Faits-divers

St-Pierre : Max Lauret condamné pour violences aggravées

Vendredi 15 Juin 2012 - 07:21

St-Pierre : Max Lauret condamné pour violences aggravées
Max Lauret, chantre du séga péi, a été condamné pour violences aggravées à un mois de prison avec sursis et à 1.000 euros de dédommagement à son voisin. Le 26 mai 2008, il s'était battu avec son voisin, avec qui il entretient visiblement des relations exécrables.

Querelles de voisinage

C'est une histoire de droit de passage sur le terrain du voisin du ségatier, que Max Lauret doit emprunter pour rejoindre sa case, qui a envenimé les relations entre les deux Tamponnais. "Ce jour-là, mon voisin était très énervé et m’insultait. Je lui ai demandé de se calmer mais il ne voulait rien entendre. Il a voulu me porter des coups, j’ai rétorqué", a déclaré le chanteur.

Le ségatier a donc frappé son voisin et ce dernier s'était vu délivré quinze jours d'interruption totale de travail...
Lu 1373 fois



1.Posté par Bertrand le 15/06/2012 13:25

il écrit une chanson sur son voisin et les royalties paieront les frais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 21:31 La Gendarmerie de La Réunion endeuillée