Faits-divers

St-Pierre : Prison avec sursis requis contre les maîtres du dogue argentin

Vendredi 29 Juillet 2011 - 08:23

St-Pierre : Prison avec sursis requis contre les maîtres du dogue argentin
 
Un couple comparaissait hier devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Il était poursuivi pour blessures involontaires alors que le 19 mai dernier, à Saint-Pierre, leur chien, un dogue argentin, avait grièvement mordu deux enfants âgés respectivement de deux et quatre ans.

L’affaire avait choqué une grande partie des habitants du quartier de Montvert-les-bas. Ce jour-là, le dogue argentin attaque une petite fille au visage et mort la jambe de son petit frère. Les enfants doivent certainement la vie sauve à leur nourrice qui n’a pas hésité à frapper le dogue à l’aide d’une pioche.

Au moment du drame, le chien était attaché mais il a réussi à se libérer de sa laisse. L’avocate de la défense a tenté de dégager la responsabilité pénale des maîtres en évoquant une laisse achetée dans une animalerie. Même si la cour des propriétaires du chien n’était pas clôturée, aucun texte de loi ne semble imposer à un maître de clôturer son terrain lorsqu’il possède un chien.

Depuis, le dogue argentin a été euthanasié. Dans ses réquisitions, le procureur a réclamé une peine de prison assortie du sursis. Les maîtres, un ancien militaire et son épouse, doivent maintenant attendre le jugement qui a été mis en délibéré. Le rendu est attendu le 18 août.
.
Lu 1217 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 21:31 La Gendarmerie de La Réunion endeuillée