Politique

Ste-Suzanne: L'opposition va porter plainte contre Maurice Gironcel

Les chefs de file de l'opposition municipale de Sainte-Suzanne (Daniel Alamélou, Yolande Pausé et Antonio Grondin) vont porter plainte pour "détournement de bien public" et "prise illégale d'intérêt" à l'encontre du maire de la ville, Maurice Gironcel. Le facteur déclenchant est le vote d'un rapport, au cours du dernier conseil municipal, portant sur une mise à disposition par la commune "du domaine public communal" et de "mobiliers" au profit du PCR pour son grand congrès début juillet. Quand à la municipalité, elle se défend et avance avoir agi en toute "transparence" et "légalité".


Ste-Suzanne: L'opposition va porter plainte contre Maurice Gironcel
En premier lieu, l'opposition tient à préciser ne "rien avoir contre le congrès du PCR qui se déroule à Sainte-Suzanne". Mais sur le fond, l'affaire est toute autre. "On dénonce et on accuse Maurice Gironcel de masquer un détournement", lâche Daniel Alamélou. L'opposition se base sur le rapport fourni lors du dernier conseil municipal pour étayer ses dires. Ce rapport (voir extrait ci-dessous) propose la mise à disposition d'une "dépendance du domaine public communal et de mobiliers au profit du Parti communiste réunionnais". Une mise à disposition qui n'est pas gracieuse puisque évaluée par la municipalité à 7.833 euros.

Un coût que dénonce l'opposition. "Le ratio est faible et arrangeant", avance Daniel Alamélou. Ce qui fait tiquer les élus de l'opposition, c'est le coût du terrain au m2. "50 centimes d'euros au m2 en location soit 250 euros pour les trois jours", précise-t-il. Le PCR disposera pour son congrès de 5.000 m2 au niveau du stade A du Bocage, avec chapiteaux, tables, chaises… mais également du personnel communal. "Je rappelle que les agents communaux sont censés travailler pour le service public et non le service privé", ajoute-t-il.

Maurice Gironcel maire de Sainte-Suzanne, mais également secrétaire général adjoint au PCR

Au-delà du coût, c'est également la méthode qui est dénoncée par l'opposition. "Le rapport a été noyé en début de séance. C'est Maurice Gironcel qui a proposé ce rapport. Il nous a dit : 'Votez ou non, ce sera pareil pour nous puisque le rapport sera passé pendant la séance'", précise Daniel Alamélou, qui tient à rappeler que Maurice Gironcel est actuellement secrétaire général adjoint au PCR. L'opposition reconnait que le premier magistrat s'est retiré au moment du vote. "Mais dans la salle, beaucoup d'élus de la majorité sont au PCR. On les a alerté sur cette situation et on leur a dit de réfléchir avant de voter", poursuit-t-il. Ce qui n'empêchera pas le rapport d'être adopté au final par le conseil municipal.

"Pour nous, le PCR peut s'offrir un terrain privé pour faire son congrès, mais pas avec les moyens de Sainte-Suzanne. On demande à Maurice Gironcel d'arrêter les bêtises. Il pousse trop loin le bouchon. Mais s'il continue, il en paiera les conséquences", lâche Daniel Alamélou. La plainte que déposera l'opposition concernera le vote de ce rapport, mais également le déroulement en 2012 (juste après l'élection municipale partielle ndlr) des Etats généraux du PCR sur le même site. "On veut également qu'il nous donne des explications à ce sujet", avance-t-il.

Pour la mairie tout est "transparent"

Du côté de la mairie de Sainte-Suzanne, Bertrand de Boisvillers, directeur général des services, répète que la présentation du rapport et le vote se sont déroulés de manière totalement "transparente" sur la "date" et le "coût" du congrès du PCR. "Nous avons pris toutes les garanties juridiques", explique-t-il. "Nous nous sommes appuyés sur le code général des collectivités territoriales, mais également sur celui de la propriété des personnes publiques", ajoute-t-il. Bertrand de Boisvillers rappelle également que les 7.833 euros sont une rentrés d'argent pour la commune. "Pour le coût du terrain nous avons pris la référence de 50 centimes d'euros, comme celle utilisée pour le marché forain à côté. Pour le personnel communal, nous avons calculé un coût moyen horaire de 29 euros charges comprises", tient-il à préciser

Le PV du conseil municipal sera transmis à la Préfecture, au contrôle de la légalité, dès ce lundi. En attendant, l'opposition n'entend pas se laisser faire et veut porter cette affaire en justice.

Ste-Suzanne: L'opposition va porter plainte contre Maurice Gironcel
Vendredi 14 Juin 2013 - 14:23
Lu 1480 fois




1.Posté par Électeur le 14/06/2013 19:12
C'est un scandale !
La population de sainte Suzanne ne doit pas subir cette dictature !!!
Le Maire doit avoir honte d'agir ainsi !
C'est révoltant .

2.Posté par Gavroche le 15/06/2013 17:25
Sainte-Suzanne ouvre le yeux!
Gironcel y croit ali au dessus des lois. Ses amis de la confrérie ne peuvent le couvrir sur ce coup car beaucoup ne croient plus au PCR (Parti Capitaliste Réunionnais). Electeurs c'est vous qui payez, exigez lui des comptes et renvoyez le au Tampon. Il fait ce qu'il veut à Sainte-Suzanne, sa priorité c'est ses intérêts personnels. Il va rénover la rue qui mène à sa future demeure à Bagatelle et tout le monde acquiesce. Ce temps est révolu, la royauté est terminée. L'échafaud n'est pas loin qu'on se le dise, même s'il n'a pas la grandeur de Louis XIV. Les actions en faveur des employés communaux correspondent à des achats de voix déguisés. Certes il faut reconnaître le travail des employés mais tout doit être raisonné et réfléchi, le maire n'a pas les moyens de financer ces décisions. Qui va payer? Nous les contribuables bien sûr. Ne l'oubliez pas en 2014. Cet homme est un danger pour la ville et pour l'avenir de la population, jeunes, chômeurs, personnes âgées etc. Gironcel nous endette jour après jour. Il va falloir payer mes amis pour l'irresponsabilité de Gironcel. Nous finirons comme St Louis si la population lui refait confiance. Attention, soyons responsable et sortons le de la Mairie avant qu'il ne soit trop tard.

3.Posté par Antoine le 11/05/2016 16:25
Le crétin de base ira toujours voter communiste, car il est rétribué à coups de petits billets lors des élections, on lui donne une bûche pâtissière à noël, et on lui organise de temps à autre un petit "kabar", tout ça sur l'argent pris aux productifs.
En plus, ne payant pas d'impôts pour la plupart d'entre-eux, pourquoi irait-il se plaindre de l'endettement de sa commune, lui l'assisté de naissance?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales