Société

Succès pour le pique-nique humanitaire d’Aïna à l’Ermitage


Succès pour le pique-nique humanitaire d’Aïna à l’Ermitage
 
Les responsables de l’association humanitaire "Aïna enfance et avenir" avaient le sourire hier après midi sur la plage de l’Ermitage. A l’occasion de leur pique-nique humanitaire, pas moins de 250 personnes avaient répondu présent pour manger un bon cari avec toute l’équipe. Des animations se sont succédées toute la journée avec les contes de Didith, Léone et Fred, les percussions du groupe "Sours percussions" du Chaudron et le théâtre d’improvisation du Tampon.

L’opportunité pour nombre de personnes de mieux connaître cette association réunionnaise qui intervient sur Tananarive à travers son orphelinat et ses crèches solidaires. Et pourquoi pas parrainer une mère et son enfant? Installée depuis sept ans sur la Grande île, "Aïna enfance et Avenir" a ouvert jeudi 17 novembre 2011 la première crèche solidaire qui accueille 20 mamans de 14 à 17 ans et des bébés de 4 jours à 2 ans. La nouvelle structure a une capacité d’accueil de 40 mères de famille avec leurs enfants.

Première crèche inaugurée en février

L’inauguration officielle doit avoir lieu en février en présence de nombreux officiels et des parrains, Laurent Voulzy et Davy Sicard, ainsi que des partenaires et financeurs dont Air France, la Fondation Elle, la Société générale et Air Liquide. Cette crèche (la première d’une série de trois) est située au cœur du quartier de Isotry à Tananarive. Un bidonville où l’association a décidé d’agir afin de tenter, dans une moindre mesure, d’enrayer les problèmes d’insalubrité et de pauvreté. Le centre d’accueil, qui est ouvert de 8h00 à 17h00, propose aux mères de famille des formations professionnelles précédées d’une remise à niveau scolaire où elles apprennent à lire et écrire. La première année, l’accent est mis sur la gestion du planning familial, mais aussi l’hygiène corporelle, et l’éducation des enfants.

La deuxième année, les jeunes femmes (adolescentes pour la plupart) se voient proposer une formation professionnelle les préparant aux métiers de gens de maison, couturière, artisanat et cuisinière. La crèche solidaire les prépare à leur réinsertion future dans la vie sociale et professionnelle et doit permettre à l’association de labelliser cette formation qui vient en complément d’une autre structure malgache partenaire de l’opération.

Pour Nathalie Charbonnier, l’objectif ambitieux est "de réaliser trois crèches sur Tananarive dont une en milieu rural". Les travaux devraient commencer au deuxième semestre 2012.
Lundi 21 Novembre 2011 - 11:26
.
Lu 1136 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales