Politique

Stéphane Catta, nouveau conseiller diplomatique du préfet


Stéphane Catta devient le nouveau conseiller diplomatique du préfet de la Réunion et occupe également la fonction de chef de mission de la coopération régionale de l'océan Indien. Avant de rencontrer le président de Région, Stéphane Catta s'est présenté face à la presse en milieu d'après-midi.

Ce diplomate de carrière a beaucoup voyagé. Il a notamment occupé le poste de 2ème conseiller à l'ambassade de France à Madagascar entre 1993 et 1995.

De 2002 à 2003, Stéphane Catta devient conseiller technique au cabinet du ministre de l'Outre-mer.

Après avoir été consul général adjoint et conseiller de coopération et d'action culturelle au Québec pendant quatre ans, le voilà désormais conseiller diplomatique à la Préfecture de la Réunion.

Dès demain, le conseiller se rend à l'île Maurice pour prendre contact avec les acteurs de la coopération régionale. Il repartira chez nos voisins dès la semaine prochaine pour une réunion sur la piraterie.

Est également prévue sa présence aux Seychelles pour représenter Michel Lalande, Préfet de la Réunion, fin octobre. Un nouvel accord-cadre de coopération avec les Seychelles sera signé le 25 octobre.

Enfin, il sera question de préparer pour la fin de l'année la visite du premier ministre mauricien. Au début du mois de décembre, ce dernier viendra à la Réunion après s'être arrêté à Tromelin.
Mardi 28 Septembre 2010 - 17:40
Melanie Roddier
Lu 2710 fois




1.Posté par Va s'y le poulet le 28/09/2010 18:32
Encore un fonctionnaire bat carré. En métropole les préfets ont-ils aussi des conseillers diplomatiques ou c'est juste un traitement de faveur pour note bon préfet pourfendeur des poulets la poussière sur bord chemin?

2.Posté par citoyen le 28/09/2010 19:18
J'espère que M. CATTA n'a pas pour épouse Mme STROPHE et qu'il est MARRANT! :-)

3.Posté par cimendef le 28/09/2010 21:51
De beaux voyages en perspective !!!!!

4.Posté par maronaz le 29/09/2010 08:34
na la plas pou tout isi!!!! aménn ankor!!!

5.Posté par Ma la di a zot le 29/09/2010 11:35
Poukwa la pas donne la plas à Rocheland nout diplomatt pëi?

6.Posté par Joseph le 29/09/2010 11:50
La Réunion n'étant pas un pays souverain, il est logique que le Préfet ou le Pdt du Conseil Régional ne disposent pas de pouvoirs diplomatiques directs " au nom de la France", pour traiter directement avec les gouvernements de la zone. Ce qui ne les empêche pas bien entendu de participer aux travaux de la COI (Un chargé de mission du SGAR est là pour çà ... voir le site du SGAR). La coopération régionale fait partie de leurs attributions, les relations internationales, non. Les relations avec les diplomates en poste dans les pays de la zone, oui. Le SGAR se charge aussi du suivi des vistes des ministres étrangers à la Réunion, entre autres missions.
Le Préfet dispose aussi de délégations de pouvoirs en ce qui concerne la zone de défense maritime et l'action de l'Etat en mer, mais n'a pas autorité, je pense, en matière de relations internationales, hors participation aux actions de la COI, la coopération régionale dans les domaines économiques, sanitaires etc ....

La confusion ambiante sur ce sujet avait déjà été démontrée lorsque des fantaisistes avaient récemment, lors des rencontres sportives dans le cadre de la COI, voulu faire croire que le Patron de Jeunesse et Sport aurait "refusé le visa" au Ministre des Sports Malgache "pour appliquer" les sanctions de l'Union Africaine ! De plus, je ne pense pas que la Réunion soit un pays souverain qui aurait adhéré récemment à l'Union Africaine ?

S'il y a eu refus de visa, il s'agit sans doute plutôt d'une énorme bourde de la Préfecture, car la politique du MAE n'est pas d'appliquer de telles sanctions sans risquer de graves déconvenues dans les relations avec Madagascar.

Je pense que l'Etat n'envoie pas ce monsieur pour "conseiller" le Préfet comme il est annoncé mais en réalité l'envoie pour traiter directement des affaires diplomatiques. Il est difficile d'en savoir les raisons exactes. Par définition, les affaires étrangères sont toujours question de tractations secrètes ou confidentielles avant leur diffusion au grand public.

Son arrivée coincide bizarement avec l'élargissement soudain des conditions de séjours des Mauriciens en France. Que s'est-il passé en coulisse avec le Premier Ministre Mauricien pour qu'il arrive ici en visite officielle ? Quelles sont les tractations politico-commerciales en misouk ? ...
Le XVI° arrrondissement et Neuilly ont ils soudainement un grand besoin de femmes de ménage Mauriciennes ? Y a-t-il une alliance avec Maurice pour gagner son soutien contre des velléités des Malgaches en voie de retrouver leur souveraineté, de récupérer leurs îles éparses captées par la France et les immenses territoire maritimes tout autour ?

Quel est le deal avec Maurice ? qui le sait ?

Il s'agit de ne pas faire de l'ombre aux pouvoirs du gouverneur local moderne qu'est le Préfet, donc on affuble ce vrai diplomate d'un titre minoratif de "conseiller" mais il ne faut pas être dupe de l' étendue réelle de ses pouvoirs diplomatiques. A moins que je ne me trompe, ce qui est possible.
On voit qu'il a été en poste à Madagascar et doit donc bien connaître le sujet et être un bon porte parole du MAE, davantage qu' un Préfet pas forcément au fait des intentions diplomatiques du tandem socialo-UMP Nicolas Sarkozy-Kouchner ?

Vous ne verrez jamais dans aucun bureau officiel de carte de l'Océan Indien centrée sur la Réunion avec à gauche le Mozambique et à droite l'Australie, au Nord le sud de l'Inde et au Sud les Kerguelen. Pourquoi ? idéologiquement çà détacherait cette île de la Métropole. Personne ne veut de çà ici !

Vous ne verrez jamais non plus de timbre postal représentant un paysage ou autre thème Réunionnais avec la mention "REUNION". Ces gens ont bien trop peur d'apporter de l'eau au moulin des souverainistes Réunionnais. Vérifiez si j'ai tort : tous les timbres à valeur faciale édités à l'occasion d'un évènement ne portent jamais la mention "Réunion".

Pourtant l'apparition sur des Euro (euro-dollars avant l'heure) du drapeau Réunionnais adopté par la Monnaie de Paris, est un signe que les financiers sont très en avance sur les administrations françaises sur le projet funeste d'enterrement de la nation française au profit d'une Europe technocratique et non démocratique qui ne traitera plus qu'avec les REGIONS.

Commencez à repérer tous les signes avant-coureurs de cette évolution vers un pôle américano-Européen qui va balayer les pouvoirs des Nations au profit des pouvoirs Régionaux ( Regardez ce qui se passe pour la Belgique, le Kossovo, intéressant de voir les résistances d'un côté et de l'autre et quels pays au monde sont pour ou contre cette lancée des Régions autonomes soumises au pouvoir central vérouillé des technocatres euro-américains).

L'Europe est une entité foncièrement non démocratique aux mains des financiers et des lobbies "industriels" (comme les USA d'ailleurs, dont l' omni président n'est pas élu au suffrage universel, mais par deux partis qui se partagent le pouvoir en alternance pour l'éternité), et le plus affligeant c'est que ce sont ces gens là qui nous font la morale sur ce qu'est la bonne gouvernance et définissent pour le reste du monde les critères de ce qui est "démocratique" et de ce qui ne le serait pas.

L' accession au pouvoir absolu de Nicolas Sarkozy, pur produit des lobbies de l'ère Bush, n'est pas le moindre signe précurseur de ce hold-up que les USA ont commencé sur l'Europe, après avoir bouffé le Mexique et le Canada dont la réussite a réussi à être captée par le capitalisme US pour éponger en partie leur marasme abyssal. Ce ne sont pas des théories d'extrême droite, c'est une triste réalité.

La Réunion a désormais sa chance dans ce concert des Régions dominées par l'entité euro-américaine. Pas une chance pour le Peuple Réunionnais bien entendu, mais pour ceux qui s'en croient l'élite.

Je voulais aussi rappeler cette grosse bourde diplomatique trouvée dans un article ici : quelqu'un a même trouvé à Singapour, je crois, un Consulat de la Réunion ! Cà montre à quel point la confusion règne ici en ce domaine.

Que doit on dire ? Bienvenue à l'ambassadeur de France en poste à la Réunion ?

Merci donc de remettre les choses en place : ce monsieur ne semble pas être un simple conseiller du Préfet mais plutôt être un représentant du MAE qui doit avoir carte blanche pour traiter des rapports internationaux dans la zone. Je ne comprends pas qu'on veuille prétendre qu'il serait sous l'autorité du Préfet, puisque, comme vous le voyez, il est déjà parti à Maurice, va partir aux Seychelles, etc .... Il est donc plutôt un envoyé du MAE avec des pouvoirs plus autonomes que ce qui est dit. peut-être je me trompe, ce sont des questions ... je verrais plutôt le Préfet suivre les consignes de ce diplomate plutôt ses conseils, vous ne croyez pas ? Une courroie de transmission avec autorité entre le MAE et le Préfet en fait.

7.Posté par biloute le 29/09/2010 12:25
TOut a fait d'accord avec vous M. Joseph sur vos arguments, il ne s'agit pas d'un simple COnseiller mais bien d'un véritable Diplomate. De la à proposer le nom d'un Réunionnais pour occuper ce poste... comme suggéré le nom de ROCHELAND.... ce n'est pas demain la veille.... vous avez déja vu un Ambassadeur de France Noir, Réunionnais de surcroit... dans la République Blanche Française? VOus rêvez.... Peux être après 2012.....

8.Posté par babban le 12/11/2010 23:29
Ah 1 la balgue Catta et mme strophe! non elle n est pas strophe mais a eux deux il font catta strophe de source sure!
il parait qu ils se prennent pour le nombril du monde!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales