Culture

St-Philippe ne veut pas perdre ses traditions maritimes

Lancée il y a un an par la commune de Saint-Philippe et plusieurs associations locales, le Festival de la mer a attiré les curieux et nostalgiques de tout âge ce week-end. Objectif affiché, devenir "la" manifestation phare du Sud sauvage et mettre en avant la tradition maritime réunionnaise et locale, le tout sur le site historique du port de Saint-Philippe.


St-Philippe ne veut pas perdre ses traditions maritimes

Saint-Philippe est un site historiquement et intimement lié à la mer. Localisée le long du littoral du Sud sauvage, la commune a formé ses lots de pêcheurs côtiers ou à la gaulette depuis près de deux siècles. A l'aube du 19ème siècle, en 1897, un navire britannique du nom de Waren Hastings s'échoue même à proximité du secteur de Tremblet renforçant ainsi l'image d'une commune qui s'est développée aux côtés de l'océan.

Traditions, savoirs-faire hommage et bénédiction

Depuis, la commune s'est affirmée en matière de savoirs-faire traditionnels avec le vacoa, la vanille ou le palmiste. Des produits qui font désormais la renommée de la commune du Sud qui a monté son propre festival de la mer il y a maintenant un an, avec pour but la promotion de son patrimoine naturel sur le site historique de la marine. Un festival dont les prémices avaient été dévoilés en 2008 sur le socle de l'ancienne fête de la mer.

Cette année, trois associations locales (Culture et Loisirs, Développement des quartiers) se sont jointes à la municipalité pour organiser plusieurs journées de festivité. Au menu, activités maritimes, hommage en mer et bénédiction des pêcheurs, mais aussi découvertes des saveurs de la mer et autres carris de poissons frais, l'occasion d'entrer de plein pied dans cette fin d'année et ainsi annoncer les prochaines festivités. De leur côtés, les marmailles mais aussi les adultes en quête de souvenirs ou de sensations ont participé aux ballades mises en place par la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) et son navire, le Commandat Péverelly. De quoi ouvrir l'appétit avant de se lancer dans un concours de pêche des plus traditionnels et symboliques. L'idée, rappeler l'importance du lien unissant les Saint-Philippois et leur mer.  

Plus qu'une simple manifestation inscrite au calendrier des traditions, le Festival de la mer permet de perpétuer un savoir-faire, une culture et ses valeurs. Vecteur majeur des activités proposées par la commune, également tournée vers le volcan, ce festival a encore de beaux jours devant lui. Promis, il reviendra, l'année prochaine, pour les grands comme les plus petits.

St-Philippe ne veut pas perdre ses traditions maritimes
Lundi 6 Décembre 2010 - 17:31
Ludovic Robert
Lu 1961 fois




1.Posté par noe974 le 06/12/2010 18:10
Attention , il y a pleins de requins à St Philippe : l'océan est là-bas très dangereux (pas de récifs corailliens)

2.Posté par choupinou le 06/12/2010 21:45
le festival étai super. franchement rien à dire! bravo la mairie et les associations qui l'a organisé.

3.Posté par saint-philippoise le 07/12/2010 09:23
le maire en savate, short de bain et casquette, rien que ça, ça valait le détour. je suis d'accord avec toi, choupinou, c'était réussi. vivement le prochain festival.

4.Posté par dalon le 07/12/2010 13:15
je suis très loin de st philippe mais ça fait plaisir de voir que ma ville d'origine bouge , propose des activités, pourvu que ça dure....réponse à noe974, les réquins lé sur la terre koméla...

5.Posté par Nelyfa le 15/01/2011 07:43
en effet dalon tu m'enlève les mots de la bouche !!
oui na bcp de requins saint philippe ! Mais la totalité les a meme le sol
les pu dans l'eau !! mi pense que satte norai pu avoir dans l'eau n'aurai été moins féroce que satte néna su la terre

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales