Social

Stations-service: Grève illimitée aux Antilles, Guyane mais pas à la Réunion


Stations-service: Grève illimitée aux Antilles, Guyane mais pas à la Réunion
Les stations-service des Antilles (Guadeloupe et Martinique) et de la Guyane sont en grève illimitée à partir de ce matin. Une décision votée au terme d'une assemblée générale de l'intersyndicale des gérants de stations-service Antilles-Guyane, relate le quotidien France-Antilles, et qui s'est tenue lundi dernier.

Une grève pour protester contre la parution au 1er janvier du nouveau décret carburant porté par le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel. "Après les fêtes, les stations seront fermées en Guadeloupe, Martinique et Guyane", a expliqué le président de l'intersyndicale des gérants de stations-service Antilles-Guyane, Patrick Collé.

Quid de la Réunion ? Pour le moment, l'appel à la grève ne concerne pas les stations-service de notre île. Hier après-midi, plusieurs gérants de stations ouvertes sur le chef-lieu en ce 25 décembre nous ont confirmé que la grève n'était pas "d'actualité" à la Réunion pour le moment.

Pour rappel, le décret carburant doit apporter plus de "transparence" sur les marges des pétroliers et la fixation des prix à la pompe. Comme les gérants de station, les pétroliers s'opposent à cette refonte du décret et menace clairement les gérants de reprendre en direct la gérance des stations. Une situation qui pourrait amener à faire disparaitre les milliers d'emplois de pompistes dans les DOM, selon les gérants de station.

Depuis le 18 décembre dernier, date de la dernière réunion avortée entre Victorin Lurel, gérants et pétroliers, aucune nouvelle rencontre n'a été programmée.
Mercredi 25 Décembre 2013 - 15:28
.
Lu 5831 fois




1.Posté par Bizarre le 25/12/2013 20:09
Intéressant quand même de lire l'article du canard enchainé du 18 décembre page 4 sur Total Mayotte et ses pratiques douteuses ( et pas encore démenties) et la journée de fermeture des stations...

2.Posté par federation des usagers de l'essence le 25/12/2013 20:12
y en a marre d'etre pris en otage par une corporation qui s'accroche à son monopole. Il est urgent de mettre cette racaille au tribunal et de nationaliser tout ca

3.Posté par martinebonbois le 25/12/2013 21:24
Rien d'étonnant à La Réunion les gens sont soumis...ça faites le 20 décembre, ça se tape dessus pour acheter des tablettes ou de la langouste mais pour défendre des droits et là en l'occurence l'emploi le Réunionnais s'en tape...Met enkor la pa sé

4.Posté par L’INDÉPENDANT le 25/12/2013 21:52
Voici l'article du CANARD ENCHAÎNÉ, après cela, ils vont encore jouer les victimes !!!
De qui se moquent ils ?
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ce n’est évidemment pas un hasard du calendrier. Alors que le gouvernement et Total se livrent une bataille médiatique depuis la grève surprise déclenchée par le pétrolier le 10 décembre dernier, Le Canard Enchaîné et France Mayotte Matin révèlent fort opportunément cette semaine les marges dégagées par le groupe sur l’île aux parfums. Un territoire où Total a le monopole du stockage et de la distribution des carburants.

Selon les chiffres déposés au tribunal de commerce de Mamoudzou, Total a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros et enregistré un résultat net après impôts de 6,2 millions d’euros, ce qui correspond selon l’hebdomadaire satirique à une rentabilité financière de 21,9 %. La marge de la société mahoraise de stockage des produits pétroliers (SMSPP), la deuxième filiale de Total Mayotte, est également significative. Après impôts, cette entité a dégagé un bénéfice de 4,5 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 36,5 millions d’euros.

La publication de ces chiffres tombe évidemment à pic pour le gouvernement dont le projet de décret vise essentiellement à ramener à 9 % les marges des pétroliers dans les départements d’outre-mer. Ces nouveaux éléments comptables relancent aussi le débat sur la pertinence des données fournies par la filière pétrolière sur son blog. Dans le département, le secteur estime que la distribution des carburants de gros aux stations-service a généré un bénéfice net de 8 millions d’euros. Un montant qui n’a rien à voir avec les 40 millions annoncés dans la presse par des tiers, précisent les professionnels sans citer expressément Victorin Lurel. Rue Oudinot, on préférait hier soir ironiser : « C’est étonnant, les pétroliers gagnent moins d’argent à la Réunion qu’à Mayotte qui est un territoire beaucoup plus petit. Cherchez l’erreur »…
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comme dit plus haut.....: "« C’est étonnant, les pétroliers gagnent moins d’argent à la Réunion qu’à Mayotte qui est un territoire beaucoup plus petit. Cherchez l’erreur »…

Ils devraient faire "profil bas" après ces révélations....

5.Posté par Lynx974 le 25/12/2013 22:18
Une année les transporteurs, une année les électriciens, une année les pompistes... Cela devient "traditionnel" : en Janvier on prend la population en otage, on bloque et débloque jusqu'au moment où les poubelles s'enflamment (...) et puis on oublie tout jusqu'à l'année suivante où l'on recommence... Je proposerais bien de créer une association des "Usagers en colère" ( y en a bien une pour les motards) histoire de remettre un peu d'ordre !

6.Posté par Jack Carrity le 25/12/2013 22:22
La meilleure façon de ne pas se laisser faire c'est de ne plus acheter que du carburant et RIEN d'autre dans les stations-services qui ont grévé : rien dans le côté boutique, pas de pneu, de petites mécaniques et autres lavages.
Il y a des boites spécialisées pour cela !
Et ne plus aller que dans celles qui emploient des pompistes !
Dans le futur, boycotter les pompes automatiques.

7.Posté par Jenie le 25/12/2013 23:36
"Les pétroliers menacent de reprendre la gérance des stations en direct"
Ils vont faire comment ?
Ils mettent tout le monde à la porte et embauchent d'autres personnes ?
Toutes les personnes employées actuellement dans les stations possédent bien un titre de travail.
Les gérants actuels ont bénéficié d'un contrat de gérance, avec une durée accordée par les pétroliers.
Qu'on m'explique ?

8.Posté par reuniondabor le 26/12/2013 08:25 (depuis mobile)
Réponse a Mme bon bois.
Vos propos a la limite du racisme me glace d''effroi.
Êtes vous réunionnaise ?
Quel honte a vous pour comparé le 20 décembre au mouvement de grève aux Antilles.
Apprenez a respecter cette date.
La Soumise c''est vous.

9.Posté par federation des usagers de l essence le 26/12/2013 09:04
on rappelle que les installations de la SRPP sont situées sur des terrains qui appartiennent à la CCIR, statut d'établissement public cad personne morale de droit public financée par des fonds publics et qui doit remplir une mission d'intérêt général.

10.Posté par noe le 26/12/2013 09:09
Commençons à faire les pleins de carburant dans nos voitures ...

Lurel veut marquer de son empreinte pendant son passage au gouvernement en pondant des textes à la va-vite et sans fondement ...
ça énerve !

11.Posté par semer la discorde le 26/12/2013 09:53
Ne rien connaître au problème n'empêche pas certains de forcément ... dire n'importe quoi.
Mais tout ceci n'arriverait pas si M. Lurel ne se mettait pas lui aussi à faire comme tous les ministres du gouvernement : pondre de nouvelles lois ou décrets qui aboutissent à semer le trouble dans la population et opposer les gens entre eux.
On ne résoud pas les problèmes en jetant de l'huile sur le feu ...

Pour ceux qui prennent la peine de s'informer ce site intéressant :

12.Posté par David contre Goliath le 26/12/2013 10:35
Merci à Bizarre et l'Indépendant pour le complément d'information, c'est édifiant.
D'accord pour une fédération des usagers, une association des usagers en colère ou autre association des acheteurs d'essence.
D'accord aussi pour les boycott proposés par Jack Carrity.
Si Martine de bonbois n'est pas contente, qu'elle propose quelque chose.

13.Posté par chavria le 26/12/2013 11:57
Mais pourquoi tant de réticences à vouloir réformer de fond en comble un dispositif couteux, une situation d'oligopole sacandaleuse, le diktat de grosses sociétés capitalistes dont le seul moteur est la recherche du profit en faveur d'un petit nombre? Ce gouvernement de gauche, s'il en est un, doit pouvoir aller au fond de sa logique? Amoins que.......

14.Posté par @martinedubois le 26/12/2013 17:33
si tel est votre nom, je crois que vous ne me connaissez pas mais quand bien même vous me connaitriez, j'apprécierai que vous vous gardiez de parler en mon nom, notamment pour ce qui est de ce que je "m'en tape ou pas" ; car pour mon cas, vous vous fourrez le doigt dans l' oeil jusqu'au cerveau (ce qui expliquerait votre capacité à penser...) je suis réunionnaise et l'emploi je m'en préoccupe et j'en cherche depuis que je suis en âge de travailler et je crois savoir que bien des réunionnais s'en préoccupent de l'emploi par exemple ceux qui passent des concours, font des formations qualifiantes, acceptent de partir loin de chez eux pour bosser, ceux qui font grève pour empêcher la fermeture de leur lieu de travail... c'est bien beau de généraliser c'est encore mieux de vérifier ses dires pour pas se retrouver comme vous à poster des commentaires sur internet pour rapporter bêtement ce que vous croyez savoir

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales