Santé

St-Pierre : Le CHR ouvre un service bucco-dentaire pour les jeunes malades "non coopérants"


St-Pierre : Le CHR ouvre un service bucco-dentaire pour les jeunes malades "non coopérants"
 
Le dentiste, ça fait mal ! Beaucoup d'adultes ont cette représentation douloureuse d'une séance chez le dentiste. Pourtant, des dents qui ne sont pas correctement soignées peuvent très rapidement devenir l'objet de douleurs insupportables, notamment chez les plus jeunes, enfants et handicapés. Problème, il n'est pas facile de leur demander de s'allonger gentiment devant le chirurgien-dentiste et d'ouvrir sagement la bouche sans bouger. Du coup, les praticiens ont souvent recourt à l'anesthésie générale pour soigner ces malades un peu particuliers, qu'on qualifie de "non coopérants".

Un diplôme inter-universitaire

Jusqu'à présent, seul l'hôpital Félix Guyon proposait un service d'ontologie et pouvait accueillir des patients handicapés, c'était insuffisant. Pour ouvrir un nouveau service dans le Sud de l'île, huit chirurgiens dentistes installées à la Réunion ont suivi une formation sous la houlette du Docteur Daniel Bandon, Maître de conférences à la faculté de chirurgie dentaire de Marseille. L'ouverture de la vacation de traitement sous anesthésie générale des enfants et des patients handicapés à l'hôpital est le fruit d'un partenariat entre la faculté d'odontologie de Marseille, la Faculté de Bordeaux et la direction de l'hôpital Réunionnais (CHR Saint-Pierre). Un diplôme inter-universitaire a été créé spécialement à la Réunion pour former les chirurgiens dentistes locaux à la prise en charge des enfants et des patients handicapés sous anesthésie générale et sous traitements sédatifs.

Sept autres chirurgiens-dentistes seront formés ces deux prochaines années

Les consultations pour ces enfants présentant de nombreuses caries, ainsi que pour les patients handicapés non "soignables" dans les cabinets dentaires de l'île, débuteront mardi 8 novembre dans le cabinet dentaire de l'hôpital de Saint-Pierre. Depuis aujourd'hui, les patients sont opérés par un des huit chirurgiens formés pour l'occasion. Pour obtenir cette qualification, il ont suivi deux années de formation avec des stages pratiques à Marseille, Bordeaux et au bloc opératoire à Saint-Pierre. Sept nouveaux chirurgiens devraient suivre la même formation ces deux prochaines années, ils viendront renforcer l'équipe en place.

Cette initiative doit permettre de "prendre en charge davantage de malades et de faciliter l'accès au soin", explique le Docteur Bandon. Bientôt, ces praticiens devraient également suivre une formation pour utiliser le "gaz hilarant", une technique qui offrira une nouvelle perspective, celle de soigner certains patients directement au sein des cabinets dentaires.
Jeudi 3 Novembre 2011 - 10:25
Lilian Cornu
Lu 2514 fois




1.Posté par ZembroKaf le 03/11/2011 10:07
Bien pour le Sud.
En espérant que les "vieux" chefs de service "carriatés" du GHSR ne viendront pas leur anesthésié !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales