Culture

Sublime photographie et prestigieux prix pour Luc Perrot


Sublime photographie et prestigieux prix pour Luc Perrot
Le Royal museums Greenwich a dévoilé le 19 septembre dernier les lauréats de la quatrième édition du prix de la meilleure photographie d'astronomie. Le concours le plus relevé au monde et le plus prestigieux en ce qui concerne la photographie d'astronomie. Parmi les lauréats, un photographe bien connu des Réunionnais, a été récompensé pour sa sublime photo du Piton de l'eau, prise en juin 2012. Il s'agit de Luc Perrot, qui a obtenu le troisième prix.

"ça fait deux ans que j'essayais de la faire !"

Joint par téléphone, le photographe s'est dit ravi d'avoir obtenu cette "belle récompense". D'autant que cette photographie a une histoire particulière : "Cette photo je l'avais en tête depuis pas mal de temps. A vrai dire, ça fait deux ans que j'essayais de la faire !". Son idée : mettre en valeur la Réunion à travers un ciel de nuit, sur un site dénué de toute pollution lumineuse. Pour capter la voie lactée. Après plusieurs recherches, il sélectionne le site du Piton de l'eau, situé dans la région du volcan. "Un endroit difficile d'accès, puisqu'il faut parcourir 10km à pied en pleine nuit. J'ai essayé de la faire à plusieurs reprises mais j'ai dû renoncer à cause des conditions météo".

Luc Perrot avait donc presque renoncé à prendre cette photographie, jusqu'à ce qu'on lui propose de faire la randonnée de nuit en quad bike, un vélo à trois roues en position allongée. "On m'a laissé le choix de la date et de l'heure. Ce qui est important puisqu'il y n'y a que 4 ou 5 jours dans l'année où l'on peut prendre cette photographie. Il faut tenir compte de la météo, du positionnement de la voie lactée, de la pollution lumineuse, de la puissance lumineuse de la lune", détaille Luc Perrot.

La voie lactée sublimée

L'instant T, il l'a trouvé durant une nuit de juin et pris ce splendide cliché où la voie lactée illumine le ciel réunionnais. Une voie lactée que l'on peut voir à l'oeil nu mais qui est embellie par l'appareil photo qui va "chercher des détails que notre oeil ne peut pas percevoir", explique-t-il.

Pour Luc Perrot, ce prix récompense plusieurs années de travail, lui qui est "tombé dans la photographie d'astronomie il y a trois ans". D'autant qu'il rappelle que "la photographie n'est pas mon activité première". Un prix qui assurément lui donnera envie de continuer. Son prochain projet : réaliser un nouveau "Time Lapse", un petit film animé créé grâce à des photographies prises à intervalles réguliers. Son premier Time Lipse, Running Sky, avait déjà connu un grand succès.
Dimanche 30 Septembre 2012 - 11:47
Lu 3759 fois




1.Posté par noe le 30/09/2012 12:42
Belle photo !
On dirait Jésus marchant sur l'eau entouré d'anges !

2.Posté par david Vincent le 30/09/2012 13:07
Noé , c'est vrai que la photo est sublime ...mais il faudrait arrêter la moquette !

3.Posté par ouais!!!!. le 30/09/2012 13:47
ce piton de l'eau est reservé aux petits malins maintenant,,.?? on dit merçi a qui,??. au PNR bien sûr...

4.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 30/09/2012 14:14
Piton de l'Eau est devenu le symbole de l'exclusion des familles puisqu'avec une 1ère barrière, la balade demandant désormais 10 km de marche aller n'est plus accessible aux personnes plus âgées et devient plus délicate avec les enfants.
L'Association Citoyenne de Saint-Pierre réclame l'accès au parking existant à la 2ème barrière, comme avant, d'autant plus que cette balade reconnue familiale permet l'accès à un site magnifique de notre nature.

Nous demandons à toutes et à tous de réagir face à cette PRIVATISATION déguisée du site, d'autant plus que 650 000 EUROS d'argent PUBLIC ont été investis sur cette piste, désormais réservée à quelques éleveurs.

Jusqu'à quand la direction de l'ONF, la direction du parc national, vont à ce point MEPRISER la population ? Notre courrier au président et à la directrice du parc national, en date du 31 MAI 2011 à ce sujet, est resté à ce jour sans réponse !

Articles à lire dans notre rubrique http://citoyennedestpierre.viabloga.com/volcan.shtml

5.Posté par Cycliste le 30/09/2012 14:44
Depuis le Piton de l'eau, Il y a 200 mètres de dénivelée à remonter sur les 5 premiers kms de la piste privatisée et encore 100 mètres à remonter sur les 5 kilomètres suivants. C'est donc assez physique avec un VTT normal et un sac a dos pour les vêtements, l'eau et le matériel photo. (C'est imprudent de partir leger a cause du plafond nuageux qui rend la meteo changeante).

A moins bien sur que la société de quad bike ne fasse aussi taxi pour remonter en camion.

6.Posté par Fantômette974 le 30/09/2012 23:11
Voilà quelqu'un qu'il serait bon de nommer ambassadeur de la Réunion, messieurs de l'IRT !!

7.Posté par DON PAKE le 01/10/2012 02:40
PHOTO MAGNIFIQUE... BRAVO !

8.Posté par Rudolph le 01/10/2012 09:24
Marrant ça on récompense quelqu'un pour son travail sur la photo mais sauf erreur de ma part, je me demande si le gros du boulot ne serait pas fait par photoshop ?

Apparence quand tu nous tiens...

9.Posté par Papangue le 01/10/2012 15:35
@ Rudolph ; j'étais présent lors de la prise de cette photo. Je vous garantis que Photoshop n'a rien à faire la dedans ...

10.Posté par André le 09/10/2012 08:00
Lu dans le JIR de ce matin, l'exposition de Luc Perrot prévue à la Médiathèque du Tampon est annulée ( page 18 " la convention artistique qui fâche")
Une belle occasion perdue quand on connait le remarquable travail de ce grand photographe
Bravo la médiathèque , très classe aussi la Mairie du Tampon...

Apparemment , ça devient la mode de demander "le don d'une oeuvre" à la Mairie , la moindre des politesse aurait voulu que l'on prévienne l'artiste bien avant au lieu de lui mettre le marché en mains au dernier moment mais bon, on a les élus et les responsables qu'on mérite!!!

Au passage , je m'interroge sur le devenir de ces "dons" : la Mairie les expose-t-elle dans ses locaux , dans les bureaux des élus , dans un "musée du Tampon encore à inventer" ou chez des particuliers?j'attends une réponse.
Et ils n'en sont pas à leur coup d'essai.
.
L'expo de pastels ( magnifique travail) de Siddik Nucksheddy , grand pastelliste Mauricien reconnu internationalement ,sur la canne et le patrimoine industriel lié à la clture de la canne chez nous et à Maurice , a failli subir le même sort: annulation au dernier moment , incompétences croisées de la mairie et de la médiathèque ( qui jouent sans doute à " qui sera la plus nulle des deux" ont les rassure , elles sont exequao) convention tout aussi foireuse que pour Perrot....
Heureusement , grâce à l'opiniatreté de son organisateur elle peut encore se tenir jusqu'à vendredi.
Allez -y même si atteindre la médiathèque est un parcours du combattant avec tous ces sens interdits mis en place pour Florilèges.
Après la fermeture de la Villa des arts qui n'a été ,hélas, qu'un feu de paille et un tremplin pour un élu du coin pour briguer un poste plus glorieux à la Région, on sent que la culture n'est vraiment plus dans les petits papiers de cette municipalité....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales