011 19:32
LA DIRECTION EST BIEN INFORMEE DE CES MERDES POLLUANTES, MAIS TROP OCCUPEE A PREPAREE DES STAGES DE FORMATIONS POUR SON STAFF DANS DES ENDROIT LUXUEUX ET QUI COUTE TRES CHER !!!! mais voilà ou est leur centre d'interet : de lobotomiser certains esprit qui sont deja à la tete DE CERTAINS SERVICES !!! ou de soudoyer des pseudo-collectif !!!! bref !! arretez de jeter la faute sur des greviste, ce sont des mecs qui se saignent et et qui n auront pas de salaire a la fin du mois !!! oui il y a eu des coupure, et par la force des choses et on en a tous souffert, mais sil y avait une autre solutionils aurait fait autrement , ALORS SI VOUS AVEZ DES IDEES FAITES DES PROPOSITIONS !!!! L' activite est l'energie , et bien evidemment que la seule "arme" c'est la coupure !! reflechissez au lieu de vous plaindre des grevistes !!! si la population etait aussi solidaire qu'aux ANTILLES, les choses avanceraient bien plus vite !!!!! DES GENS SE BATTENT ¨POUR LEUR DROIT ET VOUS , VOUS PLAIGNEZ ....... ARRETEZ DE VOUS PLAINDRE, CAR SI VOUS ETIEZ DANS LA MEME SITUATION VOUS AURIEZ FAIT LA MEME !!!!!! NOUBLIEZ PAS : LA GREVE EST UN DROIT et vous etes en train de faire régresser tous çà !!!! REFLECHISSEZ BIEN ET NE FAITES PAS HONTE A LA REUNION!!! REYONE, ROUV' ZOT ZIé !!!!!!!

14.Posté par ndldlp le 12/04/2011 19:46
l'Etat sait y faire en matière de pollution des DOM.. pour ça, il n'a pas besoin de leçon.. de vrais cadors..

15.Posté par laluno le 12/04/2011 20:02
Bizarre ! Bizarre! aucun inter vertueux est venus mesuré la quantité des particules de souffre dans l'air.
Peut être ont ils eu peur...que les grévistes ? leur fasse branler les poteaux pour avoir du jus .

16.Posté par gbdz le 12/04/2011 20:26
"Fonctionnant selon le principe de la cogénération, elle produit de la vapeur pour le traitement de la canne mais également de l'électricité à partir des déchets qu'elle génère, pendant la campagne sucrière, la bagasse. Cette production d'énergie à partir de biomasse représente 15 à 18% de la production annuelle, en dehors de la période sucrière, c'est le charbon qui est utilisé pour produire de l'électricité."
(wiki)

17.Posté par changer le 12/04/2011 20:35
mais que fait l'ars? le sous-prefet?ben avec l'incinération, ce sera encore pire, voilà comment on ne peut pas faire confiance à des dirigeants irresponsables

18.Posté par Terre nature le 12/04/2011 20:46
La terre ne nous appartient pas :
il faut cesser cette affaire le plus rapidemant possible; il faut que leur direction ouvre la negociation.
une histoire de contrat de travail ;une histoire de droit;cela peut concerné n' importe qui d'entre nous aujourd'hui.Mettons nous 1 seconde a leur place ne ferions nous pas la meme chose avec cette discrimination?alors stop il y a urgence il faut que le patronat sous couvert de l'Etat arrete de pensé au Euros et pense a leur enfant, l'heritage qu'il vont les transmettre demain;

19.Posté par MDR le 12/04/2011 22:00
Après "gréviste terroriste" après "gréviste pollueur" les directions de ces entreprises pourront facilement mettre la fin du monde prévue en 2012 sur le dos de ces mêmes grévistes !

20.Posté par CMOI le 12/04/2011 22:24
bravo à Terre Nature voilà quelqu'un de sensé. Mais tant que les autorités (prefet, ministeres, conseil d'etat etc... ) tireront la ficelle, on n'avancera pas ; les demandes de tenue de table ronde pour négociation pleuvent de toutes parts même avec le soutien de certains politiques mais RIEN. S'ils veulent nous tuer, il faudra nous laisser à terre et manger après .... () nous tiens bon nous largue pas même en n'ayant pas de salaire fin avril !

21.Posté par Noe975 le 12/04/2011 23:22
L'ORA, comment faire confiance a cette association, dont le bail financier repose sur ces mêmes responsables qui dirigent ses industries polluantes EDF et CTBR/CTG ces mêmes tortionnaires avec leurs propres salariés. Le directeur du GOL n'est autre que membre trésorier de cette association, ci joint la composition de l'ORA:
Président
Monsieur Michel CHANE KON (SREPEN) Vice Président Monsieur Philippe BEUTIN (ADEME)
Vice Président Monsieur Cyrille LEBONAdjoint au Maire de La Possession
Vice Président Monsieur Jérôme CALLENS EDF
Secrétaire Général Monsieur Jean-Louis CHAUPIN DRIRE
Secrétaire Adjoint Monsieur Benoît LOMBARD EDF
Trésorier Monsieur Pascal LANGERON Directeur de CTBR (Centrale Thermique de Bois-Rouge)
Trésorier Adjoint Monsieur Joël TEOPHIN Directeur de la Centrale Thermique du Gol

22.Posté par Noe976 le 12/04/2011 23:36
Contrairement aux affirmations au journal télévisé de ce soir du directeur du Gol, la faute n'incombe pas aux salariés grévistes, mais à votre désinvolture de mentir et mentir à la population sudiste, car en effet le 17 décembre 2010, on relevait les faits suivants dont vous ne pouvez ni vous ni le Préfet démentir à ce jour : ''La centrale thermique du sud vient d’être mise en demeure par le préfet. Rien à voir avec la grève. Il s’agit cette fois de pollution. L’inspection des installations classées a révélé un dépassement des valeurs limites d’émissions de polluants au Gol. La direction de la centrale réclame un délai d’un an pour investir. Le système actuel n’étant plus suffisant'' Donc arrêter de tirer à boulets rouge sur des salariés que le préfet chasse pour vos intérêts commerciaux à protéger... On se souci peu de l'environnement et de la santé des st Louisiens... En tout cas les salariés grévistes devraient porter plainte contre ces réquisition abusives qui portent atteinte au droit de grève, surtout après la manipulation de la mise en oeuvre d'un collectif sous tutelle d'EDF..

23.Posté par Noe976 le 12/04/2011 23:42
Un autre extrait des dysfonctionnement de cette satané usine : ''la centrale thermique du Gol se doit de transmettre chaque mois un rapport sur les mesures et analyses de ses propres émissions. Or, “il a été constaté lors de la visite d’inspection du 14 septembre 2010 que cette société (Sidec) n’a pas procédé à cette transmission depuis octobre 2008”, stipule l’arrêté préfectoral. En réalité, les inspecteurs ont alerté plusieurs fois l’industriel. “Nous y sommes allés en octobre 2009, on leur avait déjà dit qu’il fallait transmettre ces analyses. On y retourne une seconde fois en 2010, même constat, il a donc fallu passer au degré supérieur, une mise en demeure préfectorale”, explique Jean-Philippe Beaux. Et la Sidec de nuancer : “Ce n’est pas tout à fait le cas, nous avons transmis ces rapports d’autosurveillance mais il y avait des trous. Nous avons fait le nécessaire”. Idem pour le point relatif à la création d’un bassin d’infiltration que l’industriel a mis en place “sans en avoir préalablement informé le préfet”, peut-on lire sur la mise en demeure. “Ça aussi, c’est réglé. Nous avions transmis les document mais la Direction Régionale de l’Environnement ne possédait pas tous les éléments”, justifie le responsable. Concernant l’accord d’un délai supplémentaire permettant à la centrale d’investir, le préfet devrait rapidement faire savoir sa décision à l’exploitant ''

24.Posté par P c est moi l'écologie de demain le 13/04/2011 06:19
le rapport d'autorisation d'exploitation de janvier 2011 de la centrale thermique du port est aussi élogieux en terme de non respect des normalités de rejets polluants dans tout l'environnement. Quand on parle d'écologie et de ses acteurs qui défendent cette cause en mettant dans leurs programmes politiques des orientation éco citoyens et qui ne réagissent pas face ces industriels pollueurs, il y a de quoi s’inquiéter des vraies valeurs et intentions de ces défenseurs de la planète.... Et tout ceci sous couvert des autorités locales et associations dont les principaux membres ne sont autres que le pollueurs de ces centrales...

25.Posté par Jean le 13/04/2011 10:24 (depuis mobile)
Gréviste copieur courant, gréviste pollueur et après cossa sera Réunionnais: gréviste augmenteur l\\\'essence????
Gréviste taxeur des produits du marchée????
En attendant, l\\\'état i rempli zot poche ek bonne faux information su nout bonne frère qui revendique un droit.
Après sé nou de voir le jeux de qui Ns fé ou bien si nou lé solidaire.

26.Posté par dalon le 13/04/2011 10:42
La tranche 3 de la centrale du Gol qui est à l'origine de cette pollution n'est pas absolument nécessaire à l'équilibre du réseau électrique aujourd'hui.
L'électricité produite par les tranches 1 et 2 du Gol et les autres centrales de l'île suffiraient à alimenter tous les consommateurs.
Mais un arrêt de la tranche 3 occasionnerait une perte financière pour la Sidec et un surcoût pour EDF qui devrait alors mettre en service des moyens de production très peu utilisés pour des raisons économiques.
Il est bien plus facile pour les directions de faire tourner le Gol à plein régime sans se soucier des normes environnementales puisqu'elles ont la bénédiction des autorités.
Il y a bien longtemps que l'ordre public est rétabli puisqu'il n'y a plus de coupures. Alors, à quoi servent les réquisitions si ce n'est à permettre aux industriels d'honorer leurs contrats commerciaux.
Après avoir traité les grévistes de tous les noms, les directions leur mettent sur le dos les rejets de la centrale. Avouez que c'est un peu fort quand on sait qu'ils ont été mis en demeure de réduire leurs rejets bien avant le début de la grève.

Pendant ce temps, tous les efforts déployés pour réunir autour d'une table l'ensemble des acteurs du conflit se heurtent à un mur. Les directions et les autorités organisent le pourrissement du conflit car l'enjeu est de taille. Si les grévistes obtenaient gain de cause, bien d'autres seraient tentés de réclamer qu'on tiennent compte de la cherté de la vie pour eux aussi.

27.Posté par ndldlp le 13/04/2011 11:30
l'interview du responsable du service de l'Etat concerné, s'impose..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales