Social

Sud: Une journée pour découvrir les nouvelles formes d'emploi-travail


Sud: Une journée pour découvrir les nouvelles formes d'emploi-travail
Le Sud a rendez-vous ce mercredi avec la première édition des "Nouvelles formes d'emploi-travail". Cette manifestation a pour objectif premier d'informer les visiteurs sur ces nouvelles formes d'emploi qui sont finalement peu sollicitées, par manque de visibilité auprès des demandeurs mais aussi des entreprises ou associations d'accueil.

Dans un paysage marqué par deux principales formes de travail, celui du salariat traditionnel (subordination, temps plein) et du travail libéral, il apparaît un ensemble de statuts nouveaux à redécouvrir. Parmi eux, citons les associations intermédiaires, les titres de travail simplifié, l'entreprise de travail temporaire d'insertion (ETTI), les cotisants solidaires, les auto-entrepreneurs ou encore les contrats de volontariat.

Certains de ces statuts peuvent être transitoires comme le CAPE (contrat d'appui au projet d'entreprise), d'autres ne peuvent fonctionner que sur des durées fixées. Certains, enfin, sont à dominante salariale ou  entrepreunariale.

Que vous soyez dirigeant, chef d'entreprise, artisans, gestionnaire d'établissement ou demandeur d'emploi, cette journée d'échanges offrira des informations générales autour de l'emploi et de l'alternance, les possibilités de financement mais également de découvrir des formations méconnues, ayant peu ou pas de public.

De son côté, Pôle Emploi, qui prend part à cette manifestation, mettra également en place un mini village autour de la création d'entreprise afin de mieux informer les porteurs de projets.

Au coeur du Village emploi, le public aura la possibilité de retrouver divers recruteurs, que cela soit pour des contrats professionnels, des contrats d'apprentissage ou même des contrats de travail. Un job dating mobilité sera ouvert aux demandeurs d'emploi.

"Nous croyons à la combinaison de divers statuts emploi-travail d'autant plus que notre territoire se compose essentiellement de petites entreprises dont de nombreux besoins sont souvent à temps partiel", a fait remarquer un représentant de la communauté d'agglomérations Casud.

"L'emploi est de la compétence de l'Etat. Mais sur un territoire comme le nôtre, avec un taux de chômage aussi important, l'implication de nos collectivités et donc des élus est une nécessité", a rappelé un représentant de la Maison de l'Emploi du Grand Sud.

Les participants sont attendus de 8h à 16h ce 3 juillet sur le site universitaire du Tampon.
Lundi 1 Juillet 2013 - 07:28
LG
Lu 636 fois




1.Posté par Thierry le 01/07/2013 09:32
Le nouvelle forme d'Emploi-Travail ... le chômage ... ça existait déjà ... mais c'était pour après le travail ... aujourd'hui, c'est déjà avant le travail ... et s'en vient le temps des colloques, des séminaires, des forums (avec des fois du vrai ... rhum) ... autour de l'emploi ... parce que la société n'a plus grand chose à offrir comme emploi ... les capitaux étant expatriés ou confisqués ... comme notre jeunesse ...

Le temps de ces réunions, c'est l'occasion pour beaucoup de faire semblant de travailler ... car s'ils travaillaient réellement, ils seraient sur le terrain pour accompagner "à la sueur" les "chercheurs d'emploi" ...

J'ai dressé un tableau noir ... je suis de mauvaise foi ... mais est-ce que je mens beaucoup ? si ça continue, 20 ans d'études après le BAC ne serviront toujours plus à rien ...

2.Posté par nfet974 le 01/07/2013 11:05
Pour plus d'information sur cette manifestation www.nfet974.fr

3.Posté par Thierry le 01/07/2013 11:23
@ POST 2 ;) quoi qu'il en soit, j'adhère à la démarche ... c'est avec les gouttes d'eau qu'on fait des fleuves ... et le pire, c'est de ne rien faire ... si, au travers d'une initiative de plus, on parvient à sortir 2 chômeurs du chômage ... c'est déjà une victoire...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales