Economie

Sud: Le coup de gueule d'un prestataire auprès des organismes touristiques

Des panneaux et une formation accélérée pour maîtriser les outils numériques : c'est tout ce que demandait un professionnel nouvellement installé dans la location saisonnière dans le sud.


Le gérant de la location située au Piton Hyacinthe en a assez de se faire balader
Le gérant de la location située au Piton Hyacinthe en a assez de se faire balader
Près d'un an après ses premières demandes auprès d'organismes, un prestataire d'hébergement touristique attend toujours. Lassé par tant d'"immobilisme" de la part d'une ribambelle d'acteurs administratifs, ce gérant a décidé de partager son expérience pour que l'aide délivrée aux petits opérateurs touristiques comme lui ne se transforme plus en parcours du combattant. Il raconte son expérience.

"Au mois d'avril 2014, j'ai participé au salon du tourisme qui s'est déroulé à la Saline. Je devais être recontacté par un ANT (un Animateur Numérique du Territoire), lequel devait m'aider à développer mon activité touristique via les réseaux sociaux ou autres sites Internet. En parallèle, j'avais demandé à avoir des panneaux signalétiques pour faciliter la venue des clients, locaux et touristes", retrace le gérant du Chalet du Piton.

Depuis cette première prise de contact, plus rien, déplore le propriétaire des meublés perchés à la Plaine des Cafres. "Aucun rendez-vous, aucun panneau en place", voilà bientôt un an que la plaisanterie dure.

"Tous les organismes se renvoient la balle. Congés, arrêts maladies, problèmes administratifs maintenant", le jeune gérant qui lance à peine son activité de meublé de tourisme non classé, désespère de voir ses demandes aboutir.

Trop d'acteurs pour répondre à des attentes fortes des professionnels

La multiplication des acteurs, entre Casud, mairie du Tampon et office du tourisme pour les panneaux, puis d'un animateur numérique qui dépend lui de la Fédération Réunionnaise de Tourisme en partenariat avec les offices de tourisme de la Casud, n'a sans doute pas contribué à faire aboutir la simple demande de ce prestataire d'hébergement touristique. Un cas d'école sur l'enchevêtrement des acteurs institutionnels sur certains champs de compétence.

Le gérant entrevoit cependant une éclaircie du côté des ANT, les Animateurs Numériques du Territoire, formés afin d'aider les prestataires à améliorer leur visibilité sur Internet. "Entre mon mail d'exaspération fin janvier et aujourd'hui, il s'est bougé", rapporte le gérant qui attend de pouvoir caler un rendez-vous qui convienne pour débuter (enfin) cette formation.

Mais pour ce qui est des panneaux, l'entrepreneur a décidé de faire une croix. "Je n'attends plus rien d'eux, j'ai suffisamment attendu la Casud. Le petit prestataire que je suis va continuer à se débrouiller seul. Je ferai faire des panneaux à ma charge s'il le faut", programme-t-il, déçu.

Voici un florilège des échanges entre le propriétaire de la location saisonnière et les différentes administrations depuis dix mois :


Le 18 août 2014 @mairie-tampon.fr a écrit :
Bonjour
Suite au passage de Monsieur R., prestataire de la location saisonnière Chalet du Piton, serait-il possible à vous de prendre contact avec lui afin de relancer sa demande pour la signalétique touristique ainsi que pour un soutien au développement numérique.


Envoyé: Jeudi 30 Octobre 2014
De: "Chalet Du Piton"
À: @mairie-tampon.fr
Bonjour,
Je n'ai toujours aucune réponse a ce jour concernant ma demande... Ca commence vraiment a faire long, est ce qu'il y aura cette fois une personne de bonne volonté qui sera disponible pour m'apporté enfin une réponse...Sinon je ferais monter ma demande un peu plus haut en transférant les mails sans réponse que j'ai envoyé. Je vous remercie par avance


Le 30 oct. 2014 @mairie-tampon.fr a écrit :

Bonjour Monsieur R.,
Navrée de voir que vous n'avez toujours pas eu de réponse.
Mme (…) était en maladie pendant 3 mois et son contrat n'a pas été reconduit.
Aujourd'hui personne ne la remplace pour faire le relais avec la CASUD qui a la compétence pour la signalétique touristique.
Aussi je demande à (…) de vérifier dans le fichier excel que vous soyiez bien recensé en demandeur.
Je demande aussi à (…) de me faire le point sur les infos qu'il a à son niveau.
Et je mets Mme (…) en copie pour le relais avec l'entreprise de pose des pancartes.
Quoiqu'il en soit, sachez que l'Office de Tourisme ne pose pas les pancartes mais s'occupe du relais.
Vous souhaitant une bonne fin de journée,


Envoyé: Jeudi 8 Janvier 2015
Par :  Chalet du Piton

Bonjour et bonne année à toutes et à tous,
L'année commence et je suis toujours sans nouvelles de qui que ce soit, pas d'appels ni de mail de l'ANT. Pas de panneaux signalétiques posé malgré l'appel que j'ai reçu et qui m'avait dit que ça serait fait avant la fin de l'année,
Je commence a désespéré...
Que dois-je faire?


Le 9 janv. 2015 à 09:09, @mairie-tampon.fr> a écrit :

Bonjour Monsieur R.,
Bonne année à vous aussi, j'espère qu'elle sera meilleure que 2014!
Appel de l'ANT, je demande à Monsieur (…) de me contacter pour m'informer de la procédure à suivre pour avoir un rdv avec lui, et de caler au plus vite ce rdv.
Concernant les panneaux signalétiques, je me renseigne auprès de la CASUD qui a le marché d'installation des panneaux, les informations leur ont été transmises encore en octobre ou novembre. Mme (…) peut - elle me répondre?
J'attends des retour de ces deux personnes, je vous tiens informé dès que j'ai les infos,
En attendant, bonne journée,
Salutations,


Le 4 février 2015 11:44, Chalet Du Piton a écrit :
Bonjour à tous,
Je n'ai toujours pas de nouvelles de ses personnes, aucun appel, aucun mail, je commence vraiment a perdre patience,
Dois-je alerté la presse sur le silence auquel j'ai droit depuis bientôt un an?
J'attend encore jusqu'a la fin de cette semaine

Date: 4 février 2015 12:25:33
Destinataire: Chalet Du Piton

Bonjour Mr R.,
Je suis actuellement au Tampon cette semaine, ce matin j'ai pu m'arranger avec l'équipe pour vous recevoir a l'Office de Bourg Murat. Bien conscient du caractère d'urgence de votre demande, j'ai du faire face a quelques difficultés administratives qui ne me permettait pas de répondre directement a vos courriels. Néanmoins la situation s'améliore et je peux enfin correspondre par mail et voir avec vous les différentes solutions numériques qui vous seront utiles. Je pourrais vous accueillir à L'Office de Tourisme de Bourg Murat (Parc des Grands Kiosques) le Mardi 10 février. Je serais disponible pour vous toute la journée de 10h30 à 17h00. J'espére avoir une réponse favorable de votre part. Cordialement,


Le 4 février 2015 12:34, Chalet Du Piton a écrit :
Sacré probleme!!! Content pour vous qu'il soit résolu, je vous rappelle que je ne suis pas joignable uniquement par mail, j'ai aussi un téléphone portable, une adresse postale, et si vous aviez un minimum de professionnalisme vous m'aurez contacter depuis bien longtemps, j'attends depuis le mois d'avril 2014!!
Mercredi 11 Février 2015 - 08:18
LG
Lu 2506 fois




1.Posté par dale gribble le 11/02/2015 09:25
Faudrait arrêter avec la location saisonnière.
C'est pas parce que t'es propriétaire de ta case et que t'as plus envie de travailler que le boulot des autres doit payer pour ta "reconversion".

Faut qu'on lui paie ses pubs, ou son manque de formation?
Dans mon entreprise si je maitrise pas un outil, personne va venir me prendre par la main pour m'aider gratuitement.

Il a qu'à les poser lui même ses panneaux...Le nombre de samedis/dimanches que je me suis tapé à poser des prospectus sur les bagnoles pour promouvoir mon activité.... J'aurais mieux fait d'aller quémander et pleurnicher pour faire payer ça par les autres....

Sans compter qu'une activité de location saisonnière ça laisse quand même pas mal de temps libre.

C'est vrai, le gars ouvre un truc à perpet, sans se préoccuper si y a un marché ou pas, mais juste parce que sa case est construite là haut. Voyant que les pigeons ne viennent pas d'eux même, il met la responsabilité de son échec sur l'administration.... ca se voit tous les jours, mais ils font pas tous des courriers pleurnicheurs à zinfos, heureusement...

bouge out ki, un site internet, les réseaux sociaux c'est à la portée d'un gamin de 10 ans, et les panneaux, avec 200€ et un week end libre, t'en mets partout de St Denis au Tampon. Y a quoi voir les nombreux panneaux pour les agents immobilier.

2.Posté par pakon le 11/02/2015 09:32
demerdadis eotum !

tiens y a l'IAE et la BR qui ont recompensé la semaine derniere un mémoire de master sur le tourisme, les réseaux sociaux etc.. ça serait intéressant que vous les contactiez !!

3.Posté par Sudiste le 11/02/2015 10:01 (depuis mobile)
En esperant que ca fasse bouger les choses pour ce monsieur et d'autres quisôt dans son cas tres certainement,
Je ne pense pas qu'il attende les bras croisés, mais quand il y a un os dans le boudin, faut le dire

4.Posté par Nono le 11/02/2015 10:54
@1 Exactement. Quand on monte une entreprise privée, on se démerde. Et surtout, surtout, on apprend à ne pas compter sur tous ces organismes publics refuges de gratteurs de ki de tout poil.

5.Posté par ahah!!! le 11/02/2015 11:02
Oté marmay!!!! Plus de 600€ la semaine!!! Surtout Pithon Hyacinthe! Arrête déconné oui!

Après fo fair toute pou ou encor? Allé met vo rin o soley! Trop facile té!

6.Posté par nimportkoi le 11/02/2015 11:15
Ah mon ami, je suis d'accord qu'il exsite des aides pour le développement des entreprises! Quand on les a temps mieux, sinon il existe de artisants qui font des panneaux, il existe des informations qui peuvent vous aiguiller dans le développement de votre strcuture!

A trop attendre on ne fait rien! Vous êtes en âge de comprendre que c'est à vous de vous prendre en charge et na pas attendre!

Si vous vouliez réellement créer de la croissance pour votre entreprise vous auriez déjà investi dans ces outisl et vous les auriez déjà amortis!

Bref il n'est pas trop tard, foncez, faîtes fructifier votre entreprise, mais s'il vous plaît ne vous en prenez aux autres, beaucoup ont réussi sans aide! N'ATTENDEZ PAS GO!

7.Posté par dale gribble le 11/02/2015 12:46
article lu 907 fois.... finalement c'est peut être lui le plus malin... d'autant plus qu'il a déjà un site internet, et une page facebook active.


ceci dit 550€ la semaine à Piton Hyacinthe, autant aller vendre des bouchons gratinés à 20€ pièce le dimanche matin dans la ZAC foucherolles.

enfin l'échange de mails est quand même bien marrant. Entre le bras cassé qui répond pas pendant un mois pour des "problèmes administratifs" puis qui bloque une journée complète de travail pour une histoire de panneaux et de site internet.....
quand on pense que ce guignol doit être payé plus que le SMIC...

ne parlons pas de la CASUD qui "a" le marché d'installation des panneaux....en gros, vu qu'ils "ont" le marché, ils peuvent rien foutre, et délivrer un service médiocre en toute impunité.

tout ca avec de l'argent public..... vive la france!

8.Posté par kanléconvolron... le 11/02/2015 13:23
C'est incroyable un type essaye de créer un business pour lequel il a droit à des aides ainsi qu'on l'entend tous les jours par toute l'équipe de la Région qui dépense des millions pour (soit-disant) favoriser le développement du tourisme et augmenter la capacité d'accueil de la Réunion. Le boug n'y parvient pas parce que dans les méandres administratifs il y e n a toujours un ou une qui se défausse pour un quelconque prétexte. Il s'en émeut (à juste titre), sa demande n'étant pas d'un ordre exceptionnel quelques panneaux signalétiques qui, il faut le rappeler, il n'a pas le droit de les poser lui-même puisqu'ils s'apparenteraient, alors, à une occupation illégale de la voie publique. Et dans les commentaires ci-dessus, il y a toujours des pauvres types pour venir accabler l'individu qui tente de faire avancer les promesses qui lui ont été faites. Comment avec pareils imbéciles d'aussi mauvaise foi la Réunion pourra-t-elle avancer. Si ce que fait ou tente de faire ce gars vous emm...passer votre chemin et fermez vos gu...les. Ca éclaircira le débat !

9.Posté par jpleterrien le 11/02/2015 13:41
La France, peuple d'assistés permanents ! Qui a osé dire ça ????
En voici un bel exemple...
Quand j'ai monté ma boîte, je n'ai rien demandé à personne, j'ai gratté les fonds de tirois et retroussé mes manches sans quémander auprès des services publics !!!
Au boulot, monsieur le prestataire !!! Plantez vos panneaux, faites votre pub', passez vos annonces, ça ne viendra pas tout seul !!!

10.Posté par Jim le 11/02/2015 14:31
Saucisse frites dan vent cochon, sort la bas vien rouv un nafèr la haut a des prix extremement haut, et la ou pleur encore, fallait pas rouve lo zafer si ou té veu pas travail.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales