Politique

Ste-Suzanne: L'opposition dénonce une mauvaise gestion du foncier


Photo d'archive / Yolande Pausé, Daniel Alamélou et Antonio Grondin
Photo d'archive / Yolande Pausé, Daniel Alamélou et Antonio Grondin
En juin dernier, l'opposition de Sainte-Suzanne avait déjà alerté l'opinion sur l'inaction de la majorité sur la politique d'aménagement du territoire de Sainte-Suzanne. Deux mois plus tard rien ne bouge. "Le PLU (Plan local d'urbanisme) est mis en place partout sauf à Sainte-Suzanne", regrette Daniel Alamélou, chef de file de l'opposition à Sainte-Suzanne.

Pour lui, il n'y a pas aujourd'hui de "vision" en terme d'aménagement sur la commune. "La seule décision prise a été une mise en conformité du POS (Plan d'occupation des sols) sur la Grande Ravine alors que l'on a travaillé (sous la mandature de Yolande Pausé) pendant deux ans sur le PLU avec un cabinet d'études extérieur", ajoute-t-il.

Une inaction en matière foncière assimilée à une "prise en otage" de la population pour l'opposition à Sainte-Suzanne. "La population attend le déclassement de terrain, des déclassements promis au moment de la réélection de Maurice Gironcel. Maintenant, il dit qu'il reviendra dessus après mars 2014", poursuit Daniel Alamélou.

Une situation intolerable pour l'opposition d'autant que Maurice Gironcel est aujourd'hui président de la Cinor, dont la commune de Sainte-Suzanne fait partie. "Je prend l'exemple d'entreprise sur la Marine. La Cinor a une compétence économique sur le territoire de Sainte-Suzanne, mais le maire préfère signer des baux précaires avec les entreprises sur un an. Une forme de chantage mais qui ne permet à ces entreprises de faire des investissements sur la commune", explique Daniel Alamélou. "Il faut que Maurice Gironcel revoit sa politique d'aménagement. Sur Deux Rives, l'ancienne majorité avait la volonté d'acquérir un terrain pour y installer un bien d'équipement public. Mais rien a été fait depuis et le terrain a été acheté par un promoteur privé", précise-t-il.

"Les dossiers sont mis de côté ou oubliés volontairement. On se demande quand la majorité va se mettre au travail", conclut Daniel Alamélou.
Vendredi 23 Août 2013 - 07:59
Lu 835 fois




1.Posté par Gavroche le 23/08/2013 15:43
Une nouvelle preuve de l'incompétence du maire sortant. Citoyens il est temps d'agir et vous faire respecter. GIRONCEL vit au dépend de la population dans la misère, qu'il entretient d'ailleurs à des fins électoralistes. Cet homme se moque éperdument de la population, il l'a plusieurs fois prouvé. L'opportunité nous est donnée en mars 2014 de donner un nouveau souffle à notre ville, saisissons là et virons GIRONCEL une bonne fois de la mairie, qu'il considère comme un bien propre.
L'Histoire a démontré que le peuple savait réagir. Exemple les pays Arabe où la dictature politiques ont poussées les peuples à la rébellion. Nous méritons le respect, alors exigeons ce respect du maire sortant qui n'apporte strictement rien à Sainte-Suzanne.
TOUS UNIS derrière Daniel ALAMELOU pour une politique volontariste qui permettra le développement de notre ville.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales