Faits-divers

St-Pierre: Violenté par le gérant d'une auto-école, un élève porte plainte


Le récit de l'élève déborde sur les conditions d'encadrement de la structure. L'explication entre les deux hommes se poursuivra devant les policiers (photo d'illustration)
Le récit de l'élève déborde sur les conditions d'encadrement de la structure. L'explication entre les deux hommes se poursuivra devant les policiers (photo d'illustration)
Les cours de moto ont tourné à l'empoignade dans une auto-école du sud de l'île. Une plainte pour violences a été déposée contre un moniteur et gérant d'auto-école sudiste après que ce dernier ait tenté d'"étrangler" un de ses élèves pendant une altercation.

Parole contre parole, les deux protagonistes livrent leurs versions au commissariat de police de Saint-Pierre qui tente, depuis quelques jours, de démêler le vrai du faux des déclarations des deux parties.

Le 17 juillet 2014, un jeune homme s'inscrit dans cette auto-école afin d’obtenir le permis moto. Il paye 1.470 euros(*) mais très vite, déclare-t-il, les prestations et le suivi de l'apprentissage par les moniteurs ne sont clairement pas à la hauteur.

"Dès le premier jour il y avait quelque chose qui n’allait pas, il y avait des élèves et des motos mais aucun moniteur", commence par raconter le nouvel inscrit.

Renseignements pris autour de lui avec des élèves plus anciens, ces derniers confirment qu'ici, c'est "la débrouille" qui prévaut. Bon gré mal gré, en s'entraidant entre élèves, l'apprentissage sans moniteur se poursuit.

La dernière semaine du mois d’août, le gérant informe son élève qu'il doit passer l’examen du plateau le 26 août. Surpris par cette rapidité, ce dernier annonce qu'il préfère plutôt passer l’examen au mois de septembre car il ne se sent pas encore prêt. Le gérant l’oblige à passer l’examen. "Bien entendu j’échoue avec deux autres élèves de l’auto-école qui connaîtront le même sort".

Viendra ensuite l'examen de circulation. Là encore, l'élève est en total désaccord avec le gérant de l'établissement. Les choses se passent mal.

Lundi 8 septembre, le gérant de l'auto-école annonce à son élève qu'il devra se présenter à l'examen devant un inspecteur dans la même semaine, le jeudi, alors que son élève n'a encore reçu aucune des dix heures minimum obligatoires.

Le moniteur insiste. Il propose à son élève une procédure accélérée. Des heures de conduite sont programmées le lundi 8 septembre.

"A mon arrivée, il n'y avait que deux motos pour trois élèves.  Les deux autres avaient au minimum 12 heures de cours à leur actif. Ils ont néanmoins pris les deux motos. Le moniteur me demande alors de le rejoindre dans la voiture suiveuse et m'annonce que mon heure de cours comptera malgré tout. Je n'étais pas du tout d'accord avec ça", explique l'élève dans sa déposition.

Un certificat médical à l'appui

Les événements s'emballent. Devant l'insistance du moniteur pour lui faire passer l'examen sans aucune heure de pratique, le jeune homme menace de porter plainte.

Le moniteur préfère en rire mais le ton change rapidement. L'élève est  bousculé. Le moniteur saisit son vis-à-vis au niveau du cou à l'aide d'une seule main.  

L'élève arrive à se dégager, le tout devant des témoins de chaque camp. La suite se jouera devant la police par un dépôt de plainte auquel sera adjoint un certificat médical constatant une contusion au niveau de la gorge nécessitant un jour d'ITT.

Mis en cause tant dans le sérieux de l'encadrement de son auto-école que pour ces faits de violence, le moniteur se défend. Selon lui, l'élève à qui il a eu affaire était "un fou", "un excité" qui "allait prendre la moto et partir avec", avance-t-il pour expliquer son geste.

Il réfute par ailleurs tout manque de personnel pour le suivi de l'apprentissage des inscrits sur sa piste de Saint-Pierre. "On est à deux moniteurs sur la piste. Moi je n'ai rien à me reprocher. On est dans un pays de droit. J'ai des témoins", clame très confiant le moniteur.

L'affaire suit son cours.

----
(*) il s'agit d'une double inscription : pour le jeune homme agressé et sa compagne qui passait aussi le permis A dans la même école et en même temps
Mardi 23 Septembre 2014 - 17:56
LG
Lu 4844 fois




1.Posté par con-tribuable le 23/09/2014 20:26
ben ça alors!!! non ne me dit pas que c'est cette auto école?!!, le connaissant, je suis presque sur que c'est lui!! a suivre!

2.Posté par amoinsa le 23/09/2014 20:45
Haha, moi aussi je pense savoir de quelle auto école il s'agit, sachant que j'ai également passé mon permis SANS moniteur, j'ai eu de la chance cependant d'avoir pu négocié le tarif à la moitié de celui de l'article et chanceux encore, durant la période de mon apprentissage, il y avait des élèves-moniteurs en formation (des personnes qui se forment à être moniteur), j'ai donc pu, en étant "cobaille" de leur formation, apprendre moi aussi quelques choses, cela dit, il n'y avait pas de moniteur mais juste un mec qui etait là pour l'entretien général de la piste, des motos, et lui, sans aucune formation ni permis de conduire, m'a prodigué quelques conseils pour mon permis. Courage à vous et ne lachez pas l'affaire, pour prendre l'argent ils sont doués mais pour le service rendu ya pu personne :)

3.Posté par jeune motard le 23/09/2014 21:28
1450 euros un permis moto ... dès le départ tu aurais du aller ailleurs ...
bon courage pour la procédure.

4.Posté par ndldlp le 23/09/2014 21:33
on s'en fout..

5.Posté par motard le 23/09/2014 21:45
peut on avoir des indices sur la ville? tampon?

6.Posté par dipadutout ! le 24/09/2014 02:04
motard : il me semble que le titre donne le nom de la ville non ?

7.Posté par noe le 24/09/2014 08:04
Attention !
Les leçons apprises sous les coups de fouet ne marchent plus !

8.Posté par Nazman le 24/09/2014 09:29
??? mais permis moto c'est 750€ ailleurs! j'ai du mal à comprendre ce prix!

9.Posté par Choupette le 24/09/2014 10:38
Déjà, comment aurait-il pu partir avec la moto puisqu'il ne sait pas conduire ???!!!

Et puis, c'est qu'il avait certainement de bonnes raisons de le faire ... .

Il n'est pas le seul dans l'île. Que ne ferait-on pas pour avoir une petite place au soleil ?

10.Posté par Emma CUVELIER le 26/09/2014 00:21
Bonjour, je suis l'une des deux élèves qui fut témoin de la sois disante scène de l'étranglement :-).Pour remettre tous le monde d'accord le prix écrit ci dessus est pour deux personnes ! Il y a un Astérix qui le précise plus bas.
Je suis carrément outrer de voir les propos de cette personne car tout d'abord il était impossible que celui passe son plateau le 26 août !! car c'est le 26 août que moi même je l'ai passé avec 4 autres personnes et nous avons tous réussi !

Peut être que cette auto école n'est pas le must de l'apprentissage mais en n'ayant un moniteur sur vous a chaque seconde pour vous mettre la pression, je ne pense pas que cela soit la meilleurs solution. Hormis celle de vous décourager en vous disant que vous n'y arriverez jamais malgré les directives ! Ça sûrement! Parfois il est important d'avoir une certaine liberté pour mieux gérer son apprentissage !
Seconde chose à rectifier preuve que son récit n'est que pure affabulation ! Sans avoir réussi son plateau celui ci ne peut en aucun cas passer la circulation ! Les motards le savent bien !!!

Donc il la forcément eu ! mais une chose est sûre c'est que cela n'était pas le 26 août mais après !
Pour en finir , ayant été témoin depuis bien avant l'altercation puisque nous étions 3 personnes à partir en circulation dont la personne en question est celui ci à commencer par un excès de colère incroyable quand il a vu qu'on ne disposer que de 2 motos pour 3 personnes alors nous devions procéder à un roulement comme nous faisions habituellement !

( Il nous est arriver d'être 6 en circulation 3 en motos et 3 dans l'auto et au bout de 25 minutes on échanger tous nos places . Et pour infos l'autre personne et moi n'avions que 3h de circulation a notre actif au moment des faits et non 12h comme écrit ci dessus )

Seulement pour lui c'était carrément impossible il voulais absolument une moto est tout de suite ! Ils 'écriais qu'il était hors de question qu'il monte dans l'auto avec le moniteur ! Que ça allais pas ce passer comme ça etc etc !
De ce fait il est parti en colère en direction du gérant de l'auto école pour lui crier ça colère !
Pour la suite malheureusement je ne peut en dire plus car l'enquête n'est pas finie et je fais partie des peu de témoins à ce moment la.
A mon humble avis la sois disante victime est loin d'en être une !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales