Politique

Stéphane Fouassin, "le seul candidat de la droite unie"


"Nous incarnerons le vrai changement en sortant de l'immobilisme et en accomplissant un travail de terrain", a martelé Stéphane Fouassin, candidat sur la cinquième circonscription aux élections législatives du 10 et 17 juin prochains, ce matin lors de la présentation de son programme. "Le coeur et l'action" est son slogan. Soutenu par quatre maires sur sept, à savoir le maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière, le maire de Sainte-Rose, Bruno Mamindy-Pajany, le maire de Bras-Panon, Daniel Gonthier et lui-même, il se définit comme "le seul candidat de la droite unie" en ces moments de turbulences au sein du parti, et dit vouloir "changer la façon de faire de la politique" dans l'Est. Membre d'Objectif Réunion, le maire de Salazie dresse un bilan négatif du député PS sortant, Jean-Claude Fruteau, qu'il n'hésite pas à surnommer "le député fantôme". Il a, selon lui, "abandonné la circonscription" de part "ses absences de projets".

"Conserver son RSA et ses prestations sociales tout en travaillant"

Le candidat axe son programme sur l'une des "principales richesses de l'île", à savoir l'agriculture. De son point de vue, il est "impératif de créer un véritable statut de travailleur saisonnier ou occasionnel permettant au salarié de conserver son RSA et ses prestations sociales tout en travaillant, notamment dans la période de la coupe de la canne". Il souhaite également étendre la loi qui permet à l'exploitant de construire une maison d'habitation sur son lieu d'exploitation pour "inciter les jeunes à reprendre l'activité de leurs parents".

Sa suppléante, Sylvie Moutoucomorapoulé, avocate de profession, s'insurge contre le vide juridique qui fait suite à l'abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel et mettra un point d'honneur à ce qu'une nouvelle loi soit appliquée "sans une nouvelle censure". Elle regrette qu'à "aucun moment" le député sortant n'est demandé que l'expérimentation du dispositif électronique anti-rapprochement ne soit appliqué à la Réunion. Concernant l'éducation, afin de lutter contre l'illettrisme qui touche les moins de 15 ans sortis du système scolaire, elle veut étendre la bourse au mérite du brevet des collèges au baccalauréat.

Ecoutez en vidéo les autres volets du programme de Stéphane Fouassin.

Vendredi 11 Mai 2012 - 16:02
Lu 1064 fois




1.Posté par JORI le 11/05/2012 22:43

Fouassin aurait il oublié même si lui même n'était pas député que c'était son parti qui était aux commandes de notre pays. De plus, que Fouassin nous rappelle quels sont les compétences d'un député avant de dire "je ferai ceci ou cela"?.

2.Posté par JaKi le 12/05/2012 07:43

Il veut s'occuper de l'Est alors qu'il n'est pas capable de s'occuper de sa commune !!! encore une histoire de gros sous.

3.Posté par intolerable le 12/05/2012 12:38

APRES AVOIR LACHEMENT EPINGLE LE PRESIDENT NICOLAS SARKOZY EN FAISANT SAMBLANT DE FAIRE CAMPAGNE POUR LUI !LE MAIRE DE SALAZIE ET SES ACOLYTE VIEN NOUS PARLER D UNITE DU PARTI DE L UMP!VOUS N AVEZ MEME PAS ETE CAPABLE DE VOUS UNIR POUR LES PRESIDENTIELLES PARCE QUE CA NOUS NE VOUS CONCERNAIT PAS DIRECTEMENT!VOTRE HYPOCRISIE NA DECIDEMENT PAS DE LIMITE!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter