Faits-divers

St-Pierre: Femme seule, pas seule, la CAF cogne mais la chasse est (très) sélective !


St-Pierre: Femme seule, pas seule, la CAF cogne mais la chasse est (très) sélective !
La CAF tient à avoir sa livre de chair fraîche et plus c’est facile, meilleur est le gibier. La nausée…

"C’est un peu trop facile, a asséné son représentant à la barre. Beaucoup de femmes sont soi-disant seules".

Tout ça pour qui ? Al Capone ? Un ex-ministre mauvais payeur ? Un parti politique tricheur ? Même pas. Pour une jeune femme, 25 ans mais en paraissant 18, timide, effacée devant ses juges. Marie se demande ce qu’elle fait là. Nous aussi tant cette pathétique histoire est simple et navrante.

Depuis 2001, elle est séparée du père de leurs deux enfants. Devant le JAF (juge des affaires familiales), un accord a été conclu : l’homme laissait la maison à la maman et leurs deux enfants, en échange de quoi, faiblement argenté, handicapé de surcroît, il est dispensé de pension alimentaire. Madame sollicitera et recevra légitimement les différentes allocations qui lui sont dues. Ca choque qui ? La CAF.

Un jour de pluie où il s’ennuyait, un zélé fonctionnaire de la Caisse ouvre le dossier de Marie et débusque la fraude du siècle. Marie et son ex ont une adresse commune ; le courrier de monsieur est adressé chez madame ; le compte eau-électricité est commun (la maison est à lui mais broutille que ceci) ; outrage de chez outrage, aucun jugement de versement de pension n’a été délivré contre le papa. Pour graisser le compte, on découvre que la jeune femme utilise un véhicule dont la carte grise est au nom de son ex. Oh ! la ! la !

Son sang ne faisant qu’un tour, la CAF met en branle ses plus fins limiers, à charge pour eux de traquer la redoutable délinquante dans les moindres recoins.

Lors d’un contrôle inopiné (ils le sont toujours), on trouve l’ex copain en train d’effectuer quelques réparations dans la maison de ses enfants et de leur maman. Ah ! Vous voyez bien. Il fait des travaux ? C’est la preuve qu’il habite ici. Oui… mais…

La CAF a vraiment soulevé tous les lièvres de la planète dans sa quête obstinée d’une coupable : l’ANPE, les impôts (qui n’ont rien contre une sans boulot), la poste, EDF, les Restos du Coeur et les Chiffonniers d’Emaüs, que sais-je ! Pour prouver qu’une dangereuse délinquante creusait à elle seule le trou de la Sécu. Scrogneugneu ! On allait voir ce qu’on allait voir. Alloc’ sucrées, plaintes au pénal, ah mais !

Oui… mais…, disais-je plus haut. Si le courrier de monsieur est adressé chez madame, c’est que monsieur, malgré son handicap, entretient un gîte en bas-là-bas, au fond de Grand-Bassin. Et qu’on n’a jamais vu un facteur aller y distribuer le courrier. Donc le sien va chez la maman de ses enfants à Plaine-des-cafres.

Les réparations ? Ben oui. Monsieur aime toujours madame et leurs enfants. Alors, il améliore comme il peut, malgré son handicap, leurs conditions d’existence. Moi qui ai déjà du mal à planter un clou sans le tordre et m’exploser l’index, je lui vote des félicitations. Mais pas la CAF.

Les prestations familiales ont été sucrées en 2012, pour leur apprendre à vivre. En attendant le jugement. Heureusement que la peine de mort n’existe plus !

Le procureur Saunier, admettant que la fraude "parent isolé" est courante, comprend les détresses humaines et ne s’acharne pas en comprenant les difficultés de chacun, bien que le représentant de la CAF se soit égosillé sur les dommages causés à la société. Il a juste demandé une amende avec sursis.

Me Germand-Robert n’a eu aucun mal à remettre les choses à leur juste place et quelque peu assaisonné la CAF "qui a mal fait son travail ; il n’y a même pas eu une enquête de voisinage ! Nous réfutons ces conclusions hâtives". Prends ça po toué !

Marie s’en tire avec une amende de 2000 euros avec sursis.

On l’aura compris, à la lecture de ce compte-rendu (dont j’assume l’entière responsabilité), que les stupidités administratives nous préoccuperont encore longtemps. Courteline pas mort ! De vraies fraudes existent. Des familles entières portant le même nom, 10, 12 personnes bénéficient de quelque 6 à 8000 euros de prestations sociales, parfois plus.

La CAF juge plus simple, pour quelques centaines d’euros, de chasser à courre une femme sans travail, sans espoir d’en trouver, avec deux enfants à nourrir et un ex handicapé parce qu’il n’y a pas de facteur à Grand-Bassin.

Raconte ça à un cheval de bois et il te fout une ruade. Là, j’ai vraiment les boules !
Vendredi 12 Septembre 2014 - 07:05
Jules Bénard
Lu 14978 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

52.Posté par Candide le 13/09/2014 16:40
La France fait maintenant suffisamment d'enfants pour que l'on revoit le système d'allocations familiales.
Revalorisation des allocations pour les deux premiers enfants puis suppression de tout aide au delà de deux. Vous voulez plus de deux enfants, pas de problème mais l'Etat ne participe pas financièrement.
Suppression aussi des allocations femmes seules. Vous verrez que tout rentrera dans l'ordre.
Y en a marre de voir que des aides deviennent des droits et que ce sont toujours les mêmes qui payent au bout du compte.

51.Posté par vanille le 13/09/2014 14:00
Monsieur Bénard
Je vais répondre à votre Post 22
Vous êtes tellement parti dans votre délire de soutenir cette jeune femme que vous en oubliez d'être précis pour être convaincant.
Si je lis attentivement votre article, le couple est séparé OK ce ne sont ni les premiers ni les derniers.
La femme vit dans la maison de cet homme OK c'est le jugement, elle n'est donc pas dehors et ce monsieur n'est pas si pauvre que ça. Peut être avez vous la encore oublié de préciser propiétaire ou locataire. Lui il vit où? Vous écrivez qu'il entretient un gîte en bas. Entretenir n'est pas habiter ? Faut être précis.
Elle roule dans la voiture de monsieur, c'est vraiment un type bien qui a tout de même les moyens d'entretenir une voiture! Peut être ce véhicule à plus de vingt ans, précisez.
Il entretien sa maison, OK ça part d'un bon sentiment ! Ca coûte cher l'entretien d'une maison, non ? Ben vous voyez Monsieur Bénard, je suis persuadée que ce couple vit ensemble et n'est pas si pauvre que ça. Ils ne travaillent pas et vivent d'assistanat légal ET illégal.
Vous vous insurgez car la CAF a poursuivi une faible femme. Parce qu'une femme de 25 ans qui a "choisi" de faire deux enfants est une faible femme ? Vous plaisantez non ? Je n'écrirai ce que je pense vraiment car je serais vulgaire.
Et je continue à dire que vous condamnez la CAF au profit de profiteurs du système.
A partir du moment où vous caricaturez ce genre de faits divers, vous méprisez ceux qui vont au travail et qui paient cash.
La CAF a donc parfaitement raison de faire la chasse aux fraudeurs.

50.Posté par il le 13/09/2014 13:33
Pourquoi ne prenez vous pas la place de mr benard vous qui ete si bon

49.Posté par max hilaire le 13/09/2014 12:39
La perle des journalistes en parlant des voyous : "personne bien connue des services de police".Pourquoi ne pas appeler un chat, un chat? Peut-être pour ne pas froisser la susceptibilité de ces angelots? Ils risquent de mal réussir leur ré insertion? Ah Taubira, sors de ces corps!

48.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 13/09/2014 12:29
La CAF (Caisse d'Allocations Féminines) continue a refuser de poursuivre la Mère de ma Fille alors que le rapport du Juge des Enfants fait état de la présence de son compagnon chez elle, et ce, pour être sure que les revenus de ce monsieur ne soient pas pris en compte dans ses revenus a elle, et que ce soit bien le Père Géniteur qui paye, quand elle, n'aura JAMAIS travaillé de sa Vie...
C'EST DEGUEULASSE...

J'ai beau porter plainte auprès de la CAF, du Procureur de la République de Saint Pierre, mais Rien n'y fait, alors que la CAF me saisi les pensions alimentaires CONTRE L'AVIS DU TRIBUNAL CORRECTIONNEL de Saint Pierre...
UN DÉLIRE INSTITUTIONNALISE habituel dans "L'OUTREAU Mère" ...
A VOMIR contre les murs de la CAF pour son obstruction flagrante et subventionnée CONTRE LES PERES et leurs droits...

Souvenez vous que la CAF a due être CONDAMNÉE par la Communauté Européenne pour accepter le partage des prestations sociales entre Mères et Pères, suite aux loies Paritaires Éducatives, niées PARTOUT de toutes façons...

*************************************************
M. ROYER Pierre, au cas ou la CAF souhaiterait me poursuivre pour ces déclarations devant un VRAI TRIBUNAL FRANÇAIS, ou le Procureur ne souhaiterait plus protéger les COUPABLES

47.Posté par pipoteur le 13/09/2014 12:28
Jules Bénard ne supporterait-il pas la critique??
Vous postez un article pour lequel les commentaires sont autorisés et vous souhaiteriez que tout le monde dise "bravo monsieur Bénard vous avez raison!!"
Quand on répond par l'insulte (alors qu'il ne me semble pas que mouf vous ait insulté) c'est qu'on est à court d'arguments... pour un journaliste!!
Et bien je suis d'accord avec mouf, votre article est orienté avec un parti pris alors que la personne a été condamnée.
Quant à savoir si tous les journalistes sont des gens biens c'est à mourir de rire! Il doit y avoir la même proportion de cons que dans n'importe quelle autre catégorie de la population! En tout cas c'est pas la modestie qui vous étouffe...

46.Posté par Zenobie le 13/09/2014 04:11
Certes le RSA ne suffit pas pour vivre dans la dignité. Dans ce cas, pourquoi ne pas s'inspirer de nombreux pays, en Europe, aux Etats-Unis, au Canada : les gens se regroupent, font de la colocation, allègent ainsi les charges quotidienne. Je connais des RMistes à la Réunion qui vivent ainsi et ne se plaignent pas.
Naturellement ce "vivre ensemble" ne peut se faire que dans le respect des individus et des règles de vie commune .... vaste question !!
Ni l'Etat, ni les institutions, ni même les Associations ne sont compétentes pour organiser le fameux "vivre ensemble" si souvent évoqué, si rarement mis en pratique.

45.Posté par Jules Bénard le 13/09/2014 04:03
à posté 39 "MOUF" : je supplie Votre Excellence d'avoir eu l'outrecuidance de tutoyer Votre Seigneurie ! Généralement, je ne tutoie que les gens pour qui j'éprouve de l'estime, ce qui n'est pas votre cas, effectivement.
Mon article n'est ni orienté, ni incomplet, encore moins inexact !
Je vous donne rendez-vous au tribunal correctionnel de St. Pierre chaque jeudi à 8 heures.
Si toutefois vous avez le courage des opinions que vous affichez derrière un pseudo bien commode !

44.Posté par Jules Bénard le 13/09/2014 03:43
à posté 31 "mouf" : je t'emm.... parole de journaliste ! Je suis fier de mon métier, fier d'appartenir à une corporation de gens bien. Notre métier ne nous a jamais rendus riches mais tels que nous sommes, nous persistons et signons !

43.Posté par Zenobie le 13/09/2014 01:37
Tout à fait d'accord avec Al et Mouf : manque total de professionnalisme de M. Benard. Remarque pertinente avec la question : Article de journal ou blog ?
Quant à Brassens, il aurait traité la question avec finesse et légèreté, au lieu du pathos tartiné dans celui-ci.
sans compter l'absence totale du procédé rhétorique appelé "la concession", genre : "Certes, on ne peut nier que la fraude existe" preuve que l'auteur connait le problème ... mais d'après l'article, tout le monde, il est beau , les allocataires sont tous de bons citoyens, La France est un pays où le civisme est éblouissant et les chômeurs sont tous dépressifs parce qu'ils ne travaillent pas. Au moins les psychothérapeutes ne seront pas au chômage. Plus sérieusement, n'oublions pas que les fraudeurs pénalisent et disqualifient les allocataires de ces aides sociales, non les salariés.

42.Posté par Max Hilaire le 13/09/2014 00:17
Enfin du journalisme sans langue de bois! Un pied de nez aux journalistes de la bien pensance qui tuent la France à petit feu a coup de désinformations.

41.Posté par rnouf le 13/09/2014 00:14
A post 36 "Jules Bénard" :

Je lis votre article comme il doit l'être, un "coup de gueule" de votre part sur ce que je qualifierai de faits divers. Il est donc inévitablement orienté, incomplet et en partie inexact :

- Avez-vous intégrer que bon nombre d'organisme de service public relève du droit privé (CAF, Sécu, EDF, SNCF, etc ....) ?
- Ne ciblez-vous pas une population précise en parlant de famille de 10-12 enfants ? Seriez-vous raciste ?
- Considérez-vous légitime à remettre en cause une décision de justice, car la personne dont vous parlez a été condamnée selon votre article ?

En réponse, vous m'insultez et me tutoyez : Du très grand art journalistique et je suis correct.

40.Posté par môvélang le 12/09/2014 22:55
si la CAF et la justice se donnent la peine à totocher tous les fraudeurs, ses caisses seront rapidement excédentaires

39.Posté par bande de coco le 12/09/2014 22:16
CERTAINE ADMINISTRATIONS DOIVENT ÊTRE CONDAMNE ICI LA RÉUNION IL SON RESPONSABLE


DES SITUATIONS IL LAISSE TROP FAIRE IL DISTRIBUE L' ARGENTS DES COTISATIONS DES CRÉOLES A TOUS VA

EST LA IL DONNE DES EXEMPLE BIDON ON VOIT BIEN UNE POLITIQUE DE PEUPLADE A N'IMPORTE QUEL PRIX LA RÉUNION EST BAISSER

38.Posté par Jules Bénard le 12/09/2014 22:01
à posté 31 "mouf" : je t'enquiquine... et je suis poli.

37.Posté par Poste...Man le 12/09/2014 21:14 (depuis mobile)
La CAF devrait controler les familles..."nombreuses". En debut de mois la banque est pleine de monde. Il faudrait m expliquer comment une femme "seule" peut avoir 8 enfants et ne pas connaitre leurs noms ? On sait tous de quelle nationalité je parle.

36.Posté par didie974 le 12/09/2014 21:05
A Amélie BUISSON: en quoi ça me regarde? Je paye des impôts pour ces gens là, alors que je bosse et que je me serre la ceinture pour faire plaisir à mes enfants. La Réunion solidaire? Ce n'est plus de la solidarité, c'est de l'assistanat mal réfléchi. Et en même temps, en m'intéressant à ce sujet, je balaye également devant ma porte puisque l'argent qui sort de mon portefeuille sert à régler ce genre de trucs. Je ne conçois pas que les gens qui bossent puissent cautionner ce genre de choses, et ce genre de commentaires me fait bondir.

35.Posté par Association en colére l'injustice gronde le 12/09/2014 20:39
UN RÉSEAU D' ENRICHISSEMENT SUR ST DENIS FAUX BAIL . TOUCHE LA CAF SANS HABITATION PLUS DE 35 EN FRAUDE HABITATIONS INSALUBRE, VENDEUR DE SOMMEIL , ETC....PLUSIEURS PLAINTES A LA CAF LE PROPRIÉTAIRE ENCAISSE LES LOYER EN LIQUIDE DEPUIS PLUS DE 4 ANS SON PARK IMMOBILIERS CES MULTIPLIER GRÂCE A LA FRAUDE

LA CAF LA DIRECTION LAISSE FAIRE ? POURQUOI ? LA ON PARLE DE MILLIONS, L'ARGENT DE L ÉTAT, L'ARGENT DES CITOYENS DANS LE BESOIN ,C'EST GRAVE SON NOM SERA DANS LES JOURNAUX AVEC LES COLLABORATEURS IL FAUT ARRÊTÉ DE PRENDRE LES GENTS POUR DES COUILLIONS

La CAF a vraiment soulevé tous les lièvres de la planète dans sa quête obstinée d’une coupable POUR ELLE C' EST DÉGUEULASSE

34.Posté par lou le 12/09/2014 20:10
A post 21 !!essaye à mon age 54 ans et n'ayant jamais travaille car j'ai eleve mes enfants et maintenant me retrouvant seule et bien du boulot j'en trouve pas ne t'en deplaise et je suis bien oblige de vivre ou devrais je dire de survivre avec ce que me donne l'Etat!!je n'en suis pas fiere mais je n'ai pas d'autre chois ou si devenir SDF ou me tirer une balle dans la tete alors ne juge pas les gens trop vite,je ne dis pas qu'il n'y a pas de profiteurs mais ils ne sont pas majoritaire je te souhaite de ne jamais etre dans ma situation!!!

33.Posté par rnouf le 12/09/2014 20:08
un zélé fonctionnaire de la Caisse

Post 14 : Exact, les agents de la CAF ne sont pas des fonctionnaires. C'est effectivement vendeur de taper encore et toujours sur les fonctionnaires. Cette fois je remarque qu'on reproche son excès de travail (zèle), ça change un peu du fonctionnaire fainéant.

Cette histoire, si elle est avérée, est navrante, mais il est encore plus navrant de constater le manque de rigueur, le ton dédaigneux et le partie pris de l'auteur de l'article.

Le propre du journalisme n'est-il pas de présenter les faits objectivement ?

32.Posté par Plumette le 12/09/2014 19:34
Oh la la ! Enfin un article qui dénonce ce "cas social" qu'est la CAF ! Moi je dis chapeau, et merci : tant pis pou sat lé pas content !
Franchement, la CAF de la Réunion, j'hallucine... Une administration qui saisit le droit alors même qu'elle n'est ELLE-MÊME pas fichue de l'appliquer, c'est le comble du comble ! Et la CAF, combien de fois elle a "fraudé" ? Même si le terme n'est pas juridiquement approprié (je n'en disconviendrai pas), elle résume assez bien l'idée qu'on peut s'en faire.
Un exemple ? Les retenues sur allocations ou mêmes les suppressions d'allocations sans motifs (juridiques) justifiés. Ou, quand les motifs existent, c'est la procédure qui n'est pas respectée : suspension irrégulière, principe du contradictoire bafoué, recours fortement découragés...Tout ça pour la (curieuse et honteuse) raison que la CAF estime faire une fleur aux "assistés". Dois-je rappeler que la solidarité nationale est constitutionnellement garantie ? Elle aux fondements même de notre société !
Alors oui, il y a des tricheurs, il y en aura toujours : ce n'est pas leur existence qui est ici remise en cause, c'est l'injustice avec laquelle les uns et les autres sont traités ! Population sans ressources, droits inconsidérés, population avec ressources, méfaits inconsidérés. On se souviendra d'un certain ministre atteint de phobie administrative, de "l'élite" politique fiscalement évadée, d'un Président de la République dont les abus de bien sociaux avaient été jugés avec une particulière clémence... 2 000 euros pour un amour caché ? Et si elle avait en plus un amant, la peine aurait été aggravée ? Qu'elle fasse appel, je suis sure que le jugement pourrait être annulé pour une question de régularité !

Non mais franchement, se permettre de partir à la chasse aux sorcières alors même que la CAF ne fait pas elle-même preuve d'exemplarité, c'est l'hôpital qui se fout de la charité ! Et en matière sociale, on ne se moque pas de la charité.

31.Posté par Porto le 12/09/2014 19:05
@ 25.Posté par Amelie BUISSON

"bravo a cette réunion qui a bien changer"

Ô combien vous avez raison mais vous auriez dû compléter en écrivant : "bravo a cette réunion qui a, bien malheureusement pour nous, changer"

Et, dés lors que le Jules précise : "Des familles entières portant le même nom, 10, 12 personnes bénéficient de quelque 6 à 8000 euros de prestations sociales, parfois plus", il vient de dire tout haut ce que nombre de médias n'osent avancer... Ah !... la censure !... Cependant, même le chiffre qu'il déclame n'est en rien une certitude car très en deçà de la réalité.

30.Posté par fraudeur? le 12/09/2014 18:38
Qui sont les plus fraudeur les politiciens qui joue avec plusieurs centaine de millier d'euro ou de pauvre personne qui tente de vivre une vie un peu moins misérable?croyez vous que parce que certaine personne obtienne des aide de l’état qu'ils n'ont pas le droit de rêvé a un peu plus de confort qui doivent ce contenter de chose banale et misérable pendant que d'autre gros merdeux de politicien s'en foute les poche pleine et prenne de taille de pantalon par mois...

29.Posté par Kikose le 12/09/2014 18:32
Jules, ce que tu écris est malheureusement vrai, les agents de contrôle de la Caf sont formatés pour considérer les allocataires comme des fraudeurs avant tout !! Aussi ils passent beaucoup de temps à travailler à charge, Pour eux la" décharge" correspond aux ordures aussi ils n'osent travailler à décharge... Non seulement la Caf de la réunion est de plus en plus incapable de gérer les dossiers dans les temps mais il est envisagé même de fuir les allocataires en ne recevant que sur rendez vous. La direction de St Denis ( pardon de Marseille) ne doit pas comprendre le mode de vie et les difficultés des familles Réunionnaises et le temps nécessaire pour s'adapter au monde de la gestion des dossiers par internet.....
Ah j'oubliais, y a t il encore un service social à la CAF ? Quel a été son rôle pour aider cette famille ???

28.Posté par dipadutout ! le 12/09/2014 17:47
La Réunion n'est pas solidaire (poste 25), ceux qui parlent comme çi, ils viennent de la maison de papa/maman grozozo ! Ils n'ont jamais grandi avec des parents qui ont connu la grande pauvreté des années 70 !
Ils ont reçu en héritage une belle maison, un compte en banque, hérité du boulo à l'entreprise de papa, bref des fils et des filles à papa !
Mais ceux qui ont grandi dans les années 70 et qui n'ont pas pu aller à l'école trop longtemps, eux sont sur le carreaux ! Franchement, regardez un type qui touche le rsa et qui comme par malheur est un vrai saoulard ! Vous l'embaucherez si vous étiez patron ?
Certainement NON et moi non plus ! Alors qu'il continu à toucher ses 439 euros de RSA !
Quant à ceux qui sont contre les allocs, savez-vous que les allocs familiales sont universelles, que vous pouvez les toucher sans conditions de ressources à partir d'un enfant ?
Je connais des gens qui vivent avec 5000 euros de salaires et qui vont quand même chercher leur 100 euros d'alloc par mois !
Alors si soit-disant vous arrivez pas à joindre les deux bouts et que vous avez des enfants, ne nous faîtes pas croire que vous ne savez pas que vous avez droit aux allocs familiales !

27.Posté par Amelie BUISSON le 12/09/2014 17:01
franchement certaine personne devrai revoir leur jugement car un jours et je vous le souhaite pas, si part malheur vous perdez votre emploi ou autres et que vous devez vivre que avec les allocations on verra si vous vous en sortez

franchement en quoi cela vous regarde ,c est leurs vie . vous croyez qu il le font part plaisir , je pense qu ils le font car ils veulent le mieux pour leur enfants.

comme vous dites, vous qui travailler vous vous en sortez pas et eux vous croyez quoi se qui vive des allocation son mieux lotie qu ils sont heureux comme ca ,qu il vivent dans des palace , non il cherche du boulot pour sorti de se système . vous dites qu ils ne chercher pas de de travail mais combien de personne même avec un bac son au chômage

franchement vous savait quoi de leurs vie ,alors moi je dis avant de balayer devant la cour des autres on devrais le faire chez soit

on dit la réunion solidaire, la réunion tout monde y donne la main , nou toute y vive ensemble que nous soit blanc, jaune, noir et zot y critique

bravo a cette réunion qui a bien changer

26.Posté par Telle le 12/09/2014 14:56 (depuis mobile)
Moi aussi à 22 ans aurélie j'avais une situation et ne demandais rien à personne. J'étais assistante veto avec un bon appart et pas d'enfant. Puis après un licenciement économique, un enfant puis une séparation... Ça arrive tous les jours

25.Posté par Telle le 12/09/2014 14:54 (depuis mobile)
Je suis d''accord c''est trop aléatoire. Moi perso je perçoit des aides mais depuis que je ne travailles plus mon rsa est presque inexistant donc arrêtons de penser que les gens qui perçoivent des aides sont aises à rien foutre.

24.Posté par Jules Bénard le 12/09/2014 14:45
à posté 15 "vanille" : il y aura toujours des profiteurs du système, dites-vous. Je suis bien d'accord. Mais je ne défends pas l'indéfendable, Vanille. Je me porte du côté de ceux qui ne se défendent pas, nuance.
Où avez-vous lu que j'incriminais ceux qui travaillent ? Les impôts des bosseurs servent en partie à indemniser d'autres, dont beaucoup n'en foutent pas une.
AI-JE DIT LE CONTRAIRE ?
Je me suis insurgé contre le fait que la CAF poursuit de sa hargne une faible femme quand elle aurait mieux à faire ailleurs. Ai-je menti ?
Alors prouvez-le moi et je le dirai dans cette même rubrique.

23.Posté par pipoteur le 12/09/2014 14:35
@post17: le boulot quand on en veut on en trouve! Je connais encore quelqu'un qui dernièrement a quitté son travail (patron profiteur) et s'est mis à la RECHERCHE d'un autre sans attendre une volonté divine de pôle emploi! Cette personne a juste le bac en poche. Un entretien, embauchée le lendemain! Il n'a jamais connu le chômage mais il attend pas que ça tombe du ciel! Mais son travail est à 30 bornes de son domicile! Faut pas attendre le ptit contrat Mairie tranquilou ou dans son domaine. Quand on veut bosser on est prêt à tout.

Quant à jules Bénard (que je trouve en général assez pertinent), le nombre de coïncidences est quand même éloquent. L'agent de la CAF a fait son boulot. Des femmes seules pas seules il y en a pléthore à la Réunion et si je suis pour la solidarité, y en a marre de payer pour ces assistés qui n'attendent que le RSA et les allocations le 5 du mois. Et ça n'est pas un épiphénomène.

22.Posté par Malizé le 12/09/2014 14:28 (depuis mobile)
Yen a qui font le malin!! Ms vous allez pas changer ce systeme pourri, moi je dis tant mieux ceux qui profitent du systeme pour avoir des sous, car l''Etat nous escroque, meme certains hommes politique detourne de l''argent

21.Posté par Jules Bénard le 12/09/2014 14:21
Paquet cadeau !

- à posté 2 "sacré Jules" : Oups ! Mon doigt la maillé mon Caf. Je voulais écrire 2011 mais je n'ai aucune excuse car on est responsable de ce qu'on écrit. Mea culpa ! Vous voici rassuré, il n'y a pas eu un détournement de mineure EN PLUS.

- à posté 3 "papangue" et 16 "lou" : n'en jetez plus, mon cheville la fine assez enfler tel quel ! Ceci dit, je vous remercie de parler de Brassens à propos de mon modeste compte-rendu. Un des plus grands poètes de tous les temps, tu parles si je suis fier. Je vous rassure : "j'ai mauvaise réputation" moi aussi et ce n'est pas à 66 balais que je vais changer. Pour ce qui est "du bout de pain", j'ai rencontré quelques Auvergnats dans ma vie et j'essaie de ne pas l'oublier.

- à posté 7 "Al!" et autres : dans 99 % des cas, les journalistes rendent compte sans donner leur sentiment. Mais il reste le petit pourcentage de différence, des cas dans lesquels on NE PEUT PAS rester neutre. A moins d'être d'une insensibilité de paramécie ! Lorsque mon cousin Pierrot m'a demandé de tenir cette rubrique sudiste, il savait très bien à qui il s'adressait. Il sait comment je réagis, comment j'écris. Je vous rassure, mes indignations sont les siennes. Et celles de la grande majorité des gens sincères de ce pays, car il en reste ne vous en déplaise. Voyez combien de fidèles de Zinfos ont lu ce papier... Un conseil : la prochaine fois que vous verrez ma signature au bas d'un article, zappez sans complexe. Vous vous épargnerez des aigreurs d'estomac et la réputation d'insensibilité qui vous comme désormais à l'épiderme.

- à posté 14 "bouhhhhh" : il n'y a aucun dérapage, j'assume. Je vous signale que ma femme est noire et qu'une de mes filles se prénomme Leïla. Alors, si vous voulez me taxer de racisme ou de xénophobie, je vous invite à relire vos classiques et votre Larousse... si toutefois vous lisez.

20.Posté par klorane le 12/09/2014 13:16 (depuis mobile)
vous dites qu''il y a des femmes seules qui fraudes, et le gouvernement dans tous,ils volent dans la poche de l''etat plusieurs milliers d''euro,et personne ne dit rien mais si un benificiaire du rsa tte suite ils protester desl, meme le rsa ne suffit p

19.Posté par lou le 12/09/2014 12:47
bon alors moi je le repete pour tous les envieux des aies sociales POST 8 donne moi ton boulot je te donne sans regret mon RSA et on verra si comme moi tu arrives à vivre avec 530 euro par mois !!!!

18.Posté par lou le 12/09/2014 12:43
excellent article Mr Bénard!!!là dessus rien à ajouter.Quand à Aurélie tant mieux si tu as du boulot j'en suis ravie pour toi,mais n'oublie pas la roue tourne et un jour tu peux avoir besoin des aides sociales alors réfléchi avant de parler!!!!!!

17.Posté par vanille le 12/09/2014 12:17
Tant que les gens courageux et honnêtes paieront pour les fainéants et les profiteurs du système, il y a aura des Jules Bénard pour défendre l'indéfendable. Et des Jules Bénard qui jouent de la plume en noircissant les tableaux roses bonbon pour encore et encore culpabiliser ceux qui travaillent et ceux qui ne trichent pas, sont des utopistes ou des gauchos.
Et cette histoire vous donne la nausée, pas possible, non pas possible d'être à ce point "petite nature".

16.Posté par bouhhhh le 12/09/2014 11:49
De vraies fraudes existent. Des familles entières portant le même nom, 10, 12 personnes bénéficient de quelque 6 à 8000 euros de prestations sociales, parfois plus.
Je ne sais pas du qui vous parler , M BENARD, attention au dérapage incontrôlé !!!
Au fond, vous n'êtes pas mieux que ce fonctionnaire (d'ailleurs les employés de la CAF ne sont pas des fonctionnaires....).
SIC

15.Posté par mbp le 12/09/2014 11:36
beaucoup trop d arnaques a la caf femme seule A QUELLE HEURE ?

14.Posté par Aurélie le 12/09/2014 11:18 (depuis mobile)
Très romancé j''imagine, quand je pense que moi à 25 ans je travaille , paie loyer et impôts sans aucune aide sociale... Et pourtant il est difficile de joindre les 2 bouts mais je bosse pour y arriver. devrait servir d exemple.marre du tropsocial

13.Posté par alex le 12/09/2014 11:03 (depuis mobile)
Et bien sur aucun fonctionnaire zèlé pour contrôler un certain ex ministre qui souffre de pjobie administrative! Deux poids deux mesures dans cette justice

12.Posté par claude le 12/09/2014 10:24
Monsieur Bénard vous faites du misérabilisme et la France en crève.

11.Posté par Pumpkinette le 12/09/2014 10:17
Même si cet article est juste, comment voulez-vous qu'on le prenne au sérieux avec un tel manque d'objectivité et autant de désinvolture ?

10.Posté par Keops974 le 12/09/2014 10:17 (depuis mobile)
Bein voyons ! Moi jdit fo etre sans pitier un point c tout.nous on trime pour pouvoir vivre tandis que d''autre profit du fruit de notre travail pour se doré la pillule. Les prestation sociale sont faite pour ceux qui en on besoin.

9.Posté par Al! le 12/09/2014 09:58
Monsieur BENARD,

Est-ce un article d'un journaliste ou un article sur un Blog Personnel?

Car je trouve l'article très faible, tant au niveau du rappel des obligations pour percevoir la CAF, mais aussi absence totale d'une enquête sur le coût estimé de la Fraude actuellement à la Réunion.

Après peut-être que dans ce cas la CAF est allée trop loin.... encore que je ne suis pas forcément de cet avis.

Combien y a t'il de jeunes femmes (dont dans ma propre famille) qui profitent du système en se déclarant "femme seule"?

Il y a effectivement des combats plus importants à mener (Les valeurs de nos hommes politiques par exemple) mais si on part de ce principe alors :

- Ne luttons plus contre le travail au noir,
- Ne luttons plus contre les entreprises exploitant la misère sociale avec les contrats temporaires à durée indéterminé (GTOI par exemple, et ses salariés qui enchainent des contrats de chantier depuis une dizaine d'année... ),
- Ne luttons plus contre .....

Ben oui ne luttons plus contre RIEN tant que nos hommes politiques ne soient pas exemplaires....

A ce compte là, plus personne n'avance.

Bref, un article fait pour plaire à beaucoup de réunionnais mais pas à ceux qui bossent malgré tout...

Oui Malgré le FAIT que bosser pour certains rapportent moins que ne PAS bosser.

Je reste donc dans l'attente d'un vrai article d’investigation de votre part, où vous pourrez exprimer votre talent de journaliste, qui est je pense ce qui vous a attiré dans ce métier... les enquêtes... le verbe... le pouvoir de l'information... la connaissance!

Sans même parler que votre article est d'une réelle mauvaise foi... l'ex, handicapé, était là par amour pour améliorer le lieu de vie de ses enfants & de son ex-femme!! C'est bien que connu que nous homme créole, une fois séparé, on revient toujours chez madame pour faire la cour, l'entretien de la maison... Quelle CONNERIE!

8.Posté par stef le 12/09/2014 06:16
Dura lex sed lex!

7.Posté par almuba le 12/09/2014 09:00
Mais oui, Monsieur BENARD;
C'est bien connu, les administrations n'ont pas de coeur et les citoyens sont tous des saints.
Il faudrait toutes les transformer en associations charitatives.
Où habite ce monsieur depuis sa prétendue séparation?
Il suffisait qu'il le dise.
On le trouve chez sa femme, il y effectue des travaux, il règle toutes les factures, elle roule dans sa bagnole, il l'aime toujours, mais ils sont séparés.
A noter que son handicap ne l'empêche pas de grimper à la Plaine des Cafres.
Que de couples séparés dans notre île!

6.Posté par sacré Jules le 12/09/2014 08:45
tu devrais leur apprendre à vivre "avec 30€ par mois"

5.Posté par papangue le 12/09/2014 08:43
Indignation partagée... on aimerait bien entendre le point de vue de la CAF et du "fonctionnaire zêlé" (lequel, soyons en sûr, se regarde tous les matins dans le miroir avec la bonne conscience du devoir accompli).

Histoire désolante mais faut-il s'en étonner ? A force d'entendre des discours prônant la fermeté (pour les autres évidemment) et le retour à un "ordre nouveau" alimenté par le populisme, la démagogie et tous ceux qui - ici notamment - sont prompts à envoyer aux galères ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts du mois.

Sans jouer les Cassandre, cela ne fait que commencer et, à la faveur du marasme économique, nous allons vers une société qui réactualisera illustre formule de La Fontaine "selon que vous soyez puissants ou misérables...". Dans le cas évoqué, il faut reconnaître que la justice a sur raison garder face à une administration déshumanisée.

L'arrivée annoncée (et inéluctable) des extrémistes de droite au pouvoir ne va pas arranger les choses, loin s'en faut. Tout le monde s'endormira le soir, rassuré que la erre tourne rond : Travail, Famille, Patrie...

Heureusement, il restera toujours, pour sauver l'honneur, quelques "Brassens" chantant "Au village sans prétention, j'ai mauvaise réputation..." ou "Toi, l'Auvergnat qui, sans façon, M'as donné quatre bouts de bois quand, dans ma vie, il faisait froid. Toi qui m'as donné du feu quand les croquantes et les croquants, tous les gens bien intentionnés, m'avaient fermé la porte au nez"

Merci, M. BENARD, d'avoir été ce matin le Brassens de Zinfo974.

4.Posté par sacré Jules le 12/09/2014 08:42
alors elle a 25 ans et s'est séparée de son mari en 2001???? à douze ans??? c'est bien ça?

3.Posté par noe le 12/09/2014 08:24
Chasse dégueulasse de la part d'un fonctionnaire trop zélé !
On fait tout pour détruire des familles qui n'ont rien pour vivre , à part des allocs ...

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales